Jump to content

Paléo-libertariens, alt-right et choux à la crème


Recommended Posts

Il y a 6 heures, Bézoukhov a dit :

 

 

Je crois que tu vas déjà trop loin. Construire un récit libéral, pour notre famille politique et pour le débat idéologique est très souhaitable, mais ça ne peut pas être le récit national.

Un récit national doit pouvoir s'accorder avec la plus grande part des différents récits politiques (de gauche, de droite, royalistes ou républicains). C'est une trame.

 

Je vois ce que tu veux dire. Mais en fait je ne parlais pas de ça, le terme ‘roman national’ m’a fait penser à une marotte que j’ai, le ‘récit de liberté’. Et d’ailleurs je me souviens maintenant que ça a déjà été fait - plus ou moins. Auteur français, XIXème, son nom m'échappe. N’est-ce pas  le libéral qui a eu l’idée de la lutte des classes ? Je ne sais plus.

 

Bref. Revenons, moutons, tout ça. 

 

P.S.: il s’agit des Lettres sur l’Histoire de France, d’Augustin Thierry : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5849300v/f8.image

  • Yea 1
Link to comment
1 hour ago, Johnathan R. Razorback said:

 

On a déjà parlé dans le fil du FN de l'hétérogénéité des causes qui sous-tendent ce vote.

 

Par ailleurs la xénophobie est largement favorisée par le degré de chômage et de difficultés économiques ; elle n'est pas cause des causes chez nombre d'individus.

 

C'est multifactoriel, mais la xénophobie en est bien un, dont l'intensité/proéminence dépend d'autres variables. C'est bien de ne pas se limiter à ça,mais il ne faut pas non plus l'oublier (et on n'est pas obligé d'en faire non plus ne question purement moral). 

Link to comment
il y a 21 minutes, Fagotto a dit :

on n'est pas obligé d'en faire non plus ne question purement moral. 

 

Le fait que ça soit immoral n'empêche pas qu'on prenne ça comme un problème à traiter, et du coup qu'on le discute sans se laisser arrêter par le côté immoral (je ne sais pas si c'est ce que tu voulais dire).

Link to comment
On 18/01/2018 at 5:42 PM, poney said:

Il faudra alors expliquer pourquoi la majorité des libéraux n'ont pas fini nazbol alors qu'ils se font traiter aussi de facho par ces gugusses.

 

20 hours ago, Johnnieboy said:

C’est probablement l’antienne la plus lassante et inintelligente que je lis sur ce forum. 

Bah faudrait savoir, les droitards se multiplient ou pas ?

Link to comment

Il me semble que le vrai danger à traiter tout le monde de facho n'est pas tant de détourner ceux qui sont déjà dans des niches idéologiques. C'est plutôt le gars mainstream qui suit Le Monde et tout et tout, le jour où la dissonance cognitive pète, il se retrouve à se demander si tous les mecs que les "élites prog" traitaient de facho ne valaient en fait pas le détour.

Link to comment

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre, hurler à l'invasion droitarde d'un côté et nier le mouvement vers l'extrême droite de l'autre. Or quel changement de contexte peut-il expliquer ce mouvement ? Ma théorie est qu'il s'agit de la crispation croissante depuis quelques années sur certaines questions notamment identitaires d'une part, et le fait que les libéraux (mais ce ne sont pas les seuls) ont d'énormes difficultés à penser, et encore plus à discuter ces questions d'autre part. Traiter quelqu'un de facho n'a pas pour seule conséquence de froisser son ego, ça lui envoie aussi un signal disant que la conversation est terminée avant d'avoir commencé, qu'elle ne pourra jamais avoir lieu avec cet interlocuteur. D'où la frustration si on considère que c'est un sujet essentiel mais volontairement ignoré par tout le monde. Enfin presque tout le monde. Et c'est comme ça qu'on se met à lire des trucs d'extrême droite.

