Jump to content

Neomatix

Membre Adhérent
  • Posts

    14185
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    19

Everything posted by Neomatix

  1. Un plan machiavelique, enfin, on parle de banquiers centraux. Les CBDC ne sont pas nécessaires au maintien de leur monopole, ça ne restera qu'un projet bidon sur le côté.
  2. Normalement, ils seraient exposés à leur propre taux dans les deux sens: indexation des tranches d'imposition, des salaires de la fonction publique, etc. Donc ça limiterait le conflit d'intérêt, justement. Bon, sinon, je lis que l'indexation ne peut pas descendre en-dessous de zéro, c'est un peu con car ça atténue la protection de l'Etat (qui lui est exposé à la déflation).
  3. Merci @Lexington, j'allais écrire la même chose. J'ajouterais que l'État français bénéficie d'une protection naturelle contre l'inflation, puisque ses sources de revenu (les impôts et taxes) sont dans leur grande majorité définis en pourcentages. Cela a deux effets positifs: L'État a donc un avantage comparatif à émettre cette protection (i.e., il peut la vendre plus chère que son coût actuariel), qui est normalement plus demandée qu'elle n'est offerte puisque, normalement, davantage de gens cherchent à se protéger contre l'inflation que l'inverse Émettre des obligations protégées contre l'inflation permet aussi à l'État d'avoir une position neutre sur l'inflation. Sans ça, l'État français serait exposé au risque inflationniste en étant 'long' inflation, c'est à dire qu'il bénéficierait d'une forte inflation mais souffrirait en cas de déflation Ce n'est pas le rôle de l'Etat de prendre des paris directionnels sur l'inflation. Cette position 'neutre' est idéale pour la bonne gouvernance de l'État, en permettant d'éviter un conflit d'intérêt massif. Donc non, émettre des obligations indexées sur l'inflation, pour l'État, c'est de la bonne gestion.
  4. J'imagine que s'ils cherchent à lui soutirer des noms, c'est pour conduire une enquête et pas juste les rendre publics day one.
  5. Je suis allé directement en sortant du bureau à un concert de Metallica, vêtu d'une chemise blanche et d'une veste en tweed. Les gens me regardent bizarrement.
  6. C'est même pas le problème du bac. Si un élève produit ça après 15 ans de scolarité, il n'avait rien à faire en lycée général. Probablement rien à faire au collège non plus. Ca veut dire que ça fait près de 10 ans qu'on pousse (à grand frais, pas loin de 6 chiffres) ce gamin à assister à des cours dont il ne comprend rien, générant de la frustration pour tout le monde (lui, ses parents, ses profs), pour un résultat nul. Le faire redoubler aurait aggravé la situation. L'envoyer à l'Université l'empire encore.
  7. L'affaiblissement démocratique, selon le Monde, c'est quand on respecte la séparation des pouvoirs. M'OK. Va falloir fermer le NYT et Twitter et ouvrir un bouquin, les mecs.
  8. US Supreme Court overturns Roe vs Wade in major blow to abortion rights https://www.ft.com/content/28650a51-0386-466a-9d7c-bfc9700b9287
  9. Wat? Dans mon lycée privé de province, on était 35-40 par classe...
  10. Oui enfin il était compliance officer, hein. Du coup ça explique.
  11. Mes stagiaires trouvent leur job par chasseur de tête maintenant...
  12. Marre toi @Lancelot mais c'est vrai. Si tu connais un mec proche d'une ville belge qui est ouvert à bosser dans l'HoReCa ou à l'usine, je lui trouve un boulot dans la demi-heure. S'il veut bien gagner sa vie, il fait une licence pro techniques du froid en alternance et il touche €45k bruts à la sortie.
  13. Ben oui. Le taux de chômage affiché est 7%+. Sur les 10 sociétés que l'on a en portefeuille, toutes ont du mal à recruter. Ca va du médecin ou ingénieur sur-qualifié à l'ouvrier ou serveur. En moyenne (à la louche), nos sociétés ont 2 offres d'emploi ouvertes pour 10 personnes déjà employées (i.e. un groupe de 1000 personnes a c. 200 offres d'emploi non-pourvues). Dans le genre pénurie ça se pose là. Donc soit le 7%+ est complètement bidon, soit ces 7%+ sont au chômage pour d'autres raisons.
  14. Poulpe et poisson ne sont pas des monopoles italiens. La viande ils ne savent pas la cuire (trop cuite et tout baigne). France, Japon, Grèce, Argentine, Thailande, Pérou, Inde, Corée du Sud, Belgique, Chili, Liban, etc. Y'a pas vraiment de raisons d'aller en Italie. Y'a du soleil et des plages comme en Grèce mais on y mange moins bien, c'est plus cher et les monuments sont moins vieux. Si les italiens émigrent en masse, y'a bien une raison.
  15. A part quelques jambons, les viandes c'est généralement très mal cuisiné. Les desserts ça compte pas et leurs fromages n'arrivent pas à la cheville des français. Dans le top 30 du site, c'est principalement des pâtes et des pizzas & assimilé (genre bruschetta et toutes ces conneries). Les ritals ils sont bons en marketing mais pour cuisiner c'est pas ça. Philistin.
  16. L'Italie première. Ben voyons. Les pâtes et les pizzas, ces chef d'oeuvres culinaires.
  17. Le blackface désigne un phénomène précis, typiquement américain. Utiliser un référentiel américain pour analyser des actes commis en France, c'est con. Surtout quand on parle d'un sujet comme "les noirs" dont le passif est complètement différent entre la France et les États-Unis.
  18. Neomatix

    Inflation

    La rareté temporaire c'est un déclencheur. Le problème est que le phénomène peut s'auto-entretenir. Sans même compter les relocalisations et réglementations d'inspiration écologique qui peuvent remettre de l'huile sur le feu.
  19. 'tain mais l'américanisation du vieux continent, ça craint. Qu'ils les gardent leurs moeurs pourries.
  20. D'après Wikipedia il ne l'était plus au moment de la crise mais était chairman d'AEA, un fonds de PE.
  21. Neomatix

    Inflation

    Ben ils sont toujours là. Les tarifs ont déjà été revus à la hausse d'ailleurs. En près de 10 ans sur des centaines de courses, jamais eu de problème avec Uber. J'imagine que quelques exemples ont du poindre dans des articles de journaux, comme pour toute nouveauté. Avec Uber tu connais le prix quand tu prends la course. Avoir des tarifs variables selon l'offre et la demande te permet d'avoir toujours un Uber dispo. Et même en surge x2 c'est moins cher qu'un taxi. À côté de ça, la dernière fois que j'ai pris un taxi à Paris il y a 2 semaines (ils ont le privilège d'utiliser les voies de bus, encore une aberration), c'était un Partner pourri qui ne prenait pas la CB.
  22. Neomatix

    Inflation

    Bah Monaco c'est le sud de la France, c'est trop mafieux pour qu'Uber soit autorisé à y charger.
×
×
  • Create New...