Jump to content

Mégille

Utilisateur
  • Posts

    4063
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    15

1 Follower

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Lyon

Ideas

  • Tendance
    Anarcap
  • Ma référence
    Platon, Kant

Recent Profile Visitors

2941 profile views
  1. Je suis de passage à Toulouse et il y a ça ici aussi, ça s'appelle "la quéquetterie".
  2. Grand final de Charlie the unicorn ce soir à 21h. Enfin, le destin d'internet sera accompli.
  3. Faire pousser un rein humain dans un porc serait pire que mettre un rein de porc dans un humain ?
  4. Je me demande ce à quoi ressemblerait internet si tout le monde utilisait des bloqueurs de publicité (et je ne comprends vraiment pas que ce ne soit pas le cas). J'imagine qu'un paquet de gens devraient revoir leur business model. Mais est-ce google et facebook maintiendraient leur hégémonie ?
  5. Pas très kasher, tout ça. Plus sérieusement, je suis surpris que ça puisse marcher. Un rein de porc va faire exactement le même boulot qu'un rein humain ?
  6. Et je pense qu'on serait tous très heureux de lire ce bouquin !
  7. C'est surtout le seul où la force est vraiment mystique et mystérieuse, le seul où l'empire semble vraiment despotique et implacable, et le seul ou Darth Vador est honnêtement terrifiant. Peut-être que tout ça était aussi le cas de la première trilogie avant qu'elle ne soit kitsh, peut-être que Rogue one deviendra kitsh aussi, mais en attendant, c'est le seul à cumuler tout ça, l'esprit de starwars, avec un rythme et des technologies cinématographiques actuelles (une qualité que l'on peut préférer rejeter en général, mais pas à propos de SW, puisque c'est justement ce qui a fait son succès et son identité). Bref, les qualités de la trilogie et de la prélogie réunies sans les défauts ni de l'une ni de l'autre.
  8. Et ça aurait rendu la campagne beaucoup plus drôle. 2027, peut-être ?
  9. Clairement le meilleur film de toute la saga SW.
  10. Je veux dire, il y a pas mal de sciences qu'on a déjà beaucoup dé-anthropocentrisées, et ce n'est pas aberrant d'y voir la trajet "naturel" du progrès scientifique. Par exemple en géologie où on est passé d'un récit en quatre actes, le dernier étant réservé à l'humanité (et les trois premiers aux poissons, aux lézards et aux singes respectivement), à une saga faite d'éons subdivisés en ères subdivisées en périodes, reléguant l'âge de l'homme au dernier petit tiroir de la troisième subdivision (même si on devrait encore la descendre d'un rang IMO, puisqu'on est sur le même ordre de grandeur que les époques des périodes précédentes). Idem en biologie où on est constamment en train de réévaluer l'importance dans l'histoire de la vie et des formes les plus éloignées de nous. Le focus sur l'environnement humain immédiat n'est pas illégitime puisque c'est à ce niveau que se posent d'abord nos problèmes pratiques. Mais on va généralement s'en écarter de plus en plus pour mieux les comprendre. C'est assez drôle de constater que la chimie, qui sous sa forme scientifique est pourtant beaucoup plus ancienne (genre un bon millénaire de plus) que la biologie, la géologie et même le reste de la physique, soit restée aussi "immature".
  11. TIL que la seule différence entre une huile, une graisse et une cire est la température de fusion (inférieure ou égale à 25° pour les huiles ; supérieure à 25° mais inférieure ou égale à 45° pour les graisses ; et supérieure à 45° pour les cires). Et j'ai réappris en même temps que le gras, qui regroupe tout ça (mais avais-je déjà entendu ça en cours de physique-chimie ?), était défini par son hydrophobie. C'est fou comme la chimie est encore pragmatique/anthropocentrée (tout y est catégorisé en fonction de son rapport spécifiquement à l'eau plutôt qu'à n'importe quelle autre molécule -spécifiquement parce qu'elle nous est utile à nous les vivants- , et en fonction des températures courantes dans notre environnement).
  12. Peut-on considérer comme critère de la pluricellularité/d'être un organisme ou un superorganisme la spécialisation de la fonction de reproduction ? Je veux dire : le fait que certains corps (cellules ou organismes intermédiaires) ne se reproduisent pas et se contentent d'alimenter tout le monde, reproducteurs compris, pendant que d'autres sont chargés de la reproduction de la totalité ?
  13. Ce n'est pas la polygynie de certains hommes qui en prive d'autre de compagne, c'est la monoandrie imposée aux femmes. La polygynie ne fait qu'amplifier la chose. Et l'hétéronormativité aussi.
×
×
  • Create New...