Jump to content

Johnathan R. Razorback

Utilisateur
  • Content Count

    10628
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    37

3 Followers

About Johnathan R. Razorback

  • Rank
    Matérialiste mélancolique

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral de gauche
  • Ma référence
    Holbach, Ayn Rand, Mises

Contact Methods

  • Website URL
    http://hydra.forumactif.org/forum

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Paris
  • Interests
    Politique, Littérature, Culture Geek, Philosophie, Sciences sociales, Histoire, Mythologie

Recent Profile Visitors

3814 profile views
  1. J'ai lu la 1ère page et je ne vois pas ce que les commentaires ont de "fascinants" ?
  2. Point de vue libéral: débrancher la Sécu, rendre aux gens leur argent, tout privatiser, et laisser les familles qui ont les moyens et l'envie payer des cliniques privées pour prolonger cette triste forme d'existence. /thread.
  3. Non, Les Patriotes de Philippot aussi. C'est comme les trotskystes: 0.1% de différences idéologiques, mais incapables de s'allier. Le résultat est qu'ils feront 1 ou 2% chacun au lieu d'avoir les frais de campagnes remboursés en passant la barre des 3%.
  4. Y a pas une nouvelle loi liberticide sur les "fausses nouvelles" en périodes électorales ? Non parce que le ministre de l'économie accuse le RN de vouloir quelque chose qui a disapru de son programme depuis la présidentielle, comme tous Le Monde le sait: https://www.20minutes.fr/politique/2523019-20190521-elections-europeennes-bruno-maire-euro-jamais-aussi-menace
  5. Vous avez tous les deux raisons @Largo Winch & @Zagor . Vous parlez simplement de facettes différentes du même phénomène. Sinon, pendant ce temps, le "libéralisme" pragmatique a encore frappé. On nous appelle à voler au secours de la victoire... "Emmanuel Macron a commis des erreurs, se montrant tantôt hésitant ou faisant preuve d’un manque d’autorité mais l’homme a également beaucoup appris, synthétisé et mûri pour, espérons-le, mieux rebondir et fixer un nouveau cap. Le contexte international lui offre en tout cas une formidable fenêtre d’opportunité pour prendre le leadership de l’Europe alors que Merkel et May contestées au sein même de leur propre majorité s’apprêtent à abandonner le pouvoir dans la tourmente. Fort de ce constat et en l’absence d’un sauveur ne vaut-il pas mieux tenter de soutenir un Président réformiste pro-entreprise, le plus libéral que nous ayons eu depuis Pompidou, à égalité avec Valéry Giscard d’Estaing, en essayant d’influer sur sa politique plutôt que s’engager dans un choc frontal stérile dont la France en sortira à coup sûr perdante ? Nonobstant des sondages en berne Emmanuel Macron sera réélu en 2022, c’est une quasi-certitude si l’intéressé décide de se représenter." "C’est en tout cas le pari que j’ai décidé d’entreprendre en soutenant le programme pro-européen de la liste Renaissance, le plus abouti, le mieux structuré bien que la taxe carbone sur les produits importés et le transport aérien, l’instauration d’un salaire minimum, ou la taxe sur les géants du numérique en Europe nous laissent dubitatifs." Comme si ça avait le moindre sens de croire pouvoir peser sur le pouvoir politique alors que les partis libéraux ne sont même pas en état de monnayer leur non-présentation de listes électorales, vus qu'ils ne sont pas capables d'en avoir... Certains désespérés reconduisent avec LREM la stratégie de feu le PLD vis-à-vis de l'UMP. On connaît pourtant le résultat: la déroute dans le déshonneur.
  6. Vrai, mais lorsque Mitterrand a eu à choisir entre son aile social-réformiste (avec des gens qu'il détestait pourtant, comme Rocard) et son aile socialiste (Chevènement), il a donné la préférence à la première. Par rapport à cette aile réformiste (avec laquelle Mélenchon n'a pas rompu à l'époque puisqu'il est resté au PS), le programme actuel de la FI (et plus encore le programme du Front de gauche de 2012) est davantage social-étatiste et dépensier.
