Jump to content

État et surveillance


Recommended Posts

  • 2 months later...
  • 5 months later...
On 2/11/2021 at 8:11 PM, Nick de Cusa said:

au fond, en Belgique, aucune protection des donnees

 

https://www.pscp.tv/LesNews24/1ypKdgLAnWnxW

eh bien, ma foi, ca ne resoud pas le probleme mais ca reagit 

 

https://plus.lesoir.be/355785/article/2021-02-17/deux-demissions-lautorite-de-protection-des-donnees-frank-robben-isole

  • Yea 1
Link to comment

La surveillance des réseaux sociaux par le fisc se met en place:

https://www.numerama.com/politique/689673-fraude-fiscale-ca-y-est-la-surveillance-des-reseaux-sociaux-par-le-fisc-se-met-en-place.html

 

Si vous voulez mon avis: je pense qu'il s'agit en fait d'un effet d'annonces à des kilomètres de ce qu'il est réellement possible de faire.

- Il est très dur de corréler une identité fiscale avec une identité numérique

- déterminer par algorithme un niveau de vie à partir de traces sociales numérique me semble vraiment loufoque

 

Et puis, j'ai aussi cette certitude: la surveillance de masse ne marche pas.

 

Ce que je crois plus, c'est qu'ils ont déjà des "clients" en tête et qu'ils vont tenter de corréler leur doute avec ce qu'ils peuvent trouver sur Internet.

 

Je constate aussi qu'encore une fois, les tas consomme vraiment beaucoup de ressources à traquer ses concitoyens. 

 

  • Yea 2
Link to comment
  • 2 weeks later...

"Le ministre de l'Action et des comptes publics précise le dispositif, décrié, de surveillance massive par le fisc des réseaux sociaux, prévu en 2020. Ces outils informatiques seront limités à traquer trois cas de fraude: le trafic de marchandises (cigarettes), l’activité professionnelle non déclarée et la domiciliation fiscale frauduleuse."

 

Source: https://www.bfmtv.com/economie/economie-social/gerald-darmanin-precise-le-dispositif-de-surveillance-des-reseaux-sociaux-pour-lutter-contre-la-fraude-fiscale_AN-201911070027.html

 

On est quand même très éloigné de ce que l'on avait suggéré dès le début, à savoir être capable de détecter qu'une photo de M. Trucmuch sur Facebook en train de boire une Chimay bleue impliquerait une fraude fiscale potentielle. Je me disais bien aussi qu'il y avait quand même des limites technologiques largement dépassées. 

En gros, il n'y a rien de neuf: Bercy (en fait son prestataire) va se contenter d'aller parser des machins comme Instagram pour y récupérer des vendeurs à la sauvette.

Rien de bien révolutionnaire, et certainement pas une surveillance massive comme ce que l'on aurait pu supposer, ou laisser supposer; c'est souvent une bonne technique pour faire peur aux malheureux.

 

Si des gens de Bercy me lisent: tenez, je vous mâche le travail:

https://letmegooglethat.com/?q=cigarette+électronique+site%3Ainstagram.com

 

Link to comment


Si vous voulez mon avis: je pense qu'il s'agit en fait d'un effet d'annonces à des kilomètres de ce qu'il est réellement possible de faire.


Règle numéro un: ne jamais sous estimer l’adversaire.

Le traitement automatisé du flot de messages qui se déverse en permanence sur les réseaux est évidemment très difficile. Cela n’empêche pas de mettre en place des stratégies limitées et ciblées. L’article indique d’ailleurs les cibles visées. Le filet qui va en résulter prendra forcément quelques poissons et les politiques pourront s’en vanter.
  • Yea 1
Link to comment
  • 2 months later...
Quote

On s’offusque à juste titre du système de contrôle chinois, mais la collusion entre nos États de droit démocratiques et le secteur privé, à commencer par les Gafam, donne un tableau guère plus réjouissant, d’autant que ces mêmes États se posent en défenseurs des libertés et n’hésitent pas à donner des leçons au reste du monde. Le processus en lui-même pose question.

https://plus.lesoir.be/375648/article/2021-06-05/la-chronique-carta-academica-data-mining-et-protection-des-donnees-personnelles

  • Yea 1
Link to comment
  • 1 month later...

https://www.theguardian.com/world/2021/jul/18/revealed-leak-uncovers-global-abuse-of-cyber-surveillance-weapon-nso-group-pegasus

 

Quote

Human rights activists, journalists and lawyers across the world have been targeted by authoritarian governments using hacking software sold by the Israeli surveillance company NSO Group, according to an investigation into a massive data leak.

 

Quueeeellle surpriiiiiseeeee

  • Yea 2
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...