Jump to content

Recommended Posts

Si c'est du PAN par transmission aérienne, pas de problème, si ca utilise la conductivité du corps, ça implique un contact physique avec une surface conductrice…

J'imagine dors et déjà les milliers de personnes franchissant les portillons de la tour quatre fois par jour (minimum), et la quantité astronomique de bactéries en tout genres sur le capteur.

Sans parler du fait que bien sur, c'est vachement sensible a la sueur (et oui, la sueur humaine, c'est corrosif !) et probablement plus lent qu'un badge a induction, sans même parler d'un RFID (même problème d'attaque par copie, même solution, puce cryptographique et une variante quelconque de Kerberos… si seulement on arrêtait de réinventer la roue…)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans ma ville, la télé est communal et ils envisagent de faire pareil pour le net ( ou en est le choix du consommateurs?), encore une de ces mesures de surveillance digne de 1984 à mon sens ( qui nous garantit que cette mairie ne nous filtrera pas?). Télévision et net bien sûr payer dans les împots.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La nouveille trouvaille de la police : on passe du fichage des faits au fichage des personnes.

http://www.lefigaro.fr/actualites/2008/04/…iel-ardoise.php

Expérimenté depuis janvier dernier dans plusieurs services de police, le nouveau logiciel Application de recueil de la documentation opérationnelle et d'information statistique sur les enquêtes (Ardoise) fait débat. Appelé à remplacer le vieillissant Logiciel de rédaction des procédures (LRP), datant de 1995 et destiné d'abord aux magistrats, ce nouvel outil permet aux enquêteurs de collecter lors d'investigations une série d'informations. Parmi elles, peuvent figurer des données «sensibles» concernant l'orientation sexuelle, le handicap, l'appartenance syndicale ou sectaire des personnes apparaissant dans l'affaire. «Particulièrement inquiet» face au risque de «constitution de fichiers catégoriels», le Collectif contre l'homophobie a saisi hier la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) et la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) pour s'opposer à ce projet. Le service de documentation criminelle de la police assure que les données sensibles ne seront saisies que lorsqu'elles ont un «lien étroit et direct» avec l'affaire.

N'y aurait il pas dans le coin des personnes ayant eu accès au logiciel et pouvant en dire deux mots :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Massive investment in CCTV cameras to prevent crime in the UK has failed to have a significant impact, despite billions of pounds spent on the new technology, a senior police officer piloting a new database has warned. Only 3% of street robberies in London were solved using CCTV images, despite the fact that Britain has more security cameras than any other country in Europe.

The warning comes from the head of the Visual Images, Identifications and Detections Office (Viido) at New Scotland Yard as the force launches a series of

initiatives to try to boost conviction rates using CCTV evidence. They include:

· A new database of images which is expected to use technology developed by the sports advertising industry to track and identify offenders.

· Putting images of suspects in muggings, rape and robbery cases out on the internet from next month.

· Building a national CCTV database, incorporating pictures of convicted offenders as well as unidentified suspects. The plans for this have been drawn up, but are on hold while the technology required to carry out automated searches is refined.

The Guardian

Lien trouvé sur le blog de Bruce Schneier

L'article parle de 3% des street robberies à un endroit et des crimes à un autre. La base de donnée ne concernerait (au départ …) que les crimes. Ces "améliorations" coûteront encore plus cher en argent et en privation de liberté pour une efficacité sans doute très limitée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le système de surveillance Londonien dont les images sont accessibles à tous, aura au moins le mérite d'avoir permit le tournage d'un clip musical low cost.

