Jump to content

Johnathan R. Razorback

Utilisateur
  • Content Count

    10651
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    37

Everything posted by Johnathan R. Razorback

  1. C'est pas facile d'unir des individualistes dans un projet collectif de longue haleine.
  2. Du coup j'ai traduis le dernier billet de la série de Ruper, avec une petite intro sur les élections européennes.
  3. Le Welfare-State n'est pas la solution, c'est le problème: https://www.contrepoints.org/2019/05/27/345366-les-francais-sont-plus-pauvres-que-les-plus-pauvres-des-americains
  4. Bonne nouvelle: http://www.leparisien.fr/international/municipales-manuel-valls-battu-a-barcelone-26-05-2019-8080335.php
  5. Rien. Le futur est par définition relativement imprévisible. C'est d'ailleurs une bonne chose, ça limite le risque de s'ennuyer. Mais si on fait des probas, les crises économiques n'arrivent pas si souvent. Puis la France semble avoir une aptitude mystérieuse à ne jamais monter trop haut quand ça va bien, ni tomber trop bas quand ça va mal. 1929, crise économique mondiale, chômage de masse en Allemagne, Hitler arrive au pouvoir. En France le chômage monte mais nettement moins et sans conséquences politiques majeures. 2008, "la plus grand crise économique mondiale depuis 1929", dixit le président Sarkozy lui-même. Le chômage monte vers 10.5% en France. C'est pas glorieux mais on peut pas dire que la société était au bord de la rupture. Sarkozy perd l'élection (de pas tant que ça) à cause de sa personnalité plutôt que pour son bilan économique et social. Donc même au cas improbable où Macron se mange une crise économique majeure, il n'est pas dit que ça lui coûterait l'élection. Le pic en matière de chômage pourrait arriver après.
  6. Pour moi c'est la vraie info du scrutin. Il n'y a pas de place (sinon au niveau local / régional) pour une droite ni gouvernementale ni nationaliste / anti-système. Les LR vont s'asphyxier lentement, comme le PS.
  7. Les horloges arrêtées... Face au F RN Macron se fera réélire sans problème. Y a qu'à voir les réactions de la gauche (FI + EELV + PS): "c'est horrible l'extrême-droite est en tête !". Vu que la gauche préfère le centre mou technocrate européiste au nationalisme, le RN ne peut pas gagner. Ou alors il faudrait vraiment un enchaînement de bourdes du président doublé d'une bonne crise économique / hausse nette du chômage d'ici 2022.
  8. +1. Ils devraient faire des questions ouvertes si ça les intéressaient sincèrement. Et on apprendrait ce qu'on sait déjà, à savoir que le chômage et le pouvoir d'achat arrivent en tête des préoccupations des Français.
  9. La dernière fois les vieux ont été surreprésentés dans le vote Fillon. Donc ça pourrait avantager LR (ou pas, vu qu'ils sont partis très à droite sur l'immigration).
  10. Soit le genre comme concept qualifiant l'assignation normative de valeurs et d'attitudes en fonction du sexe (en général naturalisée: "tu dois faire cela parce que c'est ce que tu es"). On pourrait alors imaginer une société où les deux sexes auraient les mêmes normes de genre (par exemple, celles traditionnellement associées aux femmes. Les traditionalistes essentialistes qui ne maîtrisent pas -ou rejettent- la notion parleraient alors de féminisation de la société). On peut aussi théoriquement imaginer une société qui ne produirait pas de normes de ce type (mais ça semble alors relativement dystopique, dans la variante nihiliste du genre). On pourrait appeler ça une société neutre par rapport au sexe. Harvey pointe certains paradoxes entre un discours public qui va dans cette direction (les sexes sont non seulement moralement égaux -ce qui est le point de vue moderne et libéral disons- mais aussi socialement interchangeables ou encore moralement égaux dans tous les aspects de l'activité humaine concevable) et des pratiques concrètes qui ne s'y plient pas du tout (les individus des deux sexes se comportent en contradiction avec leurs opinions affichées). Au moment du livre où j'en suis rendu, il semble ironique vis-à-vis de l'idée que cet écart ne serait que le symptôme d'une transition non-encore achevé vers une société "neutre par rapport au genre" (comme il dit). Le texte d'Harvey donne l'impression de quelqu'un qui serait essentialiste par intermittence... A certains moments ils parlent de femmes (ou d'hommes) qui font des activités masculines (ou féminines) ; et à d'autres moments il s'exprime de manière non-essentialiste en parlant d'activités qui auraient été autrefois considérés comme masculines ou féminines. Ce qui rend très difficile de savoir ce qu'il pense et où il veut en venir. Il y a un signe qui ne trompe pas, j'ai lu 2h30 sans prendre bcp de notes. Il semble quand même défendre un certain essentialisme puisqu'il écrit p.9: "La virilité, une qualité que possède majoritairement l’un des deux sexes, va à l’encontre d’un partage égal ou raisonnable des tâches et des gratifications".
  11. Jamais entendu parler. J'ai ouvert le bouquin au hasard parce que le titre m'intéressait. Il y a une écriture un peu cow-boy / "'j'essaye de faire rebelle / le gars qui parle mâle mal". Il utilise mal la notion de genre dans son concept de "société neutre par rapport au genre", il devrait parler de société "mono-genré", ou "neutre par rapport au sexe". Voire "a-genré", mais ça aurait alors un autre sens.
