Aller au contenu

Messages recommandés

c'est pas une question de privilège ou de droit à quelque chose, ça fout juste les boules de se taper du transport, aller chercher les enfants à l'école ici, partir bosser là  parce que l'endroit où tu bosses et pas forcément où tu es né, est devenu trop cher à cause du tourisme. Qui ne te rapporte rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Bisounours a dit :

c'est pas une question de privilège ou de droit à quelque chose, ça fout juste les boules de se taper du transport, aller chercher les enfants à l'école ici, partir bosser là  parce que l'endroit où tu bosses et pas forcément où tu es né, est devenu trop cher à cause du tourisme. Qui ne te rapporte rien.

 

C'est pas la faute du tourisme, c'est la faute au 10% de chômage. Chômage que le tourisme atténue et n'accentue pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, Séverine B a dit :
  Le 18/08/2017 à 10:03, Tramp a dit :

faire raquer les gens permettrait qu'il y est moins de monde

 

Râââh  mais ça devient une manie ! :icon_wink:

 

Désolé, je suis libéral et en plus j'ai eu des cours d'économie ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, Bisounours a dit :

bah oui, c'est une manne, le tourisme. C'est pas en contradiction avec ce que je dis lorsque je note que la soluce serait de limiter, faire payer, comme @Tramp le suggère. Et si c'est une chance pour certains, acheter un bien et le louer via airb'n b c'est l'inverse pour d'autres qui voient l'accès au logement devenir une vraie galère. 

 

Pour le coup, le tourisme ne fait que révéler ce qu'est un problème plus global pour le logement : parcours du combattant pour construire de nouveaux logements + fardeau imposé au bailleur sur les locations longues durées.

 

Même si Airbnb existerait dans tous les cas, mais probablement avec un moins grand succès relatif (s'il y avait plus d'hôtels et plus de logements). Parce qu'améliorer le taux d'occupation de son logement est quand même logique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OFF:

 

"le ras-le-bol" = je suis fatigué?

'le ras-le-bob" = ?

 

Sur le sujet, je suis favorable à la libre-circulation des merchandises et personnes. Bien, peut être facile pour moir, je ne suis pas en France, mais vous voulez "touristes zéro"?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ayant vécu des années à Barcelone, ben moi le tourisme toute l'année globalement ça m'allait. Les touristes sont plus heureux, et les commerces restent ouverts plus tard là où ils sont (et pas seulement les boutiques de touristes). En plus il y a plus de restaurants et de bars, sans parler du taf que ça crée.

Pour les nuisances sonores, elles sont limitées aux rues qui étaient désertées car trop étroites, difficiles d'accès ou glauques, des endroits qui étaient donc désertés mais depuis ont été retapés grace au tourisme. Les gens qui s'en plaignent sont de pure mauvaise foi, le pur barcelonais fout les pieds une fois par an dans le centre. S'ils se plaignent c'est qu'ils ont oublié leur situation avant.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Flashy a dit :

Le socialisme est une solution opérationnelle à la trop grande présence de touristes.

Au contraire , les congés payés, 36 tout çà, le tourisme de masse çà vient de là. Avant il n'y avait que la guerre pour faire bouger les gens, et la famine, les pèlerinages aussi.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Au contraire , les congés payés, 36 tout çà, le tourisme de masse çà vient de là. Avant il n'y avait que la guerre pour faire bouger les gens, et la famine, les pèlerinages aussi.

 

 

 

Bah oui. Le socialisme c'est aussi le développement d'infrastructures de transports parfois à perte (bon, c'est libéral classique aussi ceci dit), les plans d'urbanisme qui favorisent telles ou telles chaîne hôtelière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Tramp a dit :

Pour le coup, le tourisme ne fait que révéler ce qu'est un problème plus global pour le logement

je m'attendais à cette réponse :)

bien évidemment les contraintes pesant sur le logement n'arrangent pas le problème, on est d'accord. Ce qui ne répond pas aux "dommages" collatéraux générés par le tourisme de masse.

je rappelle qu'au départ, c'est l'interview de Simonnot qui a éveillé ma curiosité. Et je m'interroge sur la réponse à apporter. Bien sûr, la plus évidente est de limiter le secteur public (exemple mont saint michel) de façon à opérer une sélection par le porte monnaie ; ce à quoi JohnnyB répond par l'argument de la relativité de la notion de riche ou pas. 

j'ai cité un passage de l'article de Simonnot qui résume assez bien le problème

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Hugh a dit :

OFF:

 

"le ras-le-bol" = je suis fatigué?

'le ras-le-bob" = ?

