Jump to content

Recommended Posts

il y a 1 minute, Bisounours a dit :

lis Henry Miller

 

J'ai pensé l'acheter pour Noël (car tu le vends bien :P ) mais à vrai dire j'ai déjà suffisamment de livres non lus dans mes étagères pour m'occuper pendant quelques années. Même en ne retenant que les romans, qui n'en composent pas la majeure partie.

 

En plus en littérature rose j'ai déjà des romans et/ou des idées d'achats.

Link to comment
1 hour ago, Johnathan R. Razorback said:

En revanche Lindenberg a fait un truc bien (dans Les Années souterraines , 1990): mettre les intellectuels de gauche (généralement post-modernistes) devant leurs contradictions en pointant le fait qu'ils encensent à l'occasion Georges Bataille, alors que ce dernier a esthétisé la violence et la "vigueur" du national-socialisme allemand...

 

Lol. Lindenberg devrait te plaire en effet puisqu'il a la technique argumentative que toi.

Link to comment
il y a une heure, Fagotto a dit :

Lindenberg devrait te plaire en effet puisqu'il a la technique argumentative que toi.

 

Tu juges (entre autres) un intellectuel à ce qu'il dit d'autres intellectuels.

 

J'observe qu'à gauche on prend toutes sortes de précautions oratoires et de froncements de sourcils menaçants lorsqu'on introduit la réflexion de, par exemple, un auteur de la Révolution conservatrice allemande. Ce qui ne me choquerait point si lesdits avertissements et disclaimers verbaux n'étaient pas oubliés vis-à-vis d'intellectuels de gauche, sauf prétexte que le Bien ne saurait errer (et ça ne vaut pas seulement pour Bataille, mais pour un paquet d'ex-staliniens comme Sartre par exemple. Ou d'ex maoïstes).

 

Je ne suis pas seul à trouver ça agaçant du reste:

 

« Avoir été nazi est un stigmate (ce que cela ne doit jamais cesser d’être), mais avoir été du côté des tortionnaires de gauche est tout à fait excusé. On contraint Carl Schmitt, à juste titre, à se justifier, mais ceux qui ont soutenu le régime qui a institué et étendu le goulag n’ont jamais eu de comptes à rendre (en premier lieu en Russie même, contrairement à ce qui s’est passé en Allemagne). Tout l’admirable travail sur le totalitarisme est déconsidéré, alors que c’est une tâche philosophique urgente que de le penser dans son fond métaphysique autant que juridique, social, politique. »

-Frédéric Nef, Qu’est-ce que la métaphysique ?, Gallimard, coll. Folio essais, 2004, 1062 pages, note 12 p.161.

Link to comment
Il y a 2 heures, Bisounours a dit :

"L'argent qui n'est plus collecté chez les riches, il faudra bien le trouver chez les classes moyennes …"

 

Réduire la dépense publique n'est pas de l'ordre du pensable, à ce que je vois.

 

Pas mal cette logique alternative où certaines options sont écartées a priori.

Link to comment
il y a 3 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Réduire la dépense publique n'est pas de l'ordre du pensable, à ce que je vois.

 

Pas mal cette logique alternative où certaines options sont écartées a priori.

 

Toute depense est le revenu de quelqu'un. Sauf les depenses des riches parce que les trickle down economics c'est faux.

Link to comment

 

Citation

*Et derrière la radicalité du ton, Mélenchon ne propose pas autre chose. Une élection de Mélenchon, ce serait probablement le retour de Mitterrand sans même la phase de nationalisations d’avant 1983. Du Tsipras.

Ses outils seraient la fiscalité et des limitations au droit de propriété. 

Il y aurait tout de même de belles conséquences qui seraient peut-être pire que les nationalisations de 81. Nous serions avec une propriété sans droit. 

Link to comment
il y a 14 minutes, Neuron a dit :

Il y aurait tout de même de belles conséquences qui seraient peut-être pire que les nationalisations de 81.

 

Possible, on le saura de toute façon jamais. Je ne vois pas Mélenchon parvenir à se faire élire.

 

Mon point est seulement que parler de socialisme pour qualifier le programme de feu le Front-de-gauche est déjà discutable, alors pour le PS... Tout ça c'est du fifty shades of social-statism. Et ça vaut pour tous le monde jusqu'au FN.

Link to comment
à l’instant, Neuron a dit :

Ce serait un socialisme dans lequel on peut posséder mais ne pas disposer.

 

Comme le IIIème Reich la location immobilière sous Hidalgo 1ère.

 

Faut pas confondre socialisme et étatisme. Le socialisme vise à l'abolition d'un type spécifique de propriété privée (le communisme pouvant étendre le principe à plein d'autres formes de propriété). Ceux qui veulent "juste" encadrer, réguler, etc, sans vouloir renverser le capitalisme, sont des sociaux-démocrates quand ils sont de gauche ou diverses choses quand ils sont de droite:

 

« Le socialisme combat pour la disparition du salariat. »

-Gabriel Deville, Aperçu sur le socialisme scientifique, 1883.