  12. Je dirais plutôt du fait d'avoir un idéal ce que dirait l'autre de la virilité: « Le bon –les virils sauveteurs du 11 septembre-, nous le trouvons nécessaire autant que le mauvais –les virils auteurs de l’attentat de ce même jour-, nous le trouvons de trop. Mais peut-on avoir le bon sans le mauvais ? » -Harvey C. Mansfield, Virilité, Les Éditions du Cerf, 2018 (2006 pour la première édition états-unienne), 455 pages, p.10. Un homme politique qui pense faire le bien, c'est sans doute dangereux. Mais un homme politique qui veut le pouvoir pour ne pas faire le bien est encore plus dangereux. Tous le monde est dangereux comme dirait Gandalf à Gimli.
  13. Hum, elle a tout de même repris Jorah Mormont... Et elle n'a pas dégagé Tyrion à la première bourde. Et elle veut tjrs Snow auprès d'elle après que ce *** soit passé outre ses supplications... Et je suis sûr qu'en remontant plus loin, on retrouverait d'autres éléments qui rendent cette fin, sinon incohérente, du moins trop rapide et irréductible à un soi-disant dévoilement d'une nature profonde. Si les circonstances avaient été différentes, si son entourage n'avait pas commencé à tenir des conciliabules dans les salles obscures... Raaaa... Elle avait pitié de pas de gens si on prend en compte qu'elle était motivée au départ à libérer des esclaves (coucou Anakin). C'est le thème de la "destruction de la roue". Alors que la plupart des figures dirigeantes dans GoT sont cyniques, ils veulent le pouvoir pour le pouvoir, pas pour en faire quelque chose. Du coup j'imagine que ça reconduit le Liborg-débat visant à savoir si ce sont les politiciens cyniques ou idéalistes qui sont les plus haïssables... edit: grillé par @Wayto.
  14. La campagne de terreur européiste continue dans les colonnes du Figalou: « À l’exception de quelques députés élus dans des banlieues huppées, qui peuvent s’offrir le luxe de prendre des positions purement idéologiques, la plupart des conservateurs seront bientôt rattrapés par la réalité. Or un no-deal ne peut être qu’une catastrophe* pour les Britanniques et tout le monde le sait: même Johnson, s’il arrive au pouvoir, ne pourra prendre ce risque. C’est pourtant ce qui nous pend au nez si nous ne parvenons pas à un accord d’ici au 31 octobre. Beaucoup de choses dépendront aussi de l’attitude des Européens: s’ils continuent de manifester de l’impatience comme le fait Emmanuel Macron aujourd’hui, les choses s’envenimeront. Mais tôt ou tard, les pressions économiques obligeront les conservateurs les plus radicaux à mettre de l’eau dans leur vin. » -David Hanley, Entretien avec Paul Sugy, http://www.lefigaro.fr, 24/05/2019. * Tellement horrible de commercer dans les règles de l'OMC (oui, l'institution que tous les altermondialistes dénoncent comme "ultra-libérale" -ce qui est au fond ce sur quoi s'aligne, sous leurs dehors centristes bon teints, les européistes). Mais comment font donc le Japon ou la Chine ? ...
  15. Les Annales de Liborg. Sous-titré: Libéralisme, Science, Playmates
  16. Je note aussi que dans le dernier épisode, Tyrion a décidé de nous étaler sa culture en philosophie anglo-américaine du 20ème siècle.
  17. Du coup, tu pourrais nous la poster avant de couper dedans ? ça donnerait un aperçu des thèmes débattus dans le fil
  18. J'ai un rapport tourmenté à ce personnage (chiant à mourir dans les bouquins, très cool dans la série surtout à partir du moment où elle a ses dragons).
  19. On peut pas répondre que c'est une violence faite aux femmes sidérant de débilité que d'être manifestement incapable de hiérarchiser* l'importance des comportements mentionnés ? (Sans compter que tous ne sont pas des nuisances ... Et puis le caractère "sexuel" des regards gênants, franchement... Mais c'est intéressant cette tendance puritaine à: 1) voir du sexe partout ; 2): voir le mal partout. Comme si en grandissant le mal réel avec son imaginaire malade, le SJW croyait se grandir lui-même dans sa lutte...Une sorte de Don Quichotte en moins inoffensif). * ce qui est le début du fascisme, je confesse mon crime-pensée. Et qu'est-ce qui se passe si on répond que les femmes qui s'habillent sexy provoquent les hommes ? J'ai un bonus d'invisibilisation des homosexuelles en plus d'être réactionnaire ? Moi qui croyait naïvement que les gens n'étaient pas de petits égos auto-centrés "qui ont le droit d'être sexy pour eux-mêmes" mais des êtres sociaux qui envoient aussi des messages subtils à leurs congénères en faisant exprès d'adopter une certaine conduite... Ce serait un coup à troller les gauchistes avec leurs propres idoles.
  20. Toujours libéral Kant, @Mégille ?: "Kant admet le droit d'asile mais refuse le droit d'établissement." -Philippe Forget, Comprendre les Lumières, conférence au Cercle Aristote, 18 mai 2019.
  21. J'ai lu la 1ère page et je ne vois pas ce que les commentaires ont de "fascinants" ?
  22. Point de vue libéral: débrancher la Sécu, rendre aux gens leur argent, tout privatiser, et laisser les familles qui ont les moyens et l'envie payer des cliniques privées pour prolonger cette triste forme d'existence. /thread.
×
×
  • Create New...