Jump to content

Je raconte my life II - Le retour


Mobius

Recommended Posts

encore ? Mais bordel, j'en peux rien moi, j'ai grandi dans une ville pourrave du trou du cul de la Wallonie où le rêve ultime des gens c'est "avoir un job normal, avoir un chien, une maison et des gosses à 23 ans".

J'ai du me casser à 18 ans tellement je devenais dingue.

Tout ça pour finir dans le trou du cul de la France.. :mrgreen:

Link to comment

Message signalé à la modération :mrgreen:

J'ai du rater l'épisode où on expliquait quels étaient les critères pour être sur liborg facepalm.gif

Je me suis faite démontée pour avoir osé critiquer la méthode utilisée par la maitresse de mon fils au CP, à aucun moment il ne fallait remettre en cause la méthode (mixte) par contre, tous les arguments personnels (ma situation, mon fils) possibles ont été utilisés pour me donner tort.

Alors qu'on trouve des instit' qui expliquent pourquoi ils sont revenus à la méthode syllabique, après des années de mixte (la seule qui soit enseignée à l'IUFM)…

Ah, ici c'était plutôt "ben parce qu'on a m'a appris comme ça quoi tu vois, voilà, enfin quoi, c'est ça qu'on fait quoi", en fait, c'était plutôt du mixte vu comment c'était expliqué. Je ne sais ps trop en France, mais si j'ai bien compris, c'est un peu au petit bonheur la chance ici, faut tomber sur la bonne instit', qui elle même a eu la bonne prof et qui a un bon directeur. Peut-être ça dépend des filières (école communale, école de la communauté francophone, école libre, catho, …), ça je ne sais pas… en tout cas, grâce à liborg, j'ai au moins appris que quand je mettrai mes enfants à l'école, le choix sera plus compliqué que "la plus proche de chez mes parents pour qu'ils les gèrent après 16h00" :P

Tout ça pour finir dans le trou du cul de la France.. :mrgreen:

tu vois ça… c'est que ça devait être écris quelque part icon_mrgreen.gif

Link to comment

Ah, ici c'était plutôt "ben parce qu'on a m'a appris comme ça quoi tu vois, voilà, enfin quoi, c'est ça qu'on fait quoi", en fait, c'était plutôt du mixte vu comment c'était expliqué. Je ne sais ps trop en France, mais si j'ai bien compris, c'est un peu au petit bonheur la chance ici, faut tomber sur la bonne instit',

Ils appliquent bêtement ce qu'on leur apprend, ce qui n'est pas du tout à leur honneur, on parle de l'instruction d'une des choses les plus importante dans la vie : la lecture et l'écriture.

D'après ce que j'ai pu lire, on est à plus de 70% de mixte, en France.

Link to comment

Ils appliquent bêtement ce qu'on leur apprend, ce qui n'est pas du tout à leur honneur, on parle de l'instruction d'une des choses les plus importante dans la vie : la lecture et l'écriture.

D'après ce que j'ai pu lire, on est à plus de 70% de mixte, en France.

Je vais peut-être passer pour un connard hautain en disant ça, et c'est peut-être différent ailleurs, mais je ne peux vraiment pas affirmer que les institutrices/teurs (mais j'en connais pas en version masculin) soient des lumières, bien au contraire. En fait, la plupart des meufs que je trouvais stupide au collège/lycée sont instit' aujourd'hui. Si pas toutes. Alors, qu'elles appliquent bêtement, je ne suis guère étonné. J'ai souvent dit en rigolant avec mes autres amis, et en parlant d'elles, que ça me fait mal de savoir que c'est "ça" qui instruira mes gosses plus tard, mais je ne pensais pas être si proche de la réalité.

