Jump to content

Manifestations contre le pass sanitaire


Recommended Posts

il y a 29 minutes, fm06 a dit :

En tous cas, au Conseil Fédéral où la coutume est de respecter le consensus, ça commence à craqueler.

 

https://www.rts.ch/info/suisse/12502600-ueli-maurer-a-porte-le-tshirt-des-freiheitstrychler-par-pur-hasard.html

 

"Pur hasard". Moui, je connais cette théorie. 

  • Haha 1
Link to comment

Le maire de Nice Christian Estrosi s'est plaint des manifs qui nuisent au commerce.  Il a demandé au préfet des Alpes-Maritimes de contenir les manifs pour en faire des rassemblements statiques.  Le préfet (qui n'est pas aussi radical qu'Estrosi) s'est contenté d'interdire de manifester dans certaines rues commerçantes.  Les manifestants n'ont pas apprécié.  Une partie d'entre eux s'est dirigée vers... le domicile d'Estrosi en criant "Estro collabo", "Estro toutou de Macron", "Estro descend"...

  • Yea 4
Link to comment

Et pendant ce temps, dans d'autres pays comme la croatie on vous emmerde pas avec le passe pour rentrer dans les cafés/restaurants, le commerce tourne et de la richesse se produit.

Mais c'est pas grave, la richesse si elle provient de libres échanges c'est sale, faut que ça vienne des pets arc-en-ciel de la licorne koikilencoute.

 

Bon, sinon on parie sur quoi, pass sanitaire requis pour voter ou vote électronique inauditable pour la présidentielle?

Ou encore mieux, élections annulées pour cause de nouvelle vague pandémique?

Link to comment
Il y a 5 heures, GastronokThePonderous a dit :

 

Bon, sinon on parie sur quoi, pass sanitaire requis pour voter ou vote électronique inauditable pour la présidentielle?

 

 

Juridiquement cela parait très difficile à faire. Mais maintenant, il ne faut plus avoir de certitude dans ce qui fut autrefois la démocratie des lumières.

Link to comment
Le 29/09/2021 à 14:08, Lugaxker a dit :

« Encore un petit effort jusqu'à l'été prochain et on pourra retrouver la vie d'avant™ ! »

Ça fait deux ans qu'on a droit à ce couplet. En attendant la vie d'avant est de facto morte.

  • Yea 1
Link to comment

Il paraît que la mobilisation baisse de semaine en semaine. C’est un peu étrange vu que le gouvernement met de l’huile sur le feu avec son projet de prolongation du pass. En tout cas il y a toujours autant de manifs prévues un peu partout.
Alors ok, le pouvoir s’en contrefiche tant qu’il n’y a pas de violence qui inquiète les bons bourgeois (ceux qui payent des impôts et votent pour plus de sécurité).

Si personne ne se mobilise ils vont se sentir pousser des ailes et accélérer leurs projets liberticides.

https://m.facebook.com/groups/mcseofficiel/permalink/524455128707044/

  • Yea 1
Link to comment
1 hour ago, fm06 said:

Il paraît que la mobilisation baisse de semaine en semaine. C’est un peu étrange vu que le gouvernement met de l’huile sur le feu avec son projet de prolongation du pass. En tout cas il y a toujours autant de manifs prévues un peu partout.
Alors ok, le pouvoir s’en contrefiche tant qu’il n’y a pas de violence qui inquiète les bons bourgeois (ceux qui payent des impôts et votent pour plus de sécurité).

Si personne ne se mobilise ils vont se sentir pousser des ailes et accélérer leurs projets liberticides.

https://m.facebook.com/groups/mcseofficiel/permalink/524455128707044/

Les gens se font plus discrets, s'organisent et s'entraident , divers formes de désobéissance civile s'expérimentent...

Chuuut, j' vous dirai pas...

  • Yea 2
Link to comment
Citation

Le gouvernement penche actuellement sur une prorogation du pass sanitaire - avec une possible utilisation différenciée selon les territoires - jusqu'au 31 juillet 2022. 

 

Covid-19 : une majorité de salariés veut adopter le pass sanitaire et abandonner le masque en entreprise

 

Citation

Aspirant à enfin tourner la page de la crise sanitaire, après un an et demi de protocoles sanitaires et gestes barrières imposés, 67% des personnes sondées se disent même favorables à la généralisation du pass sanitaire en entreprise, qui pour l'heure n'est pour rappel obligatoire que pour les salariés en contact avec le public. Parmi elles, 38% se disent "tout à fait" favorables et 29% "plutôt favorables"

 

  • Sad 1
  • Confused 1
Link to comment

67 % de personnes sont donc favorables au licenciement de leurs collègues non-vaccinés, quelle ambiance !

