Aller au contenu

Rübezahl

Membre Adhérent
  • Compteur de contenus

    10 377
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    9

À propos de Rübezahl

  • Rang
    Erudit
  • Date de naissance 01/01/1960

Previous Fields

  • Tendance
    Anarcap
  • Ma référence
    Rand, Sowell

Contact Methods

  • Website URL
    http://UpLib.fr

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    non
  • Interests
    Science, technologie, open, ...

Visiteurs récents du profil

1 931 visualisations du profil
  1. oui ... mais le migrant apporte aussi ça avec lui. C'est pas un clone vierge sorti d'une marmite de soupe biologique. Il est lui aussi héritier de siècles d'histoire (et il ramène ça avec lui, même que ça ne plaît pas à tout le monde).
  2. Rübezahl

    Les Républicains

    Le fond de NKM ça doit être la photo avé la harpe.
  3. Je pensais moi aussi très fort à la "destruction créatrice". Tant que c'est un concept, ça me va très bien. Si je suis impacté, perso, en tant que producteur ... là, j'aimerais bien un "droit à être épargné".
  4. Il me semble que tu évoques plutôt une sorte de "droit à" vivre en place sereinement etc. Et, comme pour tous les "droits à" , ce serait un truc assuré par lezotres, aka l'état. Comme tous les "droits à" c'est une idée que je caresse aussi dès que je m'en imagine l'objet. La réalité (un peu cruelle, un peu réelle) est que ce droit n'existe tout bonnement pas (enfin il me semble). ça ne veut pas dire qu'on est à poil, mais ça signifie que si tu veux vivre sereinement et en harmonie ... et bien ça va être à toi de faire le nécessaire pour. ça peut être un assez gros boulot, quotidien parfois. Insurmontable par endroits. Mais je ne crois pas qu'on y coupe. Si tu veux vivre en paix au milieu de 2 hectares de terrain sans personne d'autre que ceux qui te conviennent, il n'y a pas 36 soluces, la plus classique étant d'acheter 2 hectares quelque part. (Pour paraphraser Jefferson : "The price of vivre sereinement et en harmonie is eternal vigilance." )
  5. Rübezahl

    Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    ... disons qu'au lieu d'une chute potentiellement immédiate, on a une spirale descendante. La spirale est mieux que la chute directe, c'est un ralentissement, mais les 2 sujets se tirent mutuellement vers le bas. Chaque sujet utilise l'autre essentiellement car il l'aide à accomplir des choses malsaines. C'est un véritable moteur/cycle à 2 temps. L'empilement/amoncellement de trucs malsains ne permet pas de s'extirper vers la lumière. Au contraire, l'empilement est en général visible (un phare) et repéré par les personnes attirées par ces situations.
  6. Rübezahl

    Bitcoin et autres cryptomonnaies

    Les cryptomonnaies sont-elles des vraies monnaies ? https://www.contrepoints.org/2019/02/16/337271-les-cryptomonnaies-sont-elles-des-vraies-monnaies
  7. Rübezahl

    Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    amha, le vocable PN est employé de travers ici, et cela n'aide pas du tout à se comprendre. L'adjectif narcissique ne me semble pas adéquat. Souhaiter manipuler/contrôler des gens, n'est pas (obligatoirement) synonyme de narcissisme. L'adjectif pervers me semble aussi gratuitement clivant et/car superfétatoire. Il y a des gens qui souhaitent contrôler, de façon dissimulée/retorse. Pour autant ils n'en sont pas forcément au stade Fourniret. tendances manipulatrices mais latentes et qui ne se manifestent que dans des mauvaises conditions Pour les cas que je connais, il y a des gens qui se nourrissent stricto-sensu de la souffrance des autres (essentiellement du fait de la supériorité perso que cela est censé leur conférer) et qui sont intéressés exclusivement par cela (*). Se pointer chez ces gens-là en étant soi-même non-souffrant déclenche forcément un désintérêt complet et une indifférence sévère, qui peut aller jusqu'à de l'agacement non-dissimulé, jusqu'à des tentatives de provoquer la souffrance (ie faire du mal). (Le manipulateur passe souvent gentiment en revue méthodique les points qui pourraient receler des faiblesses. On pourrait croire qu'il s'intéresse. En fait il est en train de chercher un point de faiblesse sur lequel il pourra appuyer (tout en ayant l'air de vouloir compatir/aider)). J'en reviens once more à la remarque de Heinlein : "Le genre humain se divise politiquement entre ceux qui veulent contrôler la vie des autres, et ceux qui n'éprouvent pas ce besoin." - Robert Heinlein Sachant que cela est très loin de concerner uniquement la politique. ça s'applique parfaitement dans la vie courante, à petite échelle. Contrôler son conjoint, ses enfants, son caniche, sont les manifestations courantes. Chercher à contrôler ses patients, ses subordonnés, ses "amis" est aussi très fréquent. En pratique, je ne vois qu'une soluce intéressante : évitement, bannissement. Dans les cas que je connais, ces gens-là ne changent jamais. Au contraire, ça s'aggrave même avec l'âge (entre autres car si le cercle de personnes à torturer se réduit, la dose par sujet augmente). (*) = ça peut être une déformation professionnelle dans le cas où le boulot expose de facto à la souffrance des autres. Donc, ou bien tu la digères, ou bien tu changes de job.
  8. Rübezahl

    Les articles que vous voulez faire buzzer

    Davos : les analyses à côté de la plaque https://www.contrepoints.org/2019/02/16/337269-davos-les-elites-economiques-mondiales-a-cote-de-la-plaque
  9. Rübezahl

    Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    Pour le coup, je ne pense rien de cela (et ne peux rien penser). Je rebondissais juste sur ta remarque pourri/sauvé, car c'est hélas exactement le profil d'une personne toxique (un toubib) que je connais.
  10. Pour ma part, je n'ai ni pensé ni écrit que Airnbn souhaitait avoir des prix élevés. Les clients d'Airbnb sont aussi bien les loueurs que les locataires. Il y a besoin de satisfaire les 2. (C'est le cas de n'importe quel entremetteur). Et il est très possible que l'optimisation du profit implique un traitement variable selon les moments, selon l'offre et demande etc. Un entremetteur global, eg Airbnb à Barcelone, a une vue d'ensemble de la situation vendredi soir à 18h00. ça peut parfaitement le conduire à des ajustements différents dans un sens ou l'autre.
  11. Rübezahl

    Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    pourrir grave la vie de leurs victimes, puis sauver, en boucle, mais en veillant à ne pas aller trop loin, ie rupture ou pire (dans les 2 cas, le jouet est cassé). Pour donner un exemple plus précis, c'est le toubib qui te soigne pendant toute ta vie, une guérison de court terme après l'autre. Sans jamais effleurer l'idée d'une rémission durable. C'est donc une suite sans fin de guérison/rechute/guérison/rechute/guérison/rechute. Pour un toubib, ça peut hélas très bien aussi coïncider avec des revenus récurrents. Même si ama la motivation de fond n'est pas ça.
  12. Si ça se trouve, ils pratiquent ça certaines plages dans la journée.
  13. Rübezahl

    Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    ... tiens ça ressemble aussi à un trait de ces gens-là.
  14. +1, je trouve ça nul aussi. C'était juste un (triste) constat.
  15. Rübezahl

    Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    Il y a des redondances, mais ça me semble plutôt assez bien vu. On peut rajouter des points probablement. Entre autres, comme ces personnes ne conçoivent leurs relations qu'uniquement et impérativement via de la domination/subordination, elles finissent soient esseulées, soit avec jusque quelques loques comme compagnie.
×