 

Sur le sujet, je suis favorable à la libre-circulation des merchandises et personnes. Bien, peut être facile pour moir, je ne suis pas en France, mais vous voulez "touristes zéro"?

ras le bol = j'en ai marre, je suis fatigué

ras le bob = un joke avec bob/bol      (un bob est un chapeau)  mini_398373chapeaubobcotonforeverbeigeat

 

:) 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah Simmonot dit que les touristes doivent payer pour ce qu'ils abîment. D'accord concrètement ça veut dire quoi hormis les tickets à l'entrée des sites touristiques et le prix du parking? Ils paient le billet d'avion, l'hôtel. Ils paient déjà en Taxes sur l'essence l'entretien des routes, en TVA le maintien de l'ordre sur place etc...Maintenant il y a aussi des taxes municipales sur chaque nuit d'hôtel.

 

A la limite que les taxes soient plus locales pour mieux concentrer l'effort sur les municipalités affectées je veux bien. Mais sinon que faire? A la limite augmenter le prix des transports publics en les privatisant, peut-être aussi mettre des péages à l'entrée des grandes villes comme Manhattan ou Londres, ou des regroupements de communes comme sur la Côte d'Azur.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Bisounours a dit :

je m'attendais à cette réponse :)

bien évidemment les contraintes pesant sur le logement n'arrangent pas le problème, on est d'accord. Ce qui ne répond pas aux "dommages" collatéraux générés par le tourisme de masse.

je rappelle qu'au départ, c'est l'interview de Simonnot qui a éveillé ma curiosité. Et je m'interroge sur la réponse à apporter. Bien sûr, la plus évidente est de limiter le secteur public (exemple mont saint michel) de façon à opérer une sélection par le porte monnaie ; ce à quoi JohnnyB répond par l'argument de la relativité de la notion de riche ou pas. 

j'ai cité un passage de l'article de Simonnot qui résume assez bien le problème

 

Apres je pense que Simmonot grossi le trait et que de toute façon, il y aura toujours des mécontents. 

 

Ils vont privatiser de nouvelles plages sur la Côte d'Azur sinon.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le socialisme est une solution opérationnelle contre le tourisme car personne ne se déplacera pour admirer une architecture socialiste, de l'art socialiste, dans une ville gérée par des socialistes -ce qui conduit inévitablement, tôt ou tard, à un enlaidissement-.

Le socialisme n'est pas qu'une faillite morale. C'est surtout une faillite esthétique.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Tremendo a dit :

Ayant vécu des années à Barcelone, ben moi le tourisme toute l'année globalement ça m'allait. Les touristes sont plus heureux, et les commerces restent ouverts plus tard là où ils sont (et pas seulement les boutiques de touristes). En plus il y a plus de restaurants et de bars, sans parler du taf que ça crée.

Pour les nuisances sonores, elles sont limitées aux rues qui étaient désertées car trop étroites, difficiles d'accès ou glauques, des endroits qui étaient donc désertés mais depuis ont été retapés grace au tourisme. Les gens qui s'en plaignent sont de pure mauvaise foi, le pur barcelonais fout les pieds une fois par an dans le centre. S'ils se plaignent c'est qu'ils ont oublié leur situation avant.

 

 

 

Concernant Barcelone, les locaux et notamment les habitants du quartier de la barceloneta se plaignent surtout des nuisances sonores qu’entraînent les locations airbnb à l'intérieur des immeubles (quartier prisé par les jeunes car proche de la plage et des boites de nuit). Après je suis d'accord avec toi que Barcelone a beaucoup gagné avec le tourisme notamment en matière de sécurité, de propreté, infrastructures....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vis à Monaco et le tourisme on connait.
C'est pas les meilleurs qui viennent mais nous sommes conscients que nous vivons grâce à eux.

L'été, la circulation est infernale des abords au centre ville, pire que pendant le reste de l'année.
Les touristes ici sont de deux types:

- les riches qui viennent vivre le Monaco de luxe, ses hôtels, ses superbes restaurants, etc..

- les classes moyennes basses et ouvriers qui viennent mater comment ça se passe et résident souvent sur Nice. ils passent leur journées à regarder les voitures devant le casino et visiter les quelques endroits particuliers comme le jardin japonais, le rocher et la place du casino et ses jardins.

 

Les riches sont imbuvables pour la plupart, les "pauvres" sont nombreux et nous empêche de vivre tranquillement l'été du fait de leur présence à certains endroits clés pour nous habitants et en plus ils n'apportent rien à la principauté parce qu'ils ne consomment quasi rien sur place. D'ailleurs, dans les prochaines années ces touristes (qui viennent souvent par tour operator et donc en bus) vont être parkés loin du centre et devront payer un moyen de transport pour rejoindre le centre ville. Ca devrait les calmer un peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, SilenT BoB a dit :

Je vis à Monaco et le tourisme on connait.
C'est pas les meilleurs qui viennent mais nous sommes conscients que nous vivons grâce à eux.

L'été, la circulation est infernale des abords au centre ville, pire que pendant le reste de l'année.
Les touristes ici sont de deux types:

- les riches qui viennent vivre le Monaco de luxe, ses hôtels, ses superbes restaurants, etc..

