Jump to content

Pegase

Nouveau
  • Content Count

    59
  • Joined

  • Last visited

About Pegase

  • Rank
    Néophyte

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral écologiste

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Mais une économie de service ne peut jamais être déconnectée des secteurs primaires et secondaires. C'est un reproche fréquent des écolos quand on fait remarquer que les pays occidentaux ont réussi à baisser leurs émissions de CO2, ils rétorquent que la pollution a simplement été délocalisée en même temps que les usines. Mais est-ce que ce n'est pas là précisément que l'effet rebond prend un effet important ? Je pose ces questions en toute naïveté, je précise. Ce sont juste, il me semble, les remarques les plus courantes quand on discute avec des écologistes sur twitter ou ailleurs.
  2. En ce qui concerne Jancovici, son argument principal pour demander la décroissance, c'est que selon lui toute croissance du PIB est accompagnée d'une croissance énergétique. C'est ce que pense également Gaël Giraud (pas franchement un libéral : ) Ça donne quelque chose de très systémique et très parlant. Selon Jancovici, la crise de 2008, c'est la réponse des marchés au pic de production du pétrole conventionnel. C'est séduisant comme approche, mais est-ce que c'est réellement aussi simple que ça ?
  3. Oui, j'ai pas tout regardé non plus. A noter que ça part à un moment dans une critique de la mondialisation, du libre échange...bref. Le livre écrit par le même personnage est cependant très populaire.
  4. Je viens de regarder cette vidéo sur l'industrie agroalimentaire : https://www.youtube.com/watch?v=lXXp-PVQ0HQ Etant donné que je me méfie un peu de thinkerview, quelqu'un a lu le livre de Christophe Brusset ? Vu que ça a l'air de beaucoup se base sur ce qu'il a vu et observé, il doit y avoir une part de vérité, mais est-ce qu'il y a aussi des études plus précises sur le sujet ?
  5. https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2661459-20191129-penuries-crise-petrole-gouvernement-pret-cas-effondrement-monde Maintenant, c'est le 20 minutes qui s'y met.
  6. L'interview de Yves Cochet sur l'effondrement. Je me permets de la poster car il dit des choses intéressantes sur certains néo marxistes qui pensent que se débarrasser du capitalisme constitue une solution miracle par rapport à l'écologie.
  7. Donc si on résume, selon le GIEC, pour tenir les 2 degrés, il faudrait que les émissions de CO2 enregistrent une baisse de 4% dès maintenant ? Si c'est le cas, pas étonnant que les collapsologues gagnent du terrain.
  8. En cela Jancovici est honnête. Son programme, c'est de renvoyer à la campagne plusieurs millions de pauvres afin qu'ils vivent en autonomie et de laisser les personnes âgées mourir. Au moins, on sait à quoi s'attendre.
  9. Oui, enfin, c'est un scénario qui suppose une baisse de 70% des émissions de CO2 entre 2020 et 2100. Globalement, rien n'indique qu'on se dirige là-dedans. Il me semble qu'on est plus autour de RCP6 et donc vers 3-4 degrés en plus en 2100.
  10. J'avais plutôt l'impression que les évaluations les plus conservatrices tablaient sur le 3 degrés en 2100.
  11. Le rapport du GIEC dit quand même qu'il faut arriver à la neutralité carbone d'ici 2050. Jancovici a il me semble assez raison quand il rappelle prosaïquement ce que nous ont permis d'accomplir les énergies fossiles...et pourquoi s'en passer sera extrêmement difficile et devra se faire dans la douleur, entraînant une baisse du niveau de vie pour quasiment tout le monde. Il est au moins honnête sur son projet de société, là où les communistes reconvertis dans l'écologie ne vont pas plus loin que la haine bête et méchante du riche. Quant aux collapsologues, je crois que certains estiment nécessaire la décroissance, tout en la jugeant impossible sans détruire l'économie mondialisée et donc précipiter une forme d'effondrement.
  12. C'est pas prêt de s'arrêter. Dans mon secteur, on attend avec impatience la grève du 5 décembre afin de mettre fin au libre échange et faire de l'environnement la question numéro 1, si d'aventure le gouvernement venait à être renversé. Difficile de dire cependant si les collapsologues sont juste des tarés. Après la lecture des rapports du GIEC, et l'écoute des conférences de Jancovici, c'est sûr que c'est profondément déprimant.
  13. Au risque de relancer les débats sur les températures moyennes : https://www.lemonde.fr/blog/huet/2019/11/24/climat-les-temperatures-mettent-le-turbo/
  14. Zemmour entretient (volontairement, car je ne pense pas qu'il l'ignore) la confusion entre les droits de l'Homme, énoncés en 1789, qui précisément articulaient les droits, la citoyenneté et à la souveraineté de la nation, avec la déclaration universelle de 1948 qui est beaucoup plus floue, tend effectivement à sacraliser le concept des droits de l'Homme. C'est étonnant que Madelin, qui se dit "libéral classique" ne réponde rien là-dessus et joue le jeu de Zemmour.
  15. Jancovici a sans doute raison sur le nucléaire et le traitement de l'information par les journalistes, mais bon sang, il a été insupportable tout le long de cet entretien.
×
×
  • Create New...