Jump to content

Grands classiques du cinéma


Recommended Posts

Bof. Ca reste l'avis de Contrepoints et le tien, ce ne sont en aucun cas les paroles d'Evangile. Comme quoi, les goûts et les couleurs… ^–^

Surtout l'avis de Punu, et à voir les critiques de la critique, l'exercice n'est pas facile.

Link to comment

:

Inception : scènes à couper le souffle, suspens garanti et un scénario hors-norme (pas facile néanmoins de tout comprendre du 1er coup :blush: ). Du grand Nolan.

Typique d'un certain cinéma récent : très compliqué et très infantile.

Bof. Ca reste l'avis de Contrepoints et le tien, ce ne sont en aucun cas les paroles d'Evangile. Comme quoi, les goûts et les couleurs… ^–^

Certes, mais néanmoins, cela n'empêche pas d'avoir mauvais goût en matière de goûts et de couleurs.

Link to comment

Aguirre, la colère de Dieu (Werner herzog ): Le chef d'oeuvre du cinéma Allemand. Ou comment des conquistadores avides de pouvoir vont vivre une dérive sans fin au coeur de la forêt péruvienne. Kinski y est étincelant.

Delivrance (John Booreman): l'Homme nu comme un ver face a la dureté et la sauvagerie de la nature. Un film pour ceux qui ont des bollocks.

Link to comment
Delivrance (John Booreman): l'Homme nu comme un ver face a la dureté et la sauvagerie de la nature. Un film pour ceux qui ont des bollocks.

Un excellent film, vraiment.

Link to comment

Je viens ajouter ma pierre à l'édifice que représente ce fil en mentionnant un film qui pour moi est un chef d'oeuvre : Espion lève-toi, réalisé par Yves Boisset, sorti en 1982, avec Lino Ventura et Michel Piccoli dans les rôles principaux.

1981. Sébastien Grenier (Lino Ventura) vit à Zurich avec une femme gauchiste professeur de littérature, et travaille comme financier pour une société. Un jour, en plein centre ville de Zurich et en plein jour, un tramway est stoppé par un commandot de brigades d'extrême gauche, qui rentre dans le tramway et fusille un homme à l'intérieur. Le commando part immédiatement. Sébastien Grenier apprend la nouvelle à la radio et fait mine de n'y rien laisser paraître. Quand sa compagne lui demande s'il était au courant il répond que non. Il reçoit chez lui un livre contenant beaucoup de pages blanches. C'est un code qui lui indique de se rendre à un rendez-vous. Il y va, et est accueilli par Jean-Paul Chance (Michel Piccoli), maître des requêtes près le Conseil fédéral de Lausanne. Il dit à Grenier qu'il sait que celui-ci est un espion français en sommeil, et que s'il ne coopère pas il ira en prison pour longtemps. Sébastien Grenier pense que Jean-Paul Chance a été envoyé par Paris. Désormais il n'est plus un agent dormant. Jean-Paul Chance l'a réveillé.

J'ai vu ce film l'été dernier, et je l'ai adoré. Il est très complexe et subtil, et c'est justement ce qui fait sa force. Pas de gadgets, de coups de feu et de cascades à profusion, comme dans James Bond. Espion lève-toi est un vrai film d'espionnage.

Link to comment

Être bon publique c'est un plus.

Inversement etre incapable de profiter d'un film c'est un handicap, meme si parfois le snobisme essaye de faire passer ça pour un signe de supériorité.

Ce n'est pas parce qu'un film n'est pas bien qu'on ne peut pas l'apprécier.

Link to comment

Être bon publique c'est un plus.

Inversement etre incapable de profiter d'un film c'est un handicap, meme si parfois le snobisme essaye de faire passer ça pour un signe de supériorité.

En outre, j'assume complètement ce côté trop bon public. Je suis capable de regarder n'importe quel film, tout dépendra de l'état d'esprit du moment. Un soir, je n'ai pas envie de réfléchir, je veux de l'action, zou ! Un bon Stallone ou Scharwzy de la belle époque (Rambo 1, Prédator 1…), ça m'éclate ! Un autre soir, besoin de frissons et de gore, allez hop, un bon nanar avec des litres d'hémoglobines (Rec, The Descent…), mÊme pas mal ! Envie d'aventure et d'effets spéciaux tape-à-l'oeil, bing, un petit Avatar, King Kong… Ainsi de suite. :popcorn:

Suis-je normal ? :lol:

Link to comment
Rambo 1, Prédator 1…

En vérité ces films en particulier sont bien meilleurs que leur réputation pourrait le faire croire.

