Jump to content

Arzak

Yabon Nonosse
  • Posts

    41
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Lieu
    space

Ideas

  • Tendance
    Libéral classique
  • Ma référence
    moi

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je pense que Zemmour est libéral tout simplement parce qu'il souhaite sortir la France du magma dans lequel on est englué actuellement: étatisme ultra, insécurité, liberté d'expression des plus restreinte en Europe, soumission totale de la France à l'UE et à l'OTAN... Je pense qu'une présidence de Zemmour ressemblerait à une présidence de Donald Trump en mieux. Zemmour aurait les avantages de Trump sans les inconvénients. Par exemple Zemmour à la différence de Trump est un homme intelligent. Trump a fait de graves erreurs en tant que président à cause de son ignorance et de son impulsivité. On remarque que les USA après 4 ans de Trump tiennent encore débout. Je pense que Zemmour en tant que président ne serait pas pire que Macron.
  2. Quand on lis les conversations concernant Zemmour sur liberaux.org, on a l'impression de lire des discussions sur des forums trotskistes ou SJW concernant l'URSS et Staline. Les liborgiens essaient de t'expliquer avec des arguments douteux comme quoi Zemmour n'est pas libéral. Alors que quand on regarde Zemmour, il est qualifié d'ultralibéral par les partis et les journalistes d'extrême gauche français(cf les cadres et les militants LFI). Même des journaux centriste comme Marianne qualifie Zemmour de libéral: https://www.marianne.net/politique/eric-zemmour-est-un-ultra-liberal Ce genre de discussion me fait penser aux militants trotskistes actuels quand on leur fait remarquer que Staline a opprimé et commis des massacres au nom des idéaux communistes. Ces derniers te rétorqueront que Staline n'a rien à voir avec le communisme. Ils vont même essayer de te faire gober que Staline était de droite. Qu'importe si les journaux qui faisaient l'apologie de Staline étaient tous des journaux de gauche: En lisant ce forum, j'ai l'impression que pour les liborgiens, c'est un peu la même mauvaise fois qu'avec la gauche trotskiste ou SJW. Tout ce qui n'est pas anarcap pour un liborgien est nécessairement désigné comme étatiste voire comme socialiste. Les liborgiens comme l'ultra-gauche cultivent un idéal de pureté idéologique qu'ils refusent de confronter au réel.
  3. C'est sûr que les intérêts d'un individus ne sont pas toujours déterminé par son sexe et son groupe ethnique. Mais ce que je veux dire par là c'est que comme on peut le lire sur des sites internet orientés politiquement "woke" ou "sjw",les sexisme peut être également de nature systémique. Les femmes conservatrices peuvent avoir des croyances influencées par un environnement sexiste: La plupart des femmes au foyer ne le sont pas parce qu'elles sont forcées, par exemple, mais par choix. Cependant ce choix est modulé par le fait qu'elles ont grandi dans une société qui continue d'associer ce rôle aux femmes, au fait que les entreprises tiennent compte de cette attente envers les femmes et leur donnent moins de possibilités d'avancement car elles s'attendent à ce qu'une fois devenues mamans, elles pourront moins se consacrer à l'entreprise, du coup, le père est souvent celui qui gagne le mieux sa vie, et cela devient logique que ce soit la mère qui reste à la maison. Par ailleurs, un père qui déciderait de rester à la maison se retrouverait face au même plafond de verre que les femmes. Cela s'applique au travail à temps partiel, qui est actuellement plus courant que travailler au foyer. Voilà comment on se retrouve avec un système éminemment sexiste sans qu'il n'y ait nécessairement quelqu'un dans la dynamique qui a fait un choix par conviction sexiste. La femme reste à la maison car elle gagne moins, l'homme travaille plus car il gagne plus, et le patron donne moins de responsabilité aux femmes parce qu'il s'attend à ce que la maternité les rendent moins disponibles (même quand elles sont célibataires car il est attendu qu'elles deviennent mères un jour), et que l'expérience lui donne raison. Et le tout s'auto-alimente. T'y ajoutes le fait qu'il existe tout un mécanisme qui culpabilise plus les mères que les pères de