Jump to content

Libéralisme municipal


Recommended Posts

Le 28/07/2022 à 00:24, Bézoukhov a dit :

C'est quoi l'option libérale sur le stationnement payant dans le cadre français ?

Il y a bien des exemples à l'étranger donc on ferait bien de ne pas s'inspirer. ;)

 

 

Link to comment
Le 28/07/2022 à 14:07, Bézoukhov a dit :

Si je creuse, ma question est de savoir à partir de quelle taille de ville c'est nécessaire.

Dans un petit village, ça n'a aucun sens.

Au centre de Paris, c'est nécessaire.


C’est un problème d’offre et de demande. Tant que l’offre est extrêmement abondante par rapport à l’offre et que les coûts de collecte sont trop élevés, ça va tendre vers 0. 
Si les proprios s’arrangent pour restreindre l’offre, ça peut vite faire payer quasiment partout en ville même pas trop dense. 
Les propriétaires ne veulent pas qu’une place réservée, ils veulent que personne ne se mette dessus et ne pas avoir à appeler la dépanneuse tous les jours pour faire de la place. 
Du coup, il y a une bonne chance qu’ils interdisent le stationnement aux non-riverains et tout à coup, l’offre de stationnement devient fortement contrainte. Et là certains vont se rendre compte qu’il y a du coup du pognon à se faire. On aurait un blend de rues payantes et gratuite sachant qu’il y a des économies d’échelle dans la collecte… Plus les troubles fêtes qui interdisent le stationnement que de 9 à 16 quand ils sont au travail et l’offrent le reste du temps. 

Dans un village, même en restreignant l’offre, à moins que ce soit St Paul de Vence, il n’y a pas assez de demande. 

Les commerçants ont intérêt à ce que les gens puissent venir au magasin mais pas à ce qu’un type stationne toute la journée parce que c’est pratique ni que ses clients tournent en rond 1h pour trouver une place (c’est comme ça qu’ils vont à l’hypermarché plutôt qu’au centre ville). Le stationnement gratuit ou à bas coût serait limité dans le temps. 

Link to comment
Le 01/08/2022 à 09:08, cedric.org a dit :

En attendant, en France, avec une rue privée, je n'ai pas le droit d'interdire aux gens extérieurs de se garer aux places de parkings de notre rue si l'accès à la rue est libre. La France.

 

Tu peux pas non plus te garer périodiquement sur l'espace occupé par l'entrée dans ton garage car il ne t'appartient pas. 

 

Note qu'on a eu plus drôle: dans ma rue, un génie a voulu mettre des caméras. Je passe sur l'intérêt libéral de la chose. O se renseigne pour voir comment faire et c'est pas possible: notre rue est PRIVEE. Donc on peut PAS Le faire ... car l'accès à la rue n'est pas limité par un portail. Qu'on ne peut d'ailleurs pas mettre non plus même si on le voulait car les distance qui sépare les 2 murs ou  il serait posé n'est pas conforme de 20 cm.
Donc tu peux mettre des caméras municipales sur les rues publiques, mais tu peux pas en mettre sur les rues privées. C'est légèrement lunaire.

  • Yea 1
Link to comment
  • 3 weeks later...

Bonsoir,

Je viens apporter mon modeste témoignage sur la question du libéralisme municipal.

Je suis conseiller municipal d'un commune de 20k habitants de la région parisienne depuis 3 ans. Cette commune a été longtemps aux communistes et a basculé au centre-droit en 2014.

Vous avez pas idée des contraintes qu'il y a au niveau municipal, ce qui rend malheureusement quasiment IMPOSSIBLE la mise en place d'une politique libérale à ce niveau en France actuellement.

Au niveau des réglementations, elles sont étouffantes, on a un paquet d'obligations réglementaires à respecter et un paquet de missions à assurer de manière obligatoire.

Au niveau du budget, nous n'avons plus dorénavant qu'un seul levier : la taxe foncière. Tout le reste nous est versé par l'État ou par les autres échelons (communautés urbaines, département, région, Union européenne). Mais donc le seul impôt local qui reste est sur les propriétaires. Donc même si nous supprimions certaines actions optionnelles (par exemple la bibliothèque) en échange d'une réduction voire d'une suppression de la baisse voire de la suppression de la taxe foncière, cela satisferait peu de gens et en mécontenterait beaucoup.