Faut quand même se dire que si, là tout de suite, je vais sur les profils Facebook en question, je vais avoir droit a une bande de fausses blondes maquillées qui se prennent en photo dans la glace avec la bouche en cul de poule, ou de haut, ou en boite et qui commentent des photos soit de soirée "ohh trop bien t'es ma best', on se refait ça les filles, ouiiii", soit d'appart sans gout en mode Valerie Damidot "oooh c'est trop beau, t'as acheté ça où ? Je veeuuux", voir avec les gosses des copines, qui annoncent qu'elles ont mangé une pomme a midi, qui partagent des chaines de merde, qui s'énervent pour leur chouchou viré des émissions de TF1, etc etc etc

Après, elles font peut-être bien leur job, je ne sais pas…

WPE : arf, juste. Et d'une famille d'ouvriers…

Link to comment

Tiens, j'avais zappé ça :

Les promoteurs des méthodes globales et semi-globales semblent avoir voulu créer un élève nouveau, un enfant qui accède au sens directement sans passer par le son, le code – accusé de favoriser la « reproduction des élites bourgeoises » (cf Bourdieu). Face aux méthodes globales qui nécessitent de reconnaître les mots, les enfants de milieux culturels non francophones et/ou culturellement pauvres sont les premières victimes, simplement parce qu’ils connaissent souvent trop peu de mots pour les re-connaître… Méfions-nous de ce désir de révolution pédagogique qui nous pousse, par des prophéties auto-réalisatrices inquiétantes, à remplacer l'enfant réel par un modèle abstrait, auquel on demande aux élèves réels de correspondre, en les faisant s'allonger dans le cauchemardesque lit de Procuste de l'idéologie psycho-socio-pédagogique. (Qui est d’ailleurs également celui de l’ultralibéralisme le plus sauvage, comme Jean-Claude Michéa l’a bien analysé, remontant aux sources philosophiques communes du libéralisme économique et du libertarisme moral…)

Ouch… :mrgreen:

Link to comment

J'ai découvert le site web le plus intéressant au monde : http://www.fieggen.c…elace/index.htm

OMG, je m'y mets demain avec mes nouvelles richelieu ! Merci :)

Tiens, j'avais zappé ça :

Ouch… :mrgreen:

C'est grandiose ça, la référence à Bourdieu, elle fait bien, mais il n'a jamais parlé de ça. En jour, je lirais sans doute que l'ultra libéralisme à provoqué la fin des dinosaures, je ne serai même pas surpris.

Link to comment
Je vais peut-être passer pour un connard hautain en disant ça, et c'est peut-être différent ailleurs, mais je ne peux vraiment pas affirmer que les institutrices/teurs (mais j'en connais pas en version masculin) soient des lumières, bien au contraire. En fait, la plupart des meufs que je trouvais stupide au collège/lycée sont instit' aujourd'hui. Si pas toutes. Alors, qu'elles appliquent bêtement, je ne suis guère étonné. J'ai souvent dit en rigolant avec mes autres amis, et en parlant d'elles, que ça me fait mal de savoir que c'est "ça" qui instruira mes gosses plus tard, mais je ne pensais pas être si proche de la réalité.

Que demande-t-on à une institutrice, avant toute autre considération ? D'aimer les enfants au point d'en supporter vingt ou trente, plusieurs dizaines d'heures par semaine. L'intelligence, ça vient après, bien après. Et pour les femmes intelligentes, il y a des métiers mieux payés, dans le monde.

Link to comment

Que demande-t-on à une institutrice, avant toute autre considération ? D'aimer les enfants au point d'en supporter vingt ou trente, plusieurs dizaines d'heures par semaine. L'intelligence, ça vient après, bien après. Et pour les femmes intelligentes, il y a des métiers mieux payés, dans le monde.

Si celles que je connais pouvaient aimer les enfants et être un peu moins stupide, ça ne serais pas du luxe non plus.

Link to comment

Tiens, j'avais zappé ça :

Ouch… :mrgreen:

Le plus rigolo àma c'est ce morceau : "le cauchemardesque lit de Procuste de l'idéologie psycho-socio-pédagogique. (Qui est d’ailleurs également celui de l’ultralibéralisme le plus sauvage".

Sa plaindre d'un lit de Procuste pour en faire un beau tout de suite après, c'est remarquable.

Link to comment

Sarkozy vient dans ma fac mardi. Je vais peut-être être un des rares à pouvoir participer au débat avec lui dans un amphi. Les questions ce sera autour du G20, de la mondialisation, etc…

Si je peux lui poser une question, pourquoi pas. Vous avez une idée ? :mrgreen:

Peut-être sur la taxe des transactions financières ?

