Aller au contenu

Flashy

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    6 813
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    40

À propos de Flashy

  • Rang
    Moine-copiste

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste

Contact Methods

  • Website URL
    https://journalduncurieux.com/

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France

Visiteurs récents du profil

2 073 visualisations du profil
  1. Ce n'est pas à la Justice de déterminer la crédibilité d'un acteur médiatique, ni de déterminer si l'image d'un salarié cadre représentant l'entreprise est trop détériorée pour pouvoir continuer sereinement la relation de travail avec son employeur. Il y a une part d'hystérie insupportable dans cette affaire, et de la récupération détestable, mais je trouve important de se souvenir de ce qu'ont fait ces types, surtout lorsqu'ils voudront distribuer des bons points en matière de morale, d'élégance etc.
  2. Faut distinguer. Celles et ceux qui ont fait des blagues pourries ou des commentaires désobligeants il y a dix ans, sincèrement, on s'en fout (enfin, moi et ceux qui savent, je pense, faire la part des choses). Il serait, bien évidemment, injuste de les mettre dans le même sac que les autres. Un homophobe, un antisémite, un gros con doit avoir la possibilité de changer, et que l'on oublie sa connerie. Par contre, ceux qui ont fait des photomontages, qui ont passé des appels téléphoniques anonymes, qui ont manoeuvré pour briser des carrières sciemment et à dessein, ceux-là, ma foi, doivent logiquement être mis en retrait. Peu important que ces actes soient motivés, d'ailleurs, par une acrimonie à l'égard de telle ou telle communauté : c'est intolérable, dans tous les cas, et on dépasse à mes yeux le cadre du "con mais globalement inoffensif" pour passer dans le royaume merveilleux du malsain, du condamnable, du détestable. Faut pas se faire d'illusions. Tout fait divers aurait été bon. Et internet, c'est grand.
  3. Tout à fait d'accord, sur les deux points. Oui, il y a un agresseur et une victime lorsqu'il y a agression. Et oui, un agresseur peut être sympathique (ce qui n'est pas vraiment le cas ici, mais c'est mon ressenti personnel) et une victime détestable. Ce qui m'agace ici, c'est la forte impression d'une instrumentalisation par des petits groupes pour faire avancer leur agenda. Je trouve ça très déplacé, vu le sujet. Le harcèlement, c'est un vrai sujet, qui se suffit à lui-même sans récupération. Que tous ceux qui se sont amusés à faire des photomontages ignobles, à insulter et poursuivre de leur haine des gens qu'ils n'aimaient pas soient punis de façon adéquate, je dis OK. Après, j'ose croire qu'on ne lynchera pas les membres de la Ligue du LOL qui n'ont rien commis de répréhensible (faire des blagues pourries sur un groupe privé =/= harceler odieusement les gens avec des photomontages, des appels anonymes et des injures en masse). Et j'ose croire, également, qu'on n'ignorera pas certaines victimes au prétexte qu'elles ne correspondent pas au storytelling des petits groupuscules opportunistes. Globalement, je pense qu'on est plutôt tous d'accord, non?
  4. Les deux côtés visés par Rincevent, je pense, c'est bien les 1/ et 4/. Il ne jette pas des cailloux à Florence Porcel ou d'autres, qui n'ont rien demandé à personne. Personne ne jette de la caillasse sur les gens qui ont subi des photomontages scandaleux etc. Par contre, ouais, y a de quoi critiquer les petites ligues de vertu qui instrumentalisent ce qu'ont subi ces derniers pour venir dénoncer le patriarcat blanc ou j'sais pas quoi encore, quitte à faire rentrer les faits de force dans des cases inappropriées (t'as des bonhommes qui ont été victimes, bien blancs : hé ouais, les petites brutes idiotes, ça abuse de son pouvoir aussi bien sur les femmes que sur les hommes, aussi bien sur l'arabe ou le noir du coin que sur le petit blanc pris en grippe pour X ou Y raison... rappeler ça, c'est se faire insulter ou accuser de minorer la souffrance des uns ou des autres, alors qu'il s'agit simplement de critiquer une approche hémiplégique au storytelling opportuniste).
  5. Il y a trois "camps", ici, voire quatre. 1/ Les brutes idiotes de la Ligue du LOL ; 2/ Les membres de la Ligue du LOL qui n'ont pas déconné (camp théorique). 3/ Les victimes des agissements de la Ligue du LOL. 4/ Les brutes idiotes qui veulent utiliser cela pour faire avancer leur idéologie perso. Les 1/ et 4/ sont des salopards (le storytelling des 4/ étant, qui plus est, de même nature que ce qui a conduit aux agissements dénoncés...). Ce qui est débile est de plaquer une vision manichéenne sur tel ou tel sujet, avec d'un côté les harceleurs, de l'autre les victimes, épicétou. C'est une approche stupide, réductrice et détestable. C'est cette approche qui est favorisée par beaucoup d'idéologues, d'ailleurs, qui veulent réduire un phénomène de harcèlement à une poignée de facteurs, en plaquant à toute force leurs éléments de langage.
  6. Flashy

    Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    Sur un autre sujet, des gens sont abonnés à l'AGEFI? J'ai besoin d'un seul article, je suis fort frustré.
  7. Flashy

    Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    Et de bons oreillers. Quand je vais à l'hôtel, je vis un enfer : les oreillers sont trop plats, trop mous, trop durs...
  8. Il dit que c'est marrant de voir qu'il faut réglementer les blagues "sexistes" et autres "violences", car source de beaucoup de malheur (soi-disant), alors que c'est open bar pour la vraie violence fictionnelle (meurtres, passage à tabac, guerre etc). C'est étrange qu'une blague sexiste ou une image de femme belle & dénudée ait pour conséquence théorique, selon nos féministes préférées, la mort des femmes ou leurs viols, alors qu'elles ne tirent pas les mêmes conséquences pour les films, jeux vidéos etc où l'on trouve des images de vraie violence. Si GTA5 ne provoque pas l'envie de voler des voitures, pourquoi une pub Aubade provoquerait la mort des femmes?
  9. Flashy

    Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    Queen, peut-être ont-ils eu des périodes de "moins bien", mais il faut admettre qu'ils ont produits un nombre assez impressionnant de "tubes", qui ont traversé les décennies sans soucis.
  10. Merci de la précision. On peut aussi trouver des volontaires pour se faire féconder par des chimpanzés -étude sur les chimères & hybrides-. Cela reste très sérieusement contestable. Si les généticiens & scientifiques dans ce domaine ont été indignés par ce qu'a fait notre ami chinois, ce n'est pas par pudibonderie ou conservatisme étroit : il a sérieusement merdé.
  11. C'est pourtant à vomir. Rien que le concept de taxe comportementale, qui permet de favoriser des comportements vertueux, ça me fait frémir d'horreur. Vraiment. Domestication volontaire : c'est terrible. Quant à la pauvreté, rien qu'hier, j'ai dû intervenir sur Twitter (et me faire de la pub, et accessoirement pour Contrepoints) en rappelant qu'il n'y a jamais eu aussi peu de pauvres, en proportion ! https://journalduncurieux.com/2018/07/09/cetait-mieