Jump to content

Moon Man

Habitué
  • Content Count

    160
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Moon Man

  1. Je me suis posé la question aussi en voyant le documentaire. Après quelques recherches (par ex : http://www.astronoo.com/articles/brasGalactiques.html), il semble qu'il ne faut pas voir un bras galactique comme un ensemble immuable d'étoiles, mais plutôt comme une onde ou encore un "embouteillage" d'étoiles dans leur rotation autour du centre de la galaxie. (J'avais trouvé un lien où c'était mieux expliqué, mais je ne le retrouve plus).
  2. C'est un peu dans ce sens-là que s'exprime Alain Madelin. Dommage tout de même qu'il ne daigne pas s'associer au PLD et autres initiatives du genre. Un minimum de soutien de sa part n'aurait pas été un luxe. C'est déjà fait (peut-être à améliorer ou à réactualiser) : Je trouve ca très intéressant. Mais as-tu des idées plus précises et concrètes à apporter pour faire avancer les choses ou n'est-ce pour l'instant que simple intuition ?
  3. Moi ce que j'en dis (mais bon bien sur vous en ferez ce que vous voulez) c'est que vous ne pouvez pas : - d'un côté reprocher à la presse d'adopter systématiquement un point de vue trop partial, voire de faire de la désinformation - et de l'autre refuser de donner votre point de vue quand elle vous le demande. Si tous les sceptiques réagissent comme vous, ne vous étonnez pas si, en l'absence de contradicteur, les médias continuent à radoter sur le dernier ouragan -conséquence probable du réchauffement climatique- et sur la fin du monde prochaine - à cause du réchauffement climatique. Personnellement je lui répondrais bien mais j'ai peur de ne pas assez bien connaître les dossiers, alors que certains d'entre vous ici ont fait de la lutte antiréchauffiste leur principal cheval de bataille et maîtrisent le sujet sur le bout des doigts. Les journalistes ont besoin d'audimat et donc d'invités un peu énervés, qui s'expriment sans retenue et qui sont prêts à mettre les c**illes sur la table. C'est leur job. Etre un bon invité n'est pas un exercice facile, ca c'est évident. Mais j'aurais tout de même pensé qu'il y aurait des volontaires. Ce n'est quand même pas une chaîne (d'après mes souvenirs, je ne regarde jamais) où on a l'habitude de lyncher les invités.
  4. J'ajouterai que le libéralisme ne se définit pas du tout en fonction de ce qu'a dit Marx (que ce soit en général ou sur ce forum). C'est toi qui forces la comparaison en comparant l'un et l'autre et en lisant ensuite les réactions. Comme tu le dis le libéralisme est bien antérieur à Marx (et a peu de lecons à apprendre de lui). Tu n'es pas le seul à le penser, bien au contraire ! Quand il est dit : C'est quand même osé d'y voir une confirmation du fait que l'un et l'autre sont deux faces d'une même médaille. Ca fait quand même une sacré différence de savoir que dans un cas la production est assurée sous la menace des mitraillettes et que dans l'autre chaque agent agit de son plein gré tu ne trouves pas ? Enfin (mais ca a été dit plus haut), bien sur le problème que tu citais était la production industrielle. Faut-il donc l'abandonner et retourner dans nos cavernes d'hommes préhistoriques ? (ou du moins revenir à une époque où l'on vivait moins bien, moins longtemps, etc. ). Ben oui c'est bien beau de critiquer l'industrialisation mais encore faut-il ne pas oublier de voir ce qu'elle nous apporte. Et pour moi l'ère industrielle a été une immense bénédiction pour l'humanité, et je suis persuadé que sans la pensée unique écolo-socialiste on en vivrait une nouvelle.
  5. Oui. Courtillot est très malin en séparant le débat scientifique du débat corrompu citoyen
  6. Quand on parle de femmes attirantes et encore en age de séduire on est souvent tentés par l'envie de les qualifier de vulgaires. Qu'en serait-il si Michelle ou Carla avaient la soixantaine passée ? Est-ce qu'on a envie de qualifier la reine d'Angleterre, Bernadette Chirac ou même Geneviève de Fontenay de vulgaires ? A mon avis non (bon sauf pour la dernière)
