Jump to content

Recommended Posts

Ça sent la stratégie à plein nez («qu'on ne m'enregistre pas ou ça va barder») même s'il a pris un peu peur devant le fétu de paille enflammé (rétropedalage sur Sarkozy). Il ne fait que dire ce qu'on imagine qu'il pense et profite des réactions de vierges effarouchées des autres politiques (insulte suprême: il «fait du Trump»). Il passe pour le gars honnête, sans langue de bois. Au fond, il ne s'attaque qu'à son adversaire désigné (Macron), qu'à l'ancien leader de sa famille politique désavoué par le vote (Sarkozy), ou bien tire sur une ambulance (Darmanin). On est loin de tomber des nues et ça l'engage bien peu.

 

C'est une stratégie ou bien Wauquiez n'a pas compris son époque et que le off n'existait plus.

 

Link to comment
il y a 11 minutes, Romy a dit :

 

C'est une stratégie ou bien Wauquiez n'a pas compris l'époque dans laquelle il vivait et que le off n'existait plus.

 

 

Ben justement à la fin du deuxième extrait il dit qu'il est conscient de ca et que tout ce qu'il dit peut être retourné contre lui.

C'est trop gros, j'ai l'impression qu'il a fait exprès.

Link to comment

à mon avis c'est trop gros il le fait exprès pour s'attirer plus de sympathie du côté dur de la droite....et puis il dit des choses assez vraies....Pécresse est con comme la lune,les syndicats c'est pas faux non plus..et Juppé c'est une tâche.

Link to comment
il y a une heure, biwi a dit :

Pécresse est con comme la Lune. Les syndicats, c'est pas faux non plus.. et Juppé est une tâche.

Pécresse est le dernier politique à avoir eu une parole sensée :

 « Un budget à l’équilibre, ce n’est pas 3%, c’est 0% de déficit. » 

c’etait sous le mandat Sarkozy. 

Link to comment
Pécresse est le dernier politique à avoir eu une parole sensée :
 « Un budget à l’équilibre, ce n’est pas 3%, c’est 0% de déficit. » 
c’etait sous le mandat Sarkozy. 

Ah oui, alors qu'elle était ministre du budget, et que ce dernier sortait à -5% du PIB.
C'est pas tout d'avoir une parole sensée.
  • Yea 1
Link to comment
13 hours ago, Adrian said:

Suite des enregistrements sur Wauquiez ou il reconnait qu'il n'y a pas de séparation des pouvoirs en France, une dictature, la CGT qui touche 3 millions d'euros de la région et les syndicats de patron qui veulent juste encaisser la thune.

 

 

Ou alors il dit ce qu'il pense. Quand on parle à des politiques en off, pour l'avoir fait avec plusieurs politiques de premiers plans, c'est en général très différent de leur programme affiché.

 

5 hours ago, Neuron said:

Pécresse est le dernier politique à avoir eu une parole sensée :

 « Un budget à l’équilibre, ce n’est pas 3%, c’est 0% de déficit. » 

c’etait sous le mandat Sarkozy. 

Et en plus d'être ministre, elle a été élue à la tête de la région et c'est le drame.

Un discours n'engage que celui qui y croit.

  • Yea 3
Link to comment

Quand tu insultes tous tes collègues, tu ne dis rien de faux.


Cela empêche pas le vide de se faire autour de toi.

 

 

Visiblement c'est son but.

Virer tout ceux qui peuvent lui faire de l'ombre.

C'est une stratégie intéressante, mais suis pas sûr qu'elle soit gagnante.

Ou alors vraiment par énorme défaut.

Link to comment
  • 1 month later...
Le 23/12/2017 à 14:27, Tramp a dit :

Rien à sauver chez Calmel.

 

 

Citation

 

Virginie Calmels : «LR réunit des conservateurs et des libéraux»

 Publié le 11/03/2018 à 15:50

 

LE SCAN POLITIQUE - Invitée du «Grand Jury» RTL/Le Figaro/LCI dimanche, la numéro deux des Républicains a appelé la droite à «marcher sur ses deux jambes». «Plus on est nombreux et plus on est heureux», a-t-elle jugé.

 

L'offensive est lancée. À l'heure où le couple exécutif commence à patiner dans les sondages, et alors que le Front national cherche encore à se relever de son échec à la présidentielle, Les Républicains entendent bel et bien profiter de l'espace qui s'offre à eux pour labourer au maximum le terrain politique. En témoigne notamment la présence médiatique de la vice-présidente déléguée du parti, Virginie Calmels, à l'occasion de la sortie de son livre J'assume, qui était l'invitée du «Grand Jury» RTL/Le Figaro/LCI dimanche.

 

Refusant de «revenir sur l'affaire» des enregistrements de Laurent Wauquiez, la numéro deux de la rue de Vaugirard s'est toutefois désolidarisée des propos de son patron sur le maire de Bordeaux. «Je confirme qu'(Alain Juppé) n'a pas “cramé la caisse”», a-t-elle martelé, insistant sur le «magnifique bilan» de celui dont elle est encore la première adjointe. «Est-ce qu'on peut laisser ces deux grands garçons s'invectiver l'un et l'autre?», a-t-elle ensuite balayé, affirmant qu'elle avait dit ce qu'elle avait à dire «aux personnes concernées».

 

«Il est légitime d'être eurocritiques»


Il n'empêche, cette séquence pourrait laisser des traces à droite et accélérer le départ de plusieurs ténors de l'aile dite «modérée»… comme Alain Juppé. «J'aurais tendance à dire que plus on est nombreux et plus on est heureux. On a des grandes personnalités dans cette famille politique: ils seront toujours les bienvenus, notamment pour apporter leur pierre à l'édifice du débat», a-t-elle affirmé. Rappelant que «la famille des Républicains réunit des conservateurs et des libéraux», elle a loué cette «force» et a invité son camp à «marcher sur ses deux pieds».

