Jump to content

F. mas

Membre Actif
  • Content Count

    11310
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    22

Everything posted by F. mas

  1. Fukuyama est socdem, et il est plutôt du côté de l'administration (il estime même dans son livre que le développement d'une administration moderne est une étape nécessaire à la création de la démocratie représentative, car elle permet l'effacement des modes de socialisation par défaut de l'individu > le népotisme, le clientélisme, etc). Seulement c'est un type intelligent qui fait des analyses très documentées en particulier en histoire et en économie, et qui ne prend pas trop ses adversaires (en particulier les libéraux) pour des nuls ou des imbéciles. J'ai relu récemment un passage de son livre sur l'ordre politique qui critiquait la vision de Hayek du développement de la common law britannique qui est tout à fait juste à mon avis.
  2. Oui, le Fukuyama est intéressant sur le sujet (même les deux volumes d'ailleurs) Je lis bcp de choses sur la Chine ces derniers temps, mais plus sur son modèle économique que sur son histoire.
  3. Ça fait 40 ans qu'ils disent la même chose.
  4. Hello Drake ! Envoie ça sur le mail de la rédac
  5. Tu dis ça, mais ce n'est pas souvent le cas. Je ne compte plus les fois où j'ai lu des notes de think tankers qui parlent de l'ensemble du monde du point de vue de Washington ou de Paris. La dernière fois, c'était une conf à Madrid, il y a quelques mois : le speaker devait parler du populisme de Orban. C'était tellement nul, psychologisant et surfant sur tous les clichés occidentaux à la mode que je me suis barré au bout de 10 min (et mon voisin, qui était Pedro Schwartz a fait la même chose). On ne fait pas de la bonne critique avec de la mauvaise analyse, sauf peut être sur les réseaux sociaux.
  6. C'est un bel hommage à l'extrême-droite que d'en faire le fer de lance de la lutte contre le communisme
  7. J'ai trouvé l'explication proposée pour le populisme d'Europe centrale très convaincant. Malgré certaines limites, le bouquin avait l'avantage de chercher à comprendre le point de vue des pays concernés avant de plaquer des explications ouest-européennes toutes faites.
  8. J'ai lu un livre très intéressant sur ce passage de la dissidence soviétique à l'illibéralisme intitulé "Le moment illibéral" (de Stephen Holmes et Ivan Krastev). Il y avait vraiment des choses éclairantes en particulier sur la Pologne et la Hongrie. Ce qu'il faut comprendre, c'est la déception d'une partie des anciens dissidents après la Chute du Mur : l'Ouest les aidait à défendre leurs traditions et leur histoire que l'URSS cherchait à effacer au nom de la réforme permanente, c'est à dire l'alignement idéologique et politique sur le grand frère russe. Ils idéalisaient l'UE qui était à la fois synonyme de liberté, de prospérité et d'émancipation de la tutelle coco. Seulement avec l'effondrement de l'URSS la libéralisation de l'économie et l'ouverture des frontières, les éléments les plus productifs de la société se sont barrés à l'étranger pour prospérer. Le populisme est selon ces auteurs d'abord né de ce problème d'émigration. Ca faisait particulièrement mal aux Polonais dissidents qui avaient fait serment de ne pas quitter le pays avant de le voir libre. L'UE n'a aux yeux de ces ex dissidents cessé de se comporter comme l'URSS, en demander des réformes et un alignement idéologique sourcilleux en échange de l'intégration Européenne. Ce chantage à la modernisation a achevé de rendre l'UE détestable à leurs yeux.
  9. @Cthulhu : je pensais à ce bouquin, excellent rappel sur les débats contemporains et pas trop long.
  10. Oui mais je pense que @Cthulhu cherche un livre qui lui donne des clefs de lecture sur les débats contemporains, notamment pour comprendre les positions des Hart, Austin et autres Kelsen plus qu'une perspective longue sur le droit lui-même. J'ai ça dans les tuyaux, je vais regarder dans mon bureau ce midi.
  11. Je vais voir si je trouve quelque chose 🤔
