Jump to content

Flims du moment


Recommended Posts

Ça, comme film d'action décervelé c'est très bien. Propagande chinoise qui nous rafraichit bien de la si fatiguée propagande américaine. Comique un peu à la Oury Lautner. Belle place pour les Français dans le film, entre les méchants repentis au bon coeur et les bandits crétins dignes des Allemands de la grande vadrouille. Dont des Chinois français qui gagneraient à être connus. Des styles variés dont un passage type "Pirates des Caraïbes", les grands moyens, et bien sûr, le seul héros d'action au cinéma (avec Westkey Snipes ?) à 1000 lieues des vulgaires acteurs minets.

 

http://www.youtube.com/watch?v=OPQogQKVeTk

 

Avouez, voir des villes exploser et des camions robots en CGI, à la longue, c'est d'un ennui à mourir, n'est-ce pas?

 

http://www.youtube.com/watch?v=HnIyys4IGL8

Link to comment

"The Hobbit: Desolation of Smaug" utterly fails the Bechdel test

 
Something I thought about after the Hobbit 2 was how there are a LOT of male characters in it, and only ONE female character. And her main role is to basically be the center of a love triangle.
 
By character I mean someone who's named and talks. And I'm not counting the kids. Even amongst the kids, the son gets a lot more screen time and action than the girls who basically cook, mend, and are screaming most of the time.
 
The guys all have varied roles, most of who have no romance subplot and have actual other concerns on their mind:
  • both wizards
  • all the dwarfs
  • Bilbo
  • Sauron
  • the 2-3 named orcs
  • the bear dude
  • Thranduil, the elf king
  • Legolas
  • Bard
  • Smaug
  • the mayor of Laketown
  • the mayor's henchman
 
Females:
  • Tauriel
 
I know it was based on a book or whatever, and they basically made her up because otherwise there wouldn't be any females in the movie at all. But it's like they just had to put the love story part in there for some reason.
 
Also, we live in a male dominated world, but this is a good example of how it's probably even more than we realize. Can you imagine a movie where:
 
  • 95% of the cast is female
  • their individual subplots have nothing to do with love
  • and the theme of the movie isn't specifically about female empowerment (Sucker Punch)?
 
I'm not necessarily complaining (that much) about the Hobbit itself. It's more of a realization I had after watching the movie. Still, they could've had a female character who's not involved in a romance subplot.
 

 

And here's the Bechdel test for people not in the know: http://en.wikipedia.org/wiki/Bechdel_test
 
Link to comment

Si vous êtes amateurs de blockbusters popcorniens, ce film, le nouveau Godzilla en l'occurrence (prévu en mai 2014), pourra peut-être vous intéresser. En tout cas, perso, je trouve que le trailer envoit du steak. :jaifaim:

 

 

Mettre du Ligeti sur un nanard SF... espérons que ce soit du second degré.

Link to comment

J'ai vu "Captain Phillips" de Paul Greengrass (réalisateur du premier et du troisième Jason Bourne, avec Matt Damon). Le film n'est clairement pas un chef-d'oeuvre de philosophie, mais il est très efficace. Même s'il dure 2h30, je ne me suis pas ennuyé une seconde. Et à la fin, dans ce qui est probablement la meilleure scène du film, Tom Hanks montre l'étendue de son registre d'acteur. Il est époustouflant, se hissant au niveau des meilleurs - vraiment.



J'ai également vu "Jiro Dreams of Sushi", un superbe documentaire sur le meilleur (paraît-il) restaurateur de sushis du Japon. Le documentaire est très bien filmé, mêlant l'humour, l'esthétique culinaire et la psychologie. Outre des relations familiales intéressantes, il montre surtout certains aspects de la mentalité japonaise, à savoir la perfection par le travail (qu'on retrouve dans "Le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc", de Herrigel) et l'inaccessibilité de la perfection (typique de tous les grands artistes de l'ukiyo-e). Le documentaire est toutefois trop long et a tendance à se répéter. Je le recommande néanmoins.

Link to comment

Je n'ai pas trouvé "Le Hobbit : la désolation de Smaug" exceptionnel. Des longueurs, des scènes ridicules (celle de trois plombes sur les tonneaux), et beaucoup de scènes où on a l'impression qu'ils cherchent juste à nous refourguer une scène familière du Seigneur des anneaux

L'elfe guérisseur, Gandalf qui se fait briser son bâton après s'être battu à grand renfort de lumière blanche, Thorin qui fait le chef de guerre rassemblant ses hommes blessés sur un promontoire rocheux façon Aragorn et Frodon

Et j'en oublie

Je trouve ça sympa de retrouver l'univers, mais ils auraient pu faire une continuité de thème et d'univers sans nous resservir les mêmes plans et les mêmes dialogues.

Je suis sûre que s' il n'y avait eu qu'un film au lieu de trois, il aurait été rythmé et sympa (je dis ça parce que je découvre l'histoire avec le film et qu'elle me plaît).

Au final le seul truc exceptionnel, c'était la longueur de la queue pour rentrer dans la salle.

Link to comment

Y a-t-il plus ou moins de chance de s'endormir qu'au précédent ?

