Jump to content

Le gouvernement veut supprimer les subventions pour l'embauche d'un apprenti


Recommended Posts

Bruno économie (russe) à genoux le maire cherche à économiser de la thune. Il propose donc de supprimer les retraites des boomers les aides à l'embauche d'un apprenti, de l'ordre de 6000€ par contrat.

 

Je trouve cette analyse Twitter particulièrement bien vue.

 

 

 

Link to comment

Ben pour le coup:

 

Quote

Quand un truc ne marche pas, donc ne coûte pas cher, on le garde. Quand un truc marche, alors il coûte cher. Donc on le supprime puisqu’il n’y a plus d’argent. Donc on garde le truc inutile et on arrête le truc utile. Logique.

 

C'est une bonne façon de libéraliser notre pays.

Tu ne gardes que des mesures qui ne coûte rien, qui ne servent à rien mais qui font plaisir pour la com'.

Et tu supprimes tout ce qui coûte de l'argent.

 

J'ai connu ça à une autre échelle, j'étais dans une association et on proposait une prestation que personne ne prenait et qui donc nous coûtait rien.

Je crois que dans les 5ans où j'y étais, on a eu 2 personnes qui l'ont prise.

 

Régulièrement on se demandait si on devait l'enlever de notre catalogue mais on l'a toujours gardé car on avait régulièrement des commentaires du style "C'est bien que vous proposiez des activités comme ça.".

Au final cela renvoyait une image positive en nous coûtant rien.

Donc pourquoi l'enlever?

 

 

 

  • Yea 1
Link to comment
19 minutes ago, Marlenus said:

Ben pour le coup:

 

 

C'est une bonne façon de libéraliser notre pays.

Tu ne gardes que des mesures qui ne coûte rien, qui ne servent à rien mais qui font plaisir pour la com'.

Et tu supprimes tout ce qui coûte de l'argent.

 

J'ai connu ça à une autre échelle, j'étais dans une association et on proposait une prestation que personne ne prenait et qui donc nous coûtait rien.

Je crois que dans les 5ans où j'y étais, on a eu 2 personnes qui l'ont prise.

 

Régulièrement on se demandait si on devait l'enlever de notre catalogue mais on l'a toujours gardé car on avait régulièrement des commentaires du style "C'est bien que vous proposiez des activités comme ça.".

Au final cela renvoyait une image positive en nous coûtant rien.

Donc pourquoi l'enlever?

 

 

 

 

Déjà par ce que "coûte pas cher" est un raccourci pour "coûte un peu".

Et que plein de pas grand chose, ca fait quelque chose. surtout quand "pas grand chose" à l'échelle du mammouth, c'est souvent bien laineux.

 

Ensuite je n'aime pas spécialement la discrimination sociale. Payer 6000€ pour favoriser l'embauche d'un apprenti, c'est deux fois moins cher que 12000€ pour financer une année de fac à un futur chômeur, il est vrai membre de la bourgeoisie intellectuelle. Donc supprimer les dépenses de formations des jeunes populaires pour préserver l'arrosage de sable universitaire (cf le très bon doc de @Rincevent récemment posté), c'est une poursuite de la gabegie consistant à faire de l'état une collection d'échecs et de clientélisme.

 

Enfin parce que 6000€ pour qu'un jeune travaille, c'est un investissement largement récupéré par l'état dans ses futurs impôts et taxes (contrairement à la quasi totalité des dépenses publiques).

On est en plein de le syndrome du mont Rushmore.

 

 

  • Yea 3
Link to comment
2 minutes ago, Lameador said:

 

 

Ensuite je n'aime pas spécialement la discrimination sociale. Payer 6000€ pour favoriser l'embauche d'un apprenti, c'est deux fois moins cher que 12000€ pour financer une année de fac à un futur chômeur, il est vrai membre de la bourgeoisie intellectuelle

 

 

Juste pour info, dans les apprentis maintenant beaucoup sont des bac+5. Tu as des ingénieurs en apprentissage.

 

J'ai pleins d'apprentis comme collègues, je trouve que c'est très intéressant comme système, maintenant ce n'est clairement pas la France de la diagonale du vide.

 

 

Plus généralement, si une entreprise a besoin de 6k€ pour embaucher un gars, c'est qu'il y a un problème quelque part.

 

 

 

 

  • Yea 1
Link to comment
4 minutes ago, Marlenus said:

Juste pour info, dans les apprentis maintenant beaucoup sont des bac+5. Tu as des ingénieurs en apprentissage.

J'ai pleins d'apprentis comme collègues, je trouve que c'est très intéressant comme système, maintenant ce n'est clairement pas la France de la diagonale du vide.

 

Plus généralement, si une entreprise a besoin de 6k€ pour embaucher un gars, c'est qu'il y a un problème quelque part.

L'apprentissage, ce n'est pas QUE la France de la diagonale du vide.

Mais sur le fonds, subventionner l'apprentissage me paraît en l'état actuel LARGEMENT plus utile que d'augmenter (ou maintenir) le budget public de l'enseignement supérieur.

