Jump to content

FictionTotale

Nouveau
  • Posts

    24
  • Joined

  • Last visited

About FictionTotale

  • Birthday 12/02/1999

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique
  • Ma référence
    Raymond Aron, De Gaulle

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Grenoble
  • Interests
    Histoire

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je ne sais pas s'il s'agit du bon fil (un modo interviendra pour déplacer j'imagine) pour cela mais je vais poster le message dans le doute juste avant mon cours. J'ai plusieurs fois tenté d'engager le dialogue (oui je suis fou et j'ai du temps à perdre) avec des marxistes-léninistes ou peut-être davantage maoïstes tendance très woke. Et puis je me suis souvenu de ce fil et de cette citation plus haut ce qui m'a fait cogiter un certain temps. Je ne sais pas comment faire comprendre le potentiel totalitaire de la culture woke car ils assimilent systématiquement une inégalité comme le résultat d'un problème structurel. Ils nient totalement la rationalité (même partielle) de l'individu en extériorisant systématiquement n'importe quel choix. Une vision ultra-déterministe en somme. Je m'échine à leur faire comprendre que l'humain n'est pas un puzzle que l'on désosse mais rien n'y fait ils restent dans l'eschatologie soviétique à base de société parfaite post-capitaliste. (Quand je vois des marxistes wokes critiquer le gaullisme par son autoritarisme alors que l'URSS qu'ils défendent est trois fois pire, ça me donne envie de hurler soit-dit en passant.) Ce qui est fascinant c'est qu'ils indiquent que toute faute est au fameux ultraturbolibéralisme français qui corrompt les pensées de gauche pour l'intérêt du capital Mais jamais ils ne se questionnent sur leur (post)constructivisme qui est une voie toute trouvée pour mener à une dictature et qui pinaille pour la moindre chose. Ils voient du fascisme partout mais portent en eux les germes totalitaires. Voir du fascisme partout est une spécialité des semi-habiles qui usent et abusent de Sternhell (je préfère Berstein, Milza, Winock, sans doute mon sang chauvin qui ressort) Autre point dans la lignée du néoantiracisme égalitariste que je trouve curieux c'est que les marxistes ne parviennent plus à trouver une voie "orthodoxe" lorsqu'ils se placent au sein de notre société actuelle mais je m'explique : -Soit il se penche sur les travaux intersec et finit par sombrer dans le wokisme le plus total -Soit il devient nazbol et compatible avec notre grand mal français dit-on, le gaullo-communisme Mon soucis quand je discute avec une approche libérale est que je peine à lancer mon estoc dans le flan de ces gens puisque l'un des principes du libéralisme est de savoir rester humble face à la complexité des relations et de ne pas essentialiser mais justement, l'humilité est faible pour attaquer les marxistes (surtout les autoritaires). Ainsi existe t-il une approche à laquelle je n'ai pas pensé ? Avez-vous un avis ?
  2. Un bon point démocratique serait de pouvoir contrôler en tant que citoyen. Avec la masse de ressources qu'ils prennent dans les taxes, on aurait de quoi vivre sur un petit nuage si ce n'était pas volé. Restreindre le pouvoir du collectif en France ça ne passera jamais, mais pourquoi ne pas proposer de s'approprier une partie de ce pouvoir ? Lors de mes discussions on a systématiquement rejeté une vision libérale du chantier à faire mais si on l'aborde d'un point de vue "démocratisant/anti-autoritaire" ça passe quand même bien mieux dans l'opinion. Ou alors je me fais fausse idée ? Bon ça c'est une spécialité de chez nous, on maximise l'inutile tandis que l'on réduit ce qui est utile. Même chez les socdems durs ils en ont conscience de nos jours, c'est dire
  3. On ne peut pas disposer d'audits des finances publiques efficaces ? Je vois passer en permanence des appels visant à "rationaliser la structures des comptes" etc mais rien n'est fait, ça fait plus de vingt ans quand même.
  4. Pas faux mais tout dépend de la tolérance à la douleur dans ce cas. C'est comme écouter du Kaaris qui raconte qu'il "pose des billets sur un gros cul", c'est amusant 30 sec. Ou alors vous ne le dites pas mais chaque membre de ce forum se met l'internationale pendant le petit déjeuner avec son mug Lénine
  5. Fatals Picards c'est de gauche voire de gauche clouscardienne sur certains morceaux toutefois.
  6. De ce que je vois un peu partout les jeunes commencent gentiment à dire aux vieux d'avoir la tenue de faire profil-bas au vu des restrictions imposées à la population. Je vois même passer des pro-confinement du début qui commencent à briser un boulard quand ils voient un vieux faire le boomer de base.
  7. Le grand soir ne sera pas pour tout de suite. Pour ce qui est des jeunes, c'est sans doute capable de pousser l'anti confinement mais c'est aussi ce qui fait parfaitement le beurre de la gauche et de l'extrême-gauche. Ils tombent sur tout le monde, il n'y a qu'à voir ceux qui relativisent le fait d'être étudiant avec bourse par rapport à un employé qui perd son boulot, ces gens-là se font défoncer un peu partout.