Et pendant ce temps là, nos tiques polis à nous ne manquent pas d'idées géniales pour rassurer la populace …

Ministre Borloo à dit:

«Je peux vous annoncer que demain au Conseil d'Etat, (la ministre de la Santé) Roselyne Bachelot adresse avec moi un décret, qui va rendre obligatoire dans tous les débits de boisson qui ouvrent jusqu'à deux heures du matin en gros (…) des éthylotests électroniques obligatoires, pour que chacun quand il sort puisse tester sa situation, son état»

Enfin bon, ceci aurait sa place en taverne puisque ce n'est pas la première fois qu'on entend le Borloo faire ce genre de déclaration, le pif rayonnant après une longue série d'apéros.

Tout le monde n'a pas la chance d'avoir un chauffeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Big Brother's vault for all net use, calls and emails

Paola Totaro

May 21, 2008

A DIGITAL vault containing information about every email, internet visit and phone call made in Britain is to be created in a European bid to battle terrorism.

The plan, which will widen legislation governing the record-keeping responsibilities of telecommunications and internet companies, has alarmed civil libertarians who are already anxious about a proposed ID card scheme.

An estimated 3 billion emails and close to 60 billion text messages are sent throughout Britain every day, raising fears that the British Government will not be able to manage such a large store of information. A single database is also believed to be a far easier target for attack.

The Times in London has reported that Home Office officials have discussed the proposed national database plan with communications companies and that the legislation is to be outlined during the traditional November Queen's speech.

The Information Commissioner's Office has warned that Britain risks sleepwalking into a Big Brother society, while the Opposition argues the Government has a bad track record holding sensitive information and cannot be trusted. The plan comes in the wake of European Union demands for uniform record-keeping throughout Europe after the July 7, 2005, bombings in London.

Experts argue it is much simpler for police and counterterrorism specialists to retrieve information from a single source than to try to access hundreds of different companies.

Source

Et dire qu'il n'y a pas très longtemps, les écoutes téléphoniques étaient un scandale!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu les volumes, ces abrutis ne se rendent pas compte. Encore un projet qui n'ira nulle part.

Sauf bien sûr à réduire ce volume drastiquement, et nous voguerons joyeusement vers un univers à la V for Vendetta.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne reste plus qu'à brancher la machine sur elle même (qu'elle enregistre ses propres enregistrement qui par définition se font via le réseau) et c'est l'explosion garantie :icon_up:

Il y aura toujours la technique du pigeon voyageur (pour les autonomistes chtis) et le téléphone arabe (pour les al quaedistes canal historique).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu veux parler, sans doute, du Pigeon Protocol (RFC 1149) ?

:icon_up::doigt::mrgreen:

Pourquoi à chaque fois que je sors une connerie se trouve-t-il qu'il y a quelqu'un

  1. qui y a déjà pensé
  2. qui l'a implanté
  3. qui a même proposé de standardiser la méthode

J'aime bien dans la discussion

An additional property is built-in worm detection and eradication. Because IP only guarantees best effort delivery, loss of a carrier can be tolerated. With time, the carriers are self- regenerating.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois avoir entendu que 71% des français étaient favorables à l'installation de caméras de vidéo surveillance dans les lieux publics.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je crois avoir entendu que 71% des français étaient favorables à l'installation de caméras de vidéo surveillance dans les lieux publics.

Oui :

http://www.ipsos.fr/CanalIpsos/articles/2509.asp

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que si on s'y prenait suffisamment bien, on arriverait à persuader les Fraônçais à se passer d'anesthésie chez le dentiste.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense que si on s'y prenait suffisamment bien, on arriverait à persuader les Fraônçais à se passer d'anesthésie chez le dentiste.

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aurais plutôt écrit :

"Je pense que si on s'y prenait suffisamment bien, on arriverait à persuader les Fraônçais de se faire arracher toutes les dents chez le dentiste, à grand renfort d'anesthésie."

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Je pense que si on s'y prenait suffisamment bien, on arriverait à persuader les Fraônçais de se faire arracher toutes les dents chez le dentiste, à grand renfort d'anesthésie."