Link to comment

Sarkozy vient dans ma fac mardi. Je vais peut-être être un des rares à pouvoir participer au débat avec lui dans un amphi. Les questions ce sera autour du G20, de la mondialisation, etc…

Si je peux lui poser une question, pourquoi pas. Vous avez une idée ? :mrgreen:

Peut-être sur la taxe des transactions financières ?

Demande lui s'il compte réduire les dépenses de l'Etat, un jour.

Mais tu aura plus de succès si tu lui demandes si Giulia fait ses nuits, maintenant.

Link to comment

Demande lui s'il compte réduire les dépenses de l'Etat, un jour.

Mais tu aura plus de succès si tu lui demandes si Giulia fait ses nuits, maintenant.

Non la réponse lui sera trop facile : les dernières mesures que va annoncer Fillon pour le budget 2012 prévoient une diminution des dépenses. (enfin je crois)

Link to comment

Non la réponse lui sera trop facile : les dernières mesures que va annoncer Fillon pour le budget 2012 prévoient une diminution des dépenses. (enfin je crois)

Demande-lui, direct : "lesquelles". Il sera bien en peine de te répondre. Ou fais-le dans une seule question :

"Fillon prévoit un budget de rigueur. Les impôts et taxes vont exploser. Mais rien sur la diminution des dépenses. Qu'en pensez-vous ? L'état n'a pas de cure de minceur à faire ? Et la petite Giulia, elle fait ses nuits ?"

Link to comment

Demande-lui, direct : "lesquelles". Il sera bien en peine de te répondre. Ou fais-le dans une seule question :

"Fillon prévoit un budget de rigueur. Les impôts et taxes vont exploser. Mais rien sur la diminution des dépenses. Qu'en pensez-vous ? L'état n'a pas de cure de minceur à faire ? Et la petite Giulia, elle fait ses nuits ?"

icon_jump.gif

Mais je crois que c'est mort pour lui poser des questions pas préparées, il me semble qu'il fallait aller chez le préfet ce soir avec notre prof pour préparer tout ça. Je la retiens au cas où, en faisant en plus un petit bilan sur la dette et les dépenses publiques records.

Link to comment

Demande-lui, direct : "lesquelles". Il sera bien en peine de te répondre. Ou fais-le dans une seule question :

"Fillon prévoit un budget de rigueur. Les impôts et taxes vont exploser. Mais rien sur la diminution des dépenses. Qu'en pensez-vous ? L'état n'a pas de cure de minceur à faire ? Et la petite Giulia, elle fait ses nuits ?"

M'enfin, tu sais bien que le gouvernement ne cesse de diminuer la dépense fiscale.

Link to comment

Sarkozy vient dans ma fac mardi. Je vais peut-être être un des rares à pouvoir participer au débat avec lui dans un amphi. Les questions ce sera autour du G20, de la mondialisation, etc…

Si je peux lui poser une question, pourquoi pas. Vous avez une idée ? :mrgreen:

Peut-être sur la taxe des transactions financières ?

Filme ! Que tu nous mettes ça en vidéo ! :D

Tu lui demandes pourquoi depuis qu'il est au pouvoir, il applique une politique de gauche sous un discours de droite. La dette n'a jamais autant augmenter. Il va te répondre "c'est à cause de la crise", tu lui renvoies que la crise n'y est pour rien car les autres pays dont notre voisin allemand vont bien mieux que nous.

Demande-lui aussi pourquoi la France est championne du monde des prélèvements obligatoires, pourquoi ne pense-il qu'à une chose; créer des taxes plutôt que de diminuer les dépenses (en privatisant et virant un million de fonctionnaire pour commencer) et enfin si il a vu "cours d'économie du prof Kuing Yamang" ou si ses conseillers sont trop cons pour ne pas la lui avoir montrée.:mrgreen:

Link to comment

Sarkozy vient dans ma fac mardi. Je vais peut-être être un des rares à pouvoir participer au débat avec lui dans un amphi. Les questions ce sera autour du G20, de la mondialisation, etc…

Si je peux lui poser une question, pourquoi pas. Vous avez une idée ? :mrgreen:

Il faut préparer la question du genre :