  7. Même s'il fait un calcul rationnel, il peut très bien sous-estimer le risque de se faire chopper. Auquel cas accroître la dureté de la peine est inefficace puisqu'elle ne lui apparaissait pas comme une probabilité suffisante au départ. Alors que faire tourner en rond une patrouille de flics dans le coin peut être efficace, uniquement en rappelant que le risque existe.
  8. En tout cas on peut féliciter @Mégille pour ce bel effort de classification, très pédagogique (J'adore les classifications, c'est mon côté rationaliste universaliste).
  9. Je ne trouve pas que ce soit un wall of text. Tu n'évoques pas le cas où on défendrait comme légitimes ces 4 finalités en même temps. C'est la position que je trouve intuitivement juste (je n'ai jamais trop réfléchi à la justice pénale mais je ne trouve pas que ce soit contradictoire) -à ceci près que A n'est légitime que parce que c'est un moyen pour accomplir C et D (voir même B). Faire souffrir pour faire souffrir n'est que du sadisme. Je dirais aussi que D est la seule finalité qui légitime toutes les peines (finalité universelle de la peine). On peut toujours imaginer le cas d'un terroriste fanatique tueur en série, condamné à perpétuité, dont la peine ne va vraisemblablement pas améliorer la qualité morale (et même si elle le fait il ne serait jamais remis dans un contexte propice à l'exercice d'éventuelles vertus, donc on ne le saura pas). Par ailleurs ses victimes sont mortes, il n'y a pas de réparations possibles. Mais sa peine n'est pas arbitraire puisqu'elle réalise D. Ceci n'implique à mon avis aucune subordination de C par rapport à D (du bien individuel envers le bien public). Les deux finalités sont justes et autonomes. Toutes les deux sont favorables à la recherche individuelle du bonheur, et donc au bonheur de tous. Tu notes toi-même qu'il n'est pas toujours possible de réaliser C. On ne peut donc pas légitimer la peine judiciaire sur cette unique base
  10. Bah non. Si je lis bien ce graphique (mais attention, je suis particulièrement mauvais dans cet exercice), si tu gagnes au moins 20 000 euros / ans (1666.666 / mois), tu es perdant dans le système redistributif français. Or les classes moyennes sont globalement au-dessus (le SMIC net est à 1 201 euros, on va dire pour simplifier qu'il faut être au-dessus du SMIC pour entrer dans les classes moyennes ; sachant qu'il y a 1.6 million de smicards sur une population active de 29.3 millions). Non ?
  11. Un job pourri, c'est pénible et dégradant. Alors que jouir modestement du poignon repris aux vils riches repus c'est honorable. D'une manière étrange j'ai l'impression que ce sont les classes moyennes (plus que les classes populaires) qui expriment bruyamment leur amour de l'Etat-providence. Ce sont elles qui ont un discours compatissant-paternaliste pour les classes populaires (lesquels sont plutôt résignées ou apolitiques, voire individualistes tendance "je me démerde j'ai besoin de personne") Comme si le fait d'être moins éloignés matériellement (et/ou culturellement / géographiquement) des riches rendaient moins supportables le fait qu'ils soient encore au-dessus. Paradoxe de Tocqueville ? Constat sociologique aronien que ce sont toujours les "petits-bourgeois" qui sont "révolutionnaires" et pas directement le prolo de base ?
  12. Alors apparemment il n'y a pas que Les Patriotes qui ont récupéré un "leader" GJ (mais je ne l'ai jamais vu avant ?). Elle repousse un peu les limites connues du point Godwin.
  13. Questions à @Nathalie MP sur son dernier article sur le RU: Le chômage quasi réduit au niveau frictionnel du RU ne fait pas rêver les Français, c'est le moins qu'on puisse dire. Chaque fois que j'en parle (ou de l'Allemagne) pour prouver que le chômage de masse n'est pas une fatalité, c'est inévitablement le même couplet que tu notes bien dans ton papier: "mais c'est horrible, ils n'ont que des jobs de merde, surtout pas de ça chez nous !". Je me fais un peu l'avocat du diable mais je ne pense pas qu'un antilibéral moyen se sentirait retourné par les arguments de ton papier. En général ils objectent que la définition de l'activité (nombre d'heures travaillés par semaine, etc) n'est pas la même suivant les pays et que les comparaisons sont donc biaisées. As-tu des informations sur ce point ?
×
×
  • Create New...