Jump to content
Bastiat

Mes lectures du moment

Recommended Posts

On m'a dit é-nor-mé-ment de bien de l'ouvrage de Renaud Fillieule.

Premier don à lib.org, je viens de le commander avec 39 leçon d'économies de Simmonot. Je cherchais justement un bouquin qui présenterait aussi des thèses un peu modernes (Ce qui est le cas d'après Hulsman, cf son commentaire sur amazon).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous lisez que des bouquins intelligents ? On peut citer les trucs qu'on lit juste pour se distraire, mais peut être que tous ces livres vous donnent de la distraction, vous m'inquiétez quand même un peu. Jamais de lectures futiles ? Un bon polar, par exemple ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je lis rarement juste pour le divertissement. La lecture requiert du temps et de la concentration alors s'il s'agit juste de se divertir à bon compte, je préfère regarder un film.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous lisez que des bouquins intelligents ? On peut citer les trucs qu'on lit juste pour se distraire, mais peut être que tous ces livres vous donnent de la distraction, vous m'inquiétez quand même un peu. Jamais de lectures futiles ? Un bon polar, par exemple ?

Je ne sais pas si ça rentre dans ta définition de livre à distraction, mais je viens de (re)lire les cycles de la Belgeriade et de la Mallorée (2 sagas d'heroic fantasy se suivant, toutes deux en 5 volumes pour ceux qui ne connaissent pas).

Bon, je vais pouvoir attaquer Atlas Shrugged maintenant :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour me distraire, je viens de lire le petit livre de Daniel C. Dennett, De beaux rêves. Obstacles philosophiques à une science de la conscience. L'auteur, qui se présente comme spécialiste des sciences cognitives, critique vite fait certaines expériences de pensée qui traînent dans la littérature philosophique (le "zombie" philosophique, "Marie robot", etc) au nom de l'hétérophénoménologie. Sur le sujet, si ça intéresse quelqu'un, http://popups.ulg.ac.be/bap/document.php?id=365

Sinon, quand je veux me distraire vraiment, j'allume la télé, je lis Libération ou je vais prendre une pinte avec des potes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour me distraire je lis des romans, en général de SF. 1 roman pour 2 ou 3 essais en parallèle. Après La grève de Rand (distraction qui finit par devenir vraiment ennuyeuse mais j'arrive au bout, ouf !) je vais lire Les enfers virtuels de Iain M. Banks.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le divertissement, c'est Car Magazine. Bien mieux écrit que 99% de la presse, au passage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi, pour réfléchir, et c'est duuuur, je lis Contrepoints et après pour me reposer le neurone, un polar ou un roman noir, ou gris

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai trois listes de lecture parallèles : les bouquins "sérieux" (essais, manuels ou qui présentent un intérêt historique/linguistique), les bouquins de loisirs (essentiellement fantasy/fantastique/SF) et les BD/manga.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi, pour réfléchir, et c'est duuuur, je lis Contrepoints et après pour me reposer le neurone, un polar ou un roman noir, ou gris

C'est plus facile à lire sur support papier. Or demain 6 mars, le best-of ressort. Heureux toi. https://www.contrepoints.org/best-of-contrepoints-2011/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la catégorie divertissement, en ce moment je relis le quatrième tome du Trône de Fer en attendant la sortie prochaine en français du cinquième.

Pour patienter sur ma table de chevet, j'ai Philippe Raynaud L'extrême gauche plurielle, Günter Grass Mon siècle, Jean-François Revel Comment les démocraties finissent, Michael Voslensky La Nomenklatura et Xavier de Lesquen Etat de choc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En lecture futile, j'aime bien les dépêches de l'AFP.

:lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour de la distraction et de longs moments de rire, je suggère l'Hibernation ou Alternatives Etatiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe travail de Fred Pearce sur la démographie.

9782732447476FS.gif

J'ai lu les deux tiers du bouquin d'une traite tant c'est bien écrit et passionnant. Des tas d'histoires et d'anecdotes fascinantes. Ensuite j'ai un perdu un peu d'intérêt à la lecture et j'ai cédé au sommeil quand il aborde les échanges migratoires. N'empêche que rien que pour ce que j'en ai lu, le livre est remarquable.

