Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Guest Sepla

La Force De La Raison

Recommended Posts

Guest Sepla

Voici le livre qui étaye, précise une pensée qui prend de plus en plus d'ampleur…

Sauvons notre héritage commun sans éthnomasochisme, aucune culture ne vaut d'être mélangée, fondue à une autre.

Voici quelleques informations :

Présentation de l'éditeur

La genèse de La Force de la Raison est aussi surprenante que son contenu. Oriana Fallaci voulait simplement nous donner un postscriptum intitulé " Deux ans plus tard ", un bref appendice à la trentième édition italienne de La Rage et l'Orgueil (plus d'un million d'exemplaires en Italie et best-seller dans tous les nombreux pays où il a été traduit). Mais, arrivée à la conclusion, elle s'aperçut qu'elle avait écrit un autre livre. Cette fois-ci, Fallaci a pour point de départ les attaques grossières et les menaces de mort qu'elle a subies pour La Rage et l'Orgueil et, en s'identifiant à un certain Mastro Cecco qui fut brûlé vif par l'Inquisition en 1328 à cause d'un livre, elle se présente comme une Mastra Cecca, hérétique irréductible et récidiviste, qui connaît le même sort sept siècles plus tard. Entre le premier et le second bûcher, une analyse très rigoureuse de ce qu'elle appelle l'Incendie de Troie, autrement dit d'une Europe qui, d'après elle, n'est plus Europe elle est devenue Eurabie, une colonie de l'Islam (et l'Italie, un avant-poste de cette colonie). Elle fait cette analyse sous un angle historique, philosophique, moral, politique, affrontant comme d'habitude des sujets que personne n'ose affronter, usant d'une logique impeccable. La Force de la Raison est un hymne au bon sens et à la vérité. Le lecteur y trouvera un gisement d'idées et d'informations, formulées aussi à travers des références personnelles (le chapitre où Fallaci se déclare athée-chrétienne est inoubliable). Il y trouvera en outre une extraordinaire maturité de pensée et des pages d'un humour irrésistible (voir, par exemple, les " petites lettres " et la chronique imaginaire de l'autodafé où Mastra Cecca est brûlée vive). Mais surtout, il y trouvera le courage et la noblesse d'âme dont aujourd'hui nous avons tant besoin.

post-249-1109282405_thumb.jpg

Biographie de l'auteur

Oriana Fallaci est florentine et vit à New York. Elle est l'un des Italiens les plus célèbres en Occident et, en lui remettant le diplôme ad honorem en littérature, le Recteur du Columbia College de Chicago la définit comme " l'un des auteurs les plus lus et les plus aimés du monde ".

J'attend vos commentaires…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, encore un apôtre décomplexé de la grandeur occidentale qui est incapable d'écrire sans fautes d'orthographe… Foin d'ethnomasochisme chez l'initiateur de ce fil, seulement du scripto-sadisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sauvons notre héritage commun sans éthnomasochisme, aucune culture ne vaut d'être mélangée, fondue à une autre.

Puisqu'elles sont perméables, échange oblige, et heureusement pour nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le succès de Fallaci démontre qu'il est inutile d'être intelligent, pertinent ou tout simplement de savoir de quoi on cause pour s'enrichir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre, je me souviens de la comparaison intéressante qu'elle avait faite entre la marche des troupes fascistes sur Rome et celle des altermondialistes sur Florence - elle avait appelé à faire de Florence une ville morte, fermer les volets, mettre les drapeaux en berne… c'était poétique.

Pour le reste, je comprends que certaines personnes se sentent attachées à la conservation de leur culture, de leur nation ou de leur race. C'est humain. Pas étonnant que les notions de tribu, de peuple, de pays, de guerre et d'état aient tellement de succès. Mais c'est des individus qu'il faut être l'ami, pas des groupes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Par contre, je me souviens de la comparaison intéressante qu'elle avait faite entre la marche des troupes fascistes sur Rome et celle des altermondialistes sur Florence - elle avait appelé à faire de Florence une ville morte, fermer les volets, mettre les drapeaux en berne… c'était poétique.

J'espère que personne ne me suspectera de sympathies altercomprenantes si je me permets de signaler délicatement que la marche sur Rome a abouti à un coup d'état, contrairement aux manifestations florentines.

Les imbéciles ne le sont pas moins parce qu'il leur arrive de défendre des points de vue qu'on approuve.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as tout à fait raison - c'est le côté poétique qui me plaisait, c-à-d irréel. Mais je complèterais ta maxime par : les gens ne sont pas automatiquement des imbéciles parce qu'ils défendent des points de vue qu'on désapprouve.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le genre de 4ieme qui me fais fuir : lisez moi parce que je suis beaucoup lu, moi, la martyr (virtuellement) bruléee vive de la cause de la majorité silencieuse opprimée. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Hamas édite des cassette et des livres violemment antismémites, Orianna "quand est-ce qu'elle crève la vieille" Fallaci fait de même côté occidental avec les musulmans.

Bon.

C'est juste une niche de marché.

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...