  12. MO pousse son nouveau projet de média (une revue), et compte faire l'union nationale autour du souverainisme, en dépassant les clivages extrême-droite et extrême-gauche. De Philippe de Villiers à Didier Raoult en passant par Jacline Mourault, ça promet des soirées popcorn assez fun.
  13. En tant qu'entomologiste politique, je ne suis pas d'accord.
  14. Ce fil devient celui de la nostalgie adulescente...🤨
  15. sur Nefertiti ?
  16. Merci pour ces dernières trads ! Sachez qu'on est en train d'en faire une réserve pour pouvoir faire la une du prochain jour férié. C'est vraiment une aide précieuse. Autre proposition : la différence entre la crise d'aujourd'hui et celle de 2008-2009 (Mises.org) https://mises.org/wire/how-crisis-differs-2008-2009-financial-crisis
  17. Le tribalisme gauchiste dans le genre de Unul, c'est de faire la leçon à la terre entière en vulgarisant des ronds de cuir universitaires eux-mêmes déjà vulgaires. Des nains juchés sur des épaules de nains bossus en somme. Après ça s'étonne que ceux d'en face n'ont qu'à les insulter pour susciter des likes et autres marques d'approbation, c'est aussi en cela qu'ils révèlent leur caractère de pygmées cognitifs.
  18. Le coeur du message politique de la gauche youtubeuse, c'est généralement l'aplaventrisme et le conformisme social, qui demandent une adhésion sans discuter et l'adoption de ses petites manies tribales moralisantes. Tout ceux qui participent à les envoyer chier bénéficient d'un a priori positif par tous les non membres du club. C'est ma foi un fort beau potentiel de progression pour l'ED.
  19. Oui, la spécificité populiste, c'est faire mine de s'adresser au peuple contre les élites éventuellement en cherchant à parler comme le peuple (le démagogue c'est plus large). C'est Méluche qui gueule qu'ils s'en aillent tous comme un bistrotier, Florian Philippot qui apparaît avec Michou et lance sa campagne depuis une salle municipale dans le pas de Calais ou encore Fabius qui s'habille en rocker pour séduire les classes populaires quand il envisageait de se lancer dans la campagne du non à la constitution UE.
  20. En vrai, il y a 50 000 définitions (disponibles dans 5000 ouvrages différents) du terme populisme. Le problème vient du fait que dans la plupart des cas c'est une stratégie rhétorique qui vise à opposer le 'bon sens' populaire contre ses élites supposées déconnectées, débiles et achetées. Problème : c'est une stratégie rhétorique politique visant à se faire élire ou réélire en flattant l'ego de la multitude. Quand on pense à populiste, on voit tout de suite Orban et Le Pen, mais on pense moins à Ségolène lors de sa campagne contre Sarko par exemple. Et pourtant, elle comme Bayrou à l'époque se sont faits populistes. Ils ont remarqué que la rhétorique marchait bien pour le Front national, et ils ont essayé pour leurs propres formations. Bon, comme ils étaient un peu nuls, ils se sont viandés, mais voilà. Tout politicien se fait un peu populiste pour se présenter comme un outsider et bousculer le système (pour en croquer comme tout le monde). De plus, le 'bon sens populaire', c'est aussi celui qui demande de socialiser le pays, de faire payer les riches et réclame des transports gratos pour tous, donc c'est une arme à double tranchant. C'est un peu comme le référendum d'initiative citoyenne et compagnie: c'est cool quand ça va dans notre sens, mais la plupart du temps, c'est surtout un énorme dispensateur de merde.
  21. Si je comprends bien l'article de France Info que je viens de lire, si on peut réquisitionner les masques, cela n'interdit pas à la vente les masques importés : sur ce dernier point, la précision s'est faite le 30 avril... à propos d'un décret pris le 4 mars. Les descentes de police dont il est question dans l'article du Figaro datent du 22 mars, donc en plein milieu du magma d'incertitude juridique que l'administration a elle-même créée. Gasp. https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/video-les-pharmaciens-etaient-autorises-a-vendre-des-masques-depuis-fin-mars-et-ne-le-savaient-pas_3953545.html?fbclid=IwAR0Xo-1YY-Nns26ky7INdnuOskKXtO38KPIqWsbamJ4jI75YnLjhUECu33c
  22. F. mas

    Nécrologies

    Florian Schneider, de Kraftwerk 😓
×
×
  • Create New...