Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

free jazz

Démographie : la France qui gagne

44 messages dans ce sujet

Le Figaro et les Echos annoncent la bonne nouvelle en fanfare : "la France a gagné trois millions d'habitants" en 7 ans, selon une enquête statistique de l'Insee publiée par ces journaux.

http://www.lesechos.fr/info/france/4814405…t-augmenter.htm

Formidable France qui gagne, championne d'Europe de la natalité. Or comme vous le savez la doctrine de l'Etat (statista) n'adore rien plus que la croissance. Le gouvernement en tire sa légitimité, son idéologie, sa doxa. Une population qui croît, c'est la condition pour assurer la croissance économique, celle de la consommation, donc l'augmentation des recettes fiscales. C'est aussi plus de cotisations obligatoires pour nourrir et pérenniser le Moloch national : notre système de retraites et de sécurité sociale que le monde entier nous envie. Dans un contexte où la natalité est en berne chez nos voisins européens dont la population vieillit, voilà une belle réussite de la politique familiale nationale censée assurer l'avenir de la nation. Et justifier toujours plus de socialisme, plus d'illétrés titulaires du bac et de diplômes démonétisés, plus de diversité multiculturelle, plus de plans de construction de HLMs, plus de subventions, plus d'électeurs incultes, plus de solidarité forcée et de mesures anti-discriminatoires sous le contrôle de la Halde. Bref, c'est le progrès.

Le Figaro nous gratifie, pour marquer l'événement, d'un article croustillant d'expressions suintant la festivité sémantique :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/20…n-sept-ans-.php

Je mets les expressions festives en italique.

La France a gagné trois millions d'habitants

Selon le tout dernier recensement, l'Hexagone compte plus de 63 millions d'habitants. Toutes les régions en ont gagné, sauf la Champagne-Ardenne. Ces chiffres vont servir au redécoupage électoral.

La France continue de gagner de la population. Les chiffres du recensement publiés mercredi au Journal Officiel et paru dans Les Echos vendredi font état d'une hausse de plus de 5%, soit 3 millions d'habitants, en 7 ans.

Les régions gagnantes sont les littoraux atlantique et méditerranéen (…)

Les grandes villes continuent également de tirer leur épingle du jeu, puisque leur population est en constante évolution. Paris passe notamment de 2.122.848 à 2.181.371 habitants. Le regain de la natalité, la construction de logements et le départ de personnes âgées vers la province pour leur retraite ce qui diminue la moyenne d'âge, et donc la mortalité, dans les grands villes- expliquent ce phénomène.

La raison de cette augmentation ? (…) Avec un taux de natalité de 12,8% et une mortalité de 8,3%, la France fait en effet figure de bonne élève.

Des chiffres clés. Ils sont très attendus par les maires surtout, qui peuvent voir leur dotation globale de fonctionnement fluctuer en fonction de ces résultats. Ces derniers ont des conséquences budgétaires importantes. En tout, près de 350 articles de loi ou de codes se réfèrent à une barrière démographique, comme par exemple pour la création d'aires d'accueil des gens du voyage, des 20% de logements sociaux imposés par la loi SRU, ou encore pour les modalités des élections municipales.

Ces chiffres serviront surtout au redécoupage électoral, promis par Nicolas Sarkozy. Les Echos rappellent que les départements auront un député par tranche de 125.000 habitants, avec un minimum de deux députés par départements, comme le veut la tradition républicaine.

C'est pourquoi la nouvelle méthode de calcul annualisée inquiète certains édiles. Avant 2004, le recensement se faisait tous les huit ou neuf ans. Désormais, il a lieu tous les ans afin de produire des chiffres sur la situation démographique française de façon régulière. ( :icon_up: ) Ainsi, dès le 15 janvier débutera l'enquête de recensement 2009, durant laquelle 18.000 agents recenseurs interrogeront 9 millions d'habitants de 7.000 communes de moins de 10.000 habitants et 8% des habitants des 892 communes de 10.000 habitants et plus. En clair, les enquêtes annuelles fonctionnent par roulement : par exemple, les communes de moins de 10.000 habitants sont réparties en cinq groupes, qui sont recensés une fois tous les cinq ans.