- les classes moyennes basses et ouvriers qui viennent mater comment ça se passe et résident souvent sur Nice. ils passent leur journées à regarder les voitures devant le casino et visiter les quelques endroits particuliers comme le jardin japonais, le rocher et la place du casino et ses jardins.

 

Les riches sont imbuvables pour la plupart, les "pauvres" sont nombreux et nous empêche de vivre tranquillement l'été du fait de leur présence à certains endroits clés pour nous habitants et en plus ils n'apportent rien à la principauté parce qu'ils ne consomment quasi rien sur place. D'ailleurs, dans les prochaines années ces touristes (qui viennent souvent par tour operator et donc en bus) vont être parkés loin du centre et devront payer un moyen de transport pour rejoindre le centre ville. Ca devrait les calmer un peu.

 

Le meilleur moyen d'aller à Monaco, c'est par la côte à pied en partant de Menton (ville magnifique d'ailleurs).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
 

Concernant Barcelone, les locaux et notamment les habitants du quartier de la barceloneta se plaignent surtout des nuisances sonores qu’entraînent les locations airbnb à l'intérieur des immeubles (quartier prisé par les jeunes car proche de la plage et des boites de nuit). Après je suis d'accord avec toi que Barcelone a beaucoup gagné avec le tourisme notamment en matière de sécurité, de propreté, infrastructures....

J'ai vécu dans deux apparts différents qui donnaient sur un patio dont un immeuble entier était loué. Le premier était à cent mètres de la Rambla où a eu lieu l'attentat, le second pratiquement en face de la Sagrada familia, plus touristique tu meurs, tous les jours de l'année à slalomer entre les touristes pour aller au métro.

C'est en été que tu peux assister à des soirées dans le patio ou au-dessus de chez toi mais c'est pas plus d'une fois par semaine, et pas forcément des touristes mais des gens qui vivent sur place. Toi t'es là chez toi tu prends l'apéro également, tu profites de la douceur sur ton balcon, tu observes tel un voyeur, c'est pas trop dérangeant. Peut-être une fois ou deux ce fut excessivement bruyant en dix ans. Mais on savait ce qu'il en était de vivre là aussi.

 

Donc vraiment je pense que les plaintes ne viennent que des gens installés la depuis des décennies et qui ont vu un certain changement...ou les chieurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
6 hours ago, oiram said:

Pour Paris par exemple il est compliqué de trouver, dans le quartier de Notre-Dame, Marais ou Champs champs-Elysées des poissonniers, des boucheries ou des marchands de fruits (dans le huitième arrondissement je crois qu'il ne reste qu'un poissonnier). 

Heu ma soeur habite dans le marais il y a des trouzaines de commerce de bouche. (au point qu'on en vient à trouver le coin sympa)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, oiram a dit :

 

Le meilleur moyen d'aller à Monaco, c'est par la côte à pied en partant de Menton (ville magnifique d'ailleurs).

C'est tout à fait vrai, un peu long mais c'est magnifique.

Sinon pour faire plus court, partir de Roquebrune Cap Martin et arriver sur Monaco.
Ou dans l'autre sens, c'est superbe aussi, de Nice à Monaco par le bord de mer, c'est à faire également.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis trop fatigué :'(. Je me rappelais que le sujet datait d'avant-hier, je croyais qu'on était le 30 Aout et comme l'article datait du 30 Aout je me suis dit qu'on pouvait pas en parler la page d'avant.

 

Toujours est-t-il que vous avez une idée de ce dont quoi il parle quand il mentionne le modèle suisse ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu es anémié tu perds tout ton sang appelle le samu  viiiiiite 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Bézoukhov a dit :

Je suis trop fatigué :'(. Je me rappelais que le sujet datait d'avant-hier, je croyais qu'on était le 30 Aout et comme l'article datait du 30 Aout je me suis dit qu'on pouvait pas en parler la page d'avant.

 

Toujours est-t-il que vous avez une idée de ce dont quoi il parle quand il mentionne le modèle suisse ?

Il parle de bonne synthèse entre l'ouverture aux autres et priorité  nationale ( un argument d'utilité générale,  de plus, clin d'oeil pour l'abecedaire). Et aussi il critique le lobbying touristique français, il sous entend je pense que le modèle suisse , décentralisé et démocratique, y est moins sensible.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 31/08/2017 à 18:50, Mathieu_D a dit :

Heu ma soeur habite dans le marais il y a des trouzaines de commerce de bouche. (au point qu'on en vient à trouver le coin sympa)

 

:lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On 31/08/2017 at 11:48 AM, Flashy said:

Le socialisme est une solution opérationnelle à la trop grande présence de touristes.

...contre-exemple: Cuba.

 

Le socialisme échoue même à provoquer les pénuries qu'il faudrait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×