Jump to content

Jensen

Utilisateur
  • Posts

    827
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Everything posted by Jensen

  1. Il nous faudrait une réaction facepalm.
  2. La coïncidence est troublante, mais tant que c'est un cas isolé, ça n'est justement que ça: une coïncidence. La tendance du cerveau humain à chercher des liens de cause à effet partout est un vrai problème en médecine, et c'est comme ça qu'on en est à accuser les vaccins de provoquer l'autisme ou le wifi de déclencher des migraines. Et je ne dis pas ça pour me moquer ou pour diminuer leur expérience, juste rappeler qu'il faut être prudent avant de tirer des conclusions.
  3. Stocker le programme de base sur un disque "read-only", pour que le terroriste ne puisse pas modifier son programme. Le reset est un gros bouton rouge qui coupe l'alimentation des serveurs de l'IA. Les deux clefs, c'est pas mal si débrancher l'IA est très risqué, mais c'est juste une variation du bouton rouge. Pas forcément sexy, mais c'est le plus sûr. Un qr code à présenter devant l'une des (sûrement nombreuses) caméra de surveillance de l'IA est une solution si l'accès physique n'est pas possible (ou s'il faut plus de matière pour le scénario). L'IA essaye de l'interpréter, la lecture du qr code déclenche une routine d'urgence qui lance un reset, l'IA réalise son erreur mais trop tard. Il y a eu des hacks fait comme ça sur des systèmes de surveillance réels (mais du coup en s'appuyant sur un bug et pas sur une backdoor placée là exprès). Le danger est que l'IA soit capable de neutraliser la sous-routine qui vérifie ce code (mais du coup, elle pourrait aussi perdre sa capacité à vérifier les passe-sanitaires tracker les humains, pour plus de rebondissements). Pour les besoins d'un scénario SF, ce code pourrait nécessiter une ou plusieurs clé cryptographiques pour être généré, clés qui peuvent être stocker sur des supports physiques non duplicable (façon wallet hardware de crypto-monnaies), supports physiques qui peuvent être placés dans une banque, une grotte piégée, faire l'objet de courses-poursuite etc. Le code dans un terminal, c'est trop années 80. La phrase de Shakespeare, pas assez sûr. Par contre, une clé crypto peut être encodée en entourant des lettres au hasard dans une des œuvres de shakespeare, qui reste dans une bibliothèque abandonnée parce que plus personne ne lit de bouquin physique... Une variation du qrcode pourrait être la reconnaissance faciale. On prend une personne qui n'existe pas, on crée un profile qui contient une bombe logique (un bug, placé là pour faire crasher l'IA) relié à ce visage. Plus qu'à trouver la photo, se balader dans la rue avec, l'IA le scanne, ouvre le profile (parce que l'IA surveille tout le monde) et boom. J'ai pris des exemples partant du principe que l'IA était un monstre orwellien, à adapter à ce que l'IA est censé faire.
  4. "Your terms are acceptable" Sérieusement, qu'est-ce que l'UE fout à réguler les sanctions du code de la route. Ça n'a strictement aucun intérêt. Quelle hypothèse osée! Mais n'oublions pas sa petite sœur: il s'en fout, parce qu'il n'a pas l'intention de le faire si élu. Ça n'est pas comme si les politiciens se considéraient tenus par leur promesses de campagne, ou de manière plus générale avaient quoi que ce soit à faire de la mise en pratique de leurs propositions.
  5. Vidéo intéressante pour ceux comme moi qui ne sont pas au fait des protocoles de sécurité des armes sur une scène de film! Par contre, ça n'explique pas comment le pistolet c'est retrouvé avec des vraies munitions. J'ai lu une théorie "amusante": il a commencé par tiré avec une cartouche sans poudre, pour filmer l'effet de départ de la balle. Malheureusement, la balle est resté dans le fut. Il a ensuite tiré une munition à blanc, donc avec poudre mais sans projectile. Sauf que le projectile était encore là. Je ne sais pas si c'est confirmé ou pas, mais ça me parait plus logique que l'hypothèse que le pistolet ait été chargé à un moment avec une balle réelle, ce qui serait assez wtf. Ceci dit, rien n'explique comment il a blessé 2 personnes.
  6. Et si l'écrémage interne ne marche pas, il reste l'écrémage externe: la faillite de la boîte
  7. N'empêche, quand les gens disaient que Macron nous ferait regretter Hollande dans la tradition de la Ve, je n'y croyais pas. Comment pourrait-on faire pire? Et puis, ben, voilà, on en est là.
  8. Ah, la chaleur humaine du cerfa et de germaine qui fait la compta sur papier parce que "l'ordinateur lui donne mal à la tête".
  9. J'ai une idée! Et si la baisse de taxe était valable partout sauf à Paris? Et voilà, le problème du week-end est réglé. J'en ait une autre encore meilleure: et si les ministres rendaient officiel le fait qu'ils ne gouvernent que pour les parisiens, et cessait de vouloir faire respecter les loi et taxes parisiennes sur le reste de la France?
