Jump to content

Johnathan R. Razorback

Yabon Nonosse
  • Posts

    11772
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    46

Previous Fields

  • Ma référence
    Holbach, John Kekes

Contact Methods

  • Website URL
    http://hydra.forumactif.org/forum

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Paris
  • Interests
    Politique, Littérature, Culture Geek, Philosophie, Sciences sociales, Histoire, Mythologie

Recent Profile Visitors

6317 profile views
  1. Avec suffisamment de malignité on peut en venir à défendre les pires infamies à partir des idéaux les plus nobles. Et ce quelque soit la valeur légitime instrumentalisée. Exemple: Il y a des gens qui pensent manifestement ici que toute forme de vaccination obligatoire est illégitime (sauf @Bisounoursqui, de façon étrange, affirme qu'il y a une limite quand c'est vraiment trop dangereux, sans nous donner un critère à partir duquel ce qui est illégitime devient légitime). Donc, au nom de la liberté, il est revendiqué de pouvoir mettre en danger la vie d'autrui en toute impunité. Ce n'est pas totalitaire, mais c'est quand même bien sinistre.
  2. Quand la chose mauvaise nuit à autrui, ça semble une bonne raison de l'interdire. Comme dit la DDHC: "La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui." Ce n'est pas un syllogisme, c'est une affirmation.
  3. Ou bien la vaccination est bonne, favorable à la santé publique, et alors elle devrait être obligatoire. Ou bien elle ne l'est pas, et alors procéder à des incitations par des mesures vexatoires ou en laissant planer des menaces imprécises est une politique particulièrement détestable. Qui ne peut qu'affaiblir le peu de crédit qui reste à la classe politique.
  4. On voit rarement un empire être en bons termes avec ses voisins...
  5. Oui c'est connu. Mais si quelqu'un connaît de la littérature scientifique, ça m'intéresse aussi.
  6. Très intéressant cet article: Norbert Bandier, « Perry Anderson, Les Origines de la postmodernité. Les Prairies ordinaires, 2010 », Sociologie de l'Art, 2011/3 (OPuS 18), p. 117-127. DOI : 10.3917/soart.018.0117. URL : https://www.cairn.info/revue-sociologie-de-l-art-2011-3-page-117.htm
  7. Hmmm, très bien, je suis forcé de reconnaître que Drake est quelqu'un de TERRIBLEMENT cohérent 😅 Mais comme disait si bien @Johnnieboy : "Peut-on savoir pour une personne ce qui est mieux pour elle ? La réponse est oui, évidemment. Par exemple : il serait meilleur pour les Français d'être libéraux que socialistes."
  8. 1): C'est une mauvaise idée à laquelle j'ai déjà eu la faiblesse de céder précédemment dans le fil. Parce qu'ensuite les gens attaquent le résumé des thèses défendues (qui ne démontre rien évidemment) au lieu de faire l'effort de lire la brochure où réside l'effort de démonstration. 2): Prends ton temps, rien ne presse. Je suis disponible pour éclaircir tout point qui ne serait pas clair. J'ai déjà donné une conférence discord de 2h sur l'essai sur le pluralisme (qui s'est très bien passé) ; par contre je n'arrive pas à passer le fichier vidéo en fichier soundcloud.
  9. En tant relativement optimiste on peut voir l'ensemble des fils de philo que j'ai ouvert ici comme une expérience collaborative de beta-lecture de mon futur traité de philosophie morale et politique Sinon je suis d'accord que les concepts de réification ou d'aliénation sont à la fois séduisants et problématiques. Ces derniers temps, je me suis plutôt tourné vers les concepts de non-domination et de vulnérabilité.
  10. J'ai déjà lu L'Action Humaine, La Grève, et je pense pouvoir en remonter à pas mal de gens en matière de littérature libérale hein. Par contre forcer à lire du Hegel ça va à l'encontre de la convention de Genève et du bon goût.