Mon dentiste me disait que ça avait été le cas chez les Canadiens, il y a quelques temps. Pour lutter contre les caries, on proposait aux gens de se faire arracher toutes les dents pour les faire remplacer par des prothèses, le tout pris en charge par la Sécu locale. Résultat, une génération entière aux gencives pourries.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme quoi, il faut croire qu'il n'y a pas que les français qui sont des veaux. La particularité française reste la contradiction.

Les caméras de surveillance dans les lieux publics: ça sert à faire des émissions le samedi soir sur TF1.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Edvige est dans la place, enfin une reconversion possible pour les anciens de la STASI :

http://www.lemonde.fr/opinions/article/200…67157_3232.html

Alex Türk n'est pas un dangereux gauchiste ou un adepte de la théorie du complot. Ce sénateur (divers droite) préside depuis 2004 la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), une institution que les gouvernements prétendent toujours vouloir renforcer mais dont ils s'empressent de ne pas suivre les recommandations. Alex Türk, donc, ne cache pas son inquiétude face à l'instauration d'une société de surveillance où les citoyens seraient en permanence surveillés, identifiés, analysés, suivis, décryptés par d'innombrables dispositifs technologiques, plus ou moins visibles.

Le sénateur s'alarme en particulier du "développement considérable", depuis le 11-Septembre, des systèmes de "traitements de données personnelles", autrement dit des fichiers nominatifs mis en place pour lutter contre la délinquance. Un STIC par ici (pour les auteurs et victimes traités par la police française), un Judex un peu plus loin (les mêmes, pour les gendarmes), un Fnaeg (empreintes génétiques), un Fijaisv (délinquants sexuels). Et, dernier arrivé, ce fameux Edvige, acronyme improbable qui doit aider la police à répertorier et à suivre les individus suspectés de vouloir troubler l'ordre public. Y compris lorsque ceux-ci ont à peine 13 ans.

Le problème, explique le sénateur, ne réside pas dans chaque fichier pris isolément. Lutter contre le terrorisme ? Indispensable, évidemment. Contre les délinquants sexuels ? Difficilement contestable. Contre les tueurs en série ? Idem. Avoir un fichier génétique performant ? Un moyen utile de réduire les erreurs judiciaires. Même chose pour les jeunes suspectés de participer à des violences urbaines que le fichier Edvige devra recenser : après tout, il n'est pas illogique de vouloir repérer les acteurs de ces violences, donc de s'intéresser à la tranche d'âge la plus sensible, à savoir les adolescents de 13 à 18 ans. Un fichier qui viserait les plus de 18 ans serait sans doute plus acceptable sur le plan philosophique, mais sans aucun intérêt sur le terrain.

De son poste d'observation, le sénateur Alex Türk ne cache toutefois pas son "angoisse". Le souci, au fond, est le même que pour les OGM. Aucun danger majeur visible à court terme mais une vraie incertitude à moyen ou long terme. "On n'est pas au centième du développement de ces données, prophétisait-il en mars devant l'Institut national des hautes études de sécurité (INHES). Personne ne sait quel sera l'impact exact de la conjugaison de tous ces fichiers à l'échéance 2015-2020." Que se passera-t-il, demain, si des fichiers normalement cloisonnés sont, volontairement ou non, connectés les uns aux autres ? Quelles conséquences en cas d'accident industriel comme celui intervenu au Royaume-Uni, en novembre 2007, avec la perte d'informations confidentielles concernant 25 millions de bénéficiaires d'allocations familiales ?

