Jump to content

Coligny

Utilisateur
  • Content Count

    445
  • Joined

  • Last visited

About Coligny

  • Rank
    Jeune Padawan

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Paris

Recent Profile Visitors

2172 profile views
  1. C'était nul et trop sophistiqué. Mea culpa. "To pony up..." se dit quand quelqu'un te menace dans la rue avec une arme. J'avais compris ton second degré @Poney. J'ai fait un flop. Ça arrive.
  2. Oui et George Floyd est mort car il souffrait de pathologies respiratoires préexistantes. Au delà de ces scènes rocambolesques qui discréditent totalement les officiers, c'est véritablement l'inaction de la police dans la défense de la propriété individuelle depuis une semaine qui me conduirait à devenir véritablement anarchiste et souhaiter une privatisation totale de ce secteur.
  3. Tu n'as jamais aussi bien porté ton pseudo. Ils lui ordonnent de bouger à l'instant même où ils le jettent au sol comme une chienne. En une semaine, on a vu la police laisser libre cours au looting le plus invraisemblable. Et abuser de ses pouvoirs dans des situations aussi risibles que celles-ci. Dans un système libéral, je reconsidérerais définitivement son rôle pour assurer la défense de ma propriété.
  4. Il croyait bien faire en ramenant à la police un objet trouvé au sol... Pas besoin d'être noir pour être traité comme un untermensch : Rapport de la police de Buffalo quelques heures plus tard : "A man arrested tripped and fell". Si la vidéo n'existait pas, qu'est ce qui aurait prévalu? Le témoignage du passant ou le rapport de police?
  5. C'est clair. C'est le prisme Twitter. Croire que tout gravite autour de Twitter, que la bouffonnerie ambiante des saltimbanques de tous bords qui s'y trouve intéresse la majeure partie de la planète. Quand ce n'est évidemment pas le cas.
  6. Quelle bande de bras cassés putain Intérêt du 2nd amendment :
  7. Mouais, peut être un libéral classique. Mais un anarcap... Pas sûr qu'un français saisisse la nuance
  8. Certes. De toute manière mon point n'était pas de dire que ces groupes là n'avaient jamais commis d'atrocités. Simplement, que tuer de manière indifférenciée des civils n'était pas leur leitmotiv, à la différence de l'AD par exemple. Qu'un gouvernment qualifie de terroriste un mouvement aussi vague que les antifas revient à donner un blank check à ce même gouvernement pour qualifier de terroriste tout ceux qui, en définitive, rentre dans la définition que celui-ci donne de ce mouvement. Les 3/4 des membres de ce forum pourraient un jour être qualifiés d'anti-fascistes par un gvt. Pas besoin de tout ce tralala; simplement coffrer ces fils de profs lorsqu'ils agissent, les foutre en prison, et arrêter de leur faire bénéficier d'une immunité, même pas voilée. Le VP du parti libertarien a fait un thread intéressant.
  9. C'est bien gentil ton article, mais à quel moment ai-je suggéré que les Antifas combattaient, à nos côtés, pour nos idéaux? Je précisais simplement la différence de nature entre un groupe comme l'IRA ou l'AD et les Antifas. Après libre à toi, de me documenter sur l'existence d'une prise d'otage ou d'une tuerie de masse estampilées Antifa et qui rappeleraient les heures de gloire de Belfast. Ah! et oui, effectivement, pour connaître les motivations et techniques d'un groupe d'action directe gauchiste, s'infiltrer dans leur réseau est une documentation intéressante.... probablement plus qu'un article de Contrepoints. Par ailleurs black bloc =/= antifas. Leur comportement asocial* Justin Amash ex-Gop (libertarien-indé aujourd'hui) a introduit un projet de loi pour mettre fin à l'immunité "qualifiée" des policiers. La Cour suprême avait en effet rendu encore plus difficile pour un plaideur l'accès au prétoire en matière de violences policières (en imposant l'existence d'un précédent jurisprudentiel comme condition de recevabilité de l'action). Ça devrait aider.
  10. Certes. De toute manière, ils pourraient être facilement condamnés pour manslaughter, au bas mot. On est quand même loin des prises d'otage, des tueries de masse, ou des sabotages en tout genre, des groupuscules de gauche des années 60/70 til 80. @Freezbee C'était un antifa? J'aurais plutôt dit le profil normal d'un gars de Berkeley 😁
  11. C'est intéressant, j'ai regardé, c'est assez contrasté. Pour certains, c'était plutôt un extrémiste type left-anarchist plutôt qu'un antifa. Les groupuscules anarchistes de gauche ont souvent fait couler le sang, mais d'après mes recherches sur leur chat, les antifas ne s'en prennent jamais aux civils et ne visent que les propriétés (et les flics; encore que, paraît-il à Paris, seuls ceux qui portent un masque à gaz). De toute manière, qualifier un mouvement décentralisé, sans structure institutionnelle (si ce n'est des discussions ad-hoc sur Signal) d'organisation terroriste est grotesque, et sans doute même inconstitutionnel. Car, de facto, cela revient à condamner non l'organisation, qui n'existe pas, mais l'idéologie sous jacente (aussi nauséabonde soit-elle). Or, les restrictions à la liberté d'expression qui sont "content based" ne sont quasiment jamais admises par la Cour suprême.
  12. Il n'est pas question de garder un calme olympien ou non; la plupart des bavures commises ne le sont même pas dans le feu de l'action. Il s'agit simplement de casser du manifestant, souvent les plus faibles d'ailleurs, à petites doses, par des humiliations constantes, totalement disproportionnées à la situation. Quand la mob mettait le feu au precinct de la ville hier, et pillait tous les commerces, ou encore lorsqu'un commerçant se faisait tabasser à mort, pas un seul cop à l'horizon. Mais quand un petit vieux rachitique, à canne, se balade dans son quartier et sans manifestement même prendre part aux manifs, et bien: Ne parlons même pas de cette scène surréaliste où, semble t-il pour imposer le couvre feu, une horde de cops brise la vitre passager d'une voiture, en extirpe ses occupants, et les taze pendant 25 secondes. Protect and serve. Yep.
  13. Prendre comme référentiel un régime dictatorial et se convaincre qu'après tout c'est pas si mal, par exemple, de se faire tirer dessus par la police sur sa propre propriété, dans un quartier résidentiel.... car c'est pire ailleurs. Bah voyons.
  14. Pour avoir vécu quelques mois aux États Unis, une majeure partie des cops US sont de pures raclures. Provocations constantes, plaisir sadique à emmerder les gens pour des broutilles ; il suffit de se faire admettre dans un groupe Facebook d'un precinct quelconque pour constater que le niveau ambiant s'élève difficilement au dessus du caniveau. Sur ces derniers jours de manifestations : Ah, et les cops infiltrés, ce n'est pas juste une théorie du complot. Pratique courante, surtout aux US. (Un antifa ou un blackbloc n'agirait jamais seul comme cela. D'ailleurs, on a finalement identifié le flic en question sur la vidéo).
×
×
  • Create New...