Jump to content

Lexington

Sage
  • Posts

    16469
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    50

5 Followers

About Lexington

  • Birthday 10/31/1984

Retained

  • Member Title
    Vieux sage

Contact Methods

  • Website URL
    https://www.contrepoints.org

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Lieu
    Paris

Ideas

  • Tendance
    Libéral classique
  • Ma référence
    Hayek, Popper

Recent Profile Visitors

6520 profile views
  1. Bout intéressant aussi dans le sondage, qui se voit aussi dans le 50/50 entre les deux sur les non-college grads : Ça doit commencer à s'inquiéter chez les Démocrates. Même si, en mode politique fiction, j'ai beaucoup de mal à imaginer un Trump perdant les primaires et n'essayant pas quand même de se présenter malgré tout.
  2. Je n'ai lu que la partie accessible à tous mais déjà une bonne liste de poncifs : Le grand méchant Musk qui rachète Twitter pour la liberté d'expression alors qu'il a passé des mois à essayer de sortir du deal, qui était mauvais financièrement "Le libertarianisme d’Elon Musk, tout comme celui de la plupart des patrons de la Silicon Valley", lolilol, ravi d'apprendre que les patrons de la Silicon Valley sont libertariens Les libertariens responsables de l'échec des Démocrates aux mid terms "Elon Musk se rapproche de ce courant de pensée, de l’individualisme radical qu’il promeut, de son opposition à toute forme de contrainte – et plus particulièrement de l’Etat" alors qu'il accepte des milliards en subventions Cela promet une belle qualité. 15 minutes de lecture quand même, ça doit en faire des poncifs éculés
  3. D'un forum voisin, le témoignage d'un courtier sur la fermeture des robinets par les banques : Très bonne idée d'article pour Contrepoints d'ailleurs : comment le taux d'usure pénalise les pauvres en les empêchant d'emprunter "pour les protéger". Il y a eu un article de l'IREF il y a un mois qui a très bien marché, c'est un sujet sur lequel il est facile de trouver un auteur/interviewé chez les courtiers, qui ne demandent qu'à parler de ça (cc @Zagor @F. mas)
  4. Hallucinante cette vidéo. Et c'est bien véridique. Evenement du 28 novembre, panel 1 https://ecobuild.brussels/evenements/investment-forum-2022-greater-kyiv/ Elle est bien au programme https://investinkyiv.info/ Et tu peux retrouver sur le fond de sa vidéo ces infos :
  5. Comptes à terme, tu peux avoir des taux pas mal dans ta BED, il faut demander. Ce n'est pas du totalement sans risque mais c'est limité.
  6. Une bonne partie du ROI du PE vient du fait que l'argent n'est appelé que quand il est déployé, et qu'il t'est rendu immédiatement une fois récupéré post vente. Tu investis dans un fond spécifique, qui est déployé, puis vend et te rend l'argent. En evergreen, tu perds cet aspect, et l'argent peut dormir chez Amundi sans rien rapporter entre deux deals/fonds. Et (sans avoir regardé le détail de ces fonds), je suppose que tu as intérêt à souscrire à la dernière minute pour cette raison là. Généralement les fonds millésimés intègrent cet élément, avec des equalization fees si tu investis tardivement. Ce n'est pas le cas sur des fonds evergreen, qui sont sans maturité, et peuvent durer à l'infini. Pour les appels de fonds, tu es prévenu 1 mois à l'avance généralement, donc oui tu ne peux pas placer l'argent en bourse par exemple. Mais tu as quand même une bonne visibilité, tu sais que en gros tu vas être appelé d'1/3 chaque année pendant 3 ans. Si tu ne peux pas répondre, grosses pénalités (je n'ai pas de chiffre en tête). Ceux qui investissent dans du PE ont historiquement surtout plusieurs lignes de millésimes différents en parallèle. Déjà, si tu signes pour une ligne de 100k€, tu ne seras investi à hauteur de 100k€ que dans 3 ans. Et on va vite t'en rendre une partie, donc pour avoir 100k investis en permanence, il te faut plusieurs lignes décalées dans le temps. N'investir que sur un seul millésime, c'est aussi prendre un sérieux risque de concentration de ses investissements (tout sera déployé sur 1-2 années), alors que si tu as 3-4 millésimes, tu es bien plus diversifié (tu investis à des fenêtres de marché différente, ça diminue ton risque).
