Jump to content

Rübezahl

Membre Adhérent
  • Content Count

    11291
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

About Rübezahl

  • Rank
    Erudit
  • Birthday 01/01/1960

Previous Fields

  • Tendance
    Anarcap
  • Ma référence
    Rand, Sowell

Contact Methods

  • Website URL
    http://UpLib.fr

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    non
  • Interests
    Science, technologie, open, ...

Recent Profile Visitors

2445 profile views
  1. J'ai un exemple précis en tête. La végétation d'un terrain complanté, sans eau autre que celle des (rares) pluies, en zone très sèche en été. En y adjoignant une irrigation (passablement de complexité et de travail), la végétation de ce terrain est bien plus résiliente. Quand je dis "bien plus", de facto c'est la différence entre la vie et la mort pour beaucoup d'arbustes et arbres. Le "système" global est plus complexe ... et pourtant il est bel et bien nettement plus résilient. (On peut multiplier ce type d'exemple à l'infini. ama quasiment tout le progrès humain.) Bref la complexité n'est pas du tout l'ennemie de la résilience (sans doute au contraire). Après, je pense que le mot "complexité" recouvre des choses très diverses. Il y a sûrement de la bonne et de la mauvaise complexité. Mais, effectivement, les croyances écolo-bobo-cucul-la-praline-et-j'en-passe-car-je-suis-poli , comme quoi le retour aux peaux de bêtes et haches en silex va sauver l'humanité de la fin du monde, qui est désormais toute proche (tout en ne cessant de s'éloigner la garce), sont à ranger au rayon des malthuso-conneries dont elles n'auraient jamais du sortir.
  2. "La région de stabilité est plus grande pour le second système, celui qui est justement de plus grande complexité " - Gilbert Chauvet (La vie dans la matière) (Je serais preneur et reconnaissant d'autres références sur ce passionnant sujet).
  3. à propos de valises à roulettes. L'autre jour, à l'aéroport de Marignane, ça m'a épaté de voir des belettes de 45kg au milieu de 2 valises à roulettes qui devaient faire le même poids ou plus. On se dit que, ceteris paribus (c'est là qu'est l'erreur), les roulettes vont leur simplifier la vie ... et crac, perdu, elles se baladent avec 2 valises. Je fiche mon billet qu'avec les valises motorisées, on va bientôt voir des belettes avec une suite de valises derrière.
  4. Oui, je pensais bien à cela. Merci. Pourquoi développer de telles armes de dingos ? (si on n'a pas de mauvaises intentions).
  5. Des cons incompétents qui chient leur connerie juste autour de leurs propres pieds ... et qui s'étonnent ensuite. On devrait leur faire bouffer en plusieurs cycles. Les subventions c'est vraiment le darwinisme inversé, seuls les plus cons d'entre les plus cons survivent. (Et ils causent en plus dans le poste).
  6. mouaif. - avoir, ou pas, des bombes atomiques, c'est quand même un des critères, avant la population ama, - l'atome, c'est un putain de fantasme dans les cerveaux constructivistes Sauf erreur, sur liborg est passé dernièrement une news sur des avions russes à propulsion nucléaire. Perso, ça m'inquiète un peu. (J'espère avoir tort hein).
  7. Pour certains, à force de bouffer des interdictions au 20h00 dans tous les sens ... la liberté ça devient "ah mais, moi aussi j'ai plein d'idées de trucs à interdire". Par chez moi, la semaine écoulée : - de braves gugusses qui veulent interdire par la force l'ouverture d'un supermarché le dimanche. "Les gens doivent rester chez eux". Décontrasté bon enfant. - une mémère qui manifeste pour le maintien du monopole la sauvegarde de l'hôpital public "il faut obliger les toubibs à venir bosser ici". Je te réinvente l'esclavage décontracté. Probablement que ni elle ni aucun membre de sa famille proche n'est concerné.
  8. https://www.bortzmeyer.org/twitter-gaz-lacrymos.html
  9. Mais, l'écologisme décérébré de beaucoup de gens aujourd'hui, c'est déjà exactement une église. Fondements scientifiques ~ 0. émotions ~ 100%. L'église c'est ringard, mais l'écologie d'aujourd'hui c'est la même chose relooké zeitgeist. ama on pourrait faire une liste des points communs, et elle serait longue. Les (éternels) culs bénis ont retrouvé un truc à leur portée (ie bien niais) à avaler et à tenter de faire avaler aux autres. Ouf. Joie.
  10. En fait, pour pas mal de gens, dès la survie immédiate apparemment assurée, hop c'est la fête du slip à donf. C'est pas évident pour tout le monde d'avoir du temps un peu libre, et d'en faire usage intelligent. Et puis il y a tous les nolifes/suicidaires en puissance qui voient là une opportunité de se faire accompagner. Plus le virtue signaling, SJW. Plus, qu'on le veuille ou pas, un retour à "l'homme au centre de l'univers". Qui dirige désormais le climat, même si c'est à l'insu de son plein gré. Enfin le grégarisme par-dessus tout ça Bref, l'alliance d'un jolis paquets de saloperies. Chez l' individu, la folie est quelque chose de rare, mais dans les groupes, les partis, les peuples, les époques, c'est la règle. - Nietzsche
  11. Le Congrès des Hackers : retire-toi du système ! https://www.contrepoints.org/2019/10/15/355739-le-congres-des-hackers-retire-toi-du-systeme Merci à l'auteur 🙂 !
  12. En même temps, historiquement, il me semble que ça se comprend totalement. L'informatique babasique, c'est le renforcement automatisé du contrôle. L'aide au contrôle. (Même si le décentralisé commence à bien poindre le bout de son nez).
  13. https://fr.wikipedia.org/wiki/Eurotopia_(concept)
×
×
  • Create New...