» Pour plus de renseignements, consultez le site l'Insee

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est quand même plutôt une bonne nouvelle. Ca vous ennuie parce que ça repousse à un peu plus tard l'effondrement du système de retraites :icon_up: ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est quand même plutôt une bonne nouvelle. Ca vous ennuie parce que ça repousse à un peu plus tard l'effondrement du système de retraites :icon_up: ?

Pas sûr, vu que la hausse de la population se produit aussi grâce à l'accroissement de l'espérance de vie. Ce qui est inquiétant, c'est que l'état se félicite de s'occuper du ventre des femmes.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois qu'il se réjouit de la natalité mais pas qu'il se félicite de s'en "occuper" ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pas sûr, vu que la hausse de la population se produit aussi grâce à l'accroissement de l'espérance de vie. Ce qui est inquiétant, c'est que l'état se félicite de s'occuper du ventre des femmes.

Cependant il me semble que la France est aussi champion d'Europe en ce qui concerne la fécondité, non ?

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/…nd_deurope.html

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je vois qu'il se réjouit de la natalité mais pas qu'il se félicite de s'en "occuper" ?

Ce ne sont évidemment pas les fonctionnaires de l'INSEE qui vont féconder toutes les femmes enceintes. Mais la natalité est une préoccupation du gouvernement, en la personne de Nadine Morano, par exemple ici:

http://www.agevillage.com/actualite-2211-1-Demographie.html

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirais qu'ils s'y prennent mal, mais on est loin d'être rendu au stade des mères pondeuses élevées en batterie (quoique, la législation évolue dans le sens des mères porteuses). Et il me paraît normal que la baisse de la natalité et le vieillissement de la population soient préoccupants pour un politique, et pas seulement parce que ça fait moins de sujets à gouverner ;-).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je dirais qu'ils s'y prennent mal, mais on est loin d'être rendu au stade des mères pondeuses élevées en batterie (quoique, la législation évolue dans le sens des mères porteuses). Et il me paraît normal que la baisse de la natalité et le vieillissement de la population soient préoccupants pour un politique, et pas seulement parce que ça fait moins de sujets à gouverner ;-).

On devrait faire le catalogue de toutes les mesures gouvernementales destinées à "encourager la natalité", des allocations familiales aux congés de maternité-paternité. C'est plus qu'une préoccupation, c'est une occupation à temps plein, le poste de ministre de Morano le démontre.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est quand même plutôt une bonne nouvelle. Ca vous ennuie parce que ça repousse à un peu plus tard l'effondrement du système de retraites :icon_up: ?

Les enfants du "baby boom" actuel n'entreront au mieux sur le marché du travail que dans les années 2020-2030. Cela laisse un sacré gouffre d'ici là. Et rappelons que les States qui ont un taux de natalité encore supérieur au nôtre rencontrent eux aussi des difficultés avec leur système de retraites.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La raison de cette augmentation ? (…) Avec un taux de natalité de 12,8% et une mortalité de 8,3%, la France fait en effet figure de bonne élève.

:icon_up:

Punaise un taux de natalité de 12,8% en France, c'est mieux que n'importe quel pays d'Afrique.

Quant au taux de mortalité, même la Corée du Nord fait mieux que la France.

PS: les journalistes sont des cancres.

PPS: stats internationales

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
:icon_up:

Punaise un taux de natalité de 12,8% en France, c'est mieux que n'importe quel pays d'Afrique.

Quant au taux de mortalité, même la Corée du Nord fait mieux que la France.

PS: les journalistes sont des cancres.

PPS: stats internationales

Dans tes stats internationales (taux de natalité), on trouve

"147 171 France (métropolitain) 12.91 2007 est."

A priori, ce chiffre journalistique est donc correct et relativement dans la moyenne européenne (rien de bien étonnant). Les pays africains sont plutôt bien au-dessus de 20.