  10. La corrélation marche dans le sens inverse. Tout le monde cherche à maximiser son profit, ce qui veut souvent dire augmenter ses prix. Tout le monde, dans tous les marchés. La question, c'est est-ce qu'il y a un marché pour supporter ce prix? Et le prix se fixe sur l'équilibre offre/demande. L'investisseur limité qui mise sur la pierre, il voit les prix des loyers locaux, et il achète quand le loyer couvre le crédit. C'est bien dans ce sens là. Et le loyer lui même, de nos jours, se fixe sur les 30% du salaire moyen vu les critères des assurances, et vu que l'offre est insuffisante. Comme tu dis toi-même, "délirante". Donc pas de locataire.
  11. Offrant un avantage compétitif aux boîtes dont la métastase n'est pas aussi avancée
  12. Je suis surpris que les comités de censurelecture aient laissé passé 0.1%
  13. Les taux actuels ne sont possible que parce que la ponction est cachée, et tout le monde s'imagine que ce sont "les autres" qui payent. Le barème progressif est un élément de ce système (pas aussi important que les cotisations patronales, retenues à la source et autres trucs cachés, mais tout de même significatif). Une flat tax unique à 50%, c'est immédiatement plus choquant que 0.5% par là, 9.32% par ci, et autre. C'est pour ça qu'elle ne verra jamais le jour, sauf peut-être pour une sous-catégorie précise. Et une flat tax à 50% sur les indépendants par exemple, ça serait un progrès à la fois sur la santé mentale des concernés et sur le taux comparé au merdier actuel.
  14. Pour l'augmentation des loyers, pas besoin de chercher très loin: - gestion malthusienne du stock de logement, d'attribution des permis de construire etc - lois à faire fuir les propriétaires qui ont du bon sens - concentration de certains jobs dans les grandes villes En bref: restriction massive de l'offre, principalement par voie légale, marginalement par manque de place à certain endroits J'avais vu aussi mentionné la réduction du nombre de personnes moyen par foyer (divorce, mariage tardif), qui augmente mécaniquement la demande, mais ça aurait pu se régler sans les trois points ci-dessus.
  15. C'est un peu contradictoire avec le fait d'accepter la double-nationalité intra-européenne
  16. Mélange de forte concentration de la population autour des grandes villes, zoning à la con et développeurs qui n'arrivent pas à suivre la demande. Avant covid les problèmes étaient concentrés sur Vancouver et Toronto. Montréal et Calgary sont plus raisonnable. Depuis covid, les prix ont montés partout avec un fort mouvement de population loin des villes (trop rapide pour construire, et pas de matériaux de toute façon). On va voir si ça revient à la normale dans 1 an ou 2. Le consensus est qu'il va y avoir une baisse dans les coins périphérique, mais pas assez pour un retour à la normale.
  17. Pareil ici, mais pour les Canadiens ça les choquent, même si ça change parce que, ben, pas le choix, quand une maison tape facilement dans le million d'euro.
  18. Oui et non. Les Canadiens se plaignent aussi de leurs boomers, et j'ai envie de répondre "oh my sweet summer child". Niveau retraite, ils ont fait les réformes qu'il fallait pour pérenniser leur système de pension dans les années 80-90. Le taux de cotisation est de 11% (employeur + employé) jusqu'à $55,000 par an, rien au delà. En contrepartie, le montant versé par ce système est de 25% du salaire jusqu'à $55,000. Les gens sont censés économiser pour complémenter leur propre retraite. Donc le système est à la fois soutenable et égalitaire entre générations. Il y a un système de complément financé par l'impôt pour ceux qui n'ont rien d'autre que ce système, son futur est moins garanti vu la pyramide des âges, mais pour l'instant ça passe. Les salaires, c'est un peu quitte ou double. Pas mal de jeunes se plaignent d'être sous-payés, mais pour ceux qui ont une formation c'est souvent dû à un manque de négociation (donc ça se corrige). Les options pour les jeunes motivés sont nombreuses. Dans ma branche, c'est un peu différent parce que la paye est beaucoup plus élevée que dans d'autre secteurs, mais les stagiaires se font au moins $50,000 / an (33k€). Oui, stagiaire, pas débutant. Pour les autres secteurs professionnels, je ne suis pas la meilleur personne à demander, mais en traînant sur les forums de finance personnelle je vois pas mal de recommandations pour des formations pro qui donnent un salaire décent rapidement (d'après les gens qui sont passé par là). Donc au final, les jeunes galèrent aussi un peu (ça va avec...), mais on n'a pas du tout cette impression de commencer sa vie dans une impasse qu'on peut avoir en France. La voiture, et bien elles coûtent (beaucoup) moins cher et les salaires sont plus élevés pour les débrouillards, donc... Niveau impôt, je paye un taux moyen de 30-32% (incluant les cotisation employeur) en étant relativement haut dans le top décile. La différence est donc énorme. Reste l'éléphant au milieu du salon, le logement, qui impacte grandement la fondation d'une famille. Là, c'est le désastre. Les prix sont dingues. La plupart des Canadiens ne pourraient pas acheter le logement qu'ils possèdent aux prix actuels avec leur salaire. Les loyers sont chers en ville, mais supportable. Le problème, c'est qu'il y a une très forte attente culturelle pour: - être proprio - élever ses gamins dans une maison et pas dans un appart Du coup, il y a énormément de ressentiment de la part des jeunes trentenaires qui ont l'impression que la prochaine étape logique de leur vie leur est inaccessible. Le fait que les rares trentenaires qui parviennent à acheter une maison le font généralement grâce à de l'argent donnés par leur parents (souvent emprunté contre la valeur de leur propre maison...) n'aide pas à apaiser le sentiment d'envie. Ça a été le plus gros sujet lors de la dernière élection, mais ces couillons ont réélu Trudeau, qui promet de filer de l'argent gratuit aux trentenaires pour les aider à acheter, ce qui ne servira qu'à faire monter les prix encore plus. Mais ça plaît aux aspirants proprio qui sont incultes en économie, et au 65% de déjà propriétaires Et pour le coup, les boomers sont la cible de critiques parce que ce sont eux qui possèdent le stock immobilier existant, mais les jeunes ont votés pour les mêmes solutions moisies. edit: ah, et j'oubliais, les crèches et garderies sont aussi hors de prix, ce qui complique encore d'avantage la situation des jeunes familles et le ressentiment qui va avec.
