Jump to content

Présidentielles 2022  

60 members have voted

  1. 1. A qui le trône ? (2021-10-06)

    • Emmanuel Macron
      10
    • Marine Le Pen
      0
    • Nicolas Dupont-Aignan
      0
    • François Asselineau
      1
    • Xavier Bertrand
      2
    • Bruno Le Maire
      0
    • Manuel Valls
      0
    • Arnaud Montebourg
      0
    • Anne Hidalgo
      0
    • Yannick Jadot
      0
    • Sardine Ruisseau
      1
    • Benoit Hamon
      0
    • Nathalie Arthaud
      0
    • Jean-Luc Mélenchon
      0
    • Fabien Roussel
      0
    • Ségolène Royal
      0
    • Eric Zemmour
      3
    • Autre ? Mais alors qui ?
      1

  • Please sign in or register to vote in this poll.
  • Poll closes on 03/24/22 at 11:00 AM

Recommended Posts

il y a 6 minutes, poney a dit :

 

1) Je crois que notre désaccord vient du fait qu'on a pas la meme définition de pouvoir (que je ne limite pas, justement, à "en place").

 

2) Parce que sinon un mec comme Sartre n'a jamais été membre de l'intelligentsia ; ou d'ailleurs toute la gauche woke journalistique militante parisienne de 2021 qui est largement anti macron.


3) Si par "intelligentsia" on entend "pro macron", ça se réduit comme peau de chagrin.

4) Et le pouvoir c'est plus large que l'exécutif en place.

 

1) Je pense

 

2) Ce n'est pas faux concernant Sartre

 

3) Pas forcément "pro macron" mais plutôt "socialiste" (je suis un peu trop fatigué pour développer mon propos mais il y a beaucoup à dire là dessus, d'EELV -frange la moins extrême- en passant par le PS, LREM jusque LR, tout ça c'est globalement pareil et ça fait du monde).

 

4) Oui

 

il y a 4 minutes, Largo Winch a dit :

 

Non, le discours de Zemmour repose sur l'ethos et le pathos, pas sur le logos.

 

Pour s'en convaincre, il suffit d'écouter ses déclarations de ces derniers jours  qui ont enthousiasmé ses groupies : l'idée qu'il faut supprimer le droit d'asile et laisser crever les Afghans qui ont travaillé pour l'armée française puisque la France ne leur doit rien vu qu'elle a déjà fait beaucoup en allant les libérer. De même toutes ses idées ses réflexions ses puissantes pensées d'intellectuel ses borborygmes sur les prénoms.

 

Mais je ne comprends pas en quoi ce que tu dis remet en cause le fait que ses propos trouvent écho dans la population.

Link to comment
il y a 1 minute, poney a dit :

zemmour est un socialiste de droite qui bosse dans les médias (cad le pouvoir)

 

Je dirais qu'il n'a aucune culture économique, donc on ne connait pas vraiment son futur positionnement (mais oui, la probabilité qu'il pousse pour plus d'Etat est particulièrement forte...). 

 

Pour ce qui est de l'immigration, sa position est clair, et on s'éloigne quand même assez violemment des positions socialistes.

Link to comment
il y a 2 minutes, Largo Winch a dit :

 

Pire, c'est un marxiste. Il adore citer Marx : c'est l'une de ses principales référence.

 

Tu as remarqué que ma signature est composée de citations de Marx ? :D 

Link to comment
15 minutes ago, poney said:

 

Je crois que notre désaccord vient du fait qu'on a pas la même définition de pouvoir (que je ne limite pas, justement, à "en place").

Je vois ou tu eux en venir, mais je pense que tu as tort. Même si je me permets d'altérer l'ordre de certaines de tes phrases.

 

15 minutes ago, poney said:

Et le pouvoir c'est plus large que l'exécutif en place.

Certes

 

15 minutes ago, poney said:

Parce que sinon un mec comme Sartre n'a jamais été membre de l'intelligentsia ;

Bien sur que si. Pour te quasi-quoter, 

 

15 minutes ago, poney said:

Et l'intelligentsia c'est plus large que l'exécutif en place.

