Jump to content

Salaire minimum sans SMIC


Recommended Posts

Faux, comme si il existait une vérité scientifique dans nos visions du monde, un socialisme scientifique, un libéralisme scientifique.

mais non,

simplement on balance un quidam au hasard dans la nature sauvage, même avec réserves/technologie/information, même en prenant pas la pire nature, la majorité des quidams sont morts dans les jours/semaines qui suivent.

ça arrive hélas régulièrement (randonneurs égarés, naufrages etc) et les survivants ne sont pas légions (et la durée de survie est souvent courte).

 

La nature brute, c'est pas un parc d'attraction avec des distributeurs gratuits.

Link to comment

A mon avis le système d'aides sociales est le dernier pan à faire tomber.

Je pense que l'on est tous d'accord avec ca.

 

Le RU c'est du pognon gratuit pour tout le monde, c'est donc déresponsabiliser encore plus la société, motiver les gens à rester chez eux à se tourner les pouces etc...A la limite il faut des aides transitoires ciblées pour les population incapables de s'en sortir par elles-mêmes, mais pas un gros machin qui aurait des effets désastreux sur le comportement des agents économiques, ferait baisser la productivité générale de l'économie et provoquerait une régression.

Ramener toutes les aides sociales en une seule ça me rappelle ceux qui pensent qu'il faut fusionner la SNCF et Réseaux ferrés de France, ça n'est pas une garantie de meilleur fonctionnement et de meilleurs comportements.

 

 

Je ne sais pas si le parallele est bon.

Comme je l'ai deja dit, ca n'est pas tellement le RU en soi qui est interessant mais le fait qu'il permette de rendre inutile l'outil qui tourne derriere l'usine a gaz prelevement/redistribution.

Par exemple lors des reformes liberales en NZ, plutot que d'attaquer de front les syndicats sur certaines choses, le gouvernement a rendu simplement inutile certains postes. Par exemple pour le syndicat des ferrys (iles nord/sud), plutot que d'attaquer frontalement avec des licenciements, ils ont automatise le systeme d'amarrage, ce qui a rendu inutile la conservation des equipes d'amarrage. Licenciement logique derriere, difficilement defendable par les syndicats.

Avec le RU, tu fais un peu la meme chose: "on continue a aider les pauvres mais desormais, il n'y a plus de boulot pour une grande part des fonctionnaires bossant dans tous les autres organismes de redistribution ou lie a la complexite de la fiscalite". Et hop, tout le monde a la maison.

Ca passe bien sur par la necessite de fortement simplifier l'outil de prelevement et par la privatisation de l'ensemble des "services" d'etat type retraite, sante etc...

 

L'objectif global est de permettre d'accelerer au maximum l'accumulation du capital. Apres c'est peut-etre jouable sans introduire de RU mais je n'ai pas d'exemple concret ou ca c'est fait, partout le systeme d'assistanat est reste en place en parallele des reformes liberales. Je suis preneur s'il y a un contre-exemple dans l'histoire.

 

J'insiste sur ce point car les tenants du truc on dit plusieurs fois que le refus du RU n'était pas réaliste, ne tenait pas compte du contexte réel etc. Je vous renvoie la critique.

Disons que c'est moins irrealiste mais on est d'accord, c'est loin d'etre sur que ca fonctionne.

De toutes facons etant donne la taille que represente le public dans un pays comme la France, aucune transition n'est sure de reussir. Pour etre honnete, je ne sais meme pas si c'est possible dans le contexte actuel, bien trop hostile au liberalisme.

Link to comment
Le RU c'est du pognon gratuit pour tout le monde, c'est donc déresponsabiliser encore plus la société,

 

 

c'est vrai mais en meme temps on a un total permanent et relativement constant d'individus incapables de s'occuper d'eux meme.

Est-il rigoureusement impossible de systematiser? Est-ce voue a l'echec?

Link to comment

Non mais le RU au sens ou les gauchistes l'entendent ne verra jamais le jour. Le seul RU possible c'est une allocation pour les pauvres qui cherchent activement un emploi.

Link to comment

Et comment fais-tu pour definir "pauvres" et controler qui l'a ete, ne l'est plus, le devient? Toute cette usine a gaz qui manipule et regle les divers parametres permettant de mettre tel ou tel personne dans telle ou telle case doit disparaitre ou au moins etre reduite au strict minimum.