  11. Pendant ce temps en "sociologie" des sciences... « Bruno Latour dans un texte concernant la mort de Ramsès II vers 1213 avant J.-C.. À la fin des années 1990, l’hôpital du Val-de-Grâce (Paris) établit qu’il est probablement mort de la tuberculose, mais B. Latour s’interroge très sérieusement sur la possibilité de dire que le pharaon est « décédé d’un bacille découvert par Robert Koch en 1882 ». B. Latour entretient clairement ici la confusion entre la connaissance scientifique de la cause de la maladie et la réalité des faits. Ramsès II est bien mort d’une maladie dont les causes ne seront connues qu’en 1882, soit environ 3 000 ans plus tard. Il n’y a aucun paradoxe, aucun anachronisme, ni aucun scientisme à affirmer cela. Comparer le « bacille de Koch » à une « rafale de mitrailleuse » pour dénoncer l’anachronisme de ceux qui prétendent que Ramsès II est mort de la tuberculose et prétendre que, « avant Koch, le bacille n’a pas de réelle existence », c’est confondre le concept scientifique et la réalité physique. Car, si la mitrailleuse a bien été inventée plusieurs milliers d’années après la mort de Ramsès II, les virus n’ont pas attendu la venue de savants pour être actifs. Ils étaient réellement agissants sans être pour autant observés, reconnus, nommés. Il est d’ailleurs assez paradoxal qu’un chercheur qui proclame haut et fort que les non-humains sont des acteurs comme les autres, fasse dépendre la réalité de l’existence de virus de leur perception et de leur nomination par des humains. C’est, en l’occurrence, accorder aux humains un pouvoir bien supérieur à celui qu’ils possèdent en réalité. Et si l’on poussait jusqu’à l’absurde l’hypothèse consistant à lier l’existence réelle d’une chose à sa reconnaissance par des humains, on pourrait en conclure que, pour éradiquer les virus, il suffit d’éradiquer les savants qui les découvrent." -Bernard Lahire, Ceci n'est pas qu'un tableau : essai sur l'art, la domination, la magie et le sacré, Paris, La Découverte, 2015.
  12. Qui par exemple ? Tu sembles penser que si les gens désirent quelque chose, ce qu'ils désirent est bon. Peut-être veux-tu prendre mes questions ci-dessus sur la légalisation de toutes les interactions sociales volontaires, et sur la nécrophagie en particulier ?
  13. Pourtant on sanctionne bien le fait de défoncer non-intentionnellement le rétroviseur d'autrui, ou les accidents de chasse. Je doute de ton libéralisme là^^
  14. 1): Il faut quand même préciser que ce n'est pas le sujet du fil, qu'il y a un fil liborg sur le sujet, dans lequel je me suis longuement exprimé par le passé. Ce n'est pas non plus le but spécifique de la brochure, qui attaque très peu l'anarcho-capitalisme (auquel je n'ai jamais adhéré), mais qui vise bien à expliquer pourquoi je ne suis plus libéral. Je veux bien entamer un méta-débat sur l'anarchisme s'il n'y a plus aucun libéral sur le champ de bataille pour contre-argumenter 2): Dans ma brochure sur la méta-éthique, je défends l'égoïsme psychologique et le fait que toutes les actions (et par suite tous les rapports humains) sont intéressées. Je pense néanmoins qu'il y a une différence entre tirer parti d'autrui et le réduire à l'état de chose. Je ne sais pas très bien comment rendre compte de cette différence. Cela ne semble pas être le fait de considérer ou non consciemment aussi le bien d'autrui (le traiter aussi comme fin dirait Kant). Il n'est pas non plus très satisfaisant de dire que c'est le fait de lui nuire qui crée l'objectivisation, parce qu'alors la catégorie de nuisance est suffisante et l'autre superflu ; or il y a plein de formes de nuisances qui ne sont pas de la réification d'autrui (comme le tapage nocturne disons). Donc comme je n'ai pas de la théorie convaincante de la réification sous la main, je vais abandonner provisoirement cette catégorie et toutes les implications discutées dans l'Annexe 2. Mettons que la prostitution, la GPA et tout le reste soient OK. Cela n'élimine pas le fond de mon opposition au libéralisme, et ce sont les principes de départ dont je préférerais discuter maintenant. 3): Je vais essayer de le retrouver et de le lire prochainement. 4): C'est une affirmation très générale qui, telle quelle, me paraît douteuse. L'industrialisation a aussi fait naître des risques industriels, des maladies professionnelles tout à fait nouvelles liées aux procès de production impliqués, etc. L'intensité du travail par rapport au travail agricole est aussi un sujet de recherche historique polémique ; idem du temps de travail total. Enfin, l'industrialisation, le marché et le capitalisme sont trois choses différentes. 5): Je ne relance pas le débat sur la prostitution eu égard au point précédent. Mais je ne comprends pas ta remarque ; il est évident que toute personne raisonnable cherche une société avec moins de meurtres, toute chose égale par ailleurs, et que ça fait partie de ce que nous visons en cherchons à améliorer la sécurité publique.
×
×
  • Create New...