Jump to content

Miss Liberty

Utilisateur
  • Posts

    10069
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Everything posted by Miss Liberty

  1. Actuellement en Europe il ne reste guère plus que l'Italie et l'Autriche pour faire chier, la plupart ne demande même plus de tests ou vaccins à l'entrée. Edit : en fait même ces deux là ne demandent plus rien. Par contre masques FFP2 dans certains endroits, ça gâche un peu les vacances romaines quand même... Même Israël ne l'impose plus, c'est dire.
  2. J'allais le dire. J'ai porté le masque dans le métro et dans les réunions avec les collègues pendant plusieurs jours cette semaine, j'étais cas contact de mon mari et mon fils, négative et sans symptômes moi-même donc autorisée à bosser... J'ai estimé que je pouvais faire ça trois fois une heure par jour, le temps qu'il n'y ait plus deux malades à la maison. Et j'ai ressorti le gel aussi. C'est pas la mort, et vu que selon mon hypothèse c'est mon fils qui l'a attrapé dans les transports en commun, je peux essayer d'éviter une semaine de galère aux autres (les symptômes étaient pénibles pour eux deux, et en plus 7 jours sans avoir le droit de faire garder ton gamin, même une fois guéri, merci bien...). D'ailleurs j'ai été surprise des symptômes pour un enfant de 2 ans, il a passé plusieurs jours vraiment pas bien, avec fièvre, toux, nez bouché, nuits difficiles etc., moins que le papa certes mais quand même. J'ai l'impression que les nouveaux variants tapent moins fort mais de façon plus égalitaire selon l'âge !
  3. J'ai une collègue, plutôt 50 ans que 20, qui ne savait pas ce que voulait dire "paradigme" hier. On est bien d'accord que ça n'est pas un mot "compliqué" ? Ou je vis dans le monde des bisounours ?
  4. J'avance une explication sur la sur-représentation des filles dans le phénomène, y compris des filles plus âgées : les filles sont aussi statistiquement plus souvent victimes de symptômes dépressifs... Entre le cercle vicieux confinement / manque d'activité / dépressions / troubles alimentaires, c'est un facteur non négligeable...
  5. Je viens de creuser, sur le site du Ministère de l'intérieur aucun résultat n'est encore parvenu sur les grandes villes (j'ai testé Paris, Rouen, Lille, Caen, mais je parie que c'est pour toute la France).
  6. Tu as sans doute raison. Mais il y a quand même un changement de paradigme entre 2017 et maintenant chez ces gens-là, donc même s'ils ne représentent que 10% des électeurs de Mélenchon, ça suffit à faire baisser le report de 60% à 50%.
  7. Je disais surtout ça par rapport à ceux qui pensent que Marine peut être moins nulle au débat que la dernière fois...
  8. Je ne comprends pas. Tu veux dire que l'échantillon n'est pas représentatif par rapport aux autres électeurs de Macron, c'est ça ?
  9. Oui. Dans le groupe Anti pass sanitaire de notre petite ville moyenne en Normandie, c'est que des profils comme ça, alternatifs et gauchistes version Méluche. Pour des gens comme ça, les gilets jaunes + le Covid + Mc Kinsey, ça fait trop pour voter Macron, quelle que soit la configuration. Les mecs allaient à des manifestations de Philippot pour faire entendre leurs voix contre la politique sanitaire de Macron quand même, toutes les semaines pendant des mois.
  10. Parce que les électeurs sont très divers et que je ne peux pas affirmer la même chose de leur QI.
  11. Pré-Covid + Pré-gilets jaunes. Je ne crois pas à plus de 50% de report de voix de Mélenchon vers Macron, personnellement. Mais ça ne suffira pas à ce que Macron dégage. Vous oubliez un détail important : le Rassemblement national est un parti de débiles, les quelques uns qui savaient faire de la politique (ou simplement écrire, compter et utiliser un ordi) sont partis chez Zemmour, et pas sûr qu'ils reviennent... Difficile de gagner une élection quand le candidat et les cadres du parti ont 80 de QI (notez bien que je ne dis rien des électeurs !)
  12. Ça fait beaucoup de "fetal" et "neonatal" dans cette liste, pour conclure tous en coeur "La grossesse n'est pas une contre indication"...
  13. Ah oui d'accord, je croyais que tu parlais des manifestants français des dernières semaines.
  14. Mais ça fait 15/20 ans qu'on sait qu'on ne va JAMAIS en manif en utilisant son pass Navigo / sa carte bancaire pour le péage / son téléphone connecté etc. Non?
