Jump to content

Johnnieboy

Membre Adhérent
  • Content Count

    16982
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    51

3 Followers

About Johnnieboy

  • Rank
    Docteur ès lettres
  • Birthday 10/13/2008

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Location
    ...

Recent Profile Visitors

3998 profile views
  1. Trois horribles fautes d’orthographe d’entrée de jeu. Ça fait très amateur.
  2. Ce débat, c'est pour moi comme celui sur le réchauffement climatique. J'ai beau m'y intéresser un peu, je n'arrive pas à trancher du tout car les scientifiques ne semblent pas réussir à trancher du tout, non plus. C'est au-delà de mon niveau de compétence.
  3. Qu'attendre d'une "révolte" qui a eu comme première revendication la mixité dans les cités universitaires ?
  4. Oui, j'ai évidemment pensé aux révoltes religieuses qui peuvent survenir à tout moment, peu importe le contexte. Mais elles n'ont pas grand rapport avec la cause des libertés, en général. Je n'ai pas écrit que les peuples se révoltaient lorsque leur situation se dégradait. Je n'ai même pas écrit que tous les peuples qui avaient faim se révoltaient. J'ai écrit qu'il faut avoir faim pour se révolter. Quand il vit dans le confort relatif, le peuple ne se révolte pas. Mai 68, ce sont des grèves et des manifestations qui n'aboutissent sur rien de concret car les revendications n'avaient rien de très concret, non plus.
  5. Tu aurais des exemples de révolutions ou de vraies révoltes dans pays où 99% de la population mangeait à sa faim et avait accès à un système de santé plus ou moins décent selon les standards de l'époque ? Et ne parlons pas de Mai 68 si nous voulons être sérieux, ces gens sont tous devenus notaires.
  6. Ok, tu te places sur le temps long, je n'avais pas compris. Pardonne-moi mais ça m'intéresse moins. Je veux bien croire que le monde finira par devenir un paradis libéral mais c'est demain et après-demain qui m'intéressent !
  7. Cette théorie a malheureusement été mise à mal par la Chine justement. Je pense qu'une fois un certain confort matériel atteint, on peut rogner les libertés. Il suffit de susciter une crainte plus forte que le désir de liberté. En gros, les gens se révoltent surtout quand ils ont faim. Sinon, il est aisé de les asservir.
  8. C'est fou comme l'on peut constater l'effet systématiquement néfaste de l'Etat français dans tous les domaines. Le Premier ministre ouvre sa gueule largement trop tôt et décrète que la L1 et la L2, c'est terminé. Du coup, les clubs sont dans une galère financière terrible tandis que le foot reprend en Allemagne et reprendra en Italie, en Espagne et en Angleterre. Du coup, l'Etat prête une somme astronomique aux clubs français pour faire passer la pilule et tout le monde trouve ça génial.
  9. Ils ont pourtant un fil que j'ai créé rien que pour eux. Mais ces gens ne savent pas s'empêcher, pire que des vegans.
  10. On constate depuis toujours que les fous sont hyper présents sur les réseaux sociaux et en ligne. Car il leur est effectivement difficile de rencontrer d'autres fous prêts à les écouter en vrai (ils sont trop peu et trop disséminés) tandis qu'internet leur offre une audience. Cf. le fil sur le féminisme qui en soi ne reflète pas grand-chose selon moi. Par exemple, je n'ai jamais rencontré une seule féministe qui voudrait avorter si son bébé s'avérait être un garçon. Je n'ai même jamais rencontré une seule personne qui trouverait que ce discours n'est pas issu d'un cerveau très malade. On pourrait faire un fil sur chaque idéologie du spectre politique et ne trouver que des écrits en ligne de déments à enfermer (oui, même dans notre camp). Mais là, je constatais que c'était en vrai que la conversation devenait impossible. Déjà que la politique est le domaine de l'irrationnel mais si on y ajoute la peur d'un virus létal, ça détraque complètement beaucoup de monde.
  11. Oui, car il semble être un gain de liberté. Et il en est un. Mais sur le long terme, cette idée de passeport d'immunité me fait flipper. On est vraiment en train de créer le monde de demain dystopique que l'on pensait tous très lointain.
  12. Si les gens étaient capables de comprendre un discours "subtil", on serait tous libéraux. Mais c'est vrai que c'est flippant de constater à quel point il est impossible de tenir un discours raisonnable en ce moment.
  13. En fait, c'est flippant. Non pas que des gens puissent recouvrer leur liberté. Mais que certains la perdent pour des raisons médicales et sanitaires.
  14. Arrête donc ton char de fanboy, ça devient vraiment gênant, en fait.
×
×
  • Create New...