Quant à la mortalité : http://www.statistiques-mondiales.com/mortalite.htm , elle semble correcte aussi. Et les chiffres de la Corée du Nord seraient à prendre avec des pincettes.

-> je suppose donc que tu voulais insister sur le "%" en lieu et place du "‰". Ton message n'était pas clair.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est en pourmille et pas pourcent soit 1.28% et non 12.8%!

Oui, je n'ai compris qu'après le message de Dinsdale.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dans tes stats internationales (taux de natalité), on trouve

"147 171 France (métropolitain) 12.91 2007 est."

A priori, ce chiffre journalistique est donc correct et relativement dans la moyenne européenne (rien de bien étonnant). Les pays africains sont plutôt bien au-dessus de 20.

Quant à la mortalité : http://www.statistiques-mondiales.com/mortalite.htm , elle semble correcte aussi.

Certes mais elles ne sont pas exprimées en pourcentage mais pour mille.

je suppose donc que tu voulais insister sur le "%" en lieu et place du "‰". Ton message n'était pas clair.

Volontairement. Cette erreur du Fig m'a brulé les yeux.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette petite erreur d'un zéro (je parle du signe "pour mille", hein) n'est pas le point le plus rigolo de l'article, qui s'inscrit sous le signe du cocorico triomphant. J'attends de voir les statistiques du chômage des jeunes pour rigoler encore plus.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après réflexion il me semble que les taux ne sont pas annuels mais sur 7 ans donc correct!

Mais tout cela est mal formulé dans l'article!

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les enfants du "baby boom" actuel n'entreront au mieux sur le marché du travail que dans les années 2020-2030. Cela laisse un sacré gouffre d'ici là. Et rappelons que les States qui ont un taux de natalité encore supérieur au nôtre rencontrent eux aussi des difficultés avec leur système de retraites.

Années où les estimations les plus sérieuses prédisent la situation d'un actif pour un retraité. Avec beaucoup beaucoup de chance (et pas mal de rigueur budgétaire quand même), le système de répartition peut encore s'en sortir.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout celà est on ne peut plus logique. C'est une clé du maintien du système de pyramide dont ils se repaissent grassement. En fait, ça tend plutôt à prouver que, contrairement à ce qu'on lit souvent ici, l'industrie politique française est plus maligne que ses équivalentes des pays voisins.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

meme article ce matin dans libe…

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tout celà est on ne peut plus logique. C'est une clé du maintien du système de pyramide dont ils se repaissent grassement. En fait, ça tend plutôt à prouver que, contrairement à ce qu'on lit souvent ici, l'industrie politique française est plus maligne que ses équivalentes des pays voisins.

Pas si sûr. Il faudrait savoir si ces nouveaux citoyens coûteront ou rapporteront de l'argent à l'état. Or si on regarde les chiffres de l'augmentation de la dette publique depuis 30 ans, il devient évident qu'en moyenne, chaque citoyen coûte à l'état. Ce coût est couvert par l'emprunt. Et tout indique que ce sont les plus assistés par l'état qui se reproduisent le plus. Pas très bon signe tout ça.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pas si sûr. Il faudrait savoir si ces nouveaux citoyens coûteront ou rapporteront de l'argent à l'état. Or si on regarde les chiffres de l'augmentation de la dette publique depuis 30 ans, il devient évident qu'en moyenne, chaque citoyen coûte à l'état. Ce coût est couvert par l'emprunt. Et tout indique que ce sont les plus assistés par l'état qui se reproduisent le plus. Pas très bon signe tout ça.

Ne pas confondre l'industrie politique et l'Etat. Ses membres peuvent engraisser pendant que l'Etat s'endette*. Nous ne le constatons malheureusement que trop chaque jour.

*: en réalité, l'Etat ne s'endette pas. Il endette les contributeurs nets du moment ou il faudra rembourser, ou alors (plan B ), il apauvrit les créancier qui ne toucheront pas leurs sous une fois venu le moment de la cessation de paiement.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ne pas confondre l'industrie politique et l'Etat. Ses membres peuvent engraisser pendant que l'Etat s'endette*. Nous ne le constatons malheureusement que trop chaque jour.