C'est pour ca que l'automatisation de ces process est absolument necessaire mais on est d'accord qu'il faut une volonte politique derriere de fortement reduire la voilure etatique, sinon ca ne sert a rien du tout (cf la decentralisation)

Link to comment

c'est vrai mais en meme temps on a un total permanent et relativement constant d'individus incapables de s'occuper d'eux meme.

je dubite sur ce total *constant*

 

 incapables de s'occuper d'eux meme.

je dubite là aussi. Doublement.

1/ car seul les handicapés seraient dans cette situation ama. Pour le reste, faire semblant pour obtenir qq chose, c'est d'un banal.

2/ plein de gens, peu compétents, sont concrètement empêchés par l'état de gagner leur vie. Un exemple parmi mille, l'apiculteur analphabète. Il y a 20 ans il vivait, bien, de son boulot. Aujourd'hui, il ne peut même plus l'exercer (trop de papiers) => RMI direct (ou autre alloc).

Link to comment

Et comment fais-tu pour definir "pauvres" et controler qui l'a ete, ne l'est plus, le devient? Toute cette usine a gaz qui manipule et regle les divers parametres permettant de mettre tel ou tel personne dans telle ou telle case doit disparaitre ou au moins etre reduite au strict minimum.

C'est pour ca que l'automatisation de ces process est absolument necessaire mais on est d'accord qu'il faut une volonte politique derriere de fortement reduire la voilure etatique, sinon ca ne sert a rien du tout (cf la decentralisation)

 

Ça ne se fera jamais de distribuer du pognon gratuitement à tout le pays sans contrepartie.

Link to comment

Ça ne se fera jamais de distribuer du pognon gratuitement à tout le pays sans contrepartie.

Oui bien sur, la question etant la taille de la contre-partie. S'il s'agit d'un systeme informatique 90% automatise, ca doit etre moins lourd que le systeme existant et sa clique de fonctionnaire. Je peux me tromper mais je doute, les pays ou la redistribution est plus automatique ont aussi bien moins d'agents de l'etat. Certes ca redistribue moins aussi c'est vrai.

Link to comment

Le RU est-il moral ? Il permet à ses bénéficiaires (les français par exemple) de travailler pour moins que les autres puisque le bénéficiaire cumule RU + salaire.

Ca c'est imaginer que le degre de prelevement et meme sa structure n'impacte pas les salaires. En gros ceux qui ne percoivent pas d'equivalent RU aujourd'hui verrait probablement leur salaire baisser en proportion. Enfin la il faudrait rentrer dans une veritable simulation comptable pour pouvoir le confirmer, je ne sais pas si ca a ete deja fait.

 

Et sinon bien sur que non, le RU n'est pas moral.

Link to comment

A mon avis c'est moral d'imaginer une société avec de hauts standards de libertés et sans misère.

Je ne crois pas que ce soit la lutte des classes ou l'économie de marché qui fonde une société mais l'imaginaire humain. Je porte pas la proposition comme alex6 avec un pince nez.

J'ai un autre argument tiré de la pensée de Gessel. Pourquoi la monnaie devrait avoir ce privilège exorbitant de ne pas s'user dans le temps. Toutes les autres marchandises perdent dans la durée, les pommes pourrissent, les immeubles demandent de l'entretien ect et la monnaie devrait etre immortelle ? Faire perdre un peu a la monnaie sa fonction de réserve de valeur ( fonction que l'on peut trouver ailleurs) ne serait qu'equitè. La monnaie sera ainsi un média d'échange plus fluide.

Link to comment

J'ai un autre argument tiré de la pensée de Gessel. Pourquoi la monnaie devrait avoir ce privilège exorbitant de ne pas s'user dans le temps. Toutes les autres marchandises perdent dans la durée, les pommes pourrissent, les immeubles demandent de l'entretien ect et la monnaie devrait etre immortelle ? Faire perdre un peu a la monnaie sa fonction de réserve de valeur ( fonction que l'on peut trouver ailleurs) ne serait qu'equitè. La monnaie sera ainsi un média d'échange plus fluide.

Certaines marchandises gagnent de la valeur avec le temps. Le vin ou les objets de collections seraient-ils des privilégiés ? Il faut vite remédier à ce problème en les usant artificiellement ! Et ton média d'échange plus fluide est encore en train de foutre le monde par terre, merci à ton imagination tellement créative...
Link to comment

A mon avis c'est moral d'imaginer une société avec de hauts standards de libertés et sans misère.

