Aller au contenu

Messages recommandés

Je crois que tous les médecins connaissent cette affirmation: un rhume, si vous ne faites rien, ça passe en huit jours, avec des médicaments c'est rêglé en une semaine.

Je connaissais l'inverse, qui est encore plus drôle.

Encore une fois, peu de choses soignent mieux qu'une authentique cure de sommeil.

Plus aucun rhume ni grippe grâce à Gary "Dieu" Taubes! icon_mrgreen.gif

Sérieusement, depuis que je mange moins de glucides et que je prends un complément vitaminé, je suis autrement moins souvent malade, et c'est carrément moins grave. Je crois sincèrement que les deux jouent un rôle : les vitamines dans l'aspect "moins souvent malade", et le low-carb pour le côté "je récupère plus vite".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand les carottes d'une enseigne bio contiennent plus de pesticides que d'autres carottes non-bios

 

Citation

Les légumes bio sont-ils vraiment sans pesticide ? Pour en avoir le cœur net, des journalistes de France 3 ont fait tester huit marques de carottes, un légume qui a tendance à retenir les pesticides. Quatre d'entre elles sont issues de l'agriculture conventionnelle et quatre autres sont certifiées biologiques.

 

Les résultats sont surprenants. Du côté des carottes classiques, aucune trace de pesticides chez les produits Leader Price et Carrefour, contrairement aux légumes Lidl et du primeur du quartier qui contiennent des traces "inférieures aux limites maximales autorisées".

 

Côté bio, si les carottes Carrefour, Naturalia et La Vie Claire sont "irréprochables", celles de Bio c'Bon présentent "des résidus de trois produits phytosanitaires", "totalement interdits dans la culture biologique". "Nos carottes non-bio achetées 89 centimes le kilo contiennent moins de résidus que ces carottes bio à 2 euros 10", constate France 3.

Contactée par la chaîne, l'entreprise dément toute fraude. "L’évolution de l’écosystème peut expliquer la présence de quantité infime de ces produits mais ne saurait remettre en cause la rigueur et le process biologique de nos producteurs.


La qualification bio n’est donc pas susceptible d’être remise en cause", estime Bio c'Bon, sans donner d'informations sur l'éventuelle contamination.

L'UFC Que Choisir estime que si les taux sont trop faibles pour provoquer un problème de santé publique, "éthiquement, ce n'est pas une bonne nouvelle". Cette enquête montre qu'aucun label, y compris bio, ne peut garantir l'absence de pesticides.

 

  • Upvote 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce soir sur Arte une reportage tout ce qu'il y a de plus scientifique :

 

"Le round up face à ses juges"

 

Quelqu'un se dévoue pour une note de synthèse ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×