"Le socialisme, c’est la suppression du parasitisme social, c’est la fin de l’exploitation de l’homme par l’homme, c’est la propriété sociale des moyens de production."

-Gabriel Péri, Non, le nazisme, ce n’est pas le socialisme !, avril 1941.

Link to comment
  • 2 weeks later...

Ciao rue de Solferino,

Le bâtiment a été vendu 45,55 millions d'euros à une grosse boite qui construit et gère des centres commerciaux en France et en Pologne, et qui en fera son siège commercial.

Oh zut, c'est pour une grosse boite capitaliste qui pratiquerait l'évasion fiscale. Tant pis, l'argent n'a pas toujours d'odeur quand on en a besoin.

 

http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/12/19/le-groupe-apsys-acquereur-du-siege-du-ps-rue-de-solferino-pour-45-55-millions-d-euros_5232049_823448.html

Link to comment
il y a 7 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

On s'approche du /thread.

Comme quoi il ne faut pas désespérer.

Comme tu y vas... l'immeuble a été vendu, certes, mais le PS bouge encore un peu, je suis pas certaine du tout qu'il va calancher, mais plutot renaitre sous une autre forme.

Il y a encore des personnes qui y croient, hélas.... je parcours quotidiennement le fessebouc de mon hamoniste, et du coup, je me promène dans le secteur, bah y en a, comme dirait l'autre.

Link to comment
il y a 35 minutes, Bisounours a dit :

Il y a encore des personnes qui y croient, hélas.... 

 

A mon avis pas mal de gens qui ont toujours voté PS y retourneront par défaut dès qu'il tentera de relever la tête. Je vois des gens avec ce profil, pas entièrement satisfaites de Macron (pour tout ce qui est trop droitard ou libéral), qui risquent fort de faire de chemin. Le PS aura bien perdu, mais il faudra beaucoup plus de temps pour qu'il disparaisse, amha (ce qui d'un autre côté va contribuer à fractionner encore la gauche)

Link to comment
il y a 29 minutes, Stuart Tusspot a dit :

T'es amoureuse ?! :lol:

oh purée, non, quelle horreur, il enfile toutes les perles du gauchiste de base complètement à coté de la plaque

il y a 14 minutes, Gilles a dit :

 

A mon avis pas mal de gens qui ont toujours voté PS y retourneront par défaut dès qu'il tentera de relever la tête. Je vois des gens avec ce profil, pas entièrement satisfaites de Macron (pour tout ce qui est trop droitard ou libéral), qui risquent fort de faire de chemin. Le PS aura bien perdu, mais il faudra beaucoup plus de temps pour qu'il disparaisse, amha (ce qui d'un autre côté va contribuer à fractionner encore la gauche)

tu penses que des socialistes ont voté Micron ? pour contrer Marine, peut être.

Link to comment

Il n'y a que des socialistes qui ont voté Macron et quelques liberaux égarés. 

Et on ne finit pas premier au premier tour sans les voies d'un des partis de gouvernement. Comme Fillon a fait quasiment le second tour, on peut en déduire qu'une bonne partie des socialistes officiels ont bien voté Macron.

Link to comment
il y a 1 minute, Bisounours a dit :

Bah ils doivent être bien déçus tout  ceux de l'aile gauche, avec ce libéral de folie

 

Les socialistes ne sont jamais satisfaits quand on applique leur programme. Et ils ne sont en général même pas capable de le reconnaitre. Pour eux le socialisme c'est avant tout un resultat, pas des moyens. Alors tant qu'on n'arrive pas dans leur monde de rêve, même si leur programme est suivit à la lettre, ca n'est toujours pas du socialisme.

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Lexington
      Je n'ai pas vu de sujet sur le GOP, plutôt que de continuer à poster dans présidentielle US, sujet derrière nous, j'ouvre ce fil. A fusionner si j'ai raté un fil GOP quelque part
       
      https://www.cbsnews.com/news/impeachment-trial-trump-conviction-opinion-poll/
       

       

       
      Ca reste ultra divisé, avec les Démocrates qui mettent de l'huile sur le feu avec l'impeachment. Mais mine de rien ça se calme et le risque de split du GOP semble s'éloigner. Ca va rester un parti divisé de l'intérieur, avec des courants qui ne peuvent pas se blairer, mais diviser le parti en deux (cf. deuxième graphique) ferait tellement perdre tout le monde que c'est assez peu probable. Dans le même temps, la cote du GOP chute à 38%
    • By Nick de Cusa
      https://lionsofliberty.com/2020/06/08/dr-jo-jorgensen/
    • By PABerryer
      Quid des LR? Après l'échec aux pdt ne risque t il pas la même chose que le PS? Déclin, scission, fusion, refondation? Le parti se retrouve partagé entre les kapos de Juppé et Sarkozy, quid de la ligne Fillon et de Sens Commun?
    • By Alchimi
      Bon, on en parlait entre nous. Le thread idoine du parti. Et sa page: https://www.partilibertarien.fr/
      A vous les studios.
×
×
  • Create New...