Je ne crois pas que ce soit la lutte des classes ou l'économie de marché qui fonde une société mais l'imaginaire humain. Je porte pas la proposition comme alex6 avec un pince nez.

J'ai un autre argument tiré de la pensée de Gessel. Pourquoi la monnaie devrait avoir ce privilège exorbitant de ne pas s'user dans le temps. Toutes les autres marchandises perdent dans la durée, les pommes pourrissent, les immeubles demandent de l'entretien ect et la monnaie devrait etre immortelle ? Faire perdre un peu a la monnaie sa fonction de réserve de valeur ( fonction que l'on peut trouver ailleurs) ne serait qu'equitè. La monnaie sera ainsi un média d'échange plus fluide.

 

Merci de rappeler pourquoi tu as été nonossé.

Link to comment

A mon avis c'est moral d'imaginer une société avec de hauts standards de libertés et sans misère.

Je ne crois pas que ce soit la lutte des classes ou l'économie de marché qui fonde une société mais l'imaginaire humain. Je porte pas la proposition comme alex6 avec un pince nez.

J'ai un autre argument tiré de la pensée de Gessel. Pourquoi la monnaie devrait avoir ce privilège exorbitant de ne pas s'user dans le temps. Toutes les autres marchandises perdent dans la durée, les pommes pourrissent, les immeubles demandent de l'entretien ect et la monnaie devrait etre immortelle ? Faire perdre un peu a la monnaie sa fonction de réserve de valeur ( fonction que l'on peut trouver ailleurs) ne serait qu'equitè. La monnaie sera ainsi un média d'échange plus fluide.

Oh mais elle perd déjà de la valeur la monnaie, l'inflation c'est rien d'autre que ça et ça impact plus ceux qui ont un salaire que ceux qui sont propriétaires des moyens de productions. Sans chute de la production et des commandes le prix de mon action va s'ajuster selon l'inflation car son prix ne fait pas l'objet d'un contrat. Le salaire par contre il faut le renégocier à chaque fois.

Link to comment

 La monnaie sera ainsi un média d'échange plus fluide.

 

quelle bonne idee ! je propose d'utiliser des bananes, ca se bonifie en quelque jours et apres la valeur tombe en fleche ( sauf si tu veux faire un cake aux bananes )

 

Link to comment

J'ai un autre argument tiré de la pensée de Gessel. Pourquoi la monnaie devrait avoir ce privilège exorbitant de ne pas s'user dans le temps. Toutes les autres marchandises perdent dans la durée, les pommes pourrissent, les immeubles demandent de l'entretien ect et la monnaie devrait etre immortelle ? Faire perdre un peu a la monnaie sa fonction de réserve de valeur ( fonction que l'on peut trouver ailleurs) ne serait qu'equitè. La monnaie sera ainsi un média d'échange plus fluide.

Pourquoi pas, au juste ? Et il y a bien d'autres marchandises qui ne s'usent pas. De nombreux métaux notamment (tiens tiens...).
Link to comment

J'ai un autre argument tiré de la pensée de Gessel. Pourquoi la monnaie devrait avoir ce privilège exorbitant de ne pas s'user dans le temps. Toutes les autres marchandises perdent dans la durée, les pommes pourrissent, les immeubles demandent de l'entretien ect et la monnaie devrait etre immortelle ?

Hum,

Puisque tu parles de durée, tu t'es donné la peine de voir ce que tu pouvais acheter comme surface de terrain avec 20.000 euros aujourd'hui et il y a 20 ans ? Parce que tu aurais vu que tes 20.000 euros ... et bien, ils se sont non seulement usés, mais même très usés.

Tu peux même t'amuser à voir ce qu'on pouvait acheter avec 1 dollar il y a 100 ans et aujourd'hui. Très instructif.

 

(Tu nous fait quand même lire de ces trucs !)

Link to comment

Je place mon modèle dans un contexte non inflationniste, sans dillution par création ex nihilo.

Par contre l'épargne est déflationniste il me semble. Il faudrait considérer les avantages d'un modelé stable.

Si un quelconque organisme politico administratif devait subsister, la question de son financement et donc de l'impôt se pose. La capitation peut sembler éthique mais l'accusation de réserver la citoyenneté aux riches tient.

Le RU donne de la moralité a la capitation et responsablisise le votant.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...