Et comment gérer la conjonction de données biométriques (votre passeport), d'éléments de traçabilité (votre carte bancaire, vos téléphones, etc.), d'outils Internet (vos moteurs de recherche, vos réseaux sociaux), de géo-localisation des biens et des personnes (votre GPS, votre portable), de vidéosurveillance (la caméra en face de vous)… Alex Türk use volontiers de la métaphore de la "grenouille ébouillantée" pour réclamer la mise en oeuvre d'un principe de précaution numérique. Une grenouille plongée dans une casserole d'eau bouillante essaiera de se débattre et de s'enfuir. Le même batracien plongé dans de l'eau tiède se sentira bien. Montez la température, il se laissera engourdir et finira par mourir ébouillanté, sans avoir jamais réagi. "Parfois, je me demande si nous ne sommes pas dans cette situation", s'interrogeait-il récemment. Jusque-là tout va bien, donc…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une fois n'est pas coutume : en s'appuyant sur des exemples récents, cet article concis de Reason démontre que la vidéo-surveillance est à peu près totalement inutile.

The Failure of Surveillance Cameras

When it comes to preventing and solving crimes, cameras are about as useful as a pet rock.

http://reason.com/archives/2010/05/06/the-…rveillance-ca

Rappelons-nous que les caméras étaient d'abord censées prévenir la délinquance puis, lorsque cet argument se révéla complètement faux, le discours changea en "ça permet d'élucider les crimes". Le second argument est aussi faux que le premier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Limite hors sujet, mais bonne réflexion de fond de Vincent Bénard..

.objectif liberté

Conclusion

En matière de répression de la prédation et de la malhonnêteté, l'état, quelles que soient ses imperfections aussi inévitables que celle des êtres humains qui le composent, est indispensable.

Or, force est de constater que non seulement l'Etat, un peu partout dans le monde, tend à démissionner de ses responsabilités en la matière, et que pis encore, il se fait parfois complice des prédateurs les plus malins et les mieux organisés.

Un état moderne n'est pas un état qui prétend être l'ingénieur social de toute vie, de toute carrière, de toute production. Un état moderne est celui qui permet aux acteurs privés de la société de se prendre en charge, et qui assure un cadre où l'honnête homme aura peu à craindre de l'inévitable présence de prédateurs, fraudeurs et profiteurs en tout genre.

Pour cela, l'état doit abandonner toute une batterie d'interventions prétextes à toujours plus de fourre-touts législatifs dans les failles desquelles tous les aigrefins s'engouffrent avec délectation, et revenir aux fondamentaux du droit: découvrir et sanctionner sans faiblesse ni excuse ce qui sépare le producteur du prédateur.

Faute de quoi les états devront faire face à une explosion de la prédation, qu'elle s'habille en col blanc ou en blouson noir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la décontraction feutrée hein : http://www.ozap.com/actu/fbi-lire-emails-c…nu-obama/356000

LE FBI VEUT POUVOIR LIRE VOS EMAILS, MAIS PAS LEUR CONTENU (et mon cul c'est du poulet ?)

Selon des vœux de la Maison-Blanche, le FBI pourrait avoir à l'avenir un droit d'accès à des données personnelles comme un e-mail par exemple. L'opération se ferait sans mandat et donc à l'insu du titulaire d'une boîte électronique.

Ainsi un e-mail envoyé ou reçu pourrait être requis pour des motifs de sécurité nationale. Pour autant, le contenu du message ne serait pas lu, seulement les personnes concernées, la date et l'heure du message seraient pris en compte.

A en croire le Washington Post, « selon la Maison Blanche, connaître les adresses internet auxquelles une personne a envoyé des e-mails n'est pas différent d'obtenir une liste de numéros de téléphone appelés ». Procéder par la lecture des e-mails permettrait alors d'accéder à des informations jugées importantes.

L'Administration Obama semble donc continuer dans la voie du dernier gouvernement américain. Ce type de mesure, si elle est adoptée serait dans la droite ligne du Patriot Act, série de lois visant à lutter contre le terrorisme et à renforcer la sécurité intérieure.

Ici, le FBI aurait simplement à signer des « lettres de sécurité nationale » permettant de tracer les communications électroniques de n'importe qui jugé suspect…

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Arabie Saoudite banit ce qu'elle ne peut museler.

http://www.lefigaro.fr/international/2010/…es-vendredi.php

L'Arabie Saoudite va suspendre dès vendredi les services de messagerie du smartphone, faute de pouvoir accéder à ses données cryptées. Les Emirats arabes unis feront de même en octobre. La société RIM affirme qu'elle refusera toute concession sur la sécurité de ses terminaux.

