Aller au contenu

Mégille

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    128
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

17 Neutre

À propos de Mégille

  • Rang
    Jeune Padawan

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France

Visiteurs récents du profil

229 visualisations du profil
  1. A propos de la valeur d'une crypto, comparativement à l'or : ce n'est pas un "bien" matériel, comme peut l'être un bout de métal, mais je ne dirais pas pour autant que ce n'est qu'une idée abstraite. C'est un service, qui pour être rendu, demande l'utilisation de ressources et de travail. Si le statu économique d'une idée abstraite, c'est à dire, d'un objet métaphysique problématique, peut être problématique, le statu d'un service l'est beaucoup moins. Ca s'échange contre des biens ou contre d'autres services de la même façon qu'un bien s'échange contre d'autres biens. Si jusqu'à récemment (à une échelle historique) des biens étaient de préférence utilisés comme intermédiaire d'échange, c'est parce qu'eux seuls offraient certains avantages (durabilité, divisibilité, etc), et il n'y a rien d'inconcevable à ce que la technologie et les institutions actuelles permettent à des services de faire aussi bien, voir mieux. D'ailleurs, la distinction entre bien et service me semble moins clairement tranchée qu'on ne le croit : on considère comme "bien" ce qui est matériel et durable, et comme "service" ce qui est immatériel et éphémère. Mais qu'en est-il de ce qui est matériel et éphémère, comme un plat cuisiné ? Ou de ce qui est immatériel et durable, comme une composition musicale ? En plus de ça, la distinction entre durable et éphémère n'est de toute évidence qu'une distinction de degré, et si on veut faire les malins, on peut dire qu'il en va de même pour celle entre "matériel" et "immatériel" tel qu'on l'entend ici, puisque la matière est un certain état d'énergie !
  2. En ce qui me concerne, comme beaucoup de gens sans doute, je n'ai pas pour intention de consacrer trop de temps et d'efforts pour déterminer quelle monnaie je devrais acheter et quelle autre je devrais vendre ; mais que quelques uns, prévoyants ou simplement chanceux, s'enrichissent massivement de temps en temps en achetant la bonne au bon moment ne me dérange pas. Quand je suis plutôt positif, voilà comment j'imagine le futur de la monnaie : les cartes de crédits remplacent définitivement la monnaie fiduciaire, les banques centrales font faillites ou sont marginalisés, et je laisse à mon banquier - dont j'utilise la monnaie-dette - le soin de gérer mon petit pactole en achetant crypto, or ou dettes de plus grosses banques, selon ce qui lui semble le plus judicieux. Le truc qui me fait peur, dites moi si c'est stupide, c'est que ce vieil adage, "la mauvaise monnaie remplace la bonne", ait raison et fasse perdurer les monnaies fiats.
  3. Réchauffement climatique

    Je trouve étrange ce refus d'une chose aussi bête que la température moyenne... refusez-vous donc toute pertinence aux concepts historiques de petite age glaciaire, ou d'optimum médiéval ? Et si on imagine qu'ils ne sont que locaux, soit, mais il me semble tout de même relever du bon sens que de pouvoir dire que l'holocène est plus chaud que le pléistocène, que le quaternaire est beaucoup plus froid que le crétacée, etc. Je veux bien rejeter les modèles prédictifs, qui ressemblent beaucoup à des agrégats comme le PIB, mais il me semble difficile de nier toute pertinence à la température moyenne elle-même. Il n'y a pas eu d'événement azolla ? Pas eu de maximum thermique de l'éocène ? Ces trucs là, ce sont des faits, et qui étaient bel et bien globaux (en plus d'être vraisemblablement lié aux gaz à effet de serre).
  4. Notre-Dame-des-Landes

    A propos de cette histoire de libéraux trop embourgeoisés pour s'organiser contre l'Etat, contrairement aux gauchistes fanatiques... J'en doute. Suffit de penser au Free State Project au US, au liberland, et aux projets de seasteading. Bon, tout ça est encore embryonnaire, mais ça finira bien par voir le jour. Et c'est quand même vachement mieux organisé que les tentatives des anarcoco. Sinon, bien, cet abandon du projet de NDDL, ç'aurait vraiment été juste un "Montréal Mirabel" français.
  5. Le féminisme

    Le pauvre homme, je n'ose pas imaginer la haine qu'il doit recevoir sur internet ! Vidéo intéressante surtout, bravo à lui pour réussir à répondre de façon intelligente et nuancé, sans tomber dans une agressivité de repli qui aurait immédiatement été interprétée comme misogyne. Je commence à être agacé par cette argument du "vous faites des généralisations, toutes les femmes ne...". La journaliste cherche-t-elle à remettre en cause les sciences sociales, voir même, les sciences de la vie, toutes entières ? Evidemment qu'il fait des généralités, il y a des vérités générales, et c'est justement l'objet d'un paquet de science. Et d'ailleurs -merci à ce monsieur de l'avoir indiqué- que les femmes soient moins payés que les hommes est aussi une généralité pleine d'exception.. je réutiliserai sans doute cet argument. On voit sa gorge se serrer, on sens le pathos donner des coups de coude au logos -typique lorsque l'on voit son dogme attaqué- mais je trouve que la plupart du temps, elle est assez intelligente. Je veux dire, elle formule des objections, elle le pousse à bien clarifier sa position, et elle ne se laisse pas aller à des attaques ad hominem, même lorsqu'elle est en difficulté. Elle est dans le mauvais camp, mais elle reste plus raisonnable que beaucoup. Elle ne se laisse pas convaincre facilement, mais on ne peut pas vraiment lui reprocher.
  6. Le féminisme