Et pour revenir au budget général, vous avez pas idée de la complexité folle que c'est, empêchant totalement le citoyen lambda de piger comment ça fonctionne. (Le pire pour moi, c'est la péréquation entre les communes.)

Plein de trucs qui se passent sur le territoire de la commune sont gérés par d'autres personnes : le préfet, l'assemblée communataire, le conseil départemental, le conseil régional.

Donc même si un type turbo-libéral réussissait à se faire élire, il serait pieds et poings liés. Tout ce qu'il pourrait faire à la rigueur, c'est fermer quelques services non obligatoires, comme la bibliothèque, le conservatoire et la cantine scolaire, mais ces suppressions n'auraient pas comme conséquence de vraies baisses d'impôts en face et seraient perçus par la population comme de vrais scandales, donc impossible de se faire élire sur ça et encore plus de se faire réélire.

 

Bref, la priorité c'est de changer la loi pour rendre les communes véritablement autonomes, notamment sur le plan fiscal. J'avais échangé avec une jeune maire allemande, elle m'avait dit que quasiment toutes les dépenses qu'elle faisait étaient alimentées par des recettes communales, rien à voir avec nous donc.

 

Au plaisir de voir vos réactions à ce petit témoignage.

  • Yea 7
  • Post de référence 1
  • Contrepoints 3
Link to comment

Excellent retour de terrain. La liberté communale est prioritaire, mais n'existe pas dans un pays extrêmement centralisé comme la France, et qui s'est recentralisé subrepticement surtout via la fiscalité à partir des années 2000.

 

PS: je suis incapable de remettre la main sur cet article passionnant qui faisait l'historique de la recentralisation discrète depuis les années 80 en France via la fiscalité (et spécialement le retour de l'Etat dans les budgets des collectivités locales). Si ça dit quelque chose à quelqu'un...

  • Yea 3
Link to comment
Il y a 6 heures, ValentinG a dit :

Bonsoir,

Je viens apporter mon modeste témoignage sur la question du libéralisme municipal.

Je suis conseiller municipal d'un commune de 20k habitants de la région parisienne depuis 3 ans. Cette commune a été longtemps aux communistes et a basculé au centre-droit en 2014.


Dans ces conditions, à ton avis, quelle est la mission d’un conseiller municipal libéral ? En particulier s’il est dans une majorité non libérale.

Link to comment
il y a 21 minutes, Tramp a dit :


Dans ces conditions, à ton avis, quelle est la mission d’un conseiller municipal libéral ? En particulier s’il est dans une majorité non libérale.

 

Écouter et apprendre. (Yep, c'est limité. Mais je ne crois pas à la politique de la chaise vide, parce qu'à ce jeu c'est toujours les communistes (au sens large) qui gagnent.)

Link to comment

Si tu es présent mais que tu ne fais que écouter et apprendre, ça fait quelle différence avec une chaise vide ?

Je ne cherche pas à te piéger. Ça m’intéresse de savoir ce qu’on pourrait faire et comment envisager un tel mandat.

Link to comment

Sans pouvoir arriver à faire d'une commune liberland, il y a toujours possibilité de pousser dans un sens plus liberhallal.

C'est la politique des petits pas.

 

Déjà freiner sur tout ce qui est mis en place des caméras et autres moyens de flicage de la vie privée.

Donner les priorité à la police municipale (si il y en a une).

Ne pas emm... les automobilistes en supprimant les places de stationnement et en créant des zones piétonnes.

Etc.

 

Je crois que la commune a encore un peu de pouvoir sur les constructions dans sa commune, sur les autorisations qu'elle peut donner ou pas à un propriétaire, etc.

 

  • Yea 2
Link to comment

Pour avoir suivi les délibérations de conseil municipal pendant des années (20 ans), le mieux qui me semble faisable actuellement, c'est de la pédagogie.

Et c'est déjà du boulot. Et beaucoup de vox clamans in deserto.

 

C'est bien sûr un drame d'être sous tutelle de l'état.
Mais le 2° drame c'est que, à part qqs éclairs de lucidité accidentels, c'est parfaitement admis et désiré.
En fait, les conseillers municipaux n'arrivent même pas à imaginer une vie municipale non 100% drivée par l'état.

Ils sont de facto les complices et simples exécutants locaux, et super heureux des médailles en chocolat qui leurs sont distribuées.

Link to comment

Il y a aussi l'option de toutes les formations minoritaires radicales en assemblée : transformer son siège en tribune pédagogique (comme l'a fait Ron Paul par exemple). Toute intervention peut devenir l'occasion d'un exposé pédagogique sur les bienfaits du libéralisme/les méfaits du centralisme bureaucratique par ex.

  • Yea 4
Link to comment
Il y a 8 heures, ValentinG a dit :

Bonsoir,

Je viens apporter mon modeste témoignage sur la question du libéralisme municipal.

 

N'y a-t-il pas le domaine de l'urbanisme qui est encore aux mains de la municipalité? Je sais bien que le maire n'a plus tout pouvoir sur le PLU mais il lui en reste encore beaucoup.

Par exemple, les communistes dépassent allègrement les obligations en termes de HLM. Ils préemptent également énormément et perturbent considérablement le marché.

Un libéral ferait le minimum obligatoire et trainerait des pieds sur ce qui est préconisé mais pas obligatoire.

"Fermer la bibliothèque" est une chose mais ne pas construire une salle des fêtes démesurée en est une autre. Je sais bien qu'il est difficile de présenter un programme où l'essentiel est de ne rien faire mais c'est à mon sens, ce que pourrait proposer un libéral.

Couper toutes les subventions en dehors de l'essentiel comme la cantine scolaire. Cela devrait passer au yeux des électeurs, non?

 

La municipalité pourrait également fermer les yeux sur les constructions sans déclaration comme les petites piscines ou les gros abris-de jardin.

Beaucoup de municipalités embêtent les gens pour des broutilles, une haie mal taillée, des chicanes ou des dos d'âne à tous les coins de rue afin de satisfaire 3 emmerdeurs, etc.

Des arrêtés farfelus en pagaille: lieux réservé aux planchistes, baignade interdite, feux interdit, chemins réservés, rues mises en sens unique, places de parking supprimées, places de marché distribuées de façon opaque et arbitraire, etc. Une mairie a un pouvoir de nuisance considérable, un libéral pourrait mettre le holà à toutes ces âneries.

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 9 heures, ValentinG a dit :

Je suis conseiller municipal d'un commune de 20k habitants de la région parisienne depuis 3 ans. Cette commune a été longtemps aux communistes et a basculé au centre-droit en 2014.

Si elle était rouge jusqu'en 2014, alors il me semble qu'elle est vers le début de l'alphabet et que j'y ai une ex. ;)

 

Plus sérieusement, merci pour ton retour de terrain. Trop de libéraux ne considèrent que des enjeux abstraits ou universels, tout en repoussant la question des institutions qui leur semble moins claire et moins centrale (alors que la responsabilité des collectivités locales et la question des libertés locales est pourtant inévitable, surtout quand on cherche à convaincre à petite échelle dans un premier temps).

 

Il y a 3 heures, F. mas a dit :

PS: je suis incapable de remettre la main sur cet article passionnant qui faisait l'historique de la recentralisation discrète depuis les années 80 en France via la fiscalité (et spécialement le retour de l'Etat dans les budgets des collectivités locales). Si ça dit quelque chose à quelqu'un...

Ça ne me dit rien, mais je sais que Gérard Bramoullé s'était intéressé à ce genre de questions.

Link to comment
il y a 28 minutes, Rincevent a dit :

Si elle était rouge jusqu'en 2014, alors il me semble qu'elle est vers le début de l'alphabet et que j'y ai une ex. ;)

 

Yep, tout au début, dans un département tout à la fin 😁 Je cache pas vraiment, c'est instantanément visible sur mon compte,Twitter que j'ai partagé lors de ma présentation 🙂

Link to comment
1 minute ago, ValentinG said:

 

Yep, tout au début, dans un département tout à la fin 😁 Je cache pas vraiment, c'est instantanément visible sur mon compte,Twitter que j'ai partagé lors de ma présentation 🙂

Ben c'est surtout c'est marqué dans lieu:  sur le profil en dessous de ton avatar :)

 

Link to comment
Il y a 2 heures, Tramp a dit :

Si tu es présent mais que tu ne fais que écouter et apprendre, ça fait quelle différence avec une chaise vide ?

