Jump to content
Johnnieboy

Combien de langues parlez-vous ?

  

81 members have voted

  1. 1. Combien de langues parlez-vous ?

    • Une
      6
    • Deux
      33
    • Trois
      26
    • Quatre
      10
    • Cinq
      2
    • Plus
      4


Recommended Posts

Quand je vois tout ce qui se perd dans les traductions anglais->français, je me dis que j'aimerais bien lire le jap'.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi c’est le peu de Japonais que j’avais fait (avec un prof exceptionnel) qui me donnerait envie de m’y replonger, si j’avais le temps… Inutile, mais je lui trouve un certain côté esthétique.

À l’inverse, je trouve l’allemand moche, mais vu tout ce qui s’y est fait d’intéressant en philosophie, j’aimerais bien connaître.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question complémentaire ? Quelle langue aimeriez-vous connaître ?

Arabe, russe, allemand et coréen feraient mon bonheur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question complémentaire ? Quelle langue aimeriez-vous connaître ?

Arabe classique, japonais, et allemand. Oh, et hébreu tiens.

Quand je vois tout ce qui se perd dans les traductions anglais->français, je me dis que j'aimerais bien lire le jap'.

Et puis il y a tellement de jeux vidéos japs qui ne seront jamais traduits :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'étais un peu mis à l'hébreu l'année dernière avant un départ pour Israël, j'ai laissé tombé depuis. Il faudrait que je m'y remette...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, tiens, je me souviens que je t'avais donné des conseils. :)

Moi aussi je m'y remets en ce moment, heureusement pour moi le vocabulaire revient vite. La grammaire par contre, et surtout la conjugaison, c'est une autre paire de manches. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'ils leur parlent en mandarin, oui, ce serait comme s'étonner qu'un blanc européen ne comprend pas le français et te réponde en flamand ou en polonais.

 

Cela montre aussi la confusion que l'on faisait jusqu'à récemment entre "race" et langue ;))

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'essaye d'apprendre l'arabe.

C'est pas une mince affaire.

Mais l'alphabet différent, tout ça, c'est un challenge. Et ça incite à découvrir de nouveaux mots, de nouvelles lettres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aimerais beaucoup savoir la langue des signes. D'ailleurs si quelqu'un a une piste pour l'apprendre, je prends :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une association en particulier (je sais plus laquelle désolé) propose des cours pour faire connâitre la langue des signes.

Essaie de te renseigner dans les lycées proposant des filières STSS par exemple, s'il y' a un cours de langue des signe sil y'a de bonnes chances que ce soit eux qui les fassent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aimerais beaucoup savoir la langue des signes.

C'est un truc de gauchiste. Je doute de ton libéralisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lol. J'ai toujours été gauchiste, c'est pas comme si c'était une découverte :lol:

Merci Noname, pas sûr que le lycée c'est envisageable pour un vieux qui bosse la semaine, je vais plutôt checher par les assoces.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lol. J'ai toujours été gauchiste, c'est pas comme si c'était une découverte :lol:

Merci Noname, pas sûr que le lycée c'est envisageable pour un vieux qui bosse la semaine, je vais plutôt checher par les assoces.

 

c'est à dire qu'en fait, l'association en question donne les cours des lycées sur le sujet, en dehors des horaires de cours normaux afin que les élèves le passe en option facultative, car il y'a très peu de professeurs formés pour enseigner la langue des signes. Du coup les lycées essayent de les faire venir (généralement le mercredi après midi).

 

(d'ailleurs, en totale contradiction, les académies encouragent les lycées avec formations sociales à promouvoir l'enseignement en langue des signes notamment en engageant des formateurs desdites associations MAIS n'acceptent pas de les payer comme des cours ou d'augmenter si jamais on réussit à les avoir)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je bump ce fil parce qu'il y a eu des nouveaux depuis.

Et je me permets de poser une question : dans les langues étrangères que vous parlez, quelles sont les particularités qui n'existent pas en français que vous trouvez amusantes ? Pour ma part, en étudiant l'arabe, j'ai découvert qu'il existait trois nombres grammaticaux : singulier, pluriel et le duel. Au début, ça semble complètement inutile puis on s'y fait et on n'arrive plus à s'en passer.

Ah, aussi : l'arabe a plus d'une dizaine de formes de pluriel différentes. On considère que c'est la dernière chose que l'on arrive à maîtriser lorsque l'on étudie cette langue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yes, le duel est amusant, ça existe en grec et en hébreu aussi (j'étais contente de le retrouver en hébreu, après l'avoir appris en grec ancien), même si ça n'est pas obligatoire pour la plupart des mots. Je ne sais pas si c'est systématique en arabe? 