    La tribune, telle que je l'ai compris, sans discuter du caractère évidemment immoral (en plus d'illégal) du harcèlement et de l'agression, se contente de rappeler que nous avons le droit d'importuner, et que c'est une bonne chose, sans pour autant faire l'éloge des importuns. A partir de là, les vives oppositions, à moins d'être encore plus stupides que vives, sont des oppositions implicites au droit d'importuner... La nuance que les 100 dames auraient peut-être due marquer un peu plus est que défendre ce droit n'implique pas du juger irréprochable moralement tous les usages qui en sont fait.
  7. Le féminisme

    J'ai abordé le sujet avec un ami de gauche qui était spontanément hostile à cette fameuse tribune, j'ai pu le ramener à la raison en lui rappelant que l'impolitesse de façon général était importune, et en lui laissant imaginer ce à quoi ressemblerait une société qui interdirait (par usage de la force) d'être impoli. Prochaine étape, vérifier si les demoiselles féministes sont sensibles à l'argument...
  8. Présentation d'Asriel

    Bienvenue ! Et vive cette invention magnifique qu'est le vélo. A propos de l'écologie, mon point de vue sur la question a beaucoup évolué depuis que j'ai lu The problem of social cost de Ronald Coase, que je recommande vivement. La seule insuffisance que pourrait y trouver un écolo, il me semble, est la question des "générations futurs", mais je pense que ceux qui parlent de ça ne se rendent pas compte du danger que peut représenter le fait de donner des droits a des gens qui n'existent pas encore. (par contre, ce forum est effectivement très climatosceptique... mais je ne pense pas que ce débat change grand chose) A propos des monopoles, les réponses des autres sont sans doute meilleures que la mienne, mais je te dirais simplement qu'il n'y a rien de mal dans un monopole de fait, naturelle, et que seul les monopoles d'Etat ou devant leur privilège à la coercition posent problème. Voire même que la concurrence "forcé" par l'Etat, façon ordolibérale, est bien pire qu'un monopole qui serait apparu de lui même. A propos des handicapés... je ne suis pas sûr de comprendre l'objet de ton inquiétude. Si quelqu'un est capable de rendre service, de faire du bien de quelque manière que ce soit, il n'y a pas de raison qu'il ne puisse pas tirer son épingle du jeu, aussi marginal soit-il. Et je crois que l'on peut plus faire confiance pour ça à des entreprises libres, qui, si elles sont intelligentes, sauront trouver le talent là où il est, plutôt qu'à une bureaucratie et des règlements impersonnels, incapable de saisir la spécificité des individus. A propos d'un handicapé tel qu'il serait incapable de se "rendre utile", maintenant... une telle personne ne pourra de toute manière vivre que de la générosité des autres. Le point de vue libéral/libertarien consiste simplement à vouloir que les gens soient généreux avec ce qui leur appartient plutôt qu'avec ce qu'il y a dans les poches des autres.
  9. Le féminisme

    Boycotter -individuellement- tous les produits qui émanent d'entreprises qui ne ce sont pas déclarées anarcap ? Ce serait une bonne manière d'empêcher le socialisme de revenir, remarque.
  10. Le féminisme

    A propos de cette histoire de patriarcat qui rétrécie les femmes, j'ai trollé sur fb en proposant l'argument suivant : Si la différence de taille mâle/femelle chez l'humain n'est pas surprenante puisqu'elle se retrouve aussi chez nos plus proche cousins, l'accouchement est effectivement plus difficile. Il l'est pour deux raisons, la taille du crâne de l'enfant, et la forme du bassin de la mère, lui même dû à la bipédie. Il faut donc se demander : "pourquoi les femmes n'ont elles pas évoluées pour rester à quatre pattes ?" Ca aussi, ça aurait rendu l'accouchement plus facile, et en plus, le patriarcat n'aurait pas été contre. Donc il est plus vraisemblable qu'il y ait eu un complot féministe durant la préhistoire pour rendre les femmes bipèdes même au prix de risquer leurs vies et celle de leurs enfants. Et dire que les femmes mangeaient moins de viande au paléolithique parce que c'est ce qui se passe chez les chasseurs-cueilleurs actuels, c'est raciste, puisque ça revient à dire que ceux-ci sont primitifs. ... Je crois que j'ai perdu quelques amies.
  11. Le féminisme