  8. Aucun modèle n'est éternel, si l'humanité doit passer par ce système alors il y passera. Sous réserve d'éviter un hiver nucléaire avant bien sûr. Je vais voir ce que je peux trouver avec la barre de recherche. Quelqu'un peut me contraindre à la prescription ? Appliquer des lois chez autrui n'est pas vraiment tolérable. En tant que tel le système d'anarcapisme ne me semble pas vraiment compatible avec le fait qu'un seul individu puisse tout prendre, il se fera tuer avant. Le cas hors-anarcapie qui s'approcherait le plus de l'individu/groupe très réduit qui collecte tout serait sans doute la combinaison des industriels et des politiques ainsi que d'une technologie très avancée afin d'établir une sorte de gouvernement chinois mondial. C'est une possibilité surtout lorsque l'on voit les magouilles entre les étatistes, les lobbys et les institutions supra-nationales mais...une chance sur combien ? Je note tout ceci.
  9. Bien sûr, on débat sur l'idée et non la personne. Je vais potentiellement lurker un moment vu la quantité de sujets et l'ancienneté du forum. (mais pas non plus à l'excès quoiqu'il faudra bien jongler entre internet et la Fac à la rentrée) La provoc' n'est pas vraiment ma tasse de thé, peut-être qu'en j'aurai 60 ans mais pas avant. Et merci bien Pour sûr, mais dans une société sous l'égide de l'anarcho-capitalisme, rien ne devrait être en droit de retirer mon droit à la propriété même si je n'y place jamais les pieds enfin sauf si j'ai manqué quelque chose dans la réflexion. Ce qui me fait me demander comment défendre d'immenses terres dans une telle société. S'il faut employer des mercenaires mais que l'on a des revenus trop faible, les terres ne sont plus défendues que par le fait de les déclarer comme siennes. Du coup comment procéder ? Si je suis seul un groupe de vingt individus n'a que faire de violer mon NAP. Merci, j'aime bien les countryballs, c'est un peu l'équivalent du neurchi en histoire pour les plus vieux (enfin dans les années 2010) Je compte essayer de lurker un maximum oui. Mail entièrement lu, en principe je crois tomber dans les clous ! Petite question car je ne crois pas l'avoir vu dans le règlement ou alors je l'ai manqué mais qu'en est-il des sujets un peu vieux ? On peut les déterrer, il y a t-il une date limite ? Beaucoup de forum n'aiment pas les UP donc au cas où...
  10. Je ne compte pas m'essayer au petit jeu socialisant mais pour répondre d'une manière plus générale je n'ai pas nécessairement tous les réflexes du libéral ce qui fait que l'évidence ne me sautera pas immédiatement aux yeux. Sans oublier que je préfère ne pas trop avancer d'éléments dotés d'une assurance infaillible, j'ai bien regardé les sujets sur les autres nouveaux et les plus téméraires se sont rapidement fait massacrer (et même des anciens sur d'autres sujets). Merci bien. Le chemin est long mais je ne suis pas du genre à poser les pieds sur la table chez des inconnus Merci merci
  11. Merci Et bien je viens d'apprendre quelque chose, ça la fout mal comme on dit. Je ne sais pas s'il y a une rediffusion existante mais je la regarderai à l'occasion (ou même un résumé). Discuter de tout n'est pas à la portée de tous j'imagine, entre les réglementations, la peur de perdre son débat, se faire ostraciser et sa propre morale...
  12. Oups, désolé j'ai sauté du cochon à la vache. Je pensais davantage au Black Lives Matter.
  13. Les marxistes orthodoxes critiquent également cette nouveauté racialisante mais se dire qu'ils vont peut-être voir que leur enfant idéologique a formé la résurgence d'un esprit puissamment autoritaire, c'est amusant et triste à la fois. Espérons que cela ne soit qu'un effet de mode et que cela se tasse.
  14. La violence des premiers actes est au moins la preuve que le besoin de liberté est réel dans la population. La répression a été vraiment intense. Malheureusement la récupération politique a constitué la fin du mouvement en tant que mouvement des libertés. Il a été peu à peu remplacé par une justice sociale puis par de l'égalitarisme. Intéressant néanmoins de constater à quel point le peuple est détesté par les élites, il s'est fait traiter d'absolument tout. Quoique l'on en pense, les braises sont là, il suffit de les relancer. Bien sûr, après reste à savoir comment équilibrer le tout. Il me semble être tombé sur un sujet fustigeant LR il y a peu d'ailleurs Le libéral-conservateur est-il en mesure de résister aux délires BLM etc ? C'est une question que je me pose car la séparation de la morale et de la politique est une chose, mais lorsque la morale débarque pour essayer d'instituer un mouvement contre les "privilégiés", c'est légèrement plus problématique. (Ah et si jamais il vaut mieux que je cherche d'autres sujets n'hésitez pas à me le dire, au lieu de poser des questions ici)
  15. Je crois que j'ai croisé cette phrase sur un sujet en regardant le forum il y a un mois. Trop socialisant ? Étatisant ? Les Gilets Jaunes ont déboulé contre les taxes après tout. Et ces gens-là ne sont pas pour autant des riches qui plus est. Pour l'extrémisme j'ai remarqué oui, quand je suis tombé sur la proposition de cesser absolument tout don d'argent pour aider les miséreux du tiers-monde, j'étais...intrigué. (Mais je comprends le raisonnement bien sûr, c'est simplement qu'ailleurs on aurait traité ceci de vilain facho raciste) Je pense qu'être contre l'euro et l'institution européenne est une bonne chose, la souveraineté est importante. Concernant l'immigration c'est sans doute la crainte de voir un pays se fragiliser et tourner dans la question d'ordre ethnique, quoiqu'en étant accélérationniste cela pourrait aider à l'anarchisme.
×
×
  • Create New...