Ce qui serait exact.

 

15 minutes ago, poney said:

ou d'ailleurs toute la gauche woke journalistique militante parisienne de 2021 qui est largement anti macron.
Si par "intelligentsia" on entend "pro macron", ça se réduit comme peau de chagrin.

L'intelligentsia, c'est un mouvement intellectuel de gens non élus dont les idées obtiennent une traduction politique. Cela inclut Nicolas Hulot, Caroline de Haas, Karine Lacombe,  ou d'autres médecins confinistes invités de  BFM, mais en 2021 pas Eric Zemmour.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 9 minutes, Loi a dit :

 

Je dirais qu'il n'a aucune culture économique, donc on ne connait pas vraiment son futur positionnement (mais oui, la probabilité qu'il pousse pour plus d'Etat est particulièrement forte...).

 

La rumeur canardesque dit que son conseiller économique c'est lui : https://www.contrepoints.org/author/loik-le-floch-prigent

;)

 

Et que l'inénarrable https://www.wikiberal.org/wiki/Charles_Gave serait aussi de la partie.

 

C'est très dur de dire quelle sera sa plateforme programmatique.

Link to comment
13 hours ago, Loi said:

Mais je ne comprends pas en quoi ce que tu dis remet en cause le fait que ses propos trouvent écho dans la population.

 

Bah, ce n'est pas vraiment mon propos...

 

Sinon, bien évidemment que ses déclarations d'extrême-droite, ultra-étatistes, liberticides et nationalistes plaisent à une frange des Français. Si on se fie aux sondages, apparemment, il y a actuellement deux Français sur trois qui applaudissent les mesures illibérales de Macron sur le Covid. Donc ça ne m'étonne pas qu'un tocard qui prône des "idées" encore plus liberticides trouve écho dans la population.

 

Mais bon, je doute que la popularité de ses "idées" dépasse les 10%...

Link to comment
il y a 6 minutes, Bézoukhov a dit :

 

La rumeur canardesque dit que son conseiller économique c'est lui : https://www.contrepoints.org/author/loik-le-floch-prigent

;)

 

Et que l'inénarrable https://www.wikiberal.org/wiki/Charles_Gave serait aussi de la partie.

 

C'est très dur de dire quelle sera sa plateforme programmatique.

 

de mieux en mieux

Link to comment
il y a 12 minutes, Largo Winch a dit :

. Donc ça ne m'étonne pas qu'un tocard qui prône des idées encore plus liberticides trouve écho dans la population.

 

 

mmmt'tention apparement ses deux conseillers écrivent ou ont écrit pour Contrepoints, le journal de référence sur le libéralimse

  • Haha 3
Link to comment
Il y a 8 heures, poney a dit :

Comme j'ai bien faire l'avocat du diable, je me dis qu'il faudrait lire ses livres pour trancher.

Je crois avoir lu son "Le premier sexe" dans mon adolescence (oui, le rayon "philo" de la bibliothèque municipale d'Aix-les-Bains ne faisait pas rêver). Même mon jeune esprit mou, et qui n'était pas encore hostile à ses idées, était resté dubitatif à propos de la rigueur de l'argumentation.

Link to comment

Zemmour de l'intelligentsia ou pas, c'est un angle complètement invisible pour l'électeur, tout le monde s'en fout à part les intellectuels de salon qui cherchent à reconnaître les leurs.

 

Ceux qui tentent des prédiction en se concentrant sur les volumes de pour (i.e. quel volume de Y pour X , cf sondages) vont se planter dans les grandes largeurs.

Une élection ne se gagne pas avec plus de pour, mais avec moins de contre.

 

 

Quand on comprend les vrais problèmes des gens, comment eux le ressentent et le verbalisent, on sait déjà comment ça va se passer.

 

Les 2 angles les plus audibles pour gagner une élection française dans le réel sont :

  • Angle 1: Comment faire plaisir à la classe parasitaire des boomers / fonctionnaires de bureau / progressistes dégénérés des villes et leur assurer une opulence oisive => incarné sans équivoque par Macron
  • Angle 2: Comment taper le plus possible sur les délinquants arabes et leurs parents qui n'ont jamais travaillé qui touchent des allocs et une retraite supérieure au blanc => incarné sans équivoque par Zemmour

Ce sont les 2 questions principales qui intéressent les français.