  • Yea 4
Link to comment
il y a 55 minutes, Lancelot a dit :

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre, hurler à l'invasion droitarde d'un côté et nier le mouvement vers l'extrême droite de l'autre. Or quel changement de contexte peut-il expliquer ce mouvement ? Ma théorie est qu'il s'agit de la crispation croissante depuis quelques années sur certaines questions notamment identitaires d'une part, et le fait que les libéraux (mais ce ne sont pas les seuls) ont d'énormes difficultés à penser, et encore plus à discuter ces questions d'autre part. Traiter quelqu'un de facho n'a pas pour seule conséquence de froisser son ego, ça lui envoie aussi un signal disant que la conversation est terminée avant d'avoir commencé, qu'elle ne pourra jamais avoir lieu avec cet interlocuteur. D'où la frustration si on considère que c'est un sujet essentiel mais volontairement ignoré par tout le monde. Enfin presque tout le monde. Et c'est comme ça qu'on se met à lire des trucs d'extrême droite.

 

 

Quand je te lis, toi et certains autres liborgiens, sur les mecs ayant basculé vers l’extrême droite, je ne peux que les imaginer ainsi : 

 

E272C450-CAE6-47F6-A162-53B49BEABC52.jpeg

Link to comment
il y a 2 minutes, Lancelot a dit :

J'ai la même impression quand j'entends parler de l'invasion des méchants droitards qui ne font rien qu'à venir nous emmerder à vouloir discuter de trucs pas gentils.

 

Traiter les gens de cuck et de gauchistes c'est discuter ?

Link to comment
il y a 3 minutes, Lancelot a dit :

J'ai la même impression quand j'entends parler de l'invasion des méchants droitards qui ne font rien qu'à venir nous emmerder à vouloir discuter de trucs pas gentils.

 

 

Sauf que cette posture est basée sur des faits objectifs : des droitards viennent régulièrement sur lib.org tenir des propos racistes, xénophobes et stupides. Tu viens assez sur le forum pour ne pas pouvoir ignorer ce fait absolument irréfutable. 
Tandis que la tienne me semble basée sur du vent et de la psychologie à la petite semaine. Je cherche encore ces spécimens de gens qui se seraient tournés vers l’extrême droite parce qu’on leur aurait dit qu’ils n’étaient rien que des méchants raciss.

Link to comment
Just now, Tramp said:

 

Traiter les gens de cuck c'est discuter ?

 

ahah c'etait qui ?

Just now, Johnnieboy said:

 

 

Sauf que cette posture est basée sur des faits objectifs : des droitards viennent régulièrement sur lib.org tenir des propos racistes et xénophobes. 
Tandis que la tienne me semble basé sur du vent et de la psychologie à la petite semaine. Je cherche encore ces spécimens de gens qui se seraient tournés vers l’extrême droite parce qu’on leur aurait dit qu’ils n’étaient rien que des méchants raciss.

 

ca ne se passe pas comme ca mais tu fais de gros efforts pour ne pas comprendre

  • Haha 1
Link to comment
il y a 1 minute, Brock a dit :

 

ahah c'etait qui ?

 

ca ne se passe pas comme ca mais tu fais de gros efforts pour ne pas comprendre

 

 

C’est littéralement ce qui a été défendu de nombreuses fois à cep ropos. Des gens seraient devenus des « fascistes » parce qu’on leur aurait dit qu’ils étaient des « fascistes ». 
Pourtant, les faits semblent ne pas corroborer cette hypothèse à la mode. 

Link to comment
7 minutes ago, Johnnieboy said:

Sauf que cette posture est basée sur des faits objectifs : des droitards viennent régulièrement sur lib.org tenir des propos racistes, xénophobes et stupides. Tu viens assez sur le forum pour ne pas pouvoir ignorer ce fait absolument irréfutable.

