Jump to content

Solomos

Animateur
  • Posts

    4672
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

Retained

  • Member Title
    Plus mitif du tout

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Lieu
    Paris
  • Interests
    Pousser du bois
    Envoyer du cuir dans les filets
    Trouer du carton avec du plomb

Ideas

  • Tendance
    Minarchiste
  • Ma référence
    P.Geluck,A.Moore,Z.Weiner

Recent Profile Visitors

8360 profile views
  1. Oui, on se dégarni sans savoir quand on reviendra au stock initial. Ça te semble une mauvaise décision ?
  2. S'il en arrive à penser sérieusement à la nuke, il ne pensera pas à une porte de sortie. Il doit bien avoir un Makarov 9mm quelque part dans son bunker.
  3. L'armée française doit en avoir une cinquantaine. Donc oui, on dégarnit tout en augmentant la capacité de production pour refaire le stock plus tard.
  4. (disclaimer : j'ai pas vu la vid YT, je suis au boulot c'est bloqué) Je ne vois pas l'intérêt de ce machin parce que je ne vois pas d'intérêt tactique pour les russes : pas de porte avion ukrainien, pas de colonnes de blindés. A la limite, contre une infrastructure civile peut-être. Si les russes utilisent le nucléaire tactique ne serait pas pour un gain tactique, ce sera pour montrer qu'ils peuvent briser le tabou du nucléaire.
  5. Pour moi, la mobilisation générale russe ne résoudra pas les problèmes sur le champ de bataille mais c'est une façon pour Poutine de montrer sa détermination. Mais il se pourrait que l'aide militaire accélère maintenant que les US n'espèrent plus pouvoir négocier avec Poutine. Le Pentagone étudie, à la demande du Congrès US, la faisabilité de livrer des drones Grey Eagle à l'Ukraine. Les livraisons de chars occidentaux sont aussi en discussion entre différents pays de l'OTAN. En face, Poutine n'a que la menace nucléaire. J'aimerais savoir si l'utilisation de nukes tactiques est soumise au même protocole que les nukes stratégiques mais j'ai peur que la réponse soit non.
  6. J'ai appris l'existence de Winnetou en regardant Inglorious Basterds mais apparemment c'était connu aussi en Suisse germanophone d'après une copine qui avait vécu à Zürich quand elle était enfant.
  7. Je fais mes "p", "b", "v" et "k" en script pour améliorer la lisibilité (qui reste assez dégueulasse, surtout maintenant que j'ai perdu l'habitude d'écrire à la main) Le tout en script, j'avais un pote qui faisait ça, avec de l'entrainement c'est jouable mais ça reste plus long que l' "attaché" (j'ai appris le terme "cursive" quand mon petit frère a fait sa primaire)
  8. Ca resterait quand même une décision extrêmement lourde de conséquence et il serait clair que Poutine a joué sur les mots pour trouver sa justification. J'ai vu passer un tweet de Ben Hodges, ancien général aujourd'hui consultant qui pense que si la Russie utilise une arme nucléaire en Ukraine, l'OTAN détruira la flotte russe en Mer Noire. C'est une contre-menace (non officielle) qui a le mérite d'être mesurée donc crédible. J'ai du mal à croire à l'utilisation d'une nuke même tactique mais je ne peux dire que la proba est à 0. Si Poutine devait frapper en Ukraine, il devrait éviter une zone trop proche de la frontière russe, éviter les zones russophones, épargner Kiev qui fait partie du mythe de la grande Russie. Il pourrait frapper la région de Lviv, c'est théoriquement possible.
  9. "confisquer/voler" serait plus juste que "saisir" Une mesure à mettre dans la pile des sanctions inutiles et néfastes
  10. Pas facilement au sens de sans risque. Le matériel militaire est soumis à des clauses de non-réexportation sans l'accord du pays d'origine.
  11. Parce qu'il y a un débat ici sur ce genre de sanctions ?
  12. Si c'est une capture vidéo de Россия-1, chaine publique très regardée, on s'en moque un peu de la chaine Youtube qui l'héberge, non ?
  13. C'est la raison la plus importante à court terme, et je ne n'en vois pas d'autres. Pourquoi la Russie annexerait des régions qu'elles n'est pas sûre de tenir militairement ? Pour justifier une escalade ? Je n'y crois pas, il y a déjà eu des attaques sur sol russe à Belgorod, en Crimée et dans la région de Rostov. (et si les russes veulent un casus belli, ils peuvent le fabriquer de toutes pièces comme pour la guerre de Tchétchénie) Et la mobilisation générale, je n'y crois pas. Trop risquée politiquement et équivalente à un aveu d'échec. Et même pas une garantie de succès. Amha, Moscou rassure ses larbins de LPR/DPR en leur disant "oui, faites un référendum, bien sûr si ça vous fait plaisir" De plus, si Kherson ou le Donbass devient officiellement russe et que les ukrainiens continuent à récupérer du terrain, s'ils arrivent aux portes de la Crimée que pourront dire les Russes : "C'est notre territoire, c'est sacré ?" Non, car il y aura eu un précédent.
×
×
  • Create New...