Je ne cherche pas à te piéger. Ça m’intéresse de savoir ce qu’on pourrait faire et comment envisager un tel mandat.

 

S'il y a des votes au conseil municipal qui me dérangent, je n'hésite pas à m'abstenir voire à voter contre. Nénmoins, j'ai été élu au sein d'une liste, donc à moins de vouloir m'en désolidariser totalement et de devenir un élu d'opposition, et donc à la prochaine élection de conduire ma propre liste sans aucune assurance de faire quelques places d'opposition, je vais pas m'opposer frontalement au vote du budget par exemple. Surtout que le maire ait tout à fait OK, et les comptes sont gérés sérieusement, sans folies.

 

Un élément important à avoir en tête : le mécanisme lors de l'élection. On dit souvent que c'est à la proportionnelle, mais en fait y'a une énorme prime à la liste arrivée en tête. Et les listes arrivés en deuxième, troisième, etc. se partagent les miettes. Donc un conseiller d'opposition n'a quasiment AUCUN pouvoir.

 

Je précise également que les conseillers municipaux (de la majorité comme moi ou de l'opposition) sont BÉNÉVOLES.

Link to comment
il y a 26 minutes, Marlenus a dit :

Ben c'est surtout c'est marqué dans lieu:  sur le profil en dessous de ton avatar :)

Étant sur mobile, je ne le voyais pas. ;)

 

il y a 15 minutes, ValentinG a dit :

Un élément important à avoir en tête : le mécanisme lors de l'élection. On dit souvent que c'est à la proportionnelle, mais en fait y'a une énorme prime à la liste arrivée en tête. Et les listes arrivés en deuxième, troisième, etc. se partagent les miettes. Donc un conseiller d'opposition n'a quasiment AUCUN pouvoir.

Oui. Dans mon ancien patelin (30 000 habitants, toujours été au centre-droit gaulloïde, actuel maire multi-cumulard), les trois listes d'opposition en 2014 ont eu en gros trois strapontins chacune, alors qu'une liste, c'est de mémoire 39 noms. Autant dire qu'à moins d'être tout en haut, il n'y aura pas de siège. 

 

Edit : suite aux élections de 2020, il n'y a plus que deux listes d'opposition, la gauche a toujours trois sièges (18 % au second tour) tandis que l'autre droite a 8 sièges, ce qui ne fait toujours pas beaucoup sur 39 colistiers. On voit l'effet du bonus en considérant que le maire a eu 42 % au second tour, et l'autre droite seulement 40 %.

Link to comment
Il y a 1 heure, Calembredaine a dit :

 

N'y a-t-il pas le domaine de l'urbanisme qui est encore aux mains de la municipalité? Je sais bien que le maire n'a plus tout pouvoir sur le PLU mais il lui en reste encore beaucoup.

Par exemple, les communistes dépassent allègrement les obligations en termes de HLM. Ils préemptent également énormément et perturbent considérablement le marché.

Un libéral ferait le minimum obligatoire et trainerait des pieds sur ce qui est préconisé mais pas obligatoire.

"Fermer la bibliothèque" est une chose mais ne pas construire une salle des fêtes démesurée en est une autre. Je sais bien qu'il est difficile de présenter un programme où l'essentiel est de ne rien faire mais c'est à mon sens, ce que pourrait proposer un libéral.

Couper toutes les subventions en dehors de l'essentiel comme la cantine scolaire. Cela devrait passer au yeux des électeurs, non?

 

La municipalité pourrait également fermer les yeux sur les constructions sans déclaration comme les petites piscines ou les gros abris-de jardin.

Beaucoup de municipalités embêtent les gens pour des broutilles, une haie mal taillée, des chicanes ou des dos d'âne à tous les coins de rue afin de satisfaire 3 emmerdeurs, etc.