Monsieur le Président, la France est quasiment en faillite, les intérêts représentent le premier budget de l'Etat, et la croissance reste anémique malgré un accroissement très inquiétant des dépenses publiques durant votre mandature, silence…

ne croyez vous pas, Monsieur le Président, qu'il serait grand temps de revoir d'une façon drastique la place de l'Etat dans la société française, et remettre en cause l'interventionnisme et la dépense publique qui ont montré qu'ils ne sont d'aucune efficacité, et pèsent très lourdement sur les jeunes générations que nous sommes ? (Et là tes supporters applaudissent à tout rompre)

Link to comment

Sarkozy vient dans ma fac mardi. Je vais peut-être être un des rares à pouvoir participer au débat avec lui dans un amphi. Les questions ce sera autour du G20, de la mondialisation, etc…

Si je peux lui poser une question, pourquoi pas. Vous avez une idée ? :mrgreen:

Peut-être sur la taxe des transactions financières ?

Je lui poserais volontiers une question sur la convergence franco-allemande : est-ce un objectif de sa présidence et si oui, quelles mesures concrètes pense-t-il prendre pour y arriver, par exemple pour descendre les taux d'imposition et de dépenses publiques aux mêmes niveaux que notre germanique partenaire ?

Link to comment

Il faut préparer la question du genre :

Monsieur le Président, la France est quasiment en faillite, les intérêts représentent le premier budget de l'Etat, et la croissance reste anémique malgré un accroissement très inquiétant des dépenses publiques durant votre mandature, silence…

ne croyez vous pas, Monsieur le Président, qu'il serait grand temps de revoir d'une façon drastique la place de l'Etat dans la société française, et remettre en cause l'interventionnisme et la dépense publique qui ont montré qu'ils ne sont d'aucune efficacité, et pèsent très lourdement sur les jeunes générations que nous sommes ? (Et là tes supporters applaudissent à tout rompre)

Ou qu'est ce que vous pensez du jusnaturalisme ? de l'oeuvre de Frédéric Bastiat ? du clientélisme politique ?

Link to comment

Ou qu'est ce que vous pensez du jusnaturalisme ? de l'oeuvre de Frédéric Bastiat ? du clientélisme politique ?

"J'adore les jus de fruits bio, j'aime la Corse mais je ne connais ni Fred ni Eric et pour la troisième question sur l'athlétisme en politique, je vous laisse voir avec David Douillet."

Link to comment

Les questions ont été préparées à l'avance finalement, pas de surprise.

S'il n'y aucune question sur la dette, le déficit ou la réduction de la dépense publique, c'est l'occasion de prendre la parole, et de poser une question qui n'était pas au programme, et peut être débuter ta carrière politique…on est avec toi !

Link to comment

J'ai fait passer le World's Smallest Political Quiz à un membre de ma famille qui vote systématiquement PS à chaque élection (dans une logique gauche = pauvres / droite=riches alors elle vote à gauche parce qu'elle ne gagne pas beaucoup d'argent).

Résultat : Libertarian 70 personal freedom et 70 economic freedom.

Je me demande si c'est un cas isolé ou pas.

Link to comment

J'ai fait passer le World's Smallest Political Quiz à un membre de ma famille qui vote systématiquement PS à chaque élection (dans une logique gauche = pauvres / droite=riches alors elle vote à gauche parce qu'elle ne gagne pas beaucoup d'argent).

Résultat : Libertarian 70 personal freedom et 70 economic freedom.

Je me demande si c'est un cas isolé ou pas.

Peut-être que le test est fait pour donner ce genre de résultats ?

Link to comment

Peut-être que le test est fait pour donner ce genre de résultats ?

C'est vrai que ça à l'air d'être un site libertarien, mais les questions en elles-même ne me semblent pas orientées. C'est parce que ce sont des affirmations que tu dis ça ?

Link to comment

C'est vrai que ça à l'air d'être un site libertarien, mais les questions en elles-même ne me semblent pas orientées. C'est parce que ce sont des affirmations que tu dis ça ?

Apollon te propose de tester le site pour voir s'il ne donne pas une bonne note à tout le monde. (Tu sembles dire que les questions ne semblent pas posées de manière à créer un biais, donc…)

Link to comment

Apollon te propose de tester le site pour voir s'il ne donne pas une bonne note à tout le monde.

Non.

Si je choisis en fonction de ce que je pense être mainstream (grands partis politiques, médias) en France, ça tombe sur Liberal (60 % personal freedom 0 % economic freedom).

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...