 

Je ne dirais pas forcément la même chose dans un pays avec des universités purement privées.

Mais ici, ce financement de l'apprentissage ressemble à un chèque éducation appliqué au monde universitaire (d'où le souhait de certains socialauds de le saborder).

 

 

Link to comment
Just now, Lameador said:

Mais sur le fonds, subventionner l'apprentissage me paraît en l'état actuel LARGEMENT plus utile que d'augmenter (ou maintenir) le budget public de l'enseignement supérieur.

Promouvoir l'apprentissage oui.

Le subventionner...

 

 

Les emplois aidés c'est de la mer.. en général.

On peut considérer que les étudiants sont des emplois aidés et parmi les pires de ceux-ci.

Cela empêche pas que les autres restent de la mer.

 

Si il y a 2 problèmes, je peux être déçu que le problème le plus important ne parte pas en premier, mais je ne vais pas pleurer que le moins important diminue.

 

 

De façon général, j'ai plein de reproches à faire à Lemaire, mais qu'il tente de faire plaisir aux agences de notation en baissant les dépenses, même si je n'aurais pas forcément commencé par celle-ci, n'est pas le pire que j'ai à lui reprocher.

 

 

  • Yea 1
Link to comment

Si c’est pour leur payer une formation inutile qui coûte 2 fois plus ou le RSA, ça va pas faire baisser les dépenses. 

  • Yea 1
Link to comment
2 minutes ago, Tramp said:

Si c’est pour leur payer une formation inutile qui coûte 2 fois plus ou le RSA, ça va pas faire baisser les dépenses. 

My point exactly

Link to comment
9 hours ago, Marlenus said:

Plus généralement, si une entreprise a besoin de 6k€ pour embaucher un gars, c'est qu'il y a un problème quelque part.

Le changement est tout sauf négligeable dans les calculs "je me fais chier avec un alternant" ou pas pour une entreprise.

 

De plus l'insécurité juridique joue à plein : je viens de signer deux alternants dans ma direction : ils vont me coûter combien au final ? Pour une petite direction la différence n'est pas négligeable et j'en aurais sans pris des décisions différentes sans aide.

 

M'enfin. Afuera.

Link to comment
8 minutes ago, cedric.org said:

Le changement est tout sauf négligeable dans les calculs "je me fais chier avec un alternant" ou pas pour une entreprise.

 

De plus l'insécurité juridique joue à plein : je viens de signer deux alternants dans ma direction : ils vont me coûter combien au final ? Pour une petite direction la différence n'est pas négligeable et j'en aurais sans pris des décisions différentes sans aide.

 

M'enfin. Afuera.

Peut-être que comme le disait Liber Pater, c'est ce que tu vas reverser aux différents organismes sociaux pour tes apprentis le problème.

 

Diminuer ces versements plutôt que de verser une subvention serait une piste à envisager?

 

 

Link to comment

T’as les déductions dans ton P&L ou elles sont autre part ? :D 
 

Il y a 9 heures, Lameador a dit :

Mais ici, ce financement de l'apprentissage ressemble à un chèque éducation appliqué au monde universitaire (d'où le souhait de certains socialauds de le saborder).


Moui, la vérité de l’alternance à Bac+5 c’est que c’est une subvention cachée aux universités grâce au SMIC.


Une immense partie de l’alternance serait juste des postes administratifs peu payés pour des jeunes qui apprennent. Une formation Bac+2 leur suffirait largement d’un point de vue théorie.

 

  • Yea 2
Link to comment
10 hours ago, Marlenus said:

Peut-être que comme le disait Liber Pater, c'est ce que tu vas reverser aux différents organismes sociaux pour tes apprentis le problème.

 

Diminuer ces versements plutôt que de verser une subvention serait une piste à envisager?

 

J'ai dit afuera.

  • Love 1
  • Haha 1
Link to comment
14 hours ago, Bézoukhov said:

Moui, la vérité de l’alternance à Bac+5 c’est que c’est une subvention cachée aux universités grâce au SMIC.

 

Hein ? Je ne comprends pas cette phrase. 

 

L'alternance c'est souvent pour des écoles privées, et ça permet :

 

aux élèves de faire l'école dans de bonnes conditions, sans bosser au MacDo ou sur des jobs de merde sans rapport avec son futur métier, car l'alternance paye leur vie quotidienne

 

- aux écoles d'avoir des frais de scolarité plus élevés que la fac, puisqu'ils sont généralement payés par l'employeur

 

- aux entreprises de former des futurs employés et de les tester, pour moins cher qu'un CDI en période d'essai

 

À la limite, étant donné le second point je peux entendre que cela subventionne les écoles. Mais les universités ??? Et que vient faire le SMIC dans cette histoire ?

Link to comment
Il y a 9 heures, Miss Liberty a dit :

Hein ? Je ne comprends pas cette phrase. 

 

Il y a tout un tas de gens qui font des alternances à un niveau Bac+5 et qui, dans un monde normal, se seraient arrêtés à Bac+2 avec un salaire pas terrible entre 20 et 25 ans le temps d'apprendre.