 

Je sais que c'est juste un sondage, mais vu ce que certaines personnes m'ont dit ce week-end, ça ne me surprend pas tant que ça.

 

J'ai un très mauvais pressentiment pour la suite... 

 

EDIT (avant qu'on vienne me contredire) : je suis peut-être un peu mauvaise langue, car dans le tertiaire le télétravail est souvent possible donc une obligation vaccinale ne mènerait pas forcément au licenciement. Mais quand même quelle ambiance !

  • Yea 1
Link to comment

L'enfer, c'est les autres.

 

Quand on voit avec quel empressement les gens oublient de s'élever contre des mesures violant pourtant tout les principes de liberté, anonymat, secret médical, consentement au soin et etc, du moment qu'ils ne sont pas concernés parce que "je me suis fait vacciner avant tout ça alors je m'en fout un peu", on ne s'étonne pas des régimes autoritaires qui sont apparus dans des démocraties, troisième reich en tête. (Et merde au point godwin).

  • Yea 10
Link to comment
il y a 11 minutes, Lugaxker a dit :

67 % de personnes sont donc favorables au licenciement de leurs collègues non-vaccinés, quelle ambiance !

 

 

Et après ils iront pleurer qu'ils ont trop de travail parce qu'ils doivent tout faire et qu'ils ne sont pas assez.

Ca ne leur vient déjà pas à l'esprit en temps normal que si leur patron n'embauche pas plus pour alléger leur workflow ce n'est pas pour les martyriser eux et les essorer, c'est juste que les charges ne le permettent pas, et ils vont encore réclamer que l'on coupe dans les effectifs.

Enfin, c'est pas comme si ils ne méritaient pas ce qui leur arrive, leur vie de petites gens, de bon français moyens sans perspective.

Link to comment
67 % de personnes sont donc favorables au licenciement de leurs collègues non-vaccinés, quelle ambiance !


C’est pire que ça: le salarié qui refuse la vaccination n’est pas licencié mais seulement suspendu. Il se retrouve donc privé de salaire et sans aucun droit au chômage puisqu’il n’est pas licencié !

Cette situation inique est d’ailleurs attaquable. Voir les articles a ce sujet sur le blog de Verhaeghe.

https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/10/01/obligation-vaccinale-des-soignants-les-grands-points-a-retenir-pour-defendre-vos-droits/
Link to comment
il y a 34 minutes, fm06 a dit :

C’est pire que ça: le salarié qui refuse la vaccination n’est pas licencié mais seulement suspendu. Il se retrouve donc privé de salaire et sans aucun droit au chômage puisqu’il n’est pas licencié !

Mais non, les syndicats ne laisseraient pas faire ça voyons. Ce serait la grève générale. Ils n'oseraient pas se coucher après tant de décennies à défendre les "droits" des salariés, depuis le front populaire jusqu'à aujourd'hui. Ce que tu dis ne peut pas être vrai ;)

  • Sad 1
Link to comment
il y a une heure, ph11 a dit :

Si les salariés vaccinés veulent enlever leurs masques, qu'ils le fassent..

Que craignent-ils ?

Que les autres fassent pas comme eux alors qu'ils étaient obligé alors qu'ils l'ont fait de leur propre choix avant le pass mais quand même.

Link to comment
Il y a 14 heures, Adrian a dit :
Citation

On est dans la logique de ce qu’avait déclaré Emmanuel Macron en juillet dernier : ce n’est pas aux vaccinés de supporter les contraintes créées par ceux qui s’y opposent", analyse Brice Teinturier, directeur général d'Ipsos France, 

Quel clown :facepalm:, toujours cette même rhétorique "les héretiques sont la cause de tous nos maux, c'est de leur faute si notre bon roi nous a mis en chaîne pour notre bien"

Link to comment
12 hours ago, ph11 said:

Si les salariés vaccinés veulent enlever leurs masques, qu'ils le fassent..

Que craignent-ils ?

La flippaaaaaance.

L'aversion du risque atteint un niveau encore jamais atteint. Le futur n'est pas rose, mais masqué.

Link to comment
Il y a 15 heures, ph11 a dit :

Que craignent-ils ?

La crainte n'est pas le seul phénomène à l'oeuvre.

ama, le plus important est que la désignation explicite d'une menace, ie les méchants non-vax (menace dont beaucoup ne sont pas plus dupes que ça),

permet de renforcer la cohésion / souder le groupe des menacés.

Les gouvernants sont contents, les moutons sont contents. What else.

 

Le point craignos est que historiquement ça rappelle de mauvais souvenirs.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 10 minutes, Rübezahl a dit :

Le point craignos est que historiquement ça rappelle de mauvais souvenirs.

Pour ça, il faut avoir un minimum de conscience historique, et non vivre dans un éternel présent. 

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...