Jump to content

BinkAcerAmer

Nouveau
  • Content Count

    58
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by BinkAcerAmer

  1. Donc on peut prévoir une inflation forte dans l'OCDE dans les années à venir ?
  2. Je me permets de poster ici car j'ai découvert il y a quelques jours l' "effet Cantillon" qui semble plus que jamais d'actualité du fait de la politique des banques centrales et que je trouvais du coup très intéressant. Mais je ne suis pas sûr d'avoir tout compris et du coup j'aurais quelques questions à poser ici si des membres sont intéressés. 1) Pour être sur d'avoir bien compris... En gros, si l'État finance par création monétaire des allocations supérieures aux impôts qu'il prélève, l'inflation éclatera dans la sphère de la consommation quotidienne des ménages. Par contre, si l'état fin
  3. La redistribution augmente les revenus de toutes les personnes en dessous du 2ème quintile (40% les plus pauvres). Et encore on compte pas les services publics.
  4. Non mais la violence physique de masse contre des innocents, c'est pas un peu une des définitions ?
  5. Si on commence à comparer l'impôt au viol on va finir par en venir à dire la sociale démocratie moderne au fond c'est aussi grave que le totalitarisme ?
  6. 10% j'ai dit ça comoletement au hasard. C'était juste pour dire que ça n'a rien à voir avec une violence sexuelle, la compariason serait même indécente.
  7. En aucun cas, sinon ce serait vraiment creepy. 1) Dans le cas de la nourriture, payer une cotisation de 10% par exemple sur un salaire de 2000€ et donc renoncer aux 200 derniers euros que tu aurais probablement consommé en choses moins indispensables que la bouffe c'est une souffrance bien plus faible que de mourrir de faim. 2) Dans le cas du sexe, être forcé à avoir des relations non consenties, c'est une souffrance bien plus forte que l'abstinence forcée - qui se résout la plupart du temps naturellement dans une société ouverte et tolérante où l'accouplement est le plus libre possible e
  8. Malgré ça, je vais quand même essayer de faire une réponse détaille à tout ça car ça me démange... Franchement, je persiste à trouver qu'on a ici des échanges intéressants. D'abord, je vais essayer de rappeler clairement ma position pour qu'on évite les confusions et les caricatures. Ce que je me contente de défendre ici est l'idée selon laquelle il existe un certain nombres de besoins humains qu'il est préférable d'assouvir en vue de les "oublier" pour pouvoir se consacrer à d'autres choses. Je persiste à dire - on y reviendra en détail - qu'il est possible d'en avancer de façon raisonna
  9. Dites-vous que la patience dont je fais preuve est bien supérieure😅 au vu du 20 contre 1. En plus, vraiment personne vous oblige à aller sur ce fil. Moi quand j'en ai marre, je pars et je reviens le jour où je suis d'humeur, ça me semble une solution pas mal. Je trouve qu'on est pas allé au bout de la discussion et d'ailleurs j'avais des réponses à apporter au message de Vilfredo que j'avais que partiellement épluché, du coup je trouve ça dommage mais bon... Je n'ai posté qu'un seul message ailleurs qu'ici, on ne peut pas dire que je "pollue le forum". Je trouve ça frustrant de devoir m'en arr
  10. J'ai vu que certains m'ont fait comprendre que mon départ était souhaitable tant que je n'aurais pas "réfléchi par moi même". Je dois dire que je suis un peu étonné, j'ai prévenu dès le début de mes opinions et vous avez accepté de débattre avec moi, dans des conditions qui ne m'étaient pas favorables - et que j'ai acceptées. Je tiens à signaler que pour l'instant je n'ai offensé ni insulté ni une personne en particulier ni votre communauté en général et que je me suis contenté d'échanger des arguments. Il me semble que l'objectif de créer un topic ici est de poser des questions. À partir de l
  11. Distinguer propriété d'usage et propriété patrimoniale... C'est naturel d'avoir un certain nombre de biens à moi qu'on n'a pas le droit de me voler bien évidemment. Par contre c'est pas naturel de posséder un terrain ou je n'habite pas, d'en tirer un revenu et de pouvoir demander à la police d'agresser (ou agresser moi même), les personnes qui s'y rendent.
  12. Alors déjà, le seul rôle de l'État dans tout ça est de prélever de l'argent et de le reverser. C'est le privé qui produit les biens et les services. Les médecins généralistes ont des cabinets privés. Ensuite, pour dire que c'est mieux que la privé capitaliste, je me baserais sur un argument utilitariste donc on va se mordre la queue. Mais j'ai envie d'en profiter pour dire que ça permet de dépasser le problème de la formation des prix. En effet, c'est pas car la somme est versée sous forme de chèque socialisé que les prix des biens qu'on achète ne correspondent pas à la rencontre entre l'offre
  13. En tout cas ça n'a rien à voir avec de la planification tel que critiquée par Hayek. Cotisation proportionnelle qui finance la même somme pour tout le monde. Mais ce n'est pas la façon dont la somme est prélevée qui détermine s'il va exister où non un marché pour la dépenser, il me semble.... Ok, c'est pas le sujet et c'était vraiment pas la partie importante de mon propos. Ce qui compte c'est que je ne comprend pas sur quoi se fonde le fait de placer le droit de propriété dans les droits naturels. Il est plus "naturel" de souffrir de la faim car t'es au chômage q