A la place, on met ces gens en "alternance". C'est-à-dire qu'ils travaillent moins, apprennent moins pour le même salaire pas terrible, mais en échange, quelques universitaires ont leur chaire payée (qu'ils soient à l'université ou dans des écoles), et ils ont le droit à des cours qui ne leur apportent rien.

  • Yea 2
Link to comment

Je peux parler des conséquences directes de cette décision: mon client actuel emploie des dizaines d'alternants, et globalement cela fonctionne bien. 

Les jeunes viennent, se forment, font partie intégrante des employés, quelque fois restent, quelque fois partent. Dans l'ensemble, je constate que tout le

monde est gagnant, surtout dans notre métier très en tension (réseaux et sécurité). Moi-même, je m'occupe régulièrement des alternants.

 

J'ai justement évoqué le problème avec le N+1 lors de la dernière réunion d'équipe. Voici sa réponse: et bien, on n'en prendra plus et on continuera de

galérer à trouver du personnel.

 

Je me demande aussi pourquoi l'état préfère toujours filer du fric aux entreprises au lieu d'utiliser le crédit d’impôt. Cela coûterait certainement moins cher.

 

  • Yea 3
Link to comment
il y a 25 minutes, Waren a dit :

Je peux parler des conséquences directes de cette décision: mon client actuel emploie des dizaines d'alternants, et globalement cela fonctionne bien. 

Les jeunes viennent, se forment, font partie intégrante des employés, quelque fois restent, quelque fois partent. Dans l'ensemble, je constate que tout le

monde est gagnant, surtout dans notre métier très en tension (réseaux et sécurité). Moi-même, je m'occupe régulièrement des alternants.

 

J'ai justement évoqué le problème avec le N+1 lors de la dernière réunion d'équipe. Voici sa réponse: et bien, on n'en prendra plus et on continuera de

galérer à trouver du personnel.

 

Je me demande aussi pourquoi l'état préfère toujours filer du fric aux entreprises au lieu d'utiliser le crédit d’impôt. Cela coûterait certainement moins cher.

 

 

Pour piloter la campagne d'alternance dans ma boite, même retour et même avis.

 

C'est un bon moyen de permettre l'ascenseur social et de rendre plus aisé cette étape entre études et monde profressionnel.

Je n'ose imagine sans l'alternance ce que cela donnerait...

 

  • Yea 3
Link to comment
15 hours ago, Bézoukhov said:

 

Il y a tout un tas de gens qui font des alternances à un niveau Bac+5 et qui, dans un monde normal, se seraient arrêtés à Bac+2 avec un salaire pas terrible entre 20 et 25 ans le temps d'apprendre.

A la place, on met ces gens en "alternance". C'est-à-dire qu'ils travaillent moins, apprennent moins pour le même salaire pas terrible, mais en échange, quelques universitaires ont leur chaire payée (qu'ils soient à l'université ou dans des écoles), et ils ont le droit à des cours qui ne leur apportent rien.

C'est quoi un monde "normal"? Parce que dans le monde "tel qu'il est", la plupart des gens qui s'arrêtent à Bac+2 n'ont pas un job avec un salaire pas terrible, ils n'ont pas de job du tout. Sauf s'ils ont choisi des filières courtes professionnelles, mais celles-ci sont lieu d'exister dans tous les domaines, et ne donnent pas le même niveau de compétences. En pratique, l'option "apprendre le métier d'ingénieur sur le tas avec un Bac+2" n'existe pas.

Je n'aime pas non plus la course aux diplômes et aux études supérieures pour tout, mais je ne vois vraiment pas en quoi l'alternance change la donne, c'est la culture du "vous devez avoir tel niveau d'études" le problème.

Link to comment
Il y a 1 heure, Miss Liberty a dit :

C'est quoi un monde "normal"?

 

Quand il n'y a pas de SMIC et pas de CDI.

Tout ça pour dire que l'alternance n'est qu'un emplâtre sur la jambe de bois déformée d'un marché du travail construit pour exclure les jeunes.

 

 

  • Yea 2
Link to comment
22 minutes ago, Bézoukhov said:

 

Quand il n'y a pas de SMIC et pas de CDI.

Tout ça pour dire que l'alternance n'est qu'un emplâtre sur la jambe de bois déformée d'un marché du travail construit pour exclure les jeunes.

 

 

Ça se tient. N'empêche qu'un dispositif similaire pourrait tout à fait exister dans un marché du travail libre, avec des employés en cours de formation, et des écoles auxquelles les employeurs confient cette formation un certain pourcentage du temps. Ça n'est pas du tout idiot pour tout un tas de métiers qui demandent une formation théorique chronophage pour le formateur, et sans nécessité d'être dans les murs de l'entreprise.

Link to comment
27 minutes ago, Bézoukhov said:

 

Quand il n'y a pas de SMIC et pas de CDI.

Tout ça pour dire que l'alternance n'est qu'un emplâtre sur la jambe de bois déformée d'un marché du travail construit pour exclure les jeunes.

 

 

 Et où l'état ne finance pas les études universitaires, ni les unviersités ?

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...