 

Comme particularité en hébreu, je citerais :

 

- l'absence de temps présent à proprement parler (ok, techniquement, l'hébreu moderne a reconstitué un présent avec le participe, mais initialement en hébreu biblique il n'y a que l'accompli et l'inaccompli, comme en arabe, ce qui est différent de nos conceptions temporelles)

 

- les sept putain de groupes verbaux (oui, sept), mais qui en fait ont un sens : les groupes sont plus ou moins "actifs" ou "passifs" (certains sont donc groupés deux par deux), ou "causatifs", ou "réfléchis", et une même racine peut servir dans deux groupes différents et donc vouloir dire deux choses différentes. Donc le groupe verbal donne déjà une info sur le sens possible du verbe. D'ailleurs ça m'avait fait penser, là aussi, aux voies dans le grec ancien, où certains verbes changent complètement de sens entre la voie active et la voie moyenne, ou même n'existent qu'au moyen (verbe déponent).

 

- la déclinaison des prépositions et/ou pronoms. Par exemple, pour dire "avec moi, avec toi, avec elle", on "décline" la préposition "avec" en lui ajoutant un suffixe, ce qui modifie sa phonétique sinon ça ne serait pas drôle. Pareil pour le pronom personnel à l'accusatif (je t'aime, je le vois, etc.) et de nombreuses prépositions. Au début c'est chiant mais ça fait partie de ce que j'aime dans cette langue : le fait que la grammaire est très "phonétique" et complètement imbriquée dans les mots.

 

- le fait qu'on ressente très bien l'importance de la racine du mot (plus qu'en français je trouve), quasi systématiquement trinitaire (trois lettres). Petite intro ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Racine_s%C3%A9mitique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je bump ce fil parce qu'il y a eu des nouveaux depuis.

Et je me permets de poser une question : dans les langues étrangères que vous parlez, quelles sont les particularités qui n'existent pas en français que vous trouvez amusantes ? Pour ma part, en étudiant l'arabe, j'ai découvert qu'il existait trois nombres grammaticaux : singulier, pluriel et le duel. Au début, ça semble complètement inutile puis on s'y fait et on n'arrive plus à s'en passer.

Ah, aussi : l'arabe a plus d'une dizaine de formes de pluriel différentes. On considère que c'est la dernière chose que l'on arrive à maîtriser lorsque l'on étudie cette langue.

Moi je ne parle qu anglais en plus du français donc pas très exotique mais je suis toujours émerveillé par la flexibilité et le dynamisme de l'anglais. Au point où je trouve qu'il est parfois plus facile pour moi de penser de manière fluide en anglais qu'en français.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yes, le duel est amusant, ça existe en grec et en hébreu aussi (j'étais contente de le retrouver en hébreu, après l'avoir appris en grec ancien), même si ça n'est pas obligatoire pour la plupart des mots.

Ça s'emploie surtout pour les parties du corps, en hébreu, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Portugais maternel.

 

Français quasiment deuxième langue maternelle, étant donné que je vis en France depuis mes 5 ans.

 

Anglais je comprends parfaitement et écris, mais j'ai un peu plus de mal pour parler.

 

Allemand basique (LV1 en 6e :D).

 

Espagnol je comprends un peu quand ils parlent pas trop vite.

 

J'ai aussi fait 1 an d'italien en seconde mais j'ai quasiment tout oublié.

Share this post


Link to post
Share on other sites

1) Portugais

2) Portuñol/portunhol

3) Anglais (très bien, je pense)

4) Français (très mal, un cauchemar, je pense)

5) Latin? Niveau débutant

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement le français pour ce qu'on voit ici c'est pas mal

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yes, le duel est amusant, ça existe en grec et en hébreu aussi (j'étais contente de le retrouver en hébreu, après l'avoir appris en grec ancien), même si ça n'est pas obligatoire pour la plupart des mots. Je ne sais pas si c'est systématique en arabe?

