Aller au contenu

Extremo

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    1 338
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    7

Extremo a gagné pour la dernière fois le 24 août

Extremo a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

189 Accepté

À propos de Extremo

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France

Visiteurs récents du profil

1 336 visualisations du profil
  1. Extremo

    Les droitards, quelle plaie

    Non, mais j'aurais bien aimé y voir Dagny Taggart vu comment je la visualisais en lisant La Grève.
  2. Extremo

    Mes lectures du moment

    Le problème c'est que "le peuple" (on devrait plutôt dire "les individus qui composent ce qu'on appelle le peuple" quand on est à cheval sur l'individualisme méthodologique ) n'a strictement aucune incitation à choisir les bonnes lois ou les bons candidats (si tant est qu'il y en ait). Parce que quand un individu va voter son vote n'aura, à titre individuel, strictement aucune influence sur le résultat final de l'élection. Ce qui fait qu'il ne paiera, à titre personnel, aucun coût s'il prend la mauvaise décision. On peut appeler ça une externalité du marché politique. Par exemple, on est d'accord qu'un Mélenchon président aurait des conséquences terriblement néfastes pour l'économie française, mais le gauchiste moyen qui vote Mélenchon n'a absolument aucune incitation à s'informer en profondeur sur les effets de sa politique économique. Parce que son unique vote ne changera de toute façon pas l'issue de l'élection. Et si Mélenchon est élu, tous ceux qui n'auront pas voté pour lui (quasi-certainement la majorité du peuple, d'ailleurs) devront quand même en supporter les conséquences. Une expérience de pensée donnée par Bryan Caplan dans The Myth of the Rational Voter ce serait de prendre les 50% de moins bons élèves de 1ère année d'une fac d'économie et de les mettre en charge de la politique économique du pays. La plupart des gens se diraient intuitivement que ce serait, au bas mot, une très mauvaise idée mais le fait est qu'en démocratie l'électeur moyen a encore moins de connaissances économiques que ces mauvais élèves de 1ère année. Contraste ça avec les décisions prises par un consommateur sur le marché, où là c'est vraiment analogue au principe de responsabilité individuelle puisque si tu achètes une voiture en mauvais état ou les services ̶d̶'̶u̶n̶e̶ ̶m̶a̶u̶v̶a̶i̶s̶e̶ ̶p̶r̶o̶s̶t̶i̶t̶u̶t̶é̶e̶ d'un mauvais médecin tu seras le seul à en subir les conséquences. Ca fait que tu es profondément incité à t'informer un max et à agir rationnellement. Ce qui, pour l'écrasante majorité des gens, ne se produit pas quand ils vont faire un tour aux urnes. D'un point de vue stratégique c'est tout à fait juste, mais ça n'empêche pas d'en discuter entre ̶n̶e̶r̶d̶s̶ ̶N̶T̶ libéraux. Etonnant, j'avais plutôt l'impression que la définition qu'avait Mises de la démocratie était davantage liée à l'autodétermination qu'à la règle de la majorité.
  3. Extremo

    Les droitards, quelle plaie

    Oui, ça m'a supris quand je l'ai appris. Au final sa position était bien plus proche du non-interventionnisme libertarien que des néo-conservateurs.
  4. Extremo

    Les droitards, quelle plaie

    Moi auprès des gens très à gauche je dis simplement que je suis anarchiste. Souvent ça passe crème pour défendre en douce des mesures libérales en y mettant un peu de la rhétorique démago et anti-élitiste qu'ils affectionnent.
  5. Extremo

    Mes lectures du moment

    Chouette encore un débat sur la démocratie.
  6. Extremo

    Les droitards, quelle plaie

    En quoi ? C'est vrai que le mouvement objectiviste a tendance à ressembler un peu à un culte. C'est sûrement dû au personnage hyper clivant de Rand qui, bien que ce ne soit pas à mon sens une mauvaise chose en soi, fait que bien souvent ses admirateurs comme ses critiques ont tendance à l'exagération.
  7. Extremo

    Les droitards, quelle plaie

    Des centristes quoi. Bof, je crois que même Mélenchon a dit du bien sur le protectionnisme de Trump. Cela dit, je kifferais qu'un jour quelqu'un dise à un politicien de gauche en faveur du protectionnisme qu'il fait le jeu du FN en prônant ce genre de mesures C'est comme ça qu'ils commencent tous... EDIT : En fait non, je crois que Mélenchon et les autres énergumènes de son espèce voient vraiment une différence significative entre leur protectionnisme et celui de Trump :
  8. Extremo

    Les droitards, quelle plaie

    Sauf qu'on est pas naïf comme les gauchistes, ce qui évite toute déception
  9. Extremo

    Les droitards, quelle plaie

    D'ailleurs aux US j'ai l'impression qu'ils font bien plus facilement la distinction. Hormis quelques ̶i̶m̶b̶é̶c̶i̶l̶e̶s̶ demi-habiles qui appellent "trickle-down economics" toute politique économique à droite du parti démocrate pour eux le capitalisme de connivence c'est l'establishment Démocrate-Républicain (les Clinton et Bush), tandis que les libertarians c'est surtout les mecs qui veulent abolir la Fed.
  10. Extremo

    Les droitards, quelle plaie

    Personne n'est jamais assez de gauche. Même Mélenchon ne serait pas assez de gauche s'il arrivait au pouvoir. La "vrai gôche" est une bande de cocus professionnels, ils se font trahir en permanence.
  11. Extremo

    Traductions pour Contrepoints, Wikiberal et autres

    Excellent article sur les supposés problèmes de surpopulation et d'épuisement des ressources naturelles : https://humanprogress.org/article.php?p=1180
  12. Extremo

    Religions, Libéralisme et dictionnaire de citations

    Après ça dépend comment vous définissez "écharpiller"...
  13. Extremo

    Ces phrases qui vous ont fait littéralement hérisser le poil 2

    Une fois j'ai entendu parler d'une Laurie Ginale
  14. Extremo

    Ces phrases qui vous ont fait littéralement hérisser le poil 2

    Il avait pas déjà dit un truc sur l'Etat qui devrait interdire certains prénoms au nom du maintien de l'identité nationale ? Cela dit, ça montre bien le triste état de la liberté d'expression en France s'il se prend une condamnation à cause de ça.
×