Banni, parce que trop performant: vendredi, l'Arabie Saoudite va imposer aux trois opérateurs du royaume de couper les services de messagerie électronique de leurs 700.000 utilisateurs de BlackBerry. Les Emirats arabes unis devraient prendre la même voie et interdire l'accès à Internet et aux e-mails des 500.000 abonnés à compter du 11 octobre. Le service de «roaming» sera aussi concerné. Ainsi, les abonnés émiratis en déplacement à l'étranger n'auront plus accès à ces services. Les étrangers se trouvant dans la monarchie ne pourront pas non plus consulter leurs e-mails et utiliser BlackBerry Messenger.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.lemonde.fr/depeches/2010/08/06/…8_43128171.html

La justice a ordonné vendredi aux fournisseurs d'accès à internet (FAI) Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free, Numéricable, Auchan Télécom, et Darty de bloquer l'accès aux sites de jeux illégaux, ce qui pourrait ouvrir la voie à un filtrage d'internet.

Cette décision, la première du genre concernant la réglementation des jeux en ligne, devrait dissuader les sites étrangers non agréés par l'Arjel de proposer leurs services sur le territoire national et pourrait rediriger une partie des joueurs vers des sites légaux.

Elle pourrait également servir d'exemple à suivre pour d'autres autorités de régulation de l'internet, comme l'Hadopi, qui pourrait ainsi faire la chasse aux divers sites pirates de partage de musiques ou

[…]

Les opérateurs rechignaient jusqu'à présent à appliquer les injonctions de l'Arjel, arguant de la complexité technique d'un filtrage et de la responsabilité première des hébergeurs étrangers des sites illégaux.

Le Tribunal de Grande Instance de Paris a rejeté toutes ces objections, jugeant que malgré l'absence de précisions sur les modalités de filtrage, la loi imposait aux FAI de "prendre toutes mesures de nature à permettre l'arrêt de l'accès au service en cause, soit toute mesure de filtrage, pouvant être obtenu (…) par blocage du nom de domaine, de l'adresse IP connue, de l'URL, ou par analyse du contenu des messages."

A votre avis, est ce que les FAI pourront technologiquement répondre à cette injonction? Dans l'optique assez pessimiste de la généralisation à d'autres domaines d'une telle mesure, les moyens pour contourner un éventuel filtrage serraient ils accessibles au grand public?

édit: je n'avais pas vu, mais un topic sur ce sujet a été ouvert

http://www.liberaux.org/index.php?showtopi…rt=#entry657838

Share this post


Link to post
Share on other sites
A votre avis, est ce que les FAI pourront technologiquement répondre à cette injonction?

Oui, ils le font deja dans d'autre pays.

Dans l'optique assez pessimiste de la généralisation à d'autres domaines d'une telle mesure, les moyens pour contourner un éventuel filtrage serraient ils accessibles au grand public?

Ce n'est pas une optique pessimiste mais realiste, la generalisation est inevitable a mon avis. Ca demange tout les etats depuis des annees, et je ne vois pas ce qui peut les arreter.

Il sera possible de contourner pour au moins encore quelques annees, a long terme c'est difficile a dire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il sera possible de contourner pour au moins encore quelques annees, a long terme c'est difficile a dire.

A long terme, ça ne dépends pas de la technique ni même de la loi, mais de la quantité de gens prêts a contourner l'interdiction, pour les moyens pour le faire, ils seront toujours présents.

Edit, il serait peut être temps que j'achète une software radio, un laser modulable et un télescope moi… Pour aller dans mon stock de 'au cas ou'.

