Jump to content

Lugaxker

Membre Adhérent
  • Posts

    2420
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

About Lugaxker

  • Birthday 01/28/1992

Previous Fields

  • Tendance
    Anarcap

Contact Methods

  • Website URL
    https://viresinnumeris.fr

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Bretagne

Recent Profile Visitors

2835 profile views
  1. Les personnes présentes au Crypto Finance Forum organisé par l'ADAN, c'est-à-dire des personnes intéressées par l'adoption légale des cryptos. Le politiquement correct veut qu'on présente les cryptos comme une "innovation" et un "potentiel de croissance" (cf. le compte Twitter de la conférence) et qu'on taise leur nature rebelle en disant que les institutions financières et les États auraient quelque chose à gagner en les approuvant. La stratégie de l'ADAN est d'adopter ce point de vue légaliste pour éviter une répression trop forte des cryptomonnaies. Le piège c'est la corruption du message dans le processus : si les États décident tout de même de réglementer lourdement (chose inévitable pour moi), alors la communauté s'en retrouvera affaiblie, avec moins d'acteurs étant capables de désobéir. Yorick vient ici rappeler ces gens à la raison en utilisant leur langage.
  2. Quel intérêt de falsifier le premier certificat et d'aller se faire injecter la deuxième dose ? À quoi pensait ce médecin ?
  3. Ça doit jouer (offre et demande). Mais je pense que ça dépend principalement des réglementations en place dans le pays en question. En France par exemple, il n'y en a que quelques uns, dont la plupart ont été fermés l'année dernière.
  4. Ce n'est pas ce que disent tous les membres du gouvernement. Par ex. Blanquer : "Quand vous êtes vacciné, vous ne risquez pas de contaminer les autres, alors que si vous n'êtes pas vacciné, vous faites courir ce risque." Le problème c'est la cacophonie. Tout et son contraire est dit, la confusion aidant à l'application des mesures : comment s'opposer à un discours qui change toutes les semaines ? On pourrait aussi parler de la confusion autour du mot "cas" qui ne signifie pas malade ni même infecté au point d'être contagieux, mais testé positif.
  5. J'en suis à 20 minutes de visionnage et effectivement je suis mort de rire
  6. J'ai cru à un article du gorafi, mais non. Je me suis encore fait avoir
  7. Surtout s'ils mettent les testés positifs en pris... dans des camps de quarantaine. Mais bon on n'y est pas encore non ?
  8. Quand je disais "pas forcément", je parlais du succès des tentatives de décrédibilisation du mouvement. On sent bien que de multiples moyens vont être mis en place (directement et indirectement) pour tenter de faire subir aux anti-pass le même sort qu'aux gilets jaunes. Oui voilà. D'ailleurs aujourd'hui les anti-pass sont probablement déjà majoritaires (la sacrosainte égalité est touchée, pourquoi il en serait autrement ?)
  9. Le seule chose que je peux glorifier ce sont les principes, pas les actions. La révolution (c'est-à-dire le remplacement d'un pouvoir par un autre) n'est jamais que symptôme d'un changement culturel précédent. Et les têtes coupées c'était 1793, pas 89. Tu n'as pas compris ce que j'ai dit. Je raisonne stratégiquement ici. Rien n'empêche d'envoyer un lettre à son député pour lui dire tout le mal qu'on pense de lui. Le symbole de l'étoile jaune est exagéré, mais je ne pense pas que ce soit si contre-productif. Ce qui s'apparente à une menace de mort l'est déjà plus. Justement, pas forcément. À un moment la population ne se fait plus duper.
  10. Ayant vu la bande-annonce plusieurs fois, j'ai souvent hésité (l'humour d'Eric & Ramzy me laisse de marbre). C'est vraiment à voir ?
  11. C'est tout à fait violent oui, et je comprends tout à fait ces réactions. Mais je pense qu'on rate la cible si on croit que le piétinement du portrait de Macron dans une mairie ou que des menaces de mort contre les députés mèneront à quelque chose. L'objectif est de préserver notre liberté, à commencer par l'abrogation complète du projet de passe sanitaire et l'arrêt des mesures anti-covid. Qu'est-ce que ce type d'action va engendrer ? Les députés vont se sentir menacés et demander plus de mesures contre les opposants qu'ils qualifieront de « terroristes ». La grande majorité de la population verra ces mesures comme légitimes, et le sacrifice des ploucs émissaires pourra se faire sans vague. C'est pourquoi je pense que l'action doit rester non-violente, y compris au niveau de la forme, et qu'on doit se désolidariser immédiatement des actions proto-violentes, comme la mise en place d'une guillotine sur un parking. La violence non calibrée engendre la violence, et on peut se retrouver dans un engrenage. Ce n'est pas un hasard si l'exécution de Louis XVI a été suivie de la Terreur pendant la Révolution. La grève, la désobéissance pacifique, l'organisation d'une société parallèle et l'évasion fiscale (légale bien entendu, coucou Berc.y) sont pour moi des moyens bien plus efficaces. Un État qui réprime des gens qui n'utilisent pas la violence est tout de suite vu comme cruel. Je ne suis pas totalement opposé à la violence défensive, mais en l'occurence elle serait contre-productive. De plus, dans mon modèle mental d'anarcap, ce ne sont pas les députés qui sont directement responsables, mais les forces de l'ordre qui font appliquer leurs lois en usant de la violence et de la menace de violence.
×
×
  • Create New...