  15. Très bien, du coup les mecs verbalisés pour participation à une manifestation interdite parce qu'ils avaient des drapeaux français, on leur enlève l'amende?
  16. Je partage votre pessimisme, mais je mets en bémol : la paupérisation des classes moyennes a bien commencé, et le travailleur pauvre, qui ne profite plus des avantages du capitalisme, est une réalité qui prend de plus en plus de place (cf. le bouquin La France sous nos yeux pour les chiffres et les faits). Donc le fait que les gens ont trop de choses à perdre pour se révolter, ça se discute. Les gilets jaunes, ça ne sort pas de nulle part. Et les effets économiques de la politique "sanitaire" ne vont pas arranger la tendance...
  17. Intéressant. C'est un produit qui semble avoir des effets (positifs, ou de protection) sur les fonctions pulmonaires et sur les reins. Vu qu'être fragile de ce côté-là est déjà facteur de risques avec le Covid, c'est doublement intéressant.
  18. Oui. Dans notre groupe local contre le pass sanitaire, ça s'organise concrètement. De là à te dire combien ils seront...
  19. https://www.forumopera.com/breve/le-nozze-a-garnier-fallait-il-annuler « Passons sur le Basilio faux une note sur deux de Christophe Mortagne, c’est surtout l’arrivée en masque FFP2 de Dorothea Röschmann (Marcellina) et James Creswell (Bartolo) qui jette un froid. Lui, belle voix que l’on sent puissante s’étouffe dans la partie rapide de son air, elle passe son temps à pincer le masque pour émettre ses notes. Au deuxième acte, Maria Bengtsson, pourtant seule dans sa loge comme le veut la mise en scène, est masquée, elle aussi : inaudible, en difficulté sur le souffle, « Porgi amor » est un douloureux moment. A son arrivée en scène, Christopher Maltman porte désormais un masque (chirurgical). On comprend alors qu’on assiste, en direct, à une gestion des cas contacts. Le septuor qui conclut ce deuxième acte finit déséquilibré avec quatre solistes masqués. »
  20. Pour clarifier : J'ai fait UN test sérologique en juillet 2021, pour savoir si je l'avais eu ou non. Au moment de l'instauration du pass. Et j'ai fait des paquets de tests, cette fois-ci antigéniques ou PCR, depuis qu'ils sont disponibles (fin 2020? Je sais plus), à chaque fois ou presque que j'avais plus qu'un nez qui coule, plus ceux pour pouvoir voyager, donc depuis mon test sérologique de juillet 2021 j'ai fait plus d'un test par mois. J'en déduis que soit je ne l'ai jamais eu, soit je l'ai eu en souche initiale au tout début, mais sans m'en rendre compte et en perdant mon immunité (détectable) d'ici juillet 2021, soit je l'ai eu depuis juillet 2021 en version asymptomatique et non détectée par des tests PCR. Le plus probable c'est quand même que je ne l'ai jamais eu...
  21. Pour notre part, malgré un mois de janvier entouré de cas positifs (mon chef, la nounou de notre fils, puis l'amie qui l'a gardé à la place de la nounou, puis plusieurs collègues, il y en a tellement que je n'arrive plus à compter), nous n'avons pas réussi à choper Omicron. Pourtant ça m'arrangerait bien, quitte à être tous malades non stop, à garder un bébé malade tout en étant malades et crevés, à ne pas pouvoir avancer au bureau, et à faire des tests tous les 4 matins (8 pour moi en 1 mois), j'aurais apprécié mon pass gratuit. Tous étaient vaccinés, triple dose pendant les vacances donc 2 à 3 semaines avant d'être testés positifs, sauf mon chef qui devait faire la troisième bientôt et n'avait pas envie d'y passer. PS : je ne suis pas censée être immunisée, en tout cas en juillet 2021 mon test sérologique était négatif, et j'ai fait un paquet de tests au moindre symptôme pour mon employeur depuis qu'ils sont disponibles... donc si je l'ai eu un jour, c'était asymptomatique et sans laisser d'anticorps détectables...
  22. Le vrai problème, qui explique tes interrogations, c'est que leur schéma est construit sur la double hypothèse : - que le pass vaccinal n'a pas de date de péremption - qu'il y aura une quatrième dose avec les mêmes règles entre 3 et 4 qu'entre 2 et 3.
  23. Et puis la surmortalité ailleurs qu'à l'hôpital, m'est avis qu'elle est plus importante dans les Ephad que dans les collèges et les crèches, donc ça revient à la même conclusion sur les âges concernés...
  24. J'ai fait 100-17 (triple dose)-25 (non vacciné). C'est pas bon ? Normalement on est dans l'un des trois cas.
×
×
  • Create New...