Share this post


Link to post
Share on other sites
A long terme, ça ne dépends pas de la technique ni même de la loi, mais de la quantité de gens prêts a contourner l'interdiction, pour les moyens pour le faire, ils seront toujours présents.

Ce n'est pas ce qu'il veut dire.

Pour l'instant le contournement est ultra-trivial. Comme, il fut un temps, il était ultra-trivial de contourner l'interdiction d'avoir des fonds non déclarés tout un gardant tous les avantages d'un compte à vue. Il fut un temps où les français ouvraient des comptes numérotés en passant une frontière, pour y déposer de petites sommes (moins d'un million actuels, et même beaucoup moins pour ceux qui ouvraient un compte numéroté "pour voir"). Désormais, il faut aller nettement plus loin que la Suisse pour trouver ça. Maintenant il faut tromper son banquier, avoir une fausse identité, passer par un proxy ce qui pose de gros problèmes de confiance. C'est devenu une affaire de milliardaire ou de spécialiste, le retraité ex petit commerçant qui veut juste mettre quelques sous à l'abri "au cas où" n'y a plus accès du tout, à moins, bien sûr, de "connaître du monde".

À long terme, le jour où il y aura des peines de prison pour les gens qui ouvrent un site de jeu illégal et que les États collaboreront là-dessus, ce sera fini. Il restera l'équivalent des jeux clandestins IRL : quelque chose de risqué qui concerne peu de monde.

Edit, il serait peut être temps que j'achète une software radio, un laser modulable et un télescope moi… Pour aller dans mon stock de 'au cas ou'.

Et tu comptes faire quoi avec ça, qu'on se marre un peu ? :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce n'est pas ce qu'il veut dire.

Pour l'instant le contournement est ultra-trivial. Comme, il fut un temps, il était ultra-trivial de contourner l'interdiction d'avoir des fonds non déclarés tout un gardant tous les avantages d'un compte à vue. Il fut un temps où les français ouvraient des comptes numérotés en passant une frontière, pour y déposer de petites sommes (moins d'un million actuels, et même beaucoup moins pour ceux qui ouvraient un compte numéroté "pour voir"). Désormais, il faut aller nettement plus loin que la Suisse pour trouver ça. Maintenant il faut tromper son banquier, avoir une fausse identité, passer par un proxy ce qui pose de gros problèmes de confiance. C'est devenu une affaire de milliardaire ou de spécialiste, le retraité ex petit commerçant qui veut juste mettre quelques sous à l'abri "au cas où" n'y a plus accès du tout, à moins, bien sûr, de "connaître du monde".

Oui, le contrôle de l'argent est l'arme la plus puissante qu'a trouvé l'état confronté a l'impossibilité de contrôler les frontières… Je ne pense pas qu'il arrivera un jour a controler les données avec autant de facilité, mais je peux me tromper :-(

Et tu comptes faire quoi avec ça, qu'on se marre un peu ? :icon_up:

J'ai un petit stock de trucs légaux qui peuvent ne pas le rester, donc par principe, je ne compte rien en faire du tout a court terme, c'est de la spéculation :mrgreen:

Le laser+telescope, c'est bien entendu dans l'hypothese ou je souhaite faire un lien data point a point longue distance (légal ou pas légal, c'est toujours utile de pouvoir se passer des types qui creusent les trous dans les rues et posent les cables…), la software radio, je pense qu'on s'approche du moment optimum dans l'histoire ou les composents disponibles aux amateurs seront assez haut de gamme pour faire des trucs utiles et compétitifs techniquement avec du COTS et ou ça ne sera pas encore interdit a la vente et a l'achat…

Idéalement, si je peux attendre qu'un radio geek bricole (ou fasse faire par des chinois) un phase array actif pour le grand public, c'est le mieux, donc j'attends encore un peu.

Edit: et dit donc toi, tu compte faire quoi de tes compétences de serrurier hein ? :doigt:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

×
×
  • Create New...