Jump to content

VeloDeus

Habitué
  • Posts

    388
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Everything posted by VeloDeus

  1. Vous vous foutez tous de Lisnard mais lui au moins est capable d'avoir un discours positif, ce qui est indispensable pour gagner une élection hors situation un peu exceptionnelle à la Trump. Evidemment très loin du libéral 100% hallal, mais vu l'état de décrépitude générale c'est encore ce qu'il y a de mieux à prendre. Et le discours "laissons s'effondrer le système", je n'y crois plus. Donc, ne soyons pas dupes, mais arrêtons de tirer dans les pattes du seul candidat qui est proche de nos idées et a une vague chance de succès.
  2. Sur les politiques d'ouverture sociale : Un gars est en train de balancer sur les pratiques d'une prépa d'élite. C'est assez mesuré dans le ton, mais entre les lignes cela envoie du steak : Blog BJ-Investigations
  3. Good, on parle du projet TeSciA dans Causeur : https://www.causeur.fr/bac-parcoursup-niveau-tescia-203624
  4. Absolument. En dehors de la non-obtention du bac, rédhibitoire pour l'admission dans l'enseignement supérieur, le seul enjeu était pour les élèves postulant à certaines formations à l'étranger, lesquelles réclamaient une mention très bien.
  5. Je vois ici qu'on débat sur dossier vs concours. Pour ceux qui avaient raté le truc, en 2022 normalement il y a ça qui démarre : https://www.contrepoints.org/2021/05/01/396277-tescia-le-test-de-maths-independant-qui-detonne
  6. Les joies de la discrimination pseudo-positive, n-ième itération : https://etudiant.lefigaro.fr/article/sciences-po-c-est-la-stupeur-pour-les-excellents-candidats-recales-sur-parcoursup_17f8aaea-b3d2-11eb-80f9-44459d915065/ Ou comment sélectionner les candidats sur toute autre chose que leur talent et leur réel potentiel. Ce n'est pas une sélection, c'est un casting...
  7. Bon, j'hésite à la placer dans le fil SJW ou dans le fil féminisme, mais là ça vaut son pesant de cacahuètes.
  8. Excuse-moi, c'est effectivement le revenu brut global qui compte. J'ai un dossier de boursier pipeau sous les yeux : le revenu brut indiqué est de -130K€ environ... A mon avis, au CROUS tout est automatisé, c'est pas possible autrement (je vois mal les petits fonctionnaires laisser passer des arnaques pareilles sans rouspéter).
  9. Allez, un exemple assez violent : le père possède un paquet de terres agricoles ainsi qu'un immeuble entier dans une rue très chic de Paris. Défiscalisation, revenu imposable négatif. Résultat : ses enfants ont tous été boursiers échelon 5 ou 6...
  10. Un truc à savoir sur les dossiers de bourse : les services du CROUS ne regardent pas le patrimoine des parents, les critères ne prennent en compte que l'éloignement géographique, le nombre d'enfants à charge (et particulièrement ceux qui étudient dans le supérieur) et le revenu imposable. C'est la porte ouverte à de belles arnaques (j'en connais). Un nouveau créneau pour les avocats fiscalistes ?
  11. Le point positif tout de même, c'est d'introduire enfin (inouï dans cette filière) un principe de bonification pour ceux qui passent le concours pour la première fois. Quant à la maintenir pour les boursiers, l'effet de seuil est monstrueux, ça va gruger de partout pour avoir sa bourse CROUS.
  12. Ce sont surtout les militaires cathos à 6 enfants qui vont être contents. Le coup de la bonification par classe est surréaliste...
  13. A mon avis, ils vont surtout être formés à la fragilité blanche, au racisme systématique et à l'intersectionnalitude.
  14. https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/exclusif-comment-hec-veut-atteindre-20-de-boursiers-parmi-ses-eleves-1314148 Je ne sais pas ce qui est le plus navrant : la discrimination positive débile ou le partenariat avec la foldingue de Haas. A ce rythme-là, dans 10 ans HEC c'est Evergreen college...
  15. Avant l’entrée en lice de l’idéologie inclusive, dont le but est de détruire les fondements de la langue commune, aucun linguiste, ni aucun locuteur de la langue n’aurait pensé que l’utilisation de la forme du masculin neutre aurait un quelconque rapport avec « la place des femmes dans toutes les fonctions ». http://decolonialisme.fr/?p=4938
  16. Cela ne peut pas faire beaucoup de mal... D'ailleurs, ce serait probablement au professeur de l'option Mathématiques Expertes de préparer ses élèves à une telle épreuve (ils ont un volume horaire assez copieux pour faire passer leur programme sans grand poids dans la note du bac, alors que les profs de la spécialité ont un gros programme et viseront plus directement le bac).
  17. Oui. Mais s'ils commencent à dire qu'un test indépendant va favoriser les prépas les plus sélectives, j'ai bien peur qu'ils poussent le maximum de jeunes, qui rêvent pour la plupart d'intégrer l'une de ces prépas, dans les bras du test de l'AORES... Ou comment se tirer une balle dans le pied !
  18. De plus, rien n'oblige les commissions à s'appuyer exclusivement sur le dossier du candidat. Il y a des exemples de candidats qui insèrent un url dans leur projet de motivation motivé : si tu le suis tu récupères un dossier avec des recommandations de gens qui dirigent des clubs de Maths etc...
  19. Les commissions de recrutement utilisent absolument ce qu'elles veulent. Le fait qu'un concours soit certifié ou non par l'Education Nationale est parfaitement hors-sujet. Les commissions sont libres d'utiliser tout ce que le système et le candidat veulent bien leur communiquer. D'ailleurs, il y a des cases où les candidats peuvent parler de leurs expériences associatives etc... Si on suivait leur argument, on ne pourrait admettre aucun élève d'un système étranger qui ferait valoir ses résultats à des tests étrangers, c'est bien sûr ridicule.
  20. Merci Sekonda ! Quel que soit le lien avec cette initiative, le reproche en toile de fond adressé à des structures d'enseignement supérieur de vouloir améliorer leur sélectivité laisse pantois.
  21. Tiens, il y a une réaction officielle de l'UPS (Union des professeurs scientifiques de classes préparatoires scientifiques). La rhétorique est assez savoureuse, comme je m'y attendais. On croirait lire SUD Education... Les gars sont tombés dans le panneau : la meilleure façon que l'initiative de l'AORES soit médiatisée, c'est qu'elle crée la polémique. Un petit article sur Contrepoints ? *UPS* La certification qui prétend voir le jour en 2022 n'a aucune légitimité institutionnelle et ne bénéficie d'aucun agrément du ministère de l'Éducation nationale. Elle ne pourra être utilisée lors de l'étude des candidatures sur Parcoursup dans les établissements. L'organisation de tests (dans des établissements privés) pour une fraction infime des candidats en classes préparatoires viendrait vicier la procédure de recrutement des CPGE et constituerait en tant que tel un véritable délit d'initiés. Loin d'une « orientation raisonnée » au bénéfice des lycéens telle que l'association constituée le promeut, l'initiative vise en réalité à optimiser le recrutement d’un petit nombre de structures déjà très sélectives. L'Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques dénonce de la façon la plus ferme la tentative de mise en place par un acteur privé de modalités de recrutement parallèle en CPGE.
  22. Il y a du beau linge dans l'asso, cela aide beaucoup pour développer des partenariats.
×
×
  • Create New...