  7. Oui et non. C'est évident déjà qu'il y a de la latitude énorme sur ce qu'on range sous le terme. La définition officielle, c'est écarter tout ce qui est : Military conflict, Obscenity, Drugs, Tobacco, Adult, Arms, Crime, Death/injury, Online piracy, Hate speech, Terrorism, Spam/harmful sites. Ca mélange du très défendable, et du flou. Sur ton example fdesouche, ça rentre sans trop de difficulté dans "Hate Speech" j'imagine pour qui choisit de les avoir dans son radar. Comme beaucoup de sites indigénistes ou même féministes. Vu le nombre de sites internet et les achats qui sont largement automatisés, si personne ne flague un site, l'achat s'y fait généralement par défaut. Il faut le plus souvent quelqu'un qui dit "exclus moi ce site", et oui là c'est hautement subjectif. Tout cela est quand même contrebalancé par les incentives financiers des acheteurs publicitaires, jugés sur des KPIs et surtout sur le coût. Si personne ne voulait faire de pub sur des médias "de droite", ça deviendrait d'excellents ROI. C'est par exemple l'apport de boites de retargeting comme Criteo : remplacer la notoriété du média comme driveur du prix de la pub par la valeur de l'internaute (intention d'achat, etc.). Même si tu vas sur un site de merde, ce qui compte c'est que tu hésites à acheter les baskets de tes rêves et que cette publicité, Adidas est prête à la payer très cher. Mais sur le fond, les annonceurs n'ont jamais aimé tout ce qui est politique. Plus encore que l'extrême droite, c'est l'extrême qui déplait. Ce n'est pas pour rien que tu as depuis des décennies en France des subventions spécifiques pour la presse d'opinion, qui bénéficient autant à l'Humanité qu'à Minute. Et avec un équivalent pour les titres en ligne. On peut mettre des mots fancy dessus mais ça a toujours été ainsi, et c'est probablement un peu moins pire qu'avant. Ah et sur Twitter/Sleeping Giants, bah oui c'est des gros gauchistes pour qui le seul problème c'est de financer l'extrême droite. Et oui, c'est bien ce que je disais sur le reste, si leur action ou équivalent peut marcher, c'est parce qu'ils appuient sur ce levier fort chez les annonceurs. Et oui bien sur ils peuvent y arriver. Même s'il ne faut pas exagérer leur influence : sur Fdesouche, ils ont tellement arrêté la publicité qu'ils bossent avec Google en direct ainsi qu'avec plusieurs dizaines d'intermédiaires si j'en crois leur fichier officiel ici. (Pro tip, ajoutez ads.txt à un nom de domaine pour avoir cette info). Epoch Times, Daily Caller, Zero Hedge n'ont pas de mal à trouver des gens avec qui bosser pour faire de la publicité sur Internet. Mais, idem que pour CP, ils ont très probablement un meilleur ROI financier à se couper de la publicité et dire "on est martyrisés" pour galvaniser leurs donateurs. Si l'extrême droite veut lutter contre Sleeping Giants et équivalent, ils devraient faire un équivalent plutôt que d'espérer les faire disparaitre/que les marques ne vont pas les écouter.
  8. Je lis ça pareil. On voudrait tomber de plein pied dans le piège des flippés, on ne ferait pas mieux. A ce propos justement, une bonne nouvelle à ressortir à vos amis flippés :
  9. Tiens sinon, j'avais parlé il y a pas mal de temps de la nullité des politiques publiques qui, au lieu de se focaliser sur les populations à risque, avaient tout axé sur les personnes qui n'avaient pas particulièrement besoin du vaccin. Les derniers chiffres sont toujours aussi médiocres, même si les écarts se sont réduits : les moins vaccinés après les 0-17 ans sont... les + de 80 ans. Les 18-24 ans sont plus vaccinés que les +80 ans ! (écart de 3 points) Les 80+ sont vaccinés à 87% en France. En comparaison, les 80+ sont vaccinés à 97% au Portugal.
  10. L'article est excellent et mériterait d'être largement poussé sur Twitter Du contenu qui fait honneur à CP
  11. Ou juste "on progresse sur la liberté d'expression donc tant mieux"
×
×
  • Create New...