 

Citée pour diriger la liste LR aux européennes de 2019, l'élue girondine a repoussé sa réponse au conseil national de juin prochain, estimant qu'un débat sur la ligne à adopter pour ce scrutin était nécessaire avant d'évoquer les questions de personnes. «On a (d'un côté) le gouvernement actuel, qui va vers du fédéralisme ; et puis, de l'autre côté, vous avez les vrais eurosceptiques que sont Marine Le Pen et beaucoup d'autres, dont Mélenchon. Nous, nous sommes exactement au milieu: nous ne sommes pas des fédéralistes, nous ne sommes pas des eurosceptiques. Nous sommes des proeuropéens (mais) aujourd'hui nous pensons qu'il est légitime d'être eurocritiques», a-t-elle expliqué.

 

Soucieuse de présenter Les Républicains comme la seule alternative crédible à la politique d'Emmanuel Macron, et comme un rempart face à Marine Le Pen, Virginie Calmels a vivement dénoncé les «caricatures» de ses adversaires qui accusent Laurent Wauquiez de flirter avec les thèses de l'extrême droite. «(Il) n'a pas besoin de puiser son inspiration au Front national. Il a un projet politique à rebâtir et suffisamment de vision (pour ne pas) moissonner sur les terres de qui que ce soit», a-t-elle lancé. Elle a ensuite dénoncé l'«objectif» du chef de l'État, qui veut selon elle «rester seul face aux extrêmes». «Eh bien, nous, nous sommes là pour résister et pour créer. (...) Nous avons besoin d'une droite qui soit le seul parti debout face au gouvernement actuel et loin des extrêmes», a-t-elle finalement espéré.

 

 

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/03/11/25001-20180311ARTFIG00099-virginie-calmels-lr-reunit-des-conservateurs-et-des-liberaux.php

Link to comment

La Droite à la pointe de la défense des libertés individuelles...

 

"Faisons une loi d'exception". De fait, Radouane Lakdim, l'auteur de ces attaques, était un franco-marocain de 25 ans fiché S depuis 2014. Or, depuis des années, Laurent Wauquiez réclame l'internement des fichés S pour terrorisme. Ce que Geoffroy Didier, secrétaire général délégué de LR, s'est empressé de rappeler dimanche sur Radio J. "Faisons la loi d'exception. Je demande qu'on mette ces personnes considérées comme dangereuses par les services de renseignement hors d'état de nuire", a-t-il déclaré. "Si Emmanuel Macron avait suivi cette proposition constante de Laurent Wauquiez, ce qui s'est passé vendredi n'aurait pas eu lieu."

http://www.europe1.fr/politique/attaques-de-laude-la-droite-remet-le-sujet-des-fiches-s-sur-la-table-3608888

 

Link to comment

Avec Wauquiez on est vraiment au fond du fond. Je pense que la droite va offrir une encore plus belle mort que le PS.

 

Le Monde - Laurent Wauquiez réclame le rétablissement de l’état d’urgence

Le président des Républicains et plusieurs personnalités de droite et d’extrême droite relancent le débat sur le suivi des « fichés S ».

http://www.lemonde.fr/politique/article/2018/03/26/laurent-wauquiez-reclame-le-retablissement-de-l-etat-d-urgence-a-la-suite-des-attaques-dans-l-aude_5276470_823448.html

  • Yea 1
Link to comment

Ca fera un beau combo avec l'outrage au chef de l'Etat. Ca pourrait inspirer la Chine et la Russie. Heureusement que la numero deux du partie est une liberale quand même. 

Link to comment

La droite, toujours aussi incapables de proposer un truc interessant :

 

Le Monde - A l’Assemblée, la droite lance son offensive sur le pouvoir d’achat

Le groupe Les Républicains défend deux propositions de loi afin notamment de defiscaliser les heures supplémentaires.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2018/03/30/a-l-assemblee-la-droite-lance-son-offensive-sur-le-pouvoir-d-achat_5278534_823448.html

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Lexington
      Je n'ai pas vu de sujet sur le GOP, plutôt que de continuer à poster dans présidentielle US, sujet derrière nous, j'ouvre ce fil. A fusionner si j'ai raté un fil GOP quelque part
       
      https://www.cbsnews.com/news/impeachment-trial-trump-conviction-opinion-poll/
       

       

       
      Ca reste ultra divisé, avec les Démocrates qui mettent de l'huile sur le feu avec l'impeachment. Mais mine de rien ça se calme et le risque de split du GOP semble s'éloigner. Ca va rester un parti divisé de l'intérieur, avec des courants qui ne peuvent pas se blairer, mais diviser le parti en deux (cf. deuxième graphique) ferait tellement perdre tout le monde que c'est assez peu probable. Dans le même temps, la cote du GOP chute à 38%
    • By Nick de Cusa
      https://lionsofliberty.com/2020/06/08/dr-jo-jorgensen/
    • By Alchimi
      Bon, on en parlait entre nous. Le thread idoine du parti. Et sa page: https://www.partilibertarien.fr/
      A vous les studios.
    • By Neuron
      L'interview d'un député matheux me donne l'idée de vous proposer ce thème. 
      Nous pourrions ainsi voir (ou pas) les nouveautés qu'apportent les députés LREM à l'Assemblée nationale. 
      Le fil Macron serait ainsi plus centré sur l'action du président. 
×
×
  • Create New...