 

C'est une guerre émotionnelle en filigrane. Le gagnant sera celui qui aura le plus haut niveau de persuasion pour incarner son angle.

 

Trump l'avait exécuté parfaitement avec leurs arabes à eux, les mexicains, en se caricaturant à l'extrême avec son délire de mur, et c'est passé crème.

Zemmour n'a aucun problème pour balancer détendu du gland à la TV à Hapsatou Sy qu'elle aurait dû s'appeler Corinne. C'est autrement plus persuasif que les discours creux de la Marine sur la préférence nationale.

 

Le point n'est pas la validité dans le réel de construire la muraille de Chine entre la Californie et le Texas, ni de savoir s'il faut vraiment forcer les gens à choisir leur prénom dans le calendrier. Absolument personne n'y croit vraiment. Le point c'est juste de le dire, c'est de placer ses marqueurs et de les assumer, même s'ils sont incroyablement cons et caricaturaux, c'est justement ce que les gens attendent.

 

Tous les autres candidats sont bien trop mous du slip pour oser se positionner aussi franchement sur ces 2 angles, ce sont des faibles qui pensent s'en sortir en faisant du cherry picking d'un peu de tout.

En pensant benoîtement répondre à la totalité des attentes avec leur pot pourri de de compromis, ils se feront déglinguer par ceux qui sont restés durs sur les angles principaux, ils resteront des PNJ du début à la fin de l'élection.

 

L'angle 1 ayant à l'overall beaucoup plus de volume, c'est celui-ci qui va passer.

  • Yea 3
  • Nay 1
Link to comment
il y a 16 minutes, Johnnieboy a dit :

Le mec passe des coups de fil au président de la République, mais il ne fait pas partie de l'intelligentsia. C'est même un rebelle radical et marginalisé, un outsider qui va tout chambouler en ânonnant ce que tous les candidats disent ou font déjà.

 

Hein ? Macron l'a appelé après qu'il se soit fait agresser lol. On est loin de la correspondance épistolaire soutenue et récurrente. 

Link to comment
il y a 1 minute, Loi a dit :

 

Hein ? Macron l'a appelé après qu'il se soit fait agresser lol. On est loin de la correspondance épistolaire soutenue et récurrente. 


Ah, et Macron appelle tous les gens qui se font agresser ? Ou seulement ceux qui font partie de ... l'intelligentsia ? 

Link to comment
7 minutes ago, Airgead said:

Zemmour de l'intelligentsia ou pas, c'est un angle complètement invisible pour l'électeur, tout le monde s'en fout à part les intellectuels de salon qui cherchent à reconnaître les leurs.

 

 

Pas pour un électeur 'antisystème" qui veut purifier le marécage. Le gars qui actuellement s'abstient.

C'était la campagne de Trump et il parait que c'est la campagne de Zemmour d'aller chercher ces abstentionnistes et de les rammener à lui.

 

Pour cet électeur là, pour le faire se déplacer, c'est un minimum important.

 

 

Et perso, je maintiens, Zemmour n'a rien pour lui pour draguer cette catégorie d'électeur.

 

 

 

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 13 minutes, Airgead a dit :

 

Une élection ne se gagne pas avec plus de pour, mais avec moins de contre.

 

 

C'est absolument faux. L'élection n'est justement pas un concours de popularité. Si t'es dix fois contre Macron, ça ne fait pas grand-chose. Mais si tu es pour, il gagne une voix. Et c'est en accumulant des voix que l'on gagne. Et c'est encore plus vrai lorsque l'on arrive au second tour avec si peu de voix.

  • Yea 1
Link to comment
Just now, Johnnieboy said:

 

C'est absolument faux. L'élection n'est justement pas un concours de popularité. Si t'es dix fois contre Macron, ça ne fait pas grand-chose. Mais si tu es pour, il gagne une voix. Et c'est en accumulant des voix que l'on gagne.

D'accord avec ça.

