Aller au contenu

Johnnieboy

Membre Adhérent
  • Compteur de contenus

    14 050
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    47

Johnnieboy a gagné pour la dernière fois le 4 novembre 2017

Johnnieboy a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 934 Admiré

2 abonnés

À propos de Johnnieboy

  • Rang
    SJW
  • Date de naissance 10/10/2008

Previous Fields

  • Ma référence
    Yukio Mishima, Churchill

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Aix-en-Provence, Lille, Le Caire

Visiteurs récents du profil

2 470 visualisations du profil
  1. Alt-right et autres évolutions

    L'URSS a été créée grâce à pas mal de juifs, aussi. Bref, c'est plus compliqué que ça.
  2. Il est pourtant communément admis que l'antisionisme est souvent le masque de l'antisémitisme. Pourquoi est-ce que ça ne pourrait pas être la même chose avec l'islamophobie et la xénophobie ?
  3. Qu'est-ce qu'il y a de plus inquiétant en Suède ? Le score des Swedish Democrats est pas différent du succès de beaucoup de partis d'extrême droite en Europe. Et La Suède reste un peuple profondément pacifique depuis longtemps. Ils m'inquiéteront toujours moins que des Allemands ! Si on accueillait 6 millions de réfugiés en France...
  4. Ce qui est "amusant", c'est que ce sentiment de déclassement n'a rien à voir avec les immigrés sur qui l'on tape. Ceux qui "volent" le job des Occidentaux ne vivent pas en Occident et ne se trouvent ni en Afrique ni au Moyen-Orient. La xénophobie est un collectivisme complètement aveugle. Tous les "étrangers" sont mis dans le même sac.
  5. Flims du moment

    In Bruges est vraiment pas mal !
  6. De quels avantages et privilèges peut-on profiter largement en France lorsque l'on est immigré ? @Bisounours pourrait nous renseigner.
  7. Bercy ne lache pas l'affaire.

    Avec ce qu’il s’est pris dans la gueule (à juste titre ou pas, ce n’est pas la question), je pense qu’il a un peu vrillé mentalement.
  8. Front National

    C’est vrai mais comme le dit Tramp, on peut aussi ne pas glorifier des hommes et des actes immoraux.
  9. Le féminisme

    C’est une généralité, c’est souvent vrai et faux, à la fois. Mais les représentations des femmes dans les mythes collent souvent à cette interprétation. Et les mythes sont à la fois des représentations et une influence sur les représentations.
  10. Le féminisme

    Pardon ?
  11. Le féminisme

    Sur le viol et les sociétés anciennes, un professeur de philosophie m’a dit une fois une chose éclairante : c’est tout simplement parce qu’on considère traditionnellement que la femme ne peut pas dire non, qu’elle a naturellement le diable au corps. Du coup, si elle a été violée, c’est qu’elle le voulait un peu. Alors elle mérite d’être punie, aussi. On notera que cet argument perdure jusqu’à aujourd’hui.
  12. Le féminisme

    Il faut aussi ne pas oublier que les dires d’une seule personne ne seront que rarement suffisants pour ruiner ta vie (sauf si cette personne est un enfant, là, t’es dans la merde). Par exemple, si je croisais Aziz Anzari, je lui serrerais la main et je discuterais avec lui comme avec n’importe qui car il ne s’agit que du témoignage d’une seule personne (en plus, l’histoire est plus qu’ambiguë) et j’en ai moi-même été victime et je suis bien content que les gens m’aient cru innocent. Par contre, quand t’as deux, trois, quatre casseroles aux fesses, la suspicion devient justifiée. La vie privée, on doit la protéger soi-même. Ça passe par ne pas dire n’importe quoi à n’importe qui.
  13. Le féminisme

    Je pense qu’on s’en réjouit tant qu’on n’en est pas victime. Je suis bien content que des inconnus soient prêts à me louer leur appart’ ou leur voiture, perso. Le pire est d’en être victime et d’être innocent.
  14. Le féminisme

    Sinon, sur le #balancetonporc et le lynchage médiatique, en fait, ce n’est pas tant le sujet du féminisme qui me semble intéressant mais le retour de la réputation de village. On a parlé ad nauseam du « village global » mais on en voit un de ces effets vraiment pertinents que depuis quelques années. On a vécu pendant longtemps dans des grandes villes dans lesquelles on pouvait se comporter comme un connard sans que ça ne nuise jamais à sa réputation alors que l’Homme a principalement vécu dans des petites communautés dans lesquelles tous les individus étaient bien identifiés et devaient faire attention à leur comportement s’ils ne voulaient pas vivre avec une mauvaise réputation et tous les inconvénients que cela apporte. Depuis que l’information circule rapidement et de manière relativement fiable, la réputation redevient importante et pas que pour les célébrités mis sous les feux de la rampe. Si vous voulez louer un appartement sur airbnb, il vaudra mieux que votre note ne soit pas trop basse et que personne n’ait laissé comme commentaire « ce type est un connard qui a dégueulassé mon appart’ ! » Dans un autre style, Nassim Nicholas Taleb prend en photo les individus qui se montrent discourtois avec lui à NYC et les menace de publier leur photo sur son twitter. Les gens se barrent en courant, en général. Pour le #balancetonporc, c’est un peu la même chose. Dans un village, aller voir une nana ivre et lui dire « t’as des gros seins, t’es tout à fait mon type, je vais te faire jouir toute la nuit » (premier exemple de ce # en France) comme un gros lourd aura des répercussions. Les femmes en parleront entre eux, en parleront à leurs époux et l’individu en question sera évité, perçu différemment. En somme, c’est un peu la fin de l’anonymat. On peut certes le déplorer mais cela n’aura été qu’une courte parenthèse au regard de l’histoire de l’humanité. edit : j’ai l’impression d’avoir écrit un post similaire il y a peu...
  15. Le fil des séries (dont beaucoup trop se bousémotivent)

    Mindhunter est pas mal mais l'acteur principal est pas bon. Et ce n'est pas que de sa faute, les dialogues le font souvent passer pour un clown.
×