Racistes, xénophobes, stupides et facho, c'est important. Et à chaque fois qu'ils viennent ça se passe de la manière que j'ai expliqué, ils se font insulter et virer sans explication ni argument. Et donc ils retournent discuter avec ceux qui veulent bien discuter avec eux. Et au cours de ces discussions on se fait traiter de cucks qui ont peur d'aborder ces sujets parce qu'au fond de nous, nous savons que nous n'avons rien à leur répondre parce qu'ils ont raison.

 

Tout ça se traduit par "quand on traite tout le monde de facho ça multiplie le nombre de fachos".

  • Yea 2
Link to comment
il y a 2 minutes, Lancelot a dit :

Racistes, xénophobes, stupides et facho, c'est important. Et à chaque fois qu'ils viennent ça se passe de la manière que j'ai expliqué, ils se font insulter et virer sans explication ni argument. Et donc ils retournent discuter avec ceux qui veulent bien discuter avec eux. Et au cours de ces discussions on se fait traiter de cucks qui ont peur d'aborder ces sujets parce qu'au fond de nous, nous savons que nous n'avons rien à leur répondre parce qu'ils ont raison.

 

Tout ça se traduit par "quand on traite tout le monde de facho ça multiplie le nombre de fachos".

 

Prenons le dernier en date qui nous traitait tous de gauchistes. À quel moment il voulait discuter ?

Link to comment
1 minute ago, Tramp said:

Prenons le dernier en date qui nous traitait tous de gauchistes. À quel moment il voulait discuter ?

C'est lequel le dernier en date, le double compte "liborg n'est pas libéral" ? Je le trouvais un peu trop à l'aise et au courant pour être honnête, je pensais que c'était Voldemort un ancien revenu troller.

Link to comment
il y a 4 minutes, Tramp a dit :

 

Prenons le dernier en date qui nous traitait tous de gauchistes. À quel moment il voulait discuter ?

 

 

Pour le coup, lui c’est vraiment le cas typique. J’ai essayé de lui parler, il n’a absolument jamais répondu à mes objections, il a joué à la victime puis il nous a traité de gauchistes. Lawl.

Link to comment
à l’instant, Lancelot a dit :

C'est lequel le dernier en date, le double compte "liborg n'est pas libéral" ? Je le trouvais un peu trop à l'aise et au courant pour être honnête, je pensais que c'était Voldemort un ancien revenu troller.

 

Oui.

il y a 4 minutes, Brock a dit :

moi je veux savoir qui a traite le monde de cucks

 

Ici ce sera plutot gauchiste. Cuck c'est sur le reste de l'Internet.

Link to comment
il y a 6 minutes, Lancelot a dit :
il y a 13 minutes, Johnnieboy a dit :

 

Racistes, xénophobes, stupides et facho, c'est important. Et à chaque fois qu'ils viennent ça se passe de la manière que j'ai expliqué, ils se font insulter et virer sans explication ni argument. Et donc ils retournent discuter avec ceux qui veulent bien discuter avec eux. Et au cours de ces discussions on se fait traiter de cucks qui ont peur d'aborder ces sujets parce qu'au fond de nous, nous savons que nous n'avons rien à leur répondre parce qu'ils ont raison.

 

Je sais pas si ça joue sur les trolls. Par contre, sur les lurkers...

M'enfin, prendre les exemples de trolls du forum pour débattre là dessus, c'est un peu comme parler de baston en ayant fait que du catch.

 

Ah, ouais, et l'autre truc relous, c'est qu'on passe plus longtemps à discuter de savoir si il faudrait en discuter qu'à discuter réellement des sujets d'identité.

 

il y a 3 minutes, Brock a dit :

moi je veux savoir qui a traite le monde de cucks

 

J'arrive pas à trouver : https://www.google.fr/search?q=site%3Aliberaux.org+cucks

Y a genre deux occurrences sur le forum. Quand je serai en vacances, je ferai un double compte avec un bot qui traitera aléatoirement les gens de cucks, tiens.

