Jump to content

Mégille

Tribun de la Plèbe
  • Posts

    5501
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    25

Everything posted by Mégille

  1. Ils l'auraient réellement, et volontairement, contaminé ?! Vu son état, ça frôle la tentative de meurtre ! C'est tellement petit et vicelard...
  2. Je pense que tu sous-estimes les dangers de l'alcool relativement aux autres drogues. Même pour "la majorité des gens", il a un impact très négatif sur la santé. On ne s'en rend pas compte, ou on n'y fait pas attention, parce qu'on est civilisationnellement alcooliques. Si tu t'appuies sur l'observation des gens autour de toi, alors, mon observation n'est pas la même que la tienne. Je vois beaucoup de gens qui ont du mal à se passer de leur verre d'alcool quotidien (même si personne n'oserait les qualifier d'alcoolique... et pourtant), alors que parmi tous les consommateurs de cannabis ou de MD autour de moi (et il y en a), je ne vois personne avoir un comportement aussi addictif. Il me semble aussi que tu bases ta classification des drogues sur un ressenti subjectif de l'intensité des effets sur la conscience. Sur ce point là, je ne peux pas te suivre (même si j'ai eu des témoignages allant dans l'autre sens concernant l'effet du cannabis et de la MD relativement à l'alcool). Mais il me semble que de toute façon, ce n'est pas pertinent. Ce à quoi il faut faire attention, c'est à la toxicité somatique (l'impact sur la santé en général), à la dépendance physiologique (qui va souvent de pair avec ce qui précède), et aux comportements induits s'ils sont susceptibles d'être regrettés ensuite. Sur tous ces plans là, l'alcool, avec sa réduction de l'espérance de vie, ses syndromes de sevrage pouvant aller jusqu'à la mort, et les comportements violents ou risqués qu'il provoque souvent, fait parti de ce qu'il y a de pire (rien de semblable à tout ça du coté du cannabis et de la MD, pour ce que j'en sais). S'il est possible d'avoir un impact très fort sur la conscience, plus que l'alcool, sans avoir à payer ces coûts, et que c'est justement ce qui est recherché, alors tant mieux... Mais de toute façon, tout ça n'a d'importance directe que pour l'individu. Pour le citoyen/pour l'état, ce qui compte seulement est : quel est l'impact de la prohibition ? Et, même si on décide de voir les drogues comme un problème de santé publique, la meilleure solution est-elle vraiment la répression policière ?
  3. L'alcool est beaucoup plus addictif (et somatotoxique) que la plupart des drogues consommées illégalement. À part peut-être les opioïdes. J'ai beaucoup d'amis qui prennent de la MD uniquement en festival, assez exceptionnellement, donc. Et je connais plusieurs personnes qui consomment occasionnellement des hallucinogènes, mais jamais de façon régulière. On est bien en deçà du comportement socialement accepté de consommer de l'alcool toutes les semaines, voire tous les jours.
  4. Qu'a fait Tondelier ? J'ai dû passer à côté de quelque chose...
  5. Il y a du bon, mais comme d'habitude, ils sont meilleurs pour supprimer des impôts que pour supprimer des dépenses.
  6. Pourquoi serait-ce inconstitutionnel ? La constitution fait que le nouveau parlement a le pouvoir de le virer, mais pas qu'il est viré d'office, ni qu'il que le président a le devoir de le faire.
  7. Dans la théologie chrétienne traditionnelle, catholique en tout cas, la réponse est que les animaux ont bien des âmes ("animal" signifie littéralement "pourvu d'une âme"), mais mortelle, seules les âmes humaines, à l'image de Dieu, étant immortelle.
  8. Ils font tous semblant d'oublier qu'on n'est pas dans un vrai régime parlementaire, et que le président garde le pouvoir de nommer le premier ministre. Aucun groupe, sauf surprise, n'étant en mesure d'imposer un chef au président, c'est lui qui aura l'initiative des propositions et des négociations.
  9. J'ai expliqué à des amis gauchistes que la situation de la gauche actuelle, celle qui est prédite par le niveau d'étude et plus du tout par le niveau économique, est tout à fait analogue à celle du gauchiste du XIXème, le libéral : le libéral du XIXème prend le parti du nouveau système de "pouvoir" (au sens large, pas forcément coercitif), le capitalisme, contre le système précédent, défendu par les conservateurs d'alors (basé sur les privilèges de la noblesse, de l'église et des corporations, et sur la propriété foncière). De la même façon, le gauchiste actuel ne fait que défendre un nouveau système de pouvoir contre les restes du précédent, nouveau système qui est celui des techniciens intermédiaires, administrateurs et manageurs, recrutés sur diplôme, ou sur réseautage entamé lors des études. Ou plutôt, il s'agit de ceux qui sont le plus gagnant au nouveau système tout en étant les moins gagnant à l'ancien, donc plutôt le bas de la nouvelle pyramide. C'est assez compréhensible pour un gauchiste qui connais un peu son Marx et son Bourdieu, même si les conclusions sortent du logiciel. Par contre, je ne suis pas encore allé jusqu'à leur expliquer que cette petite dynamique est destinée à se heurter à un mur, l'un des systèmes étant tout simplement supérieur à l'autre.
  10. Je passe complètement à coté de l'humour Farage. J'ai bien vu quelques petits memes sur youtube, mais en ayant besoin d'aller les chercher. Et rien au niveau de l'exubérance des trumpistes. J'attends mieux de la part d'un anglais censé être drôle.
