Jump to content

Recommended Posts

Ben c'est le risque de la copropriété. C'est pour ca ququ'on reflechit deux fois plus. Les actionnaires d'une société ont aussi des conflits. De là à dire que l'actionnariat est oppressif...

C'est l'erreur de comparer la copropriété à une société financée par des actions.
Link to comment

Actuellement les syndic de copropriété ont des pouvoirs illégitimes. En toute logique, ils ne devraient s'occuper QUE des parties communes, en gestionnaire uniquement.

 

Cela dit, la copropriété c'est un truc batard, jamais je ne mettrai un euro dans une copropriété.

Link to comment

Pourquoi donc ?

Tu achètes une maison ou un appartement quelque part tu n'as pas le choix tu fais partie de la copropriété que tu es obligé d'accepter. De même, tu achètes une maison ou un appartement quelque part tu fais partie du pays ou de la région dont tu es obligé d'accepter les lois.
Link to comment

Je suis désolé mais je ne suis pas copropriétaire de ma maison. J'en suis propriétaire. Par contre, les sociétés unipersonnelles en action c'est plus rare. Je comprends pas comment on peut s'étonner d'être co-propriétaire quand on achète des parts de co-propriété. Donc oui, quand tu choisis la co-propriété et que donc tu t'obliges volontairement à tes devoirs de co-propriétaire, tu as des obligations.

Link to comment

Actuellement les syndic de copropriété ont des pouvoirs illégitimes. En toute logique, ils ne devraient s'occuper QUE des parties communes, en gestionnaire uniquement.

Cela dit, la copropriété c'est un truc batard, jamais je ne mettrai un euro dans une copropriété.

Pluzun

Et ce n'est pas parce que le système de copropriété en France aujourd'hui est mal branlé que ça en fai un embryon d'État

Link to comment

Je suis désolé mais je ne suis pas copropriétaire de ma maison. J'en suis propriétaire. Par contre, les sociétés unipersonnelles en action c'est plus rare. Je comprends pas comment on peut s'étonner d'être co-propriétaire quand on achète des parts de co-propriété. Donc oui, quand tu choisis la co-propriété et que donc tu t'obliges volontairement à tes devoirs de co-propriétaire, tu as des obligations.

Oui oui, quand tu choisis le pays où tu vas vivre et que donc tu t'obliges volontairement à tes devoirs de citoyen du pays en question, tu as des obligations. Oh wait...
Link to comment

Les bébés et leurs parents et leurs parents avant eux etc. n'ont pas choisis. Et encore une fois, l'État n'est pas propriétaire du territoire. Ta co-propriété elle ne sort pas nulle part : soit tu l'as construite avec d'autre gens et donc vous vous êtes mis d'accord à un moment ou un autre ; soit tu l'as acheté à quelqu'un d'autre et donc tu aimes peut-être beaucoup la cuisine de TON appart sauf que ce n'est pas TON appart mais tes PARTS de la copro.

Link to comment

Les bébés et leurs parents et leurs parents avant eux etc. n'ont pas choisis. Et encore une fois, l'État n'est pas propriétaire du territoire. Ta co-propriété elle ne sort pas nulle part : soit tu l'as construite avec d'autre gens et donc vous vous êtes mis d'accord à un moment ou un autre ; soit tu l'as acheté à quelqu'un d'autre et donc tu aimes peut-être beaucoup la cuisine de TON appart sauf que ce n'est pas TON appart mais tes PARTS de la copro.

Oui oui, les politiciens qu'ont élu les citoyens du pays ( entre autres les copropriétaires de ton immeuble) estiment aussi que ce n'est pas ton appart mais tes parts dans un machin soumis à leur discrétion.

Et ce bien immobilier que j'ai acheté ne peut être décollé de la co-propriété en question, contrairement à tout contrat où il est toujours possible d'en sortir, avec toutes les conséquences prévues par le contrat. Mon appart dans l'immeuble A ne peut se séparer de l'immeuble A. Ce qui me fait dire que les copropriétés actuellement n'ont rien à voir avec le droit des contrats.

Link to comment

Depuis quand la parole des politiciens est source de légitimité ? Il faut vraiment qu'on reprenne tout du début ?

 

 

 

Et ce bien immobilier que j'ai acheté ne peut être décollé de la co-propriété en question, contrairement à tout contrat où il est toujours possible d'en sortir, avec toutes les conséquences prévues par le contrat. Mon appart dans l'immeuble A ne peut se séparer de l'immeuble A. Ce qui me fait dire que les copropriétés actuellement n'ont rien à voir avec le droit des contrats. 

 

C'est parce que tu n'as pas acheté de bien immobilier mais des parts d'une co-pro. C'est comme si un actionnaire de Total disait : bon, maintenant je me garde ce champs, cette raffinerie et les stations essences de la Loire. Bien sur que les autres vont lui rire au nez. Il n'est pas propriétaire de Total, il est propriétaire de ses actions.

Link to comment

Alors si toi même tu n'y crois pas, pourquoi tu me le sors ?

Parce que le ton du discours sur la copropriété ressemble à bien des égards au discours sur la légitimité de l'Etat. Qu'est-ce que tu veux? Je n'aime pas les idoles. J'admets moi-même que small is beautiful etc..mais je n'en fais pas un modèle de vertu
Link to comment

Finalement j'ai fait avec de la Page24 ambré, mes invités étaient ravis.

 

:icon_wink:

 

(Oui de la brune)

 

 

 

Ben non c'est moi qui monte en compétence en cuisine de ch'Nord.

Je suis bien motivé par un tatin de Mont des Cats en entrée en passant.

Sinon en brasserie c'est systématique les frites avec le poch ou les carbonnades.

 
Link to comment

Ça commence à être trop high level pour les immigrés ça  :lol:

 

Il faut faire des efforts en ch'timi, flamoutche et néerlandais pour être un nordiste complet.

 

Sinon tu risques un jour de finir comme les Lillois qui une fois chez les Belges du nord ne retrouvent plus leurs coins parce qu'il est question de Rijsel.

 

 

Vous pourriez arrêter de polluer le seul fil intéressant avec vos endives? Avec tous les fils en taverne qu'on se tape mondieu

 

Franchouille va !

Link to comment

Ceci étant, la copropriété est un modèle excessivement mauvais pour représenter la relation entre la les citoyens et l'état. Ce qui se traduit très concrètement : la copropriété peut imposer plus de choses de manière légitime.

De façon optimiste j'imagine l'inverse, réduire l'État a sa fonction de syndic.

Si a la base l'État est définit comme l'administration des communs, cela lui enlève théoriquement ses prétentions a gouverner les gens, ou le travail des gens.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...