Aller au contenu

Extremo

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    1 249
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5

Extremo a gagné pour la dernière fois le 3 juillet

Extremo a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

187 Accepté

À propos de Extremo

  • Rang
    Jeune Padawan

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France

Visiteurs récents du profil

1 202 visualisations du profil
  1. Extremo

    Le propriétarisme, c'est le mal ?

    Ça me semble tenir debout. ̶E̶t̶ ̶a̶p̶r̶è̶s̶ ̶t̶'̶a̶s̶ ̶l̶e̶s̶ ̶f̶é̶m̶i̶n̶i̶s̶t̶e̶s̶ ̶q̶u̶i̶ ̶i̶n̶t̶e̶r̶p̶r̶è̶t̶e̶n̶t̶ ̶l̶a̶ ̶"̶p̶r̶o̶p̶r̶i̶é̶t̶é̶ ̶d̶e̶ ̶s̶o̶i̶"̶ ̶c̶o̶m̶m̶e̶ ̶l̶e̶ ̶d̶r̶o̶i̶t̶ ̶d̶'̶u̶n̶e̶ ̶f̶e̶m̶m̶e̶ ̶à̶ ̶d̶i̶s̶p̶o̶s̶e̶r̶ ̶d̶e̶ ̶s̶o̶n̶ ̶c̶o̶r̶p̶s̶.̶.̶.̶ ̶P̶o̶u̶r̶ ̶a̶v̶o̶r̶t̶e̶r̶,̶ ̶m̶a̶i̶s̶ ̶p̶a̶s̶ ̶p̶o̶u̶r̶ ̶f̶a̶i̶r̶e̶ ̶c̶e̶ ̶q̶u̶'̶e̶l̶l̶e̶ ̶v̶e̶u̶t̶ ̶d̶e̶ ̶s̶o̶n̶ ̶f̶r̶i̶c̶.̶ Pour ce qui est du NAP, je trouve l'approche de Bryan Caplan et Michael Huemer assez intéressante, plutôt que d'axiome de non-agression ils préfèrent parler de présomption de non-agression : https://www.cato-unbound.org/2013/03/06/bryan-caplan/plausible-libertarianism-philosophy-social-science-huemer L'approche non-axiomatique a le mérite d'éviter les pirouettes pour incorporer les diverses zones grises déjà mentionnées dans ce fil, mais je ne suis pas vraiment convaincu par la prémisse selon laquelle des conséquences sociales suffisamment mauvaises justifieraient des violations au principe de non-agression, y compris par l'Etat donc. Ne serait-ce que parce que ces conséquences sont difficiles à prédire et parce que les hommes de l'Etat ont peu de chances de disposer d'assez d'information pour être de meilleurs juges de ce qu'il faut faire que le résultat agrégé de la compétition dans le marché libre. Ce que Caplan et Huemer reconnaissent parfaitement puisqu'ils sont tous deux anarcaps, donc ce n'est peut-être pas une si grande objection que ça. Mais l'approche d'Huemer me parait très intéressante et terre-à-terre, faudrait que je creuse en lisant son bouquin. EDIT : Mince, je pensais être sur ce topic-ci... Mais bon, tout compte fait ça ne me semble pas totalement HS non plus.
  2. Extremo

    La fin du moment libertarien aux US?

    Plus qu'un mauvais choix, c'est le pire imaginable. Le mec a ouvertement soutenu Hillary Clinton (je serais presque prêt à parier qu'il a voté pour elle et non pour Gary Johnson) et il me semble qu'il a un beau track record de favoriser des interventions militaires aux 4 coins du monde et des restrictions au 2e amendement. Jamais de la vie ce mec n'est un tant soit peu libertarien, c'est la caricature d'un Républicain de l'establishment. A côté de lui Johnson c'est Ron Paul.
  3. Extremo

    Réduit en pièces ! Émission d'économie pour YouTube

    Pas mal les dernières vidéos du youtubeur capitaliste : (par contre v'là les soraliens/zemmouriens dans les commentaires qui ressortent le gloubiboulga typique du "libéralisme sans âme et sans culture avec les individus interchangeables, blablabla"...)
  4. Extremo

    Les articles que vous voulez faire buzzer

    https://www.contrepoints.org/2018/07/17/235206-pour-une-philosophie-penale-forte-la-contribution-dayn-rand Clair, tranchant et précis. Tout y est.
  5. Extremo

    Tweets rigolos

  6. Extremo

    Donald Trump : candidat puis président

    Toujours fun de voir la gauche américaine s'agiter en faveur d'une guerre froide 2.0 à travers un délire néo-mccarthyste. On dirait l'autre côté qui entretient toujours le mythe qu'Obama était trop pacifiste et "weak" en politique étrangère. Et je sais pas comment ils font pour réconcilier cette vénération soudaine des services secrets et de l'Etat policier américain (le même dont ils se plaignaient lors de Black Lives Matter et autres trucs du genre) avec leurs récents appels à abolir l'ICE. Ne sont-ils pas eux aussi d'honorables serviteurs du peuple américain ? Puis pour rappel il y a quelques années... :
  7. Extremo

