Jump to content

Calembredaine

Membre Actif
  • Posts

    14901
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

About Calembredaine

  • Birthday 01/25/1899

Previous Fields

  • Tendance
    Anarcap

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    J’ai vécu à Bordeaux
  • Interests
    L'eau turquoise à 27°C

Recent Profile Visitors

4814 profile views
  1. A ce propos, je me suis toujours demandé pourquoi il n'y a pas de "DNS" cryptos. Peut-être que la solution QRCode a-t-elle été jugée meilleure? Encore faut-il posséder le terminal permettant de scanner un QRCode. Ou alors un problème de confidentialité des échanges?
  2. Oui, je suis d'accord, l'adoption légale des cryptos passe forcément par leur contrôle total par l'Etat. Il existe un mouvement mondial des différentes autorités pour un contrôle généralisé des populations. Les cryptos sont nées pendant cette tendance et probablement pour y échapper, comme l'a évoqué indirectement Nakamoto en parlant d'un remède contre les crises monétaires. Les choses auraient pu être beaucoup plus simple si les Etats avaient simplement légiféré pour adopter les cryptos comme monnaies. Je pense que la stratégie de l'ADAN est dépassée; ils sont tellement le nez dans le guidon qu'ils voient pas ce qui se passe en parallèle ou plutôt ils ne veulent pas voir ce qui se passe. Tant que leur planning avance, ils sont contents. Tiens, c'est comme si un gardien allongeait peu à peu la chaine d'un prisonnier tout en l'obligeant à porter un sac à dos de plus en plus lourd. Le prisonnier adhérent de l'ADAN ne voit que la chaine qui s'allonge.
  3. De qui parle-t-il quand il dit "nous"? C'est à dire ceux qui sont hypnotisés par les monnaies numériques des banques centrales.
  4. Non c'est fini tout cela. Tous les élèves passent de classe en classe supérieure quelque soit leurs résultats.
  5. La variabilité est très importante, c'est un fait. Je ne saurais expliquer pourquoi, les raisons sont sans aucune doute multiples (Elèves locomotives, élèves perturbateur, programme inadapté, etc.) Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire, tellement l'importance de l'adaptabilité me parait évidente. Maintenant que ce système soit trop lourd pour une machine telle que l'EN, c'est possible cependant la video ou le PDF standardisés est indubitablement, une erreur.
  6. Mais bien entendu ! Sinon autant mettre tous les élèves devant une video, la même pour tous. Que d'économies en perspective!
  7. Le cours "open source" standardisé, on y vient hélas. En quoi "ajouter de la valeur" serait une mauvaise chose? N'est-ce pas ce qui permet de distinguer un bon prof d'un mauvais? Le cours standardisé, n'est-ce pas un nivellement par le bas?
  8. A ce propos, mon épouse est également prof (de français) mais contractuelle (c'est un choix). L'avantage (pour elle), c'est plus de liberté. Voici les contraintes : - Plus de travail (changement de niveaux et d'établissement chaque année, profs absents remplacés au pied levé). Elle se couche quasiment tous les soirs à minuit, se lève parfois très tôt pour terminer et passe une bonne partie de ses weekends en correction. Mais bon, c'est la matière qui veut cela. - Le salaire est le même que pour les profs statutaires mais les vacances ne sont pas payées (pas de "prime de précarité" ou de congés payés comme imposés au privé à chaque fin de contrat). - Pour chaque poste, un contrat de travail, deux à trois établissements en simultané. - Le total du salaire net des bulletins ne correspond jamais au montant récapitulé par l'administration. Je ne vous explique pas le casse-tête quand ma femme s'est inscrit à Pole Emploi pendant un été, pour voir. Elle a vu et plus jamais. Elle en rigole mais pour ma part, cela me met hors de moi, cela ne m'étonne pas du tout que les bataillons de gauchistes issus de l'éducation nationale croient dur comme fer que le privé c'est l'esclavage. Je vous garantis que si un chef d'entreprise se permettait le quart de ce que fait l'administration vis à vis de ses contractuels, il passerait en correctionnelle.
  9. La deuxième saison du "Cid" est pas mal du tout! Cela fait un peu bizarre au début de retrouver dans le rôle du Cid, l'idiot de la série "La casa de papel" mais plus les épisodes défilent, plus il est crédible. La première saison est un peu poussive. Je ne peux pas affirmer que la réalité historique est parfaitement respectée mais il me semble que cela colle assez bien pour le peu que je connaisse de l'Histoire de la Castille.
  10. Après la dernière sortie VTT, je suis revenu avec mes deux pneus crevés. 😒 Je me suis donc enfin décidé à monter mes pneus increvables conseillés par @poney. Ils sont beaucoup plus lourds que les pneus originaux, d'où ma réticence à les monter. Au final, ça roule beaucoup mieux malgré le poids! Le dessin des crampons, sans doute. Je suis passé exprès sur des grosses ronces, impeccable! 😎
  11. Les décisions prise par la Poste sont tout bonnement incroyables: L'activité baisse: Forte augmentation des tarifs pour compenser les pertes L'activité baisse encore (quelle surprise): À nouveau forte augmentation des tarifs pour compenser les pertes L'activité baisse toujours ("mais enfin, pourquoi? 🤔 " ) Baisse de la qualité du service (lettre passera de j+2 à j+3) C'est sûr, l'activité va reprendre. Ceci dit, vu que la Poste a demandé une spoliation du contribuable pour financer son seul service resté en monopole, j'ai comme l'impression que la direction est consciente de l'incapacité de l'entreprise à innover.
  12. Tiens, l'éditeur de scripts de Google Sheets ne fonctionne plus 🥺
  13. Je vais faire confiance à l'historien mais j'étais persuadé que la nature du servage avait été considérablement noirci par les révolutionnaires avec beaucoup d'inventions sur les prétendus pouvoirs du seigneur sur ses serfs. Ceci dit, concernant le terme "assujettis", je suis quasiment sûr que si je m'en sers pour dénoncer les mesures liberticides prises pendant cette crise sanitaire, on va me regarder sans comprendre, le terme étant tellement banalisé (par l'administration justement).
  14. "Serfs", c'est exactement cela. J'avais bien conscience qu'évoquer une dictature c'était ridicule mais il fallait quand même pointer du doigt une grosse dérive liberticide. Mais je n'arrivais pas à définir cette dérive et pourquoi se mettait-elle en place sans frein parmi les élus. Tout simplement parce que, par nature, les élus nous prennent pour leurs serfs. Pas de droit de vie ou de mort du citoyen mais définitivement à leurs pieds.
×
×
  • Create New...