Jump to content

Johnnieboy

Membre Adhérent
  • Posts

    19769
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    57

About Johnnieboy

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Location
    ...

Recent Profile Visitors

5556 profile views
  1. Ça me rappelle ma dernière fois au ski lorsque j’étais ado. Dernière descente de la dernière journée, on connaît par cœur avec mes amis, je mène la troupe en fusée. Vers la fin, une série de bosses fun à prendre. Je saute la dernière et, en plein air, que vois-je ? Une putain de famille, à l’arrêt dans toute la largeur de la piste. Comme une famille de canards : papa, maman, les trois gosses. Qui prennent littéralement toute la putain de largeur. Aucune chance d’être sûr à 100% de les éviter, je « décide » de ralentir au maximum en freinant et en tombant histoire de ne percuter personne de face. J’ai fauché la mère qui a dû être redescendue par les pompiers. Elle en faisait des tonnes mais probablement juste une cheville foulée puisque son assurance ne m’a jamais contacté. Je ne suis plus jamais retourné au ski.
  2. Je préfère Booba qui donne envie de donner des coups de boule à des grands-mères :
  3. J'ai pas tout regardé mais je n'ai pa vu de problème. Ca serait à partir de quand qu'il s'énerve ?
  4. Les cocos disent ce qu'ils veulent, la violence est au cœur du corpus communiste, ce n'est pas ma faute s'ils ne savent pas lire. Le libéralisme, ce n'est ni en accord, ni contre la nature humaine. Il existe différents types d'individus et le libéralisme ne semble faire percuter qu'un petit pourcentage de ceux-là, voilà tout. Ou alors, ils ont une mentalité d'asservis ou de maîtres. Que veux-tu que l'on fasse contre ça ? Sur ce forum même.
  5. Bah, qui ne se doute pas à présent ici que le libéralisme est une utopie ? L'humanité n'est pas prête. Quant à la nature humaine, elle change petit à petit en fonction du contexte. Dans les sociétés riches et développées, la violence est de moins en moins une option pour régler les conflits, par exemple.
  6. Ah, la Chine est une social-démocratie d'inspiration libérale maintenant ? En Europe, ç'a résisté à Madrid et en Suède. Qui était au pouvoir ? À Madrid, une représentante de la droite plutôt libérale et conservatrice (notez que les dirigeants d'autres Communautés autonomes du même parti ont parfois fait l'inverse de ce qui était fait à Madrid et ont été super stricts et liberticides). En Suède, une coalition menée par un représentant du parti social-démocrate. Je pense qu'il va falloir beaucoup de recul pour analyser ce qu'il s'est passé exactement durant cette pandémie.
  7. Cette pensée ne m'a même pas effleuré l'esprit. Il n'y a rien dans le corpus libéral qui permet de justifier sérieusement ces délires. Le problème n'est pas le libéralisme, mais les libéraux, qui ne sont que des êtres humains. Ça fait plus de dix ans que je dois me farcir des "Il faut limiter l'immigration au nom du libéralisme" alors les "il faut limiter les déplacements au bar au nom du libéralisme", ça ne change rien pour moi. Être et rester un libéral conséquent, c'est extrêmement difficile. C'est accepter que la vie est comme le fil d'un funambule au-dessus du vide et ne jamais laisser le vertige nous envahir. D'une certaine manière, j'ai un peu pitié de Bouzou. Évidemment, c'est un lèche-bottes et un opportuniste. Mais c'est avant tout un individu terrifié, au fond.
  8. Je pense qu'ils sont en train de détester le timing. La fin arrive trop vite pour eux, ils auraient préféré tabler sur mars. Il est évident que ces tristes sires faisaient moult calculs et prévisions sur l'évolution du virus afin de tout faire concorder avec leurs plans.
  9. Moins aujourd'hui qu'à l'époque. On se moque souvent de certaines études ici mais, aux États-Unis et dans d'autres pays, aucun type d'études n'empêche d'obtenir un bon job et d'avoir une bonne carrière. En soi, j'ai l'impression que 75% des études ne "servent à rien". À part ce qui a trait aux maths, rien ne sert vraiment et tout s'apprend en stage et en travaillant.
  10. En fait, le concours est devenu de plus en plus difficile au fil du temps. Au point qu’il fallait se préparer pendant des années et des années pour avoir une chance. Et seuls les riches pouvaient se permettre d’avoir un fils qui ne faisait qu’étudier dans le but d’avoir une chance de l’obtenir.
  11. Oui, je vois à peu près quel genre. De toute façon, il ne pouvait s'agir quasiment que de cette tranche d'âge et de population. Mais j'en vois quand même peu autour de moi, du moins quand j'étais en France en septembre et octobre. Et j'étais dans plusieurs villes dont Marseille (où là, il y avait pas mal d'endroits qui ne le demandaient pas).
  12. Il y a tout un pan de la société française qui m’échappe, alors. C’est possible mais j’ai du mal à identifier le profil. Pour moi, on n’est même pas à 1%. 10%, ça serait plus la proportion qui utilise le pass de quelqu’un d’autre. Et encore, je vois peu cette pratique autour de moi.
  13. J’ai quand même poussé un profond soupir de soulagement en écoutant tout ça...
  14. Bah, il est avant tout petit. Ça l’arrange bien que Djoko soit pas là car il le rouste à chaque fois à l’AO.
  15. J'ai vu Matrix Resurrections. C'est moi où il n'a pas regardé ses films précédents, Wachowski ?
×
×
  • Create New...