  7. La notion de propriété individuelle me paraît assez difficile à respecter lorsqu'il s'agit d'"œuvres artistiques". Toute la difficulté tient au fait qu'une chanson (ou toute autre œuvre) peut être résumée par une séquence de bits. Je ne sais pas si mon point de vue a déjà été mentionné ici parce que je n'ai pas eu le temps de lire le fil entièrement, mais le voici (si ce que j'en pense est idiot n'hésitez pas à me le dire, je ne suis pas complètement sûr de ma théorie) … Une fois que vous avez entendu une chanson, ou lu un bouquin ou autre, vous en devenez d'une certaine façon propriétaire, parce que ce que vous avez entendu ou vu est désormais gravé dans votre cerveau. De nouvelles liaisons synaptiques se sont formées, qui vous permettent d'utiliser à nouveau ce que vous avez entendu pour, par exemple, fredonner un air qui vous a marqué ou répéter des idées que vous avez lues. Vous êtes propriétaires de votre corps, et par conséquent l'air que vous avez entendu et qui vous a plu vous appartient désormais. Reconnaître une autorité qui vous interdirait d'utiliser une chanson ou une citation qui vous a marqué (en poussant les choses un peu plus loin ça vaudrait aussi pour une séquence de bits que vous aurez recopié sur votre disque dur), c'est reconnaître à une tierce personne le droit de vous empêcher de disposer pleinement des possibilités que vous offre ce corps qui vous appartient. A partir du moment où une chanson est gravée dans votre cerveau, elle vous appartient au même titre que vos pensées les plus intimes ou votre main droite. Personne ne pourrait justifier de vous empêcher de faire telle action avec votre main droite (ne pensez pas à mal ) sous prétexte que quelqu'un aurait eu le culot de la breveter. Je rapproche çà avec le "marché" des histoires drôles. Vous avez inventé une super blague. Mais une fois que vous l'avez racontée elle appartient aussi à tous ceux qui l'entendue car elle est gravée en eux. Vous pouvez essayer d'en revendiquer la paternité, et ainsi gagner un petit peu de reconnaissance. Mais vous ne pouvez plus empêcher les autres de la répéter. Sûrement même certains d'entre eux la raconteront mieux que vous, mais c'est leur droit d'utiliser leur cerveau et ce qui est inscrit dedans pour bien se faire valoir. Que les défenseurs de la cause des artistes se rassurent, l'absence de droits sur les blagues ne les empêche pas de proliférer, au contraire même. Je vous laisse imaginer un monde triste où l'inventeur d'une blague pourrait exiger des droits de propriété dessus. D'un point de vue purement utilitariste enfin, je dirais que la libre circulation des .mp3 permet à plein de petits groupes peu connus de se faire de la publicité gratuitement et de remplir leurs salles de concerts.
  8. De quoi nous remettre rapidement dans le thème du fil "Armageddon économique" : Que nous annoncent les mauvais chiffres du chômage ? Le récent commentaire alarmiste de Vincent Bénard
  9. Le phénomène a pris autant d'importance parce que les journalistes sont prêts à tirer parti de n'importe quelle prédiction apocalyptique pourvu que ca leur fasse vendre du papier. Le 11 août 1999 il y a eu une éclipse de Soleil à Paris. Une aubaine pour les magazines d'astronomie ? Oui sans doute. Mais qui a fait la une de tous les journaux ? Paco Rabanne !!! Franchement personne n'avait de raison rationnelle de croire à ses foutaises de prédictions. Par contre c'était un filon en or. Dire que tout ca suffit à étouffer le débat scientifique, c'est triste … Et pourtant …
  10. Merci pour ta référence. Malheureusement sans une édition en francais ca ne va pas le faire. Tant pis.
  11. On m'a commandé un bouquin sur la crise pour Noël. Tant qu'à faire je voudrais tacher de trouver un auteur d'inspiration libérale. Une idée ?
  12. C'est ce que prédit Vincent Bénard ici : http://www.objectifliberte.fr/2008/10/annonces-logeme.html Et il va jusqu'à prédire la faillite de l'Etat francais ! J'espère qu'il se trompe …
  13. Je dirais que, indépendemment des opinions politiques, il est tout à fait naturel que les habitués de liberaux.org aient certains traits de personnalité en commun (gout pour la réflexion, etc.)
  14. Ou est-ce qu'on voit les INTJ connus ?
  15. Si quelqu'un a mis ce bouquin en ligne, ca m'intéresse
  16. Problème de grammaire : Un groupe de personnes veut élire un représentant. Pendant l'élection, 2% du groupe s'est abstenu. Combien y a-t-il de personnes dans ce groupe ? "2 % du groupe" est au singulier, donc "2 % du groupe"= 1 personne. Donc il y a 50 personnes dans le groupe.
×
×
  • Create New...