  14. Je pensais qu'il y avait dans ton argument l'idée que tout projet plus ou moins socialistes tape à côté lorsqu'il veut aider les pauvres et j'avais donné l'exemple de la Suède pour le contredire. Franchement, je te conseil de t'y intéresser, ça coûte rien de s'intéresser de cas qui dérangent un peu nos convictions. Non. Justement car l'exemple que je donnais ne fait pas disparaître le marché et ne centralise donc pas l'information. En revanche, la somme a dépenser sur le marché est socialisée et est donc la même pour tout le monde. C'est un peu le principe du chèque éduc
  15. Eh bien c'est la souffrance physique minimale dans la mesure du possible. Si tu refuse de contribuer à la solidarité à un tel point que tu privé des gens de leur moyens de subsistance, c'est à dire longtemps et à de multiples reprises, te priver des services publics me semble tout à fait proportionné. Alors effectivement l'eugénisme a été un scandale terrible en Suède, j'en suis au courant. En revanche je vois pas en quoi il est inséparable de l'état providence puisque celui ci a existé après l'eugénisme. Si aucun état n'envahit le pays, quel besoin de se militariser ?
  16. Concernant les opposants, je suis un fervent adepte de la démocratie libérale. Rien ne changerait sur ce point, au contraire il faudrait se débarrasser des lois sécuritaires liberticides des dernières années... et si vous considérez que la coercition pour les impôts est si terrible alors le monde est déjà un enfer de toute façon donc je ne vois pas ce qu'il y a de si effrayant dans ce que je propose.
  17. Ah bah je peux très bien dire pareil. Mais dans ce cas là, la question se pose pareil pour eux. Qu'est ce qui se passe si on veut pas payer ça. Et la violence peut aussi intervenir... Mdr si le seul problème du nazisme était la question juive ça se saurait. Au hasard, l'expansionnisme guerrier, le racisme, l'eugénisme, le centrage de l'économie autour de l'armée qui l'a mise sur des bases malsaines même si ça se voyait pas trop... L'URSS n'assurait pas toujours les besoins de base de la population et en plus elle empietait sur des choses comme ce qu'ils lisent, ce qu'ils pense
  18. Pourquoi une telle insistance à m'interroger si précisément là dessus ? Est-ce qu'on embete de la même façon les minarchistes pour savoir de quel façon serait précisément sanctionnée l'atteinte au droit de propriété. S'il faut absolument une réponse, je suppose qu'on commencerait par un rappel à la loi puis une majoration de l'impôt suivant, puis la privation de l'accès à de plus en plus de services publics. Après, on peut passer sur des travaux d'intérêt général sans privation de liberté... De toute façon je pense pas qu'il soit nécessaire d'aller plus loin puisque pour la pl
  19. Alors pour la deuxième fois, si on pouvait rester courtois et éviter la pyschologisation ce serait vraiment vraiment super cool. Ma vie va très bien, je ne crois pas être particulièrement immature et même si c'était le cas je crois pas que ce serait le lieu pour en parler. Est ce qu'à un moment je vous ai traité d'egoiste ou d'odieux capitalistes aveugle à la solidarité ? Encore une fois l'obligation de prendre une substance stupéfiante n'entre aucunement dans mes critères d'une société qui vise la morale et la justice et je ne vois en aucun cas en quoi cette société serait viable
  20. Je terminerais en disant que puisque l'héroïne réduit énormément la productivité, sa production massive en serait paradoxalement impossible à moins d'exploiter une caste inférieure de non drogués ce qui ne correspond en aucun cas à une vision satisfaisante selon les critères que j'ai exprimé. Du coup vu que j'ai démonté cet argument, c'est bien facile d'attaquer ainsi avec des arguments d'autorité ... Si on pouvait éviter la condescendance ce serait cool du coup. Par ailleurs j'ai dit éviter la souffrance physique face au manque de satisfaction des besoins de base établis sci
  21. De toute façon avec le prélèvement à la source ça règle le problème. La seule solution pour y échapper, c'est de partir et personne ne te retiendra.
  22. Par ailleurs, si l'héroïne, c'était si cool que ça, pourquoi dans une société libérale où tout le monde pourrait en acheter, l'entièreté de la population ne sombrerait pas dans l'addiction. Si tu pense vraiment ça, va falloir que vous vous interrogiez sur la légalisation des drogues. Plus simplement, pourquoi tous les riches et puissants qui pourraient très bien y avoir accès ne sont pas aujourd'hui sous héroïne ? Tu me dira, "oui mais dans ta société ce serait obligatoire". Or c'est tout à fait contradictoire avec les principes que j'ai exprimé : 1) De restreindre aussi
  23. Si toutes les personnes qui ont commencé l'héroïne étaient si épanouies, pourquoi certains chercheraient à tout pris à arrêter quitte à aller dans des centres de dexintoxication, etc ? En plus, s'il faut à chaque fois en donner davantage (en plus de la nourriture et des besoins de base), ça demande une quantité de travail ridiculement élevée et pas adaptée aux compétences diverses ce qui voudrait dire forcer des gens à faire tous les même métier. Enfin, les maladies que crée l'héroïne et les dégâts sociaux (violence, etc) devraient être épongés par la collectivité, soit autant de tr
  24. L'idée, c'est juste que les besoins "naturels et nécessaires" soient très facilement assouvies pour qu'on puisse consacrer son existence à entre chose qu'à chercher désespérément à les atteindre.
  25. L'héroïne finit par faire souffrir les gens et les rend malade. Et l'addiction est un obstacle pour que chacun assure la pluralité de ses désirs artistiques, amoureux, etc.
×
×
  • Create New...