 

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 1 minute, Bézoukhov a dit :

 

Je sais pas si ça joue sur les trolls. Par contre, sur les lurkers...

M'enfin, prendre les exemples de trolls du forum pour débattre là dessus, c'est un peu comme parler de baston en ayant fait que du catch.

 

Ah, ouais, et l'autre truc relous, c'est qu'on passe plus longtemps à discuter de savoir si il faudrait en discuter qu'à discuter réellement des sujets d'identité.

 

 

J'arrive pas à trouver : https://www.google.fr/search?q=site%3Aliberaux.org+cucks

Y a genre deux occurrences sur le forum. Quand je serai en vacances, je ferai un double compte avec un bot qui traitera aléatoirement les gens de cucks, tiens.

 

 

 

 

Entre gens bien, on arrive à parler de tout sur lib.org. On a même réussi à discuter d’avortement il y a quelques mois. Dois-je rappeler qu’il y a un fil qui parle de race, d’ethnies et de QI ?

  • Yea 1
Link to comment

Pourtant il me semble que l'arrivee de Trump et les scores hauts de Le Pen sont un bon exemple de gens pas necessairement de droite qui se mettent a voter pour le candidat Destop.On a d'ailleurs largement debattu sur la vraie influence du media mainstream dans le foutage de gueule frustrant qui fait voter pour l'autre camp.Tout le monde n'est pas libertarien et finit donc par se choisir un camp pour voter...

 

Link to comment
il y a 12 minutes, Lancelot a dit :

Racistes, xénophobes, stupides et facho, c'est important. Et à chaque fois qu'ils viennent ça se passe de la manière que j'ai expliqué, ils se font insulter et virer sans explication ni argument. Et donc ils retournent discuter avec ceux qui veulent bien discuter avec eux. Et au cours de ces discussions on se fait traiter de cucks qui ont peur d'aborder ces sujets parce qu'au fond de nous, nous savons que nous n'avons rien à leur répondre parce qu'ils ont raison.

 

Tout ça se traduit par "quand on traite tout le monde de facho ça multiplie le nombre de fachos".

 

 

On n’a peur d’aborder absolument aucun sujet sur lib.org. À peu près tout a déjà été débattu en ces lieux. Le seul sujet qui faisait vraiment peur, c’était celui de l’avortement. 

De plus, tout n’est pas politique (incroyable de devoir le rappeler ici) et le libéralisme n’a pas à avoir des réponses à toutes les questions imaginables. Surtout quand ces questions relèvent parfois plus de l’obsession chelou et plus vraiment des rapports entre l’Etat et l’individu.

Link to comment
Quote

, nous savons que nous n'avons rien à leur répondre parce qu'ils ont raison

 

ah bon ?

1 minute ago, Johnnieboy said:

Des chapelles libérales-xénophobes, il y en a plein en France, ils n’ont qu’à y aller. 

 

 il y en a ?

Link to comment
8 minutes ago, Johnnieboy said:

Entre gens bien, on arrive à parler de tout sur lib.org. On a même réussi à discuter d’avortement il y a quelques mois. Dois-je rappeler qu’il y a un fil qui parle de race, d’ethnies et de QI ?

L'avortement ça va, c'était sensible il y a longtemps. Sur les races et le QI je suis bien placé pour le savoir et je trouve que c'est une très bonne chose (en vérité je me plains mais je trouve que liborg va dans le bon sens). Ceci dit l'ouverture du thread a demandé pas mal de diplomatie et de marchage sur des œufs au préalable quand même.

 

2 minutes ago, Johnnieboy said:

Et pour finir, ça me fait bien rire le coup de : personne ne veut discuter avec eux alors ils abandonnent le libéralisme, les pauvres choux. Des chapelles libérales-xénophobes, il y en a plein en France, ils n’ont qu’à y aller. 

Mais précisément ils y vont.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...