ne pas assez s'occuper des enfants et que rien n'encourage un père à s'investir plus à la maison (au contraire, s'il le fait il se trouve freiné dans sa carrière)... Et voilà, ça fait des chocapics sexistes. D'ailleurs, je ne sais pas à quel point c'est encore valable de nos jours, mais en tout cas, il y a quelques années, en Suède, il y avait un congé parentalité de douze mois à partager entre le couple, avec au minimum un mois pour chacun. Ben, le père faisait quasi systématiquement un mois et la mère onze, car si le père faisait plus, ben, il se retrouvait avec le même plafond de verre que les femmes. source: L'Union Sacrée • Consulter le sujet - Différence du rapport au genre entre hommes et femmes. (lunionsacre.net) C'est pour cette raison que je pense qu'être femme et politiquement engagée à droite c'est un oxymore. Après je pense également que le libéralisme intéresse peu voire pas les femmes. La majorité des gens qui militent dans des associations libéraux sont issus d'écoles de commerces et d'ingénieurs. D'autres travaillent dans les très grandes entreprises et la finance. Ce sont des métiers qui intéressent peu voire pas les femmes. D'ailleurs on remarque qu'il y a très peu de femmes qui ont développées des idées libérales. Je pense notamment à Ayn Rand et Rose Wilder Lane pour les plus connues. Ensuite pour les vidéastes que j'ai mentionné, je ne pense pas qu'ils soient seulement opposés à une certaine vision du féminisme. Je pense au contraire qu'il y a une vision hyper viriliste dans leur propos. Une vision que l'on pourrait apparenter sur certains aspects au fascisme. La différence entre la gauche et la droite en France c'est que la gauche s'assume ouvertement comme étant féministe. Le féminisme en France fait parti de l'ADN de la gauche. La droite en France s'est toujours revendiquée comme étant conservatrice en termes de mœurs. Ensuite Marine Le Pen n'a jamais été apprécié par l'intelligensia de droite qui la considère comme étant une gauchiste: D'ailleurs Henry de Lesquen qui il y a 5-6 ans était à la tête d'une radio de droite, avait des mots durs à l'encontre de Marine Le Pen: https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-marine-le-pen-est-une-femme-de-gauche-selon-le-directeur-de-radio-courtoisie_947263.html Ensuite Eric Zemmour depuis ses débuts en tant que journaliste politique a toujours été de droite. Il a travaillé pour le quotidien de Paris puis pour le Figaro. Il passe pour un mec d'extrême droite parce que les partis de droites classiques(RPR,UDF,UMP puis LR) se sont gauchisés et tendent à devenir centristes. https://fr.wikipedia.org/wiki/Éric_Zemmour
  4. Pour ma part ce qui m'intrigue c'est de voir que malgré la surmédiatisation du féminisme aussi bien à la télé,à la radio, sur internet et les réseaux sociaux c'est de voir que le positionnement des femmes dans le monde réel va à contre courant du féminisme. Ce que je remarque c'est que beaucoup de journalistes et de politiciens de droite et d'extrême droite en France sont des femmes. Les femmes parviennent même à s'imposer comme cadre voire comme dirigeants de partis ou d'organisations de droite. Pour les républicains, on a Pécresse, Marine Le Pen est à la tête du RN depuis maintenant 10 ans. La jeune Marion Maréchal(30 ans et quelques) est à la tête de sa propre école de sciences politiques. Hors les positions de la droite française restent globalement changées. La droite est conservatrice en matière de mœurs et libérale(à plus ou moins divers degrés) économiquement. Cette situation semble assez paradoxale quand on sait que les hommes de droite tiennent toujours des discours ouvertement misogyne dans les médias et les réseaux sociaux. On pense notamment à Soral,à Zemmour,au Raptor,à Papacito,à Valek... De plus le management dans les grandes entreprises est parfois brutal vis à vis des femmes. Le harcèlement sexuel en entreprise reste toujours un problème: https://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/---dgreports/---gender/documents/briefingnote/wcms_740222.pdf Ainsi comment expliquer que beaucoup de femmes s'accommodent des discours conservateurs et libéraux de la droite française alors qu'elles en sont les premières victimes?