*: en réalité, l'Etat ne s'endette pas. Il endette les contributeurs nets du moment ou il faudra rembourser, ou alors (plan B ), il apauvrit les créancier qui ne toucheront pas leurs sous une fois venu le moment de la cessation de paiement.

Dans ce cas, effectivement nous sommes d'accord. Je pensais que tu voulais dire que les politiciens français étaient plus prévoyants que leurs homologues européens, dans le sens de plus aptes à sauvegarder leur système pyramidal. Or ce n'est pas le cas. Cet accroissement de la natalité permet de se remplir les fouilles à court terme (voir les exigences d'augmentations de subventions mentionnées dans l'article, avec les perdants de la région Champagne-Ardennes qui vont devoir se serrer le ceinturon) mais n'améliorera pas la durabilité du système.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pas si sûr. Il faudrait savoir si ces nouveaux citoyens coûteront ou rapporteront de l'argent à l'état. Or si on regarde les chiffres de l'augmentation de la dette publique depuis 30 ans, il devient évident qu'en moyenne, chaque citoyen coûte à l'état. Ce coût est couvert par l'emprunt. Et tout indique que ce sont les plus assistés par l'état qui se reproduisent le plus. Pas très bon signe tout ça.

C'est précisément ce que j'expliquais dans mon introduction : tout indique que le but de cette politique familiale est d'enfoncer la population française dans le socialisme, c'est une fuite en avant dans la destruction de sa civilisation.

Tendance confirmée par la nouvelle méthode de comptage de la population, dont je m'étonne que personne n'en ait relevé le caractère parfaitement totalitaire : Désormais, il a lieu tous les ans afin de produire des chiffres sur la situation démographique française de façon régulière.

Autrement dit le recensement va devenir continu, par roulement, et la surveillance du gouvernement permanente, au lieu de la période des 7 ou 8 ans auparavant. Ainsi, dès le 15 janvier débutera l'enquête de recensement 2009, durant laquelle 18.000 agents recenseurs interrogeront 9 millions d'habitants de 7.000 communes de moins de 10.000 habitants et 8% des habitants des 892 communes de 10.000 habitants et plus.

Il s'agit de mettre en place une véritable police démographique. Les détails dans ce document de l'Insee au nom évocateur :

Le recensement de la population vivant en France.

A ce sujet, lire Résistance au recensement , par Lemennicier. Article éclairant sur la mécanique politique de ces enquêtes :

http://lemennicier.bwm-mediasoft.com/displ…p?articleId=158

D'où vient le mot Statistique :

du latin statisticus qui veut dire "relatif à l'Etat", le mot Statista veut dire "homme de l'Etat" ,

Que veut-il dire aujourd'hui

il veut dire " étude méthodique des faits sociaux par des procédés numériques ( classements, dénombrements, inventaires chiffrés, recensement) destinée à renseigner et aider les gouvernements".

Le Petit Robert

Cette différence de langage n'est pas anodine, elle est là pour masquer le véritable origine de la statistique.

(…)

Car comble d'ironie, le Maire de Saint Cloud croît sans doute qu'il œuvre pour le bien de la commune en distribuant des subventions à des associations, des permis de construire à des super marchés, ou en appliquant un plan d'occupation des sols ou un aménagement territorial qu'il ne décide mais qui lui est imposé par un schéma directeur.

(…)

En quoi tous ces renseignements regardent nos élus?

La lettre est on ne peut plus explicite sur ce sujet.

Le montant des subventions de l'Etat aux collectivités locales, le mode d'élection , la rémunération des élus et celle des fonctionnaires territoriaux , le mode de scrutin municipal, les règles d'urbanisme, ou l'implantation d'une pharmacie … tout cela dépend du résultat du recensement.

C'est en réalité cela qui les intéresse.