J'avais déjà lu «essai de prospective démographique» de Pierre Chaunu sur le même thème, mais c'était beaucoup plus technique et moins parlant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de lire La monnaire - ce que tout le monde devrait savoir de Louis Baudin. Pas forcément toujours évident à lire pour un non-initié comme moi, mais le contenu est très intéressant.

En téléchargement sur le site de l'institut Coppet : http://www.institutcoppet.org/2011/12/09/louis-baudin-la-monnaie-ce-que-tout-le-monde-devrait-en-savoir-1947/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelles d'un enlèvement, de Garcia-Marquez, sur les derniers enlèvements et les derniers jours de Pablo Escobar, un livre très bien de tous points de vue, est aussi, un peu fortuitement, une étude approfondie sur la la légitimité relative d'un caïd et de l'Etat (surtout un Etat brutal).

Moi qui était las de la littérature du XXième siècle, là, bravo.

Comme litterature non fictionnelle latino, mille fois mieux que les semelles de plomb de Vargas Llosa dans La Fête Au Bouc. La comparaison est franchement cruelle, le 2ème étant surconstruit jusqu'à l'ennui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens d'entamer Yiddish civilisation : The Rise and Fall of a Forgotten Nation de Paul Kritwaczek, qui, comme son nom l'indique, est une histoire de la culture yiddish. J'ai aussi repris la lecture de l'histoire de Florence de Machiavel à la suite d'un voyage dans ladite ville de Florence qui m'a enchanté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je referme :

Un bouquin qu'il doit plaire à Hamtaro.

Et je parcours :

Acheté sur Amazon parce qu'il coûte moins cher là bas, comme un vil capitaliste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et je parcours :

Acheté sur Amazon parce qu'il coûte moins cher là bas, comme un vil capitaliste.

Moui mais pas beaucoup moins cher et puis c'est moins intéressant pour l'asso : un seul coquin de centime de revenu qui attend d'être avec 2499 autres avant de venir dans nos poches.

Share this post


Link to post
Share on other sites

À ce point ? Bon, je ne le ferai plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

À ce point ? Bon, je ne le ferai plus.

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nouvelles d'un enlèvement, de Garcia-Marquez, sur les derniers enlèvements et les derniers jours de Pablo Escobar, un livre très bien de tous points de vue, est aussi, un peu fortuitement, une étude approfondie sur la la légitimité relative d'un caïd et de l'Etat (surtout un Etat brutal). Moi qui était las de la littérature du XXième siècle, là, bravo.

Merci du conseil, je vais le lire…

j'ai adoré 100 ans de solitude, lu voilà une dizaine d'année, mais n'ai rien lu d'autre depuis ( de Garcia- Marquez)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai commencé il y a deux jours "Seeing Like a State: How Certain Schemes to Improve the Human Condition Have Failed" de Scott.

Très interessant, le gars est assez anti-étatique (je n'irais pas jusqu'a dire libertarien). Une sorte de post-foucaldien sur les techniques d’état pour gérer ses populations (stats, typification -je ne sais pas cmt traduire ça-, catégorie, …). En gros, il explique que le but de l'Etat est d'essayer de rendre possible l'impossible : rendre lisible le monde social a travers quelques catégories, ce qui permet à l'Etat d'imposer des formes de gouvernementalité à travers des personnes interposées/intermédiaires (petits fonctionnaires, …).

Pas fini, mais c'est pas mal.

Je l'ai téléchargé depuis googlebook : http://books.google….epage&q&f=false

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis à la moitié. C'est un roman de Kafka qui n'est pas si kafkaeque que ça en fait. Mais ça ne m'empêche pas d'apprécier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fini The Case for Legalizing Capitalism et je crois que c'est le meilleur bouquin de vulgarisation du libéralisme économique que j'ai jamais lu !

Là je suis en train de lire "Applied Economics" de Thomas Sowel et c'est très bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je lis le génie du Rhin, toujours dans mon trip barrésien. Le pdf de Gallica sur le kindle est parfois crado mais la version mobi d'open librairy est difficilement lisible tant les fautes de scan sont nombreuses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en suis au tome trois de la série "Mindstar" de Peter Hamilton. Excellents techno-thrillers sur fond de reconstruction britannique après dix ans de dictature marxiste sous le joug du Parti Socialiste Populaire. Le protagoniste est un détective privé/mercenaire employé par une famille d'agoristes milliardaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...