Edit: correction de la faute de frappe, il a fallu que mon message soit cité pour que je m'en aperçoive…

Link to comment

Et hop ma petite liste:

Blade Runner : incontournable, tout est parfait dans ce film…

Terminator : un chef d'oeuvre du film d'action, Schwartzi EST le terminator

Conan le barbare : Un film mythique dans le genre, un casting impeccable (Schwartzi et l'immense James earl Jones) , une musique de rêve, des instant inoubliables (le début dans le village et "the wheel of pain", le temple, l'orgie…)

Doberman : que dire tout est incroyable dans ce film avec un grand Tchéky Karyo

Memento : un montage et une intrigue de haut volé

Brasil : no comments, grandiose tout simplement

Snatch : inclassable et incontournable

Fight club : un grand coup de boule jouissif

C'est arrivé près de chez vous : horriblement drôle

Apocalypse now (version longue) : une descente aux enfers sublime

Les affranchis : le top de Scorcese

Scarface, le parrain : une proposition qu'on ne peut pas refuser…

Matrix 1 : ébouriffant! (les autres sont à chier…)

Alien et Aliens : Comment avec le même thèmes faire deux films parfaits

Seven : rien à dire, il FAUT le voir (kevin spacey est un acteur incroyable et Fincher un des plus grand réalisateur)

V pour vandetta : tient un film libéral et magnifique en plus!

Barry Lindon : Le chef d'oeuvre de Stanley Kubric avec orange mécanique

je m'arrête là pour l'instant :)

Link to comment

Blade Runner : incontournable, tout est parfait dans ce film…

Terminator : un chef d'oeuvre du film d'action, Schwartzi EST le terminator

Matrix 1 : ébouriffant! (les autres sont à chier…)

Alien et Aliens : Comment avec le même thèmes faire deux films parfaits

Seven : rien à dire, il FAUT le voir (kevin spacey est un acteur incroyable et Fincher un des plus grand réalisateur)

+1, et en matière de thrillers j'ajouterai : The Game (du même Fincher), Usual Suspects (je me répète mais bon…) et le Silence des Agneaux (l'excellent Anthony Hopkins alias Hannibal Lecter). :)

Link to comment

En outre, j'assume complètement ce côté trop bon public. Je suis capable de regarder n'importe quel film, tout dépendra de l'état d'esprit du moment. Un soir, je n'ai pas envie de réfléchir, je veux de l'action, zou ! Un bon Stallone ou Scharwzy de la belle époque (Rambo 1, Prédator 1…), ça m'éclate ! Un autre soir, besoin de frissons et de gore, allez hop, un bon nanar avec des litres d'hémoglobines (Rec, The Descent…), mÊme pas mal ! Envie d'aventure et d'effets spéciaux tape-à-l'oeil, bing, un petit Avatar, King Kong… Ainsi de suite. :popcorn:

Suis-je normal ? :lol:

Tout à fait mais ici, c'est beaucoup plus fun de trouver des films inconnus et d'en faire des légendes du cinéma, tout ce qui fait plus de 100.000 entrées est automatiquement une daube capitaliste et commerciale, ah, et puis si possible, mais seulement si possible oublie les films après 1970. Le boboïsme n'est pas qu'à gauche il est aussi parmi les libéraux.

Link to comment

Tout à fait mais ici, c'est beaucoup plus fun de trouver des films inconnus et d'en faire des légendes du cinéma, tout ce qui fait plus de 100.000 entrées est automatiquement une daube capitaliste et commerciale, ah, et puis si possible, mais seulement si possible oublie les films après 1970. Le boboïsme n'est pas qu'à gauche il est aussi parmi les libéraux.

Ah bah zut alors ! ça casse mon trip, ça ! Du coup, je suis mal barré, les seuls films avant 1970 que j'ai vus c'est Tarzan avec Johnny Weissmuller (1932) et quelques Hitchcock (La Mort aux Trousses, Les Oiseaux, Sueurs Froides, Psychose…). Voilà, j'ai ajouté ma pierre mon caillou mon gravillon à l'édifice ! :icon_lol:

Link to comment

Comme ce fil manque un peu de westerns, j'ajouterais :

- La chevauchée fantastique (Stagecoach) : doublement culte car c'est à la fois un grand film et un film fondateur. Tous les ingrédients se mettent en place : John Ford, John Wayne, Monument Valley, et en prime un génial Thomas Mitchell.

- La poursuite infernale (My darling clementine), pour sa grande pureté et son rythme impeccable qui en font pour moi l'archétype du western classique. Visez-moi ça, tout en maitrise et en délicatesse.

1WXwO7Hqluo

- En parlant de rythme, Le train sifflera trois fois (High noon) est également une sacrée référence. Son contrepoint, Rio bravo, est une merveille également (j'aurais même tendance à la trouver meilleur bien qu'il n'ait pas la même réputation).

- 3h10 pour Yuma (3:10 to Yuma) (la version de 1957) est probablement l'un de mes films favoris tous genres confondus. Il est traversé par une tension rarement vue ailleurs, il pose un regard lucide sur le courage et la lâcheté, et il est servi par l'interprétation absolument remarquable, toute en retenue, de Van Helfin et Glenn Ford.

AyDdnqYxhd8

Link to comment

Malgré toute l'admiration que je porte à Ustinov, David Suchet est le Poirot définitif.

Aaaaaah, David Suchet ! C'est le plus beau Poirot à moustache cirée !

Autrement, j'aime Hitchcok, Capra, Woody Allen, les films de et avec Clint Eatswood

Les Tontons Flingueurs

Autant en emporte le vent, pour Rhett :icon_aime:, et puis aussi

Certains l'aiment chaud (nobody's perfect)

3 enterrements de et avec Tommy Lee Jones

L'aventure de Mme Muir 1947, J Mankievitz, avec G Tierney et Rex Harrison

Sexe, mensonges et vidéos

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...