Jump to content

Sonni Ali Ber

Yabon Nonosse
  • Content Count

    147
  • Joined

  • Last visited

About Sonni Ali Ber

  • Rank
    Prout

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique
  • Ma référence
    Baltasar Gracián

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France

Recent Profile Visitors

399 profile views
  1. 1. Quand les Républicains n’osent pas. - Le problème de l’inégalité en France, comparaison avec les USA. - La Silicon Valley fait les américains moins égalitaires mais globalement plus riches. - En France on freine les créateurs de start –up, charges sociales et impôts. - Pourquoi les innovateurs Français quittent-ils la France ? - Réfutation de Piketty, l’indice de Gini, réduction des inégalités. - En 1980 la France avait le niveau de vie le plus élevé d’Europe, aujourd’hui elle est dépassée par six pays européens. - Impôts sur les sociétés 12,5% en Irlande, 15% en Allemagne, 17% en Grande-Bretagne, 37% en France. - Charges sociales et impôts les determinants du déclin, 200 milliards de différentiel avec l’Allemagne. 2. Ces solutions qui font peur aux républicains. - proposition de suppression de l’IR fusionné avec la CSG. - six pays européens ont déjà adopté la flat Tax. - Les nécessaires abattements à la base. - Les riches paieront plus, la fin des niches fiscales. - Les trois caractères du programme des candidats à la primaire : 1) Ne mécontenter personne. 2) Le flou délibéré. 3) Les candidats n’ont aucune expérience de chef d’entreprise. - La peur de la rue, la peur des grèves de solidarité des fonctionnaires. - Les solutions Thatcher. - Préparer par le sénat, avant la présidentielle, l’annonce des reformes, exemple la loi sur le non-cumul des mandats. 3. Les grandes reformes à faire d’urgence. - Mettre en concurrence les organismes de protection sociale. - Abolir le paritarisme. - La lutte contre la fraude sociale. - Assurance retraite le système des points, type AGRIC ARRCO, la retraite par capitalisation. L’exemple de Calpers en Californie. -L’incidence des crises boursières sur la retraite par capitalisation. - Le gel des embauches publiques. - Les privatisations. - Baisse du taux marginal de l’IR PP. - Faire racheter les HLM par leurs habitants. - Referendum d’initiative populaire. Conclusion avec Tocqueville (les Français semblent) « préférer l’égalité dans la servitude à l’inégalité dans la liberté »
  2. Le débat semble être vain. Voter fillon c'est être responsable de chacun de ses propos, de ses prises de positions en matière de géopolitique. S'abstenir de voter Fillon c'est être également responsable de son éventuelle élection ou pas. Certains soutiennent que les libéraux commettent une erreur en se compromettant avec Fillon. Ils oublient que la Chèvre de Mr Seguin au prix de ses convictions est morte. D'après la raison il est préférable de mettre un billet sur celui qui est mieux capable en ce qui concerne mon avenir d'augmenter mes opportunités de succès. Alors, oui, Fillon ce n'est pas du libéralisme comme on le souhaite. Mais il est difficile de ne pas admettre que c'est celui qui, parmi tout les autres candidats, offre le plus d'arme à chacun d'entre nous de réussir en fRance. Par ailleurs, il est stupéfiant que les libéraux qui ont si conscience de la maxime de "Ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas", ne l'applique pas à Fillon.
  3. "le président du Parti démocrate-chrétien n'a pas prévu de se rallier tout de suite à un des deux finalistes. "J'ai besoin de comprendre leur vision de l'avenir et de la France", a-t-il expliqué sur franceinfo." http://www.francetvinfo.fr/politique/les-republicains/primaire-de-la-droite/primaire-a-droite-jean-frederic-poisson-laisse-la-derniere-place-a-jean-francois-cope_1930325.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]
  4. - Juppé : " Je veux des réformes modernes qui prépare l'avenir " Hahahahahahahaha hahahahahahahahahahaha
  5. https://twitter.com/Rkefi/status/800447716107100160/photo/1 Hahaha
  6. NKM : " Au deuxième tour, je soutiendrai Alain Juppé" C'était obligé.
  7. La politique devient riche en rebondissements ces derniers temps.
  8. Nicolas Sarkozy va appeler à voter pour Francois Fillon. "Les choix politiques de Fillon m'est plus proche. (...) Fillon me paraît le mieux compris des défis qui s'imposent à la France. (...) J'appellerais donc à voter pour lui"
  9. Dans l'hypothétique second tour, est ce que vous pensez que Fillon doit édulcorer son programme afin de rassembler ?
×
×
  • Create New...