Comme particularité en hébreu, je citerais :

- l'absence de temps présent à proprement parler (ok, techniquement, l'hébreu moderne a reconstitué un présent avec le participe, mais initialement en hébreu biblique il n'y a que l'accompli et l'inaccompli, comme en arabe, ce qui est différent de nos conceptions temporelles)

- les sept putain de groupes verbaux (oui, sept), mais qui en fait ont un sens : les groupes sont plus ou moins "actifs" ou "passifs" (certains sont donc groupés deux par deux), ou "causatifs", ou "réfléchis", et une même racine peut servir dans deux groupes différents et donc vouloir dire deux choses différentes. Donc le groupe verbal donne déjà une info sur le sens possible du verbe. D'ailleurs ça m'avait fait penser, là aussi, aux voies dans le grec ancien, où certains verbes changent complètement de sens entre la voie active et la voie moyenne, ou même n'existent qu'au moyen (verbe déponent).

- la déclinaison des prépositions et/ou pronoms. Par exemple, pour dire "avec moi, avec toi, avec elle", on "décline" la préposition "avec" en lui ajoutant un suffixe, ce qui modifie sa phonétique sinon ça ne serait pas drôle. Pareil pour le pronom personnel à l'accusatif (je t'aime, je le vois, etc.) et de nombreuses prépositions. Au début c'est chiant mais ça fait partie de ce que j'aime dans cette langue : le fait que la grammaire est très "phonétique" et complètement imbriquée dans les mots.

- le fait qu'on ressente très bien l'importance de la racine du mot (plus qu'en français je trouve), quasi systématiquement trinitaire (trois lettres). Petite intro ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Racine_s%C3%A9mitique

Woah, en fait, l'arabe c'est de l'hébreu. Plein de similitudes dont la racine trinitaire des mots. Par exemple, de "livre" "kitab", on crée plein d'autres mots comme "bureau" qui donne "maktab" (la racine étant les consonnes "ktb"). Et ils arrivent quand même à se foutre sur la gueule, on est donc pas les pires en Europe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et c'est donc la même racine, (k/kh)-(t)-(b/v) en hébreu pour désigner tout ce qui a un rapport avec l'écrit. Le contrat de mariage, écrit, est une kétoubah. Pour introduire une référence au texte biblique, les rabbins du Talmud et de l'époque immédiatement ultérieure utilisent "ka-katouv". Et la construction équivalente à l'arabe "maktab", qui correspond à l'hébreu "mikhtav", désigne une lettre, un courrier.

Les langues chamito-sémitiques sont plus proches entre elles que les langues indo-européennes (la proximité serait plutôt du niveau des langues latines pour donner un point de repère).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Woah, en fait, l'arabe c'est de l'hébreu. Plein de similitudes dont la racine trinitaire des mots. Par exemple, de "livre" "kitab", on crée plein d'autres mots comme "bureau" qui donne "maktab" (la racine étant les consonnes "ktb"). Et ils arrivent quand même à se foutre sur la gueule, on est donc pas les pires en Europe.

Ah mais complètement. J'avais fait un tout petit peu d'arabe avant de démarrer l'hébreu, ça m'a beaucoup aidée.

Accessoirement, les racines sont souvent les mêmes, seule la vocalisation change. Ton exemple par exemple : k-t-b c'est la racine pour «écrire» en hébreu. Pas pour lire (likro) ou livre (sefer)... va comprendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout membre de ce forum sait au moins parler deux langues, le français (parler, mais pas forcément l'écrire, donc), et le liborgien. Cette seconde langue est incompréhensible par quiconque ne l'a pas étudiée de nombreux mois et de nombreuses nuits blanches... Quasiment aucune racine commune avec toute autre langue, beaucoup de faux amis et énormément d’expressions idiomatiques. Les rares locuteurs se reprennent d'ailleurs constamment entre eux. A quand la parution d'un lexique complet ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question complémentaire à celle du sondage : quelles sont vos méthodes ou techniques privilégiées pour vous mettre à une nouvelle langue ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question complémentaire à celle du sondage : quelles sont vos méthodes ou techniques privilégiées pour vous mettre à une nouvelle langue ?

 

Epouser la propriétaire de la langue (à ce jour une allemande et une italienne).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça s'emploie surtout pour les parties du corps, en hébreu, non ?

Certaines unités de temps aussi (deux mois, deux années) ou les choses qui existent uniquement par paire ou en deux parties. En fait on ne s'en rend même plus compte puisque ces mots n'existent pas vraiment au singulier ou qu pluriel... ;)

Et on le reconnaît dans certains adverbes.

Mais oui, c'est à l'état de traces en hébreu moderne...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Epouser la propriétaire de la langue (à ce jour une allemande et une italienne).

Tu en es à ton deuxième mariage ? Bigre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu en es à ton deuxième mariage ? Bigre.

 

Et comme les bonnes choses vont par trois...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...