Jump to content

About This Club

Bonjour à tous, Les clubs sont une fonctionnalité encore assez peu exploitée. J'ai réfléchi, et je me suis dit que c'était fort pratique pour un projet de programme : cela va me permettre de diviser le club en sous-sections, une par aspect programmatique. Chacun pourra participer à sa sous-section. Alors, si vous en avez marre des priorités à la con et du collectivisme ambiant, que vous voulez pouvoir renvoyer les curieux à convaincre vers un programme clair et structuré, ne comptez pas sur les autres pour faire le boulot à votre place : participez à votre niveau. C'est possible. C'est ici.

  1. What's new in this club
  2. Pour proposer un système combinant décentralisation radicale et simplification des impôts : -Une seule taxe nationale : la TVA, car il est plus facile de surveiller dans sa globalité la création de la valeur ajoutée qu'au niveau local. Éventuellement quelques autres taxes sur la vente de tabac, d’alcool ou de produits pétroliers par exemple. -L’état central conserve les prérogatives de type régaliennes et quelques autres (éducation pour les programmes, retraites...) -Toutes les collectivités locales assurent (ou non), en collaboration les unes avec les autres éventuellement, les autres domaines (santé, toutes les aides sociales et la sécu, logement, transports...). Pas seulement les communes mais également régions et départements, car par exemple les hôpitaux ne sauraient être géré au niveau micro-local -Les collectivités locales taxent comme bon leur semble (revenu, capital, habitation, taxes sur la consommation supplémentaires…) pour financer ces actions. Il me semble que ramener au niveau le plus local possible les impôts et les dépenses aurait la vertu de révéler aux gens ce pour quoi ils payent vraiment et de voir comment ça peut être fait ailleurs.
  3. Pourquoi ne pas envisager une autonomie radicale des communes en les laissant s'auto-organiser ? Par là j'entend laisser chacune d'elle écrire sa propre constitution, liberté de se financer avec comme responsabilité minimum la tranquillité, salubrité et sécurité publique. Comme limites je propose le respect des droits et libertés individuelles et surtout l'interdiction absolue d'empêcher qq un de partir (avec ses biens évidemment )
  4. Les APL c’est plus de 20 milliards. Mais si tu supprimes les APL, il faut baisser la fiscalité de l’immobilier sinon tu risques les faillites de bailleurs et de fragiliser le bilan des banques. Edit : Deja mis. Le plus simple c’est de basculer sur la TVA.
  5. https://www.lopinion.fr/edition/politique/gilets-jaunes-l-ultrapeuple-est-retour-l-analyse-d-alain-bauer-170562 J'aime bien cet article
  6. D'ailleurs historiquement la capitation était proportionnelle, calculée sur le nombre de domestiques ( peut être sur le nombre de fenêtres aussi mais je suis pas sur).
  7. Pourquoi oxymore, nouveau peut être. La capitation de Margaret n'était pas proportionnelle, elle est passée pour injuste.
  8. Pourriez vous éclaircir ma lanterne et me confirmer la différence entre flat tax et capitation?
  9. Mais, chers pèlerins de la liberté, pourquoi diable l'idée de supprimer le capharnaüm de taxes pour le remplacer par une unique capitation proportionnelle ne résonne t'elle pas en vos coeurs enthousiastes ? Je sais que l'idée de baser l'impôt sur la TVA à quelques adeptes ici, moi je suis contre, il faut que les personnes démunies non seulement paient peu d'impôt mais aussi qu'ils aient accès aux biens et services au meilleur prix. Nous pourrions ainsi , tout en restant fidèle à nos objectifs, priver les keynésiens des outils de leur politique, être utile aux pauvres, juste aux riches, et obliger les politiques à des positions claires.
  10. A court terme oui ça coûte (c'est de l'argent que les pays se sont engagés à payer à l'UE de toute facon) et c'est pas un moment plaisant, sur le moyen terme il vaut mieux prévenir la catastrophe de l'implosion de l'UE si on sent qu'elle va se produire. Enfin bref, off topic
  11. Il y a des possibilités en plus de redonner du pouvoir d'achat aux français sans que cela touche au portefeuille de l'état. Arrêter de prendre des décisions économiques sur des bases "éthiques" notamment en mettant des normes qui renchérissent le prix des produits.. Le problème c'est que les français sont trop contradictoires sur le sujet. Ils sont pour les normes éthiques, mais contre l'augmentation du prix que cela induit (enfin, ils sont pour sur le papier, moins quand ils payent).
  12. Quand je vois l'écart avec l'Allemagne, je me demande comme ça si on ne porte pas une partie de notre "aide au développement", via les Opex en Afrique, tandis que les autres se donnent bonne conscience en construisant des routes dans les coins où on met les soldats ;).
  13. L'aide publique au développent c'est 11,3 Milliards. Le président veut en faire une bataille vu qu'on est un peu à la rue. Le +1 Milliard, c'est de cette année. J'suis en train de regarder en travers le projet de loi sinon
  14. Ouais, l'Angleterre en témoigne largement, ils ne savent même pas encore comment ils vont continuer à avoir accès aux marchés qu'ils ont déjà vu les estimations de fric économisé passer en négatif. Qu'on soit pour ou contre l'UE, à court terme cette idée serait certainement la plus destructrice pour l'économie française... Clairement le genre de truc à éviter absolument sur un tract comme imaginé en début de ce sujet. Surtout que l'idée, il me semble, est de rester d'abord à peu près réaliste.
  15. -suppression des aide au développement des pays étrangers (aides que Macron augmente): 1 milliard /an. -suppression du futur service national obligatoire de Macron: 1 à 2 milliards /an. -sortie de l'UE chère à Macron: environ 8,2 milliards d'euros annuel de gain ( cf: https://www.touteleurope.eu/actualite/budget-europeen-pays-contributeurs-et-pays-beneficiaires.html ) C'est simple, facile, peu clivant en terme de clivage droite/gauche.
  16. en fait je me demande si ça ne serait pas un coup à jouer de créer genre une page Facebook type "Gilets jaunes libéraux" ou un truc du genre sur lequel les gens pourraient tomber et qui pourrait faire circuler des memes, tracts et autres infos partageables avec plus de visibilité que CP dans un premier temps (avant d'en linker des articles bien entendu). En plus pour le coup ça pourrait fonctionner de manière collaborative, puisqu'on pourrait ici proposer des designs à partager. (ou faire des comptes FB pour participer, perso j'évite de mélanger mon propre compte à la politique)
  17. Le coup à jouer , à mon humble avis, c'est de proposer l'abrogation de la forêt de taxes . Proposer un impôt unique et personnel, une flat tax, , sur la thésaurisation monétaire . Le candidat a une gouvernance territoriale s'engage sur le montant de la taxe, 5.10, 15.…...%. et sur ce qu'il compte faire avec. Cela couplé avec la possibilité de subsidiariser le territoire sur des échelles très médiocres ( la méthode de découpage par bassins hydrographiques me semble parfaite) apporte une réponse juste, rationnelle, logique au merdier.
  18.  
×
×
  • Create New...