Jump to content

michel kohlhaas

Utilisateur
  • Posts

    405
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique
  • Ma référence
    hayek, Scruton

Contact Methods

  • Website URL
    https://www.youtube.com/channel/UCyhdn_pRtwsN1cpsmIsmasA

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    france

Recent Profile Visitors

525 profile views
  1. Du coup on est d'accord qu'elle sera convoquée devant les tribunaux pour "provocation à la discrimination" ?
  2. Allons, ils mènent une politique de freinage. Castex est capable d'appuyer sur la pédale à tout moment. A se demander pourquoi il ne pile pas carrément d'ailleurs.
  3. J'aime vraiment ton avatar. Je serais choqué de te croiser et de constater que tu n'as pas une tête de cheval alcoolisé.
  4. Donc du coup on vote pour qui les gars ? Edit : et les filles évidemment.
  5. Pour être complet, je rajoute mon 3e outsider pour la 2e place avec Macron : Michel Barnier. Derrière les deux autres mais il a un profil intéressant et, pour le coup, très dangereux pour Macron. Le 2e sera un des trois.
  6. Macron était à combien en septembre ? 8% de mémoire. Hollande combien en 2011 ? 5% ? La seule chose de certain est que les français veulent du changement. On peut parier sur la présence d'un outsider. Concernant Hidalgo, c'est un animal politique constamment sous-estimé depuis le début de sa carrière. Elle va performer. Aidé par la publication d'une étude "officielle" sur les changements de population. Et la Seine St Denis et d'autres endroits montrent par l'absurde la validité de la thèse. Avec une correction : Camus pense que les élites organisent volontairement le remplacement des blancs par des non blancs, Zemmour ne croit pas à cette volonté. La prochaine étape sera de reconnaître que les blancs en sont responsables puisqu'ils refusent se se reproduire en tant que groupe. Mais on n'en est tjs pas la.
  7. Hidalgo et Zemmour : l'un des deux sera forcément au second tour. Hidalgo a beaucoup de choses pour elle : femme, écolo-compatible, woke-compatible, la puissance de feu de la mairie de paris, l'intelligentsia parisienne va l'adouber pour peu qu'elle crève le plafond des 10% dans les sondages. On voit que, comme Zemmour, elle ne craint pas la démagogie la plus crasse. Je mets un petit billet sur elle, en cas que.
  8. Chacun son "filtre libéral". Pour moi, il raconte des âneries dès qu'il parle d'économie. Je me souviens de l'époque (il semble ne plus en parler) où il évoquait tous les 2 jours le concept marxiste "d'armée de réserve"... Sur ce sujet, il est nul mais pas plus que l'essentiel du personnel politique (à commencer par MLP). Mais la haine qu'il suscite vient des thèmes multiculturalistes et identitaires. On peut regretter que ces thèmes là, existentiel à plus d'un titre, soient classé comme indicible par l'élite sociale. A titre perso, je pense qu'il se détourne du vrai problème (la démographie des blancs et cette volonté de néant au sens nietzschéen) pour se concentrer sur l'islamisme. Mais l'attitude consistant à s'offusquer du moindre débat identitaire est un non-sens et une folie.
  9. Et Hollande parlait de sécession des banlieues c'est donc un sécessionniste ? Tous les commentateurs qui diagnostiquent un risque de guerre civile (et ils sont nombreux) veulent la guerre civile ? Evoquer un risque signifie vouloir sa réalisation ? Au fond, je n'ai pas une grande opinion de Zemmour mais je suis perplexe devant la haine, le mot n'est pas trop fort (on le voit ici), qu'il suscite. Comme si les thèmes liés à la problématique multiculturaliste étaient tabous, au sens quasi-religieux du terme.
  10. Si tu trouves la comparaison avec Dieudonné "factuel et équilibré" libre à toi. Entre le panégyrique et l'accusation de vouloir une guerre civile, tu sens une petite différence ? Critiquer un type parce qu'on n'est pas d'accord avec ses idées et l'accuser d'être le semblable d'antisémites notoires est autre chose. Par ailleurs, je connais pas mal de "libéraux", ou qui se définissent comme tel. La plupart sont éminemment cultivés. J'ai pourtant du mal à voir "un filtre libéral" qui les engloberait tous au-delà de "le marché est un outil formidable" et "le collectivisme c'est le mal".
  11. Et Zemmour n'en est clairement pas un. Mais entre "ne pas l'aimer" et écrire une tribune aussi violemment à charge, on peut imaginer un entre deux.
×
×
  • Create New...