 

Sinon, j'ai vu le dernier des frères Cohen il y a quelques jours : Inside Llewyn Davis. C'était bien mais sans plus. La bande son est pas mal même si je ne suis pas trop fan de folk. John Goodman est bon dans son cours rôle. J'ai failli m'endormir mais c'était plus à cause du confort des sièges et de la folk plutôt qu'à cause du film.

Link to comment

Y a-t-il plus ou moins de chance de s'endormir qu'au précédent ?

 

Sinon, j'ai vu le dernier des frères Cohen il y a quelques jours : Inside Llewyn Davis. C'était bien mais sans plus. La bande son est pas mal même si je ne suis pas trop fan de folk. John Goodman est bon dans son cours rôle. J'ai failli m'endormir mais c'était plus à cause du confort des sièges et de la folk plutôt qu'à cause du film.

 

Si tu parviesn à t'endormir pendant la diffusion de l'un comme de l'autre, c'est que t'a un sérieu problème de narcolepsie.

ça bouge dans tout les sens.

 

J'ai aussi bien aimé le coté jeux video de certainnes scenes qui ne manque par d'humour.

Moi je suis bien poilé.

Link to comment

Vu le Hobbit 2 hier soir. Ceux qui le trouvent super sont ceux qui soit non pas lu le livre, soit adorent les films cul-cul-gnian-gnian avec des personnages sans charisme et mal représentés.

 

- Le personnage de Tauriel, c'est juste une vaste blague.

- Par moment, le hobbit est aussi grand que les nains.

- Des nains qui ressemblent pas à des nains (ce qui ressemble à un caprice d'acteur ou à un concept d'humanisation pour une meilleure projection personnelle) ça fait tâche.

- Smaug a le charisme d'une huître sur un plateau de repas de Noël (cela dit, vu que c'est les fêtes, c'est p'tet fait exprès).

- C'est loooong, très loooong, trop loooong, même les scènes d'action sont interminables. C'est ça quand on veut faire une trilogie d'un livre qui aurait pu tenir en un film ...

- La fin... la fin ... la fin quoi, "tiens, si on coupait le film en plein milieu d'une scène, juste comme ça, pour le fun". Ca aurait pu être en plein milieu d'un dialogue que ça aurait eu le même effet : "Bilbo, tire le levier ! Mainten..." Fin.

Link to comment

Vu le Hobbit 2 hier soir. Ceux qui le trouvent super sont ceux qui soit non pas lu le livre, soit adorent les films cul-cul-gnian-gnian avec des personnages sans charisme et mal représentés.

 

- Le personnage de Tauriel, c'est juste une vaste blague.

- Par moment, le hobbit est aussi grand que les nains.

- Des nains qui ressemblent pas à des nains (ce qui ressemble à un caprice d'acteur ou à un concept d'humanisation pour une meilleure projection personnelle) ça fait tâche.

- Smaug a le charisme d'une huître sur un plateau de repas de Noël (cela dit, vu que c'est les fêtes, c'est p'tet fait exprès).

- C'est loooong, très loooong, trop loooong, même les scènes d'action sont interminables. C'est ça quand on veut faire une trilogie d'un livre qui aurait pu tenir en un film ...

- La fin... la fin ... la fin quoi, "tiens, si on coupait le film en plein milieu d'une scène, juste comme ça, pour le fun". Ca aurait pu être en plein milieu d'un dialogue que ça aurait eu le même effet : "Bilbo, tire le levier ! Mainten..." Fin.

 

 

Mais pourquoi allez vous voir ces films ? Sérieusement, pourquoi ?

Quand je lis les critiques, de toutes évidences vous n'aimez pas le genre.

 

En fait, je crois avoir compris, s'enthousisamer pour quoi que ce soit de mainstream quand on est français, c'est être beauf, alors on critique.

 

Allez voir Fast and furious 12, c'est moins lent.

Ou le dernier Stallone, c'est moins nian nian.

Ou à la rigueur, le dernier Disney, la fin est moins frustrante.

 

Moi je n'aime pas les film d'horreur, du coup Hostel, Insidious, Saw, ... ça me fait passer d'horribles moments, ça m'emmerde ... et ça va vous sembler bizarre, voir surrealiste, mais je ne vais pas les voir, ça doit être mon coté belge.

 

D'un autre coté, quand je vais voir le second volet d'une trilogie block buster heroic fantasy, de 160 minutes, je m'attend à voir un truc de 160 minutes, main stream, pas forcément réaliste, avec des moments à l'eau de rose (parce que y en a toujours dans les block busters) avec une fin pleinne de suspence (parce que bon, le principe c'est quand même de revenir voir le 3eme volet) avec des moments d'actions, des effets speciaux qui m'en mettent plein la vue et aussi des longs dialogues et meme un peu d'humour.

 

Parce que bon, je ne sais si chez toi les huitres crachent du feu

et s'envollent en faisant la gueule vers l'étang du jardin en rugissant quand tu les recouvrent d'or en fusion 

mais chez moi en général elle restent plutôt tranquilles.

