Jump to content

Le service national universel


Adrian

Recommended Posts

  • 3 months later...
  • 8 months later...

Tuteurs caïds, drapeau sifflé et « ça part en émeute » : il raconte le chaos d’un séjour de SNU

 

Citation

Douze silhouettes en survêtements posent devant un bungalow au toit anthracite. C’est la nuit. Ceux qui ne cachent pas leur visage sous un cache-cou prennent leur air le plus patibulaire, façon gang au pied de son bloc, les majeurs tendus vers l’objectif en une haie de doigts d’honneur.

La photo tranche avec les images d’ados en polos généralement diffusées par les services de l’État pour vanter les mérites du service national universel (SNU).
[...]

« Le SNU le plus ghetto », a résumé l’un des participants, sur son fil TikTok.

Timéo, un lycéen de Bondy (Seine-Saint-Denis) en a fait les frais un peu plus que d’autres : il est rentré de son séjour avec un coquard, cinq jours d’ITT et une bonne dose d’angoisse.
[..]
Ce coup de pouce au permis de conduire, qui vise à séduire un public plus large que les enfants de gendarmes ou de militaires bercés par l’uniforme, a aussi motivé Mathis. « C’est surtout pour le code que je l’ai fait »
[...]

Et pour cause : « Normalement, les adultes ont une semaine de préparation avant l’arrivée des stagiaires, ça n’a pas été fait cette fois », raconte, côté coulisses, Dominique (le prénom a été changé), l’un des encadrants du séjour de Sangatte. « Le vendredi avant l’arrivée des jeunes, la direction cherchait encore une personne à embaucher. J’ai moi-même été recruté à l’arrache. »

Dominique, qui n’en est pas à son premier SNU, tombe des nues. « Je n’avais jamais vu ça. Il y avait des jeunes qui sifflaient le drapeau, je me demande encore pourquoi ils étaient là. Il y avait des tuteurs beaucoup trop proches des jeunes, et des cadres de compagnies qui n’épousaient pas vraiment les valeurs républicaines. Ils cherchaient juste un boulot. »

Selon des vidéos que nous avons pu consulter, plusieurs débordements ont lieu à l’abri des regards, dans les dortoirs. Ainsi de ce grand ado, visiblement effrayé, réveillé en pleine nuit par ses camarades, qui lui décochent un coup avec ce qui semble une lanière en caoutchouc. Une autre vidéo montre un jeune homme, identifié par un participant comme l’un des tuteurs, en train de serrer le cou de deux jeunes stagiaires afin de provoquer, pour la blague, un bref évanouissement.

Le lundi 15 avril, après l’extinction des feux de 22 heures, Timéo se retrouve « dans la chambre d’un des tuteurs, on est à vingt-quatre dedans, il y a beaucoup de fumée ». Des joints tournent, assure-t-il. D’autres tirent sur leur « puff ».

[..]
Cependant, plusieurs tuteurs sont mis à pied, et reviennent au centre chercher leurs affaires. « Là, ça part en émeute », retrace l’ado. Les moniteurs virés, furieux, « balancent le mobilier de jardin » de leur bungalow et « veulent tout casser », se souvient Dominique. La police intervient encore.
[..]

Mais la rue de Grenelle met en avant un bilan global plus reluisant, avec « un taux de satisfaction de plus de 96 % », chez les 107 000 volontaires passés sous les drapeaux du SNU.

« Malheureusement, ce type de problèmes risque d’arriver plus souvent à mesure que le SNU s’élargit, surtout s’il s’étend à des jeunes de moins en moins volontaires »

 

Link to comment
il y a 51 minutes, Adrian a dit :

« Je n’avais jamais vu ça. Il y avait des jeunes qui sifflaient le drapeau, je me demande encore pourquoi ils étaient là. Il y avait des tuteurs beaucoup trop proches des jeunes, et des cadres de compagnies qui n’épousaient pas vraiment les valeurs républicaines. Ils cherchaient juste un boulot. »

Comme c'est étonnant

Link to comment
33 minutes ago, Bisounours said:

Comme c'est étonnant

Pour le coup, un peu.

 

Pourquoi s'inscrire en tant que participant si tu t'en fous?

 

Et pour les encadrants, je doute que ce soit un boulot très bien payé et tout le discours politique et journalistique actuel est que profiter des aides sociales est plus intéressant que de bosser.

C'est d'ailleurs pour ça que la réforme d'Attal sur le chômage convainc même une grande partie des oppositions et des journalistes sur le sujet (à part les gauchistes).

 

Je n'ai pas étudié depuis longtemps la véracité de cette affirmation, mais pour le coup même si ce n'est vrai qu'en partie, on pourrait espérer que cela éloigne de ce genre d'emploi, des jean-foutre qui n'auraient aucune appétence pour celui-ci.

Link to comment

La victime va au SNU pour le code gratuit, le coup de pouce parcoursup et l'aspect colo/sport. Les tuteurs y vont pour un boulot comme un autre.  Les incitations plutôt que le patriotisme.

 

 

Citation

Ce coup de pouce au permis de conduire, qui vise à séduire un public plus large que les enfants de gendarmes ou de militaires bercés par l’uniforme, a aussi motivé Mathis

 

  • Yea 3
Link to comment
1 minute ago, Adrian said:

La victime va au SNU pour le code gratuit, le coup de pouce parcoursup

 

Mer., j'avais pas connaissance de ça.

 

Encore plus de la merde que je le pensais...

Link to comment

J'ai eu des échos monstrueux sur parcours sup. (Bénévolat dans le CV du lycéen pour maximiser ses chances d'avoir le droit de s'inscrire en première année de médecine.)

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...