 

D'ailleurs ce qui fait que pour l'instant Macron reste favori pour l'élection présidentielle c'est qu'il a consolidé sa base.

Il s'est aliéné une bonne partie de la population, mais il garde une base supérieure à 20% ce qui va lui suffir.

 

 

  • Yea 2
Link to comment
il y a 33 minutes, Airgead a dit :

Les 2 angles les plus audibles pour gagner une élection française dans le réel sont :

  • Angle 1: Comment faire plaisir à la classe parasitaire des boomers / fonctionnaires de bureau / progressistes dégénérés des villes et leur assurer une opulence oisive => incarné sans équivoque par Macron
  • Angle 2: Comment taper le plus possible sur les délinquants arabes et leurs parents qui n'ont jamais travaillé qui touchent des allocs et une retraite supérieure au blanc => incarné sans équivoque par Zemmour

Ce sont les 2 questions principales qui intéressent les français.

 

A gros trait, tu as raison. Même si je suis plus réservé que toi sur la classification des "fonctionnaires de bureau".

 

il y a 33 minutes, Airgead a dit :

L'angle 1 ayant à l'overall beaucoup plus de volume, c'est celui-ci qui va passer.

 

Techniquement, la France périphérique est majoritaire dans le corps électoral. L'angle 2 me semble plus porteur à condition de pouvoir y intégrer une frange plus "libérale" (au sens très, très large) intéressée par un desserrement des normes, une des grandes problématiques sous-jacente actuelle.

 

Sa polémique sur les prénoms est assez brillante sur un plan stratégique. En 1 minute, il parvient à cocher toutes ses cases (haine de l'élite, préemption de la thématique identitaire d'abord). L'écueil étant de ne pas se lepéniser en allant trop loin (cuvée "durafour crématoire") mais il est malin, il parvient à mâtiner ça d'une analyse sociologique embêtante sur un plan dialectique.

Link to comment
il y a 28 minutes, Marlenus a dit :

Et perso, je maintiens, Zemmour n'a rien pour lui pour draguer cette catégorie d'électeur.

Du coup t'expliques comment les 5 dernières pages de ce topic ? :D

  • Haha 1
Link to comment
Il y a 2 heures, Sloonz a dit :

Lesquelles de ses idées ont été implémentées, et par qui ?

 

Depuis 2000, la politique sécuritaire, policière, identitaire, immigrationiste et autres en France et ailleurs c'est largement droitisee. De Sarkozy a Valls. Ce sont toutes des idées que partage Zemmour.

  • Yea 2
  • Haha 1
Link to comment
il y a 51 minutes, Marlenus a dit :

Pas pour un électeur 'antisystème" qui veut purifier le marécage. Le gars qui actuellement s'abstient.

C'était la campagne de Trump et il parait que c'est la campagne de Zemmour d'aller chercher ces abstentionnistes et de les rammener à lui.

 

Pour cet électeur là, pour le faire se déplacer, c'est un minimum important.

 

 

Et perso, je maintiens, Zemmour n'a rien pour lui pour draguer cette catégorie d'électeur.

 

Je pense au contraire que c'est une force, c'est ce qui lui donne justement de la crédibilité pour le petit peuple.

 

Ce n'est pas le clown anti-système qui vient faire son PR stunt toutes les 2 ou 3 élections (Coluche, Dieudonné, etc.) mais bien un candidat jugé comme suffisamment intellectuel pour se battre avec les armes des puissants, et mieux défendre les opprimés.

 

La question n'est pas de savoir si c'est un vrai intello, la question c'est de savoir comment c'est perçu par les gens et s'ils pensent que ça va servir leurs intérêts.

 

Tu regardes les vidéos YT de Zemmour (qui btw en nombre de vues / pouces bleus mange la totalité des autres candidats réunis de plusieurs magnitudes), tu n'as que des commentaires du type: "Bravo M. Zemmour, enfin un homme intelligent et cultivé qui défend les français".

 

Je suis 100% sûr que ça joue pour lui, c'est justement l'intelligentsia gauchiste qui va le sous-estimer car le pensant crétin et qui va le payer.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...