  19. Non évidemment, et c'est normal, heureusement que la plupart des gens améliorent leur situation au cours de leur vie. Ce qui n'est pas normal, c'est de se faire prendre 60% de son salaire pour financer le train de vie de gens qui vivent beaucoup mieux. Et de savoir que les chances d'être dans la même situation qu'eux à leur âge sont à peu près nulles (en restant en France et à profession équivalente). Où d'entendre des discours sur "ces jeunes qui sont fainéants" quand le système les empêchent de bosser et que la mention d'un CDI au SMIC suffit à allumer des étoiles dans les yeux d'un certain nombre de moins de 25 ans. Alors je sais bien, ça n'est pas que eux (on peut aussi faire un fil sur ces foutus millenials, il y a de quoi dire), et une proportion de boomers n'approuvent pas les politiques qui ont conduit à cette situation, mais ils font une cible d'autant plus facile que la vaste majorité des boomers médiatiques sont d'un égocentrisme dangereusement proche du trou noir (sérieusement, comment expliquer "toute la vie" autrement?).
  20. Le fait est que ça défoule et qu'on est en taverne. Avoir 25 ans avec un diplôme d'ingé, et réaliser que 60% part en cotisations, ce qui laisse juste assez pour vivre décemment en tant que célibataire dans un T2 hors grande ville et acheter une voiture d'entrée de gamme, que l'idée d'élever une famille sur ce salaire est une vaste blague, et qu'on est parmi les chanceux qui n'ont pas mis un an pour trouver un taff, ça laisse un goût amer dans la bouche. Pendant ce temps je vois mes parents vivre dans une énorme baraque, acheter des voitures neuves, sachant que ma mère, profession intermédiaire qui a passé la moitié de sa carrière à mi-temps a une retraite plus élevée que mon salaire net. Alors ce sont mes parents donc je suis content pour eux (et j'en profite plus ou moins directement), mais il est assez clair qu'on nous l'a fait à l'envers. Du coup la frustration ressort à certain moments sur ce genre de fil défouloir.
  21. Les boomers se sont voté la retraite à 60 ans en volant leurs petits enfants, qui se font maintenant prélever 60% de leur salaire pour payer des retraites qu'ils n'ont pas l'espoir de toucher eux-même. Ils ont accaparé l'immobilier. Ils ont présidé à la destruction de l'instruction en France, maintenant en phase terminale. Ils ont fossilisé la France en la transformant en pays de vieux, avec des valeurs de vieux et de rentiers, sans place pour les jeunes et les preneurs de risque. Mais tout ça c'est pardonnable. Par contre, il ont aussi commis cette chose, et ça ça ne l'est pas:
  22. Créer une boîte anglaise (ou autre) qui facture le client, puis reverse un smic en salaire et le reste en dividende, c'est une stratégie viable ou pas?
  23. Donc les personnes qui ont vu sa politique de près n'aiment pas ses résultats. Et c'est censé être un argument en sa faveur? Les cons, ça ne doute de rien.
  24. Je dois dire que la probabilité de cet événement est tellement mince que ça n'a jamais fait parti de mes critères de décision pour ou contre la vaccination. Sinon ça serait intéressant de savoir s'ils n'ont pas trouvé de corrélation parce que: - il n'y en a pas (ce qui serait surprenant, mais fascinant) - pas assez de cas pour établir une stat - les gros et les diabétiques sont noyés par les autres, de la même manière qu'on abouti à des stats sur l'efficacité des vaccins toutes pourries si on s'amuse à mélanger les jeunes et les vieux. Bref, j'aurais ajouté l'IMC dans la tambouille
×
×
  • Create New...