MAIRIE DE SAINT-CLOUD

Saint-Cloud, le 26 MARS 1999

Le Maire

Madame, Monsieur,

Le Recensement Général de la Population 1999 est une opération très importante pour l'Etat, mais aussi pour les Collectivités Territoriales. C'est la raison pour laquelle, je suis personnellement intervenu pour aider les agents recenseurs. J'ai, en particulier, adressé une lettre aux quelques Clodoaldiens qui refusaient de remplir les questionnaires fournis par l'INSEE.

La plupart des administrés récalcitrants ont admis mes arguments et répondu à l'enquête. En revanche quelques Clodoaldiens, dont vous êtes, ont refusé, soit de recevoir l'agent recenseur, soit de rendre les questionnaires.

Le Recensement Général de la Population a été annoncé par tous les moyens nationaux de communication: la Presse, la Télévision, la Radio…A SAINT-CLOUD, les bulletins municipaux ont exposé l'intérêt de cette opération pour chaque Clodoaldien.

Puisque vous semblez n'avoir pas compris la portée de cette opération nationale sur le plan local je vous livre les réflexions suivantes :

Le chiffre de la Population entre, pour une bonne part, dans le calcul des subventions que l’ETAT verse aux Communes pour financer leurs dépenses de fonctionnement. Ceux qui refusent de se faire recenser sont donc responsables d'une diminution des aides de l'Etat, et .par voie de conséquence, obligent le Conseil Municipal à majorer le produit des impôts locaux…

(souligné dans la lettre)

La connaissance du nombre d'habitants, par quartier, est nécessaire aux Elus locaux pour bien orienter leur choix en matière d'équipements collectifs. La décision de construire une crèche, une école maternelle, un gymnase, un établissement culturel, etc…, ne peut se prendre à la légère..

Les statistiques tirées de chaque Recensement Général de la Population sont donc indispensables. Encore faut-il qu'elles soient parfaitement fiables et qu’il n'y ait eu qu'un minimum d'oublis de la part des agents recenseurs, ou de refus de la part des familles recensées. C'est pourquoi je vous demande de répondre au questionnaire de l'INSEE, ne serait-ce qu'en remplissant la partie quantitative des fiches de renseignements et de les retourner directement à la mairie.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très juste. Il serait d'ailleurs intéressant de savoir si ces statistiques ne sont pas surévaluées…

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est précisément ce que j'expliquais dans mon introduction : tout indique que le but de cette politique familiale est d'enfoncer la population française dans le socialisme, c'est une fuite en avant dans la destruction de sa civilisation.

Je ne pense pas que c'est le but de l'industrie politique. Pour les gens qui se nourissent du système, selon les échelons le but n'est rien d'autre qu'un poste en Mairie ou un HLM, ou pour les plus hauts placés le statut et le prestige (-> les gonzesses) et comme petit plaisir supplémentaire qui ne gâte rien : une situation matérielle somme toute pas inconfortable du tout.

La fuite vers le socialisme et la fin de la civilisation ne sont que des dégâts collatéraux il est vrai un peu regrettable, mais ont ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs (de (gauche) caviar).

Je pense que la plupart d'entre eux doit quand même bien sentir que leur mode de vie conduit à terme à la ruine du pays, mais c'est si doux tant que ça dure, comment pourraient-ils s'arrêter avant?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est la pente savonneuse du surendettement. "Après moi, la dette-luge!"

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
A ce sujet, lire Résistance au recensement , par Lemennicier. Article éclairant sur la mécanique politique de ces enquêtes :

http://lemennicier.bwm-mediasoft.com/displ…p?articleId=158

Le chiffre de la Population entre, pour une bonne part, dans le calcul des subventions que l’ETAT verse aux Communes pour financer leurs dépenses de fonctionnement. Ceux qui refusent de se faire recenser sont donc responsables d'une diminution des aides de l'Etat, et .par voie de conséquence, obligent le Conseil Municipal à majorer le produit des impôts locaux…

(souligné dans la lettre)

Ah, si c'est pour piquer des sous aux habitants des communes voisines (ou éloignées) pour les dépenser dans notre commune, il fallait le dire tout de suite. Surtout que toutes les autres communes font de même, on ne va pas se gêner.

Belle mentalité.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.