Des arrêtés farfelus en pagaille: lieux réservé aux planchistes, baignade interdite, feux interdit, chemins réservés, rues mises en sens unique, places de parking supprimées, places de marché distribuées de façon opaque et arbitraire, etc. Une mairie a un pouvoir de nuisance considérable, un libéral pourrait mettre le holà à toutes ces âneries.


Hello, merci pour ce message. Honnêtement, même si ça pourrait être toujours plus net, l'équipe municipale et notamment le maire est plutôt dans les logiques que tu décris. Par exemple les subventions aux associations sont assez peu élevées et représentent une petite part du budget. En revanche si on les supprimait complètement, tu ne t'imagines pas des cris qu'on se taperait. Imagine qu'en 2014, cette équipe a supprimé l'opération "Plages", qui consistait à organiser une sorte de plage autour d'un étang de la commune pas vraiment salubre, et ça coûtait un paquet d'argent. Ben on leur en parle encore régulièrement !

 

Link to comment
3 minutes ago, ValentinG said:


Hello, merci pour ce message. Honnêtement, même si ça pourrait être toujours plus net, l'équipe municipale et notamment le maire est plutôt dans les logiques que tu décris. Par exemple les subventions aux associations sont assez peu élevées et représentent une petite part du budget. En revanche si on les supprimait complètement, tu ne t'imagines pas des cris qu'on se taperait. Imagine qu'en 2014, cette équipe a supprimé l'opération "Plages", qui consistait à organiser une sorte de plage autour d'un étang de la commune pas vraiment salubre, et ça coûtait un paquet d'argent. Ben on leur en parle encore régulièrement !

 

C'est la limite de l'exercice.

Pour le coup, oui, les gens étant gavés au socialisme beaucoup attendent des subventions, pour leur association voir juste pour eux même.

Et si ils n'obtiennent pas le font savoir de manière ostensible. Ce qui peut coûter l'élection.

 

Dans la commune où j'ai un proche conseiller municipal (1000 habitants ), il y en a un qui par exemple a demandé une subvention pour faire un rallye...

Et je ne parle pas de ceux qui veulent un emploi municipal pour leur proche, etc.

 

D'ailleurs pour avoir fait pas mal d'élection, promettre de raser gratis cela marche pour se faire élire, et c'est un autre problème.

Problème qui se voit à tous les niveaux dès qu'il y a une élection d'ailleurs.

 

Link to comment
il y a 54 minutes, ValentinG a dit :

S'il y a des votes au conseil municipal qui me dérangent, je n'hésite pas à m'abstenir voire à voter contre.


Qu’est-ce que tu penses être une ligne rouge ? 
Faire fonctionner l’existant c’est ok mais en ajouter c’est niet ?

Link to comment
il y a 2 minutes, Tramp a dit :


Qu’est-ce que tu penses être une ligne rouge ? 
Faire fonctionner l’existant c’est ok mais en ajouter c’est niet ?

 

Y'a des ajouts un peu obligatoires, par exemple on a une population scolaire qui augmente (plus de familles), ben on est obligé de construire une nouvelle école, et ça coûte tout de suite un bras.

Les locaux techniques municipaux étaient totalement décrépits, ben pareil, la construction coûte un bras.

Ce sont les deux gros chantiers du mandat.

 

Dans mes votes d'opposition, y'a par exemple une subvention de soutien aux tremblements de terre en Turquie (via un fond du ministère, le FACECO). Le montant était modique (de mémoire 2000€), c'était une question de principe.

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 4 heures, ValentinG a dit :

Dans mes votes d'opposition, y'a par exemple une subvention de soutien aux tremblements de terre en Turquie (via un fond du ministère, le FACECO). Le montant était modique (de mémoire 2000€), c'était une question de principe.

 

Ce genre de subventions est absolument scandaleux, il faudrait que les gens le comprennent: la municipalité n'a pas à distribuer l'argent du contribuable en dehors de la gestion de la commune.

Quand bien même les subventions seraient d'un montant "dérisoire".

 

NB: Si tu avais évoqué une subvention à l'association libérale du coin, mon opinion aurait été la même (et même encore plus virulente compte tenu de du but de ladite association...)

  • Yea 1
Link to comment
  • 4 weeks later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...