  5. Une vidéo où Asselineau tient un discours relativement "liberhallal". Dommage qu'il fera en 2022 comme pour l'élection présidentielle de 2017, seulement 1% des voix.
  6. Pour Coquerel, membre de la LFI,Zemmour serait ultra-libéral: Aux yeux des gens de la LFI, tous ce qui n'est pas écolo ou trotskiste comme eux doit nécessairement être considéré comme étant du libéralisme. Si on se réfère à la discussion que Zemmour a eu avec Koenig, on remarque que ce dernier considère Zemmour comme un bonapartiste(selon la terminologie de René Rémond): https://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/11/07/31003-20141107ARTFIG00380-gaspard-koening-raconte-son-debat-avec-eric-zemmour.php
  7. Je poste une dernière fois sur ce sujet. Ce qui vous donne l'illusion d'être intelligent et vous rend arrogant c'est surtout l'ambiance de secte qui règne sur ce forum. Si on sort de liborg,on remarque que beaucoup de libéraux français ont une perception infiniment plus nuancée et plus subtile du fonctionnement des sociétés humaines. Un libéral français tel que Babeau défend l'obligation vaccinale. A la différence de ce forum, il ne relaie pas les délires complotistes des antivax qui voient la macronie comme une dictature: https://www.lefigaro.fr/vox/societe/olivier-babeau-oui-a-l-obligation-vaccinale-pour-retrouver-notre-liberte-et-notre-prosperite-20210705 Soral a aussi lancé grâce à E&R la carrière de nombreux droitards. Ces derniers l'ont trahi parce qu'ils voulaient avoir dans l'immédiat leur part du gâteau. Ils voulaient devenir riche et célèbre dans l'immédiat. Ils ont compris que pour pouvoir passer à la télé et la radio,il fallait trahir et donc ils ont fait ce qu'il fallait faire. Le forum liberaux.org est accessible au grand public. Ce n'est pas une secte ou une loge maçonnique dans laquelle on a le droit d'y entrer uniquement parce qu'on y a été coopté ou parce qu'ont connait des gens à l'intérieur. N'importe qui peut s'inscrire sur liborg. De plus on remarque que les gens qui font vivre ce site ne se comportent pas toujours correctement. Et j'en veut pour preuve les insultes et les invectives que je me suis pris. Mais à vrai dire,elle n'ont aucun effet sur moi car je ne suis pas un caliméro. Et j'estime que me mettre en colère sur internet face à de parfaits inconnus sous pseudo est contreproductif. Ensuite j'estime qu'il est parfois enrichissant de discuter avec des personnes qui(tout en restant dans les limites de l'éthiquement tolérable)ont un point de vue divergent. Le libéralisme chimiquement pur est une utopie car les sociétés humaines sont extrêmement complexes et on ne peut pas les faire fonctionner en prenant comme point de départ, des notions tels que la liberté et l'individu. Un groupuscule comme E&R n'a aucun intêrét à créer un forum concurrent tout simplement parce que E&R est à la fois une association et un organisme commercial. Il n'est accessible qu'aux personnes qui y adhérent ou qui en sont les employés. E&R c'est comme amazon. Amazon est une entreprise de VPC, ses locaux et ses entrepôts ne sont pas accessible aux grands publics. Ensuite si Soral et ses partisans utilisent les réseaux sociaux et des forums comme celui-ci c'est dans un but promotionnel et publicitaire. Ensuite je comprend parfaitement le sens des mots que j'utilisé et j'ai moi-même donné la définition du mot cancel-culture. Le but de la cancel-culture c'est de boycotter et d'ostraciser les personnes aux discours problématiques ou politiquement incorrect. Hors ce que je remarque c'est qu'en tant que libéraux vous aurez plus tendance à rejeter un soralien qu'un militant du modem. Vous le ferez tout simplement parce que Soral est en dehors du paysage politique et qu'il a une réputation médiatique catastrophique. Ce qui n'est pas le cas de Bayrou. Ce dernier a été député et ministre à plusieurs reprises. Vous considérez un militant du modem comme fréquentable et ce même s'il ne partage pas l'intégralité de vos idées. D'ailleurs on remarque que le parti libéral éphémere AL a soutenu Bayrou et pas Jean Marie Le Pen(candidat soutenu par Soral) en 2007: https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/03/13/francois-bayrou-recoit-le-soutien-du-tres-liberal-edouard-fillias_882646_3224.html Un personnage historique comme Napoléon qui a commis des crimes de guerre et contre l'humanité ne devrait pas être érigé en héros national et avoir des statues à son effigie. On devrait en parler uniquement dans les manuels d'histoire.