    Baccalauréat 2018

    Et parce qu'elles sont, jusqu'à un certain point, capitalistes.
  8. Extremo

    Traductions pour Contrepoints, Wikiberal et autres

    https://www.aier.org/article/should-you-quit-your-job Bon article de Tucker sur les bénéfices d'un marché du travail libre.
  9. Extremo

    Baccalauréat 2018

    Certes, mais corrélation n'est pas causalité. Surtout que pour ce qui est du suffrage censitaire il n'est même pas question d'un système non-démocratique, mais d'un système démocratique avec plus de restrictions qu'actuellement dans l'accès au droit de vote. Même le suffrage dit "universel" contient des restrictions, pour les mineurs et les étrangers. Je ne suis pas nécessairement pour le suffrage censitaire mais, même en admettant que la démocratie soit le meilleur type de régime possible pour la protection des libertés individuelles, ça n'implique pas qu'une conception plus restreinte du droit de vote serait mauvaise pour les libertés. Car, même si cela en constitue une version plus élitiste, une transition vers le suffrage censitaire ne serait pas un abandon de la démocratie.
  10. Extremo

    Le féminisme

    Ce qui est pratique avec la diversité et l'égalité c'est que certaines personnes restent moins égales et diverses que d'autres. On remarquera encore une fois l'attaque ciblée sur les jolies femmes. A ce rythme-là toute femme un peu plus jolie que la moyenne sera bientôt obligée de payer une amende "diversité" dont les frais seront reversés aux concours miss ronde, au nom de la justice sociale. Et puis s'attaquer au foot quoi, un des seuls "safe spaces" qui restaient aux vilains machos misogynes...
  11. Ou au pire même s'il bat des records d'impopularité à la fin de son mandat son ministre de l'économie pourra toujours se candidater au dernier moment et gagner...
  12. Les deux n'étant bien sûr absolument pas incompatibles. Pour ce qui est du clivage entre libéraux classiques et anarcaps, les premiers voient l'Etat comme un mal nécessaire tandis que les seconds le voient comme un mal tout court et donc non nécessaire. Car, indépendamment des questions de pragmatisme, les libéraux classiques voyaient l'Etat comme intrinsèquement légitime, souvent à travers la version lockéenne du contrat social, explicitement exprimée dans la déclaration d'indépendance américaine. Et c'est cette notion de légitimité intrinsèque de l'Etat qui fut remise en cause par des protos-anarcaps comme Spooner et Molinari. Le premier se focalisant sur l'illégitimité morale de la Constitution et le second davantage sur l'aspect économique de laisser à l'Etat un monopole sur la production de la sécurité. Donc, plus qu'une question de "cohérence interne", le courant anarcap est né de la rejection de ce qui était admis comme un axiome fondamental par les libéraux classiques. Pour le reste, tu soulèves pas mal de bons points et je suis d'accord que la différence entre le libéral "pragmatique" et le libertarien est principalement que le premier sera en général plus ouvert à la possibilité de travailler dans le monde réel pour faire avancer les libertés, tandis que le second passe souvent plus de temps à théoriser et à couper des cheveux en quatre. Probablement à cause du fait que le mouvement libertarien en général et ce forum en particulier soient à 90% composés de NT qui ADORENT les théories bien structurées et cohérentes et la masturbation intellectuelle (évidemment je plaide, moi aussi, totalement coupable là-dessus), ce qui fait qu'on n'arrive même pas à présenter un candidat à des élections alors que même des tarés comme Poutou y vont. Je pense d'ailleurs qu'on aurait à apprendre 2-3 trucs des gauchistes en termes de propagande. Et, pour revenir un moment sur le manque d'entrain de bon nombre de libertariens pour faire avancer les libertés dans le monde réel, dans le web libertarien US j'ai même observé une quantité étonnante de survivalistes anarcaps qui, considérant le système actuel comme de toute façon corrompu et irréformable de l'intérieur, attendent un gros crash économique et un effondrement du dollar pour enfin, à ce moment-là, transitionner vers une société anarcap. Problème : un tel chaos aurait bien plus de chances de conduire à l'émergence d'un régime autoritaire que d'une société libre. Après, tout ceci étant dit et bien que je pense avoir compris ta distinction entre "pragmatique" et "modéré" ("pragmatique" = Friedman ; "modéré" = Koenig) la critique que je ferais de la position "pragmatique" c'est que, au même titre que la position "modérée", ça ne permet pas une grande marge de manoeuvre au niveau des compromis politiquement nécessaires pour faire avancer la liberté. Si dès le départ tu prends directement une position "acceptable" aux yeux des sociaux-démocrates, ou du moins politiquement réaliste, ça ne donne pas un bon levier pour déplacer la fenêtre d'Overton dans une direction plus libérale. C'est pourquoi une aile radicale est absolument nécessaire pour remplir ce rôle, même si je ne rejette bien sûr pas l'existence d'une aile "pragmatique" ou "modérée".
  13. Peux-tu expliciter la différence ?
×