Link to comment

J'ai vu "Captain Phillips" de Paul Greengrass (réalisateur du premier et du troisième Jason Bourne, avec Matt Damon). Le film n'est clairement pas un chef-d'oeuvre de philosophie, mais il est très efficace. Même s'il dure 2h30, je ne me suis pas ennuyé une seconde. Et à la fin, dans ce qui est probablement la meilleure scène du film, Tom Hanks montre l'étendue de son registre d'acteur. Il est époustouflant, se hissant au niveau des meilleurs - vraiment.

 

+1.

Je crois que c'est une des meilleures scènes qu'il ait jouées, elle donne même des frissons.

Link to comment

Mais pourquoi allez vous voir ces films ? Sérieusement, pourquoi ?

Quand je lis les critiques, de toutes évidences vous n'aimez pas le genre.

 

En fait, je crois avoir compris, s'enthousisamer pour quoi que ce soit de mainstream quand on est français, c'est être beauf, alors on critique.

 

Qui a dit qu'on n'aimait pas le genre ? Au contraire, j'aime beaucoup la trilogie du Seigneur des Anneaux (même si je trouve dommage le sur-rôle d'Arwen et le passage à la trappe de Tom Bombadil). Et je critique parce que justement, j'aime beaucoup la trilogie de Tolkien, que j'aime beaucoup le livre du Hobbit. Et là je peux t'assurer que le grand méchant Smaug c'est pas une lopette.

 

Dès qu'il y a une critique négative sur un film que monsieur adore, tout de suite on n'aime pas le genre. T'es qui pour dire ça ? Tu me connais ? Je connais tellement bien le genre que justement je peux en faire une critique beaucoup plus objective que si je critiquais un film à l'eau de rose.

 

Et donc je vais voir ces films, parce que JUSTEMENT 1. j'aime le genre, 2. j'aime les livres, 3. j'aime l'univers fantastique et heroic fantasy.

 

Et ce n'est pas parce qu'on aime un genre, qu'on est forcé d'aimer tous les films débiles qui sortent dans ce genre. Tu vas me dire aussi que tu as aimé Eragon et que si moi je n'aime pas, c'est parce que je n'aime pas le genre.

Link to comment

Un très beau cadeau de Noël que nous offre la BBC avec un prequel de 7 min de la saisin 3 de Sherlock : http://www.pbs.org/wgbh/masterpiece/watch-online/shorts/sherlock-mini-episode-many-happy-returns/

Le meilleur Sherlock, puis j'adore la bande son. Cette série nous habitue vraiment à du très bon dans ce domaine par David Arnold. Les séries britanniques, notamment par le jeu des acteurs (par exemple MI5, House of Cards, Strike Back) sont bien mieux que les américaines. Heureusement pour ces dernières que des chaînes comme HBO ou Showtime font des efforts niveau écriture.

Link to comment

Oui, c'est excellent. Il s'agit d'une trilogie composée de House of Cards, To Play the King et The Final Cut, chacune des séries étant constituée de 4 épisodes d'un peu moins d'une heure. Ç'a beau daté du début des années 90, on se dit que cela se passe de la même façon aujourd'hui.

J'ai été déçu par la version américaine en partie parce que je connaissais la britannique, mais bon c'est le cas de la grande majorité des adaptations.

Link to comment

Il y a deux mois, j'ai regardé la version anglaise -- qui est inspirée d'un roman -- et, deux jours après, je suis passé à l'américaine. 
 
La version anglaise est so british ; elle se regarde en une soirée ; agréable moment. Personnage principal truculent. 
 
Après 4-5 épisodes de HoC US, je me disais qu'ils n'arrivaient pas à la hauteur de la série britannique. Mais, au final, on finit par accrocher aussi à la série US, plus complexe et fouillée dans le scénario et la psychologie des personnages, et je suis d'ailleurs impatient de regarder la saison 2 en février. La musique de générique est géniale, pour l'une comme pour l'autre. Le héros politique est, d'un côté comme de l'autre, un véritable Machiavel. Et la politique, spécialement aux USA, y est décrite comme un pur jeu de pouvoir -- et dans une lignée que ne renieraient pas les libertariens. 

 

En fait, la série US a un truc de Suits : en quelques phrases, les protagonistes évoquent (et règlent) des dossiers complexes de milliers de pages. (C'est, toute mesure gardée, du Borges de petit écran.) Puis il y a quand même Kevin Spacey dans le rôle principal -- ce qui n'est pas rien. 

 

Caractéristique principale de ces séries : le quatrième mur est brisé ; l'antihéros parle au spectateur. 
 
@ Kosher : tu as regardé la trilogie entière, chez les Anglais ? La suite vaut la peine ? Me suis arrêté à la fin de HoC. Je suppose que To Play the King rebondit sur cette histoire de

 

dictaphone

 

Link to comment

Ça paie pas forcément de mine à la première écoute, mais plus tu écoutes, plus ça te prend, surtout le générique US en fait, avec ses excellents timelapses, et auquel va ma préférence. Je le poste dans quelques instants, dès que le fofo m'autorise à intégrer une nouvelle vidéo. 


Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...