  11. C'est fou les progrès de la robotique en ce moment.
  12. Il me semble qu'au début des gouvernements minoritaires de Macron, LFI et le RN s'abstenaient de voter les motions de censure lancer par l'autre. Et que LFI s'était mis à crier au scandale quand le RN avait commencé à voter pour les montions de censure qu'ils lançaient eux. Simple fierté partisane, ou jeu caché ? Face à un gouvernement ultra-minoritaire d'une alliance allant du PS et EELV aux LR non-ciottistes, LFI se retrouverait peut-être à avoir intérêt à jouer à la fausse opposition, comme LR précédemment. Ne pas voter pour les motions de censure venant de droite parce qu'elles sont fachos, et ne pas initier eux-mêmes de motions de censure, en misant sur l'ignorance du public pour ne pas qu'on leur en tienne rigueur. Mais ça, ça tiendrait seulement jusqu'au prochain 49-3. A moins que Méluche ne s'attendre à sortir gagnant du chaos de l'absence de gouvernement, dans ce cas évidemment, ce serait différent.
  13. Je ne suis pas sûr du tout que LFI et le RN réussissent à s'associer pour former un gouvernement, ce serait contre la ligne directrice des deux, et une trahison (et peut-être une erreur fatale) pour chacun des deux. Il faudrait à minima que ce soit seulement des dissidents de l'un qui s'allient avec l'autre. Par contre, c'est sûr qu'à eux deux, ils seront assez nombreux pour censurer un gouvernement. Qu'est-ce qui les empêcheraient de le faire ? Aucun rapport, mais je viens de voir qu'il y a un "DJ Kore" dans le morceau de rap militant anti-RN. Si j'avais un nom qui signifie "pucelle" en grec ancien, j'éviterais de faire le malin dans les cités (pun intended).
  14. On est sûr qu'il y aura suffisamment de NFP non-LFI pour rendre ça possible ? J'avais cru comprendre que LFI avait profité de l'occasion et de la précipitation pour grignoter encore plus les autres partis de gauche.
  15. Ne poussons pas la comparaison trop loin non plus, hein. Le RN est une rupture surtout d'étiquette, 90% de leur programme est au bon milieu de notre fenêtre d'Overton. Oh, je ne doute pas qu'on aura d'ici 2027 une petite tripoté d'apprentis entrepreneurs politiques pour y tenter leur chance.
  16. Idem. J'en ai quelques uns en polonais dans ma bibliothèque... achetés trop vite et sans regarder, emporté par la joie d'avoir trouvé les titres. Mes tentatives velléitaires d'apprendre le polonais ou de me trouver des amis polophones (?) à qui les refourguer ont jusqu'à présent été infructueuses.
  17. Si ça me permet d'accuser les tankies d'être des fachistes refoulés, je prends.
  18. L'Aleph est très bon, mais Fictions est encore meilleur.
  19. Il me semble qu'aux dernières présidentielles, Méluche avait appelé au vote blanc lors des deuxièmes tours, non ?
  20. J'ai cédé, je joue à Hadès. Effectivement, c'est sympa, et plutôt fidèle à la mythologie. Je viens d'obtenir le fusil d'assaut de Hestia.
  21. Une alliance LFI-Macron me semble encore moins probable que LFI-RN. Je me demande ce qui se passera en cas d'impossibilité de constituer un gouvernement. Et je me demande aussi si, en 2027, la cinquième république battra le record de longévité des régimes français depuis 1789, pour l'instant encore détenu par la troisième république. Est-ce qu'il y a des paris là dessus quelque part ? Les appels à la violence, pour quelqu'un qui n'écoute pas de rap. Les trucs anti-franc-mac, plutôt complotistes (et mal informés). J'imagine qu'il y en aura pour dire que les phrases anti-netanyahou sont antisémites. Et surtout, des appels à voter, et à gauche.
  22. Contre les droits de toutes les minorités, et ultimement, de la plus petite d'entre elles, l'individu. Et je ne parle pas que des droits-créances. Vu les régulières mutations, en fonction de l'objectif électoral du moment, des promesses de campagne du RN, et vu qui s'y trouvent, je n'ai aucune confiance en ce parti... Sinon, je viens de lire le dernier programme. C'est pas mal sur certains points, ils ont pris en compte le problème de la bureaucratie pour la santé et l'éducation, et le programme est moins anti-prof que les dernières promesses orales faites. Maintenant, on verra ce qu'il en sera. Le Maire aussi promettait la simplification depuis un an ou deux. Et il y a toujours, ici et là, mystérieuse, la fameuse "priorité nationale". Je n'ai toujours pas compris ce qu'elle est. Sur quoi porte-t-elle ? Les allocations ? Les postes publics ? Les contrats de travail, le logement ? Concerne-t-elle seulement les étrangers, ou bien aussi les binationaux et les immigrés (naturalisés) ? (quid des étrangers nés sur le sol français, mais sans la nationalité après la suppression du droit du sol, et potentiellement apatrides ?) A moins de la réduire à très peu de choses (et de la rendre redondante avec d'autres mesures du même programme), elle me semble nécessairement très liberticide, et très injuste. Un propriétaire devant choisir de louer soit à un national réputé mauvais payeur, négligé et antipathique, etc, et un étranger (ou un binational ?) parfait de tout point de vue, serait contraint de choisir le premier ? Idem pour un patron, qui devrait embaucher un français même tir-au-flan au lieu d'un polonais ou d'un portugais déterminé et travailleur à chaque fois que la situation se présenterait ? En tant que bi, ça me préoccupe un peu cette affaire...
×
×
  • Create New...