    Arf, je n'arrive plus à remettre la main sur l'article en question... j'ai retrouvé ça, et ça : https://www.sciencedaily.com/releases/2008/10/081029121826.htm http://www.businessinsider.fr/us/census-data-on-gay-households-2015-6/ Intéressant en tout cas que les lesbiennes gagnent plus que les femmes hétéros. Je me demande quelle est l'interprétation féministe orthodoxe de ça. Dans la tradition intersectionaliste, les causes de discrimination sont sensés toujours s'amplifier les unes les autres, alors qu'ici, ce n'est clairement pas le cas. Explication possible : - on traite les lesbiennes comme des hommes, donc on les paies plus ? assez invraisemblable, a mon avis. Et même pas sjw proof car ça revient à dire que l'homosexualité féminine n'est pas une cause de rejet. - elles sont moins coincées à l'idée de faire un métier d'homme - elles ne peuvent pas compter sur un homme pour faire entrer l'argent, donc elles s'y collent D'autres hypothèses ? Je ne sais pas où en sont les amériques, mais en France, la question du voile divise beaucoup les féministes. La confusion vient sans doute du fait que les gauchistes se veulent féministes ET islamophiles, mais ce n'est pas le féminisme en lui-même qui l'est. Pour preuve, les groupes féministes les plus extrêmes comme femen sont anti-islam. En tout cas, en discutant avec des fémislamistes pourvu d'un minimum de bon sens, tu devrais pouvoir facilement leur faire voir qu'elles doivent renoncer à au moins l'une de leurs positions. Je ne vois pas très bien ou mène toute cette histoire de survie... que les anciennes organisations "patriarcales" aient été tout à fait adaptées aux nécessités d'alors, et à l'avantage des femmes au moins autant que des hommes ? Oui, c'est évident.
  12. Le féminisme

    Ce sont bien les hommes qui sont les plus alcooliques : http://www.alcool-info-service.fr/alcool/consommation-alcool-france/alcool-francais#.WjKPsvYiHQo Sinon, à propos de l'islamophilie féministe, j'en doute aussi. Les assos françaises, en tout cas, son très partagé sur la question du voile, par exemple, et les groupes les plus extrémistes (j'ai les femen en tête) sont clairement anti-islam. Il y a tout au plus un silence gênée à ce sujet, du fait de leur alliance stratégique à gauche. Je viens aussi d'apprendre un truc amusant : les gays ont en moyenne un revenu inférieur aux hommes hétéros, les lesbiennes un revenu supérieur aux femmes hétéros, mais les couples hétéros ont tout de même un revenu supérieur aux couples lesbiens et inférieur aux couples gays.
  13. Le féminisme

    48h plus tard, certaines équipes présenteront des outils prêts à être utilisés. Les autres équipes pourront être accompagnées par nos mentors pour finaliser leurs projets. Que vous soyez développeur ou développeuse, marketeuse ou marketeux, rédacteur·rice, féministe en tous genres, issu·e du monde associatif, des startups ou de la linguistique, étudiant·e, indépendant·e ou salarié·e, vous êtes bienvenu·e ! Pas de compétition : nous travaillerons ensemble pour faire progresser l‘égalité femmes·hommes ! Le plus désagréable avec ça, c'est le refus de faire les choses complètement. J'avais cru comprendre que "rédacteur.rice" était une manière d'écrire plus rapidement ce qui devrait se dire "rédacteur et rédactrice". Dans ce cas pourquoi ce point inclusif n'est ici utilisé qu'une fois sur deux ? C'est un peu comme si j'écrivais a et b & c et d... Et pourquoi ne pas écrire "marketer", qui, en bon mot anglais qu'il est, est neutre ? Il me semble que l'idée première était de préférer les mots neutres. Qu'on ne me dise pas que c'est pour ne pas trahir la langue française. Bref, pour obtenir des résultats similaires, leur logiciel inclusif va avoir besoin d'un générateur de hasard.
  14. Front National

    Vous savez ce qu'on dit, l'humour noir, c'est comme une paire de jambes. Certaines personnes n'en ont pas. Sinon, je ne comprends pas le lien avec ce fait divers qui a eu lieu pas loin de 6 mois plus tôt... Emilie 34 ans etc n'a pas le monopole de la mort sur les railles. Et en l’occurrence, c'est juste un shooting western tout ce qu'il y a de plus banal https://www.istockphoto.com/fr/photo/train-à-vapeur-approche-femme-liées-à-la-ligne-de-chemin-de-fer-gm143174513-19085648
  15. Mélenchon, le Tout Petit Père des Peuples

    Je parie sur Sophia Chikirou. Si Méluche reste suffisamment influent chez lui pour dicter ses choix tout en étant trop fatigué pour jouer lui même, il me semble qu'elle est bien placée pour prendre la barre en tant que lieutenante ("avec avantage", ai-je entendu dire). Et puis, elle est plus SJW-proof qu'un vieux blanc cis-genre qui parle fort, elle est déjà femme et maghrébine, si elle s'affiche avec une autre femme ou avec un trans, c'est le gros lot.
×