  8. Penser que l'on peut débattre avec n'importe qui à la loyale en argument contre lui c'est totalement naïf et contreproductif. Il y a des personnes que tu n'arriveras jamais à convaincre tout simplement parce que leurs propos sortent totalement du cadre de la fenêtre d'Overton. Certaines personnes ont tout simplement des idées qui sont tout simplement indéfendables et sortent du cadre de la légalité Eric Naulleau(un mec de gauche moderé) a co-écrit en 2013, un livre avec Alain Soral dans lequel il a débattu avec lui: On remarque que Naulleau a été incapable de contrer l'argumentation de Soral. Il n'a pas été capable de le convaincre à renoncer à l'extrêmisme de droite et à l'antisémitisme. Ce qui a réellement contribué à l'effondrement de l'empire économique que s'est construit Soral autour de son groupuscule E&R c'est bel et bien la cancel culture. Les médias(télés et radios) l'ont boycottés. Soral s'est également brouillé avec la plupart des gens d'extrême droite avec qui il a travaillé. Ces derniers ont fini par le trahir pour devenir indépendant de lui. Sauf que je n'ai pas dit cela. Ce que j'ai dit c'est que cette posture neutraliste des libéraux est tout simplement démagogique. Ils défendent un principe qui dans les faits n'est pas appliqué. Rien que sur ce forum, vous cancellez les droitards dont vous estimez que les opinions sont trop éloignés des votre: Ce qui montre bien que dans les faits vous estimez que toutes les opinions ne se valent pas. Certaines sont tolérables, d'autres non. Un libéral préférera débattre avec un centriste comme Bayrou plutôt qu'avec un droitard avec des idées extrêmes comme Lesquen,le Lay ou encore Soral. Il y a 10-11 ans de ça quand j'étais encore à l'université, des étudiants de ma promo boycottaient des cours de profs dont ils n'appréciaient pas le contenu des cours. Quand j'ai vu que certains profs d'université évoquaient dans ces cours des intellectuels médiatiques controversés comme Finkielkraut, j'ai rapidement compris pourquoi. Je pense qu'au XXI ème siècle c'est quand même problématique de faire l'apologie d'un personnage historique qui pris le pouvoir suite à un coup d'Etat. C'est également problématique de faire l'apologie d'un personnage qui a commis des crimes de guerre sur l'ensemble d'un continent et qui a de surcroît rétablit l'esclave. C'est quand même anormal de voir des statues de ce personnages dans plusieurs villes de France comme à Cherbourg: Ensuite le dégoût de beaucoup français pour la police vient du fait que la police depuis que Macron est au pouvoir ne fait son métier honorablement. D'innombrables bavures ont été commises. Je pense notamment à l'affaire Benalla et à l'épisode des gilets jaunes. De nombreux gilets jaunes ont des yeux crevés. Sinon je suis d'accord avec toi concernant Che Guevara et le fait qu'Usul a un vieux fond communiste. Après sinon je préfère la cancel culture à la censure étatique. La cancel culture, elle permet d'éliminer une personne douteuse du paysage politico médiatique sans le faire passer pour un martyr. La censure étatique est inefficace car elle conduit à l'effet inverse recherché. On le voit avec le bras de fers entre Valls(premier ministre à l'époque) et Dieudonné dans les années 2010. Valls en cherchant à censurer Dieudonné par des moyens, a rendu ce dernier populaire.
  9. La définition de la cancel culture que donne wikipedia est la suivante: La cancel culture (culture de l'effacement), ou call-out culture (culture de la dénonciation), est une pratique née aux États-Unis consistant à dénoncer publiquement, en vue de leur ostracisation, des individus, groupes ou institutions responsables d'actions, comportements ou propos perçus comme problématiques1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Cancel_culture Comme l'illustre ce meme d'internet,la cancel culture est une pratique parfaitement libérale: Dans une société libérale, une personne(ou un groupe de personnes) a tout à fait le droit de boycotter ou d'ostraciser une personne dont elle n'aime pas les idées ou le comportement. C'est ce qui est arrivé à Trump sur les réseaux sociaux au début de cette année. Usul estime que les partisans de Napoléon(ou bonapartistes) doivent être boycottés, rejetés et marginalisés. Il estime que le bilan politique de Napoléon est indéfendable.
  10. Bien qu'Usul soit considéré comme un gauchiste ou un SJW et est de surcroît soit un personnage controversé sur youtube, on remarque que certaines de ces vidéos comportent des idées proches de celles des libéraux. La première concerne Napoléon. Il exige que la cancel culture soit appliqué à Napoléon, personnage historique dont on a célébré le bicentenaire de sa mort cette année. Napoléon était détesté de son vivant par les libéraux en raison de son autoritarisme et de son bellicisme(Benjamin Constant). Il était aussi détesté par certains libéraux en raison de sa politique protectionniste(JB Say: https://www.napoleon.org/histoire-des-2-empires/biographies/say-jean-baptiste-1757-1832-economiste-professeur/) A l'instar des libéraux,il s'oppose également au climat d'hostilité dont font l'objet les musulmans au sein de la société française: Ca c'est le problème des SJWs qui analysent les phénomènes sociaux sans savoir les resituer dans leur contexte historique. Ils analysent des phénomènes sociaux qui se sont passés au XVI ème siècle avec le regard d'une personne qui vit au XXI ème siècle. C'est un problème lié au manque de culture et de recul historique.
  11. Une vidéo du "Bouseux magazine",un SJW dans laquelle il estime que l'humour(celui du youtuber JDG) est selon lui une pratique d'extrême droite fasciste (et donc fondamentalement antilibérale) car il porte atteinte aux droits des minorités.
  12. Si je suis venu sur ce site c'est avant tout pour me renseigner concernant le libéralisme. Après être sur ce forum ne signifie pas pour autant que je suis d'accord à 100% avec l'orientation que prend ce forum qui dérive vers le complotisme et cautionne des points de vue d'antivax. Je ne partage pas votre point de vue qui fait la comparaison entre la France de Macron et l'URSS de Staline.
  13. A cause des complotistes antivaxs et de l'individualisme sidérant des français("mon corps m'appartient j'en fait ce que je veux"),on ne sortira sans doutes pas de cette crise sanitaire avant longtemps. L'épidémie repart de plus belle: https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/suivi-indicateurs?location=FRA
  14. Yves Cochet, ancien ministre prédit(en 2019) l'apocalypse pour 2039:
  15. Mélenchon refait de nouveau parler de lui dans les MSM. Il invite un de ses partisans à "péter la gueule" à un passant qui voulait prendre un selfie avec lui. Ces méthodes en disent long sur qui est Mélenchon et sur le fait que malgré une façade respectable, l'ultra gauche n'a pas changé depuis l'URSS.
×
×
  • Create New...