Jump to content

Pegase

Utilisateur
  • Posts

    321
  • Joined

  • Last visited

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral écologiste

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. J'espère que ses conseillers seront meilleurs que les relecteurs de son dernier livre.
  2. J'ai l'impression que la question de "l'américanisation" est particulièrement prégnante en France. De droite à gauche, une simple évocation de ce phénomène met tout le monde d'accord, la France est américanisée et a perdu son âme. C'est d'ailleurs l'un des arguments qui marche le mieux face au mouvement woke en France, y voir une américanisation des rapports sociaux suffit à créer un rejet d'une partie de la gauche envers ces idées. Et j'ai le sentiment que dans la tête de beaucoup de Français, rejeter l'américanisation, c'est évidemment rejeter le libéralisme qui serait un avatar du soft power américain. Maintenant, si le phénomène est sans doute réel, est-ce qu'il ne comporte pas non plus une part de fantasme ? L'idée que la culture française se fera écraser à grands coups de McDo, coca et marvel (comme si tous ces produits étaient la quintessence de la culture américaine) me semble surtout cacher quelques relents d'anti-américanisme assez primaires. Je me rappelle aussi qu'Huntington dans son Choc des Civilisations critiquait beaucoup le concept en expliquant, assez justement je pense, que les Chinois n'allaient pas se convertir aux intérêts américains en consommant des burgers. Est-ce donc réellement pertinent de parler "d'américanisation" ? Qu'est-ce qu'on peut répondre aux gens un peu franchouillards qui se lamentent de voir les blockbusters hollywoodiens éclipser le cinéma national, sinon une preuve que l'art subventionné par l'Etat mène à cette situation ?
  3. Le cas de cette semaine sur Tipeee permettra sans doute d'alimenter la discussion. Est-ce que faire pression sur une entreprise privée pour qu'elle bannisse des discours intolérants c'est libérhalal ?
  4. L'évopsy je pense. Particulièrement détestée par les auteurs de l'article apparemment.
  5. C'est marrant, dans un article de Libération, on dit l'inverse.
  6. Tu auras toutes tes réponses dans cet article qui résume assez bien les critiques adressées au jeu : https://www.rockpapershotgun.com/kingdom-come-deliverance-historical-accuracy En gros, comme la réalité historique est inatteignable, on peut faire ce qu'on veut et donc ne pas mettre des noirs est raciste.
  7. À la lecture de cet article (https://nonoche.wordpress.com/2020/06/20/lillusion-de-neutralite/amp/?__twitter_impression=true ), je me demande un truc. Quand est-ce que la gauche, qui quand elle était marxiste n'avait que le "réel" à la bouche, a commencé à privilégier la subjectivité revendiquée, assumée comme un parti pris légitime ? Dans le fond, je sens que tout le mouvement wokiste découle de ça. L'idée que la réalité peut être déconstruite pour correspondre à la vision idéologique qu'on s'en fait. Ça amène à des controverses ridicules, comme celle sur Kingdom Come, jeu se déroulant dans des villages de Bohême au XVème siècle auquel on a reproché l'absence de noirs.
  8. Le complotisme de gauche c'est quelque chose quand même. Là je discute avec des gens qui pensent sincèrement que le pass sanitaire a été mis en place pour détruire ces expériences émancipatrices du télé travail et forcer les gens à retourner à bosser pour relancer le PIB (sans déconner ?). J'ai le sentiment que pour une large partie de ces néo-communistes la société post capitaliste qu'ils imaginent c'est celle dans laquelle ils pourront glander chez eux à mater des anime.
  9. https://mrmondialisation.org/covid-19-dun-virus-a-lalienation-collective/ Je découvre Mr. Mondialisation. Il y a pas à dire, les décroissantistes sont possiblement les personnes les plus agaçantes de tous les temps.
  10. Puisque tout le monde semble le détester (et pour avoir un autre avis) Monsieur Phi se lance dans la défense du pass sanitaire. Résumé, ça donne ça :
  11. Merci, c'était intéressant. Jamais été un grand fan de l'utilitarisme par contre, même si je sais bien que la pensée de Mises ne s'y résume pas. C'est toujours salutaire aussi de relire les critiques de l'école autrichienne sur l'homo economicus. Ras le bol de voir des gens très à gauche en faire un homme de paille gigantesque.
  12. Il faut que j'arrête de traîner sur ce réseau de merde.
  13. J'ai invoqué le Kraken. Merci de développer en tout cas @Vilfredo Pareto, je vais lire tout ça attentivement. https://zet-ethique.fr/2021/02/06/des-biais-de-lideologie-et-des-biais-ideologiques-partie-1-testez-vos-biais/ Dans cet article, ils évoquent l'idée que la thèse de Popper elle-même n'a plus grand intérêt car a dès lors été raffinée depuis au moins 60 ans...mais ils n'ont pas l'air de citer grand monde.
  14. Je suis pas sûr de pouvoir citer grand chose. J'ai juste vu Popper se faire descendre dans pas mal de groupes de zeteticiens pour sa théorie de la falsifiabilité qui serait considérée comme naïve depuis un moment, mais je n'ai moi-même jamais lu grand chose en épistémologie des sciences.
  15. Vidéo très à gauche sur l'histoire de la conceptualisation des "théories du complot". Vous comprendrez vite, l'ennemi c'est Popper et les néolibéraux. (ça fera plaisir à @Vilfredo Pareto. Ca fait un petit moment que j'ai arrêté les études donc j'en suis resté à misère de l'historicisme mais il semblerait que le livre soit très critiqué niveau épistémologique depuis un petit moment aux Etats-Unis). Assez surprenant (non) que les seules théories du complot qui le dérangent soient celles de la droite. C'est vrai que la gauche y est rigoureusement imperméable et que ça n'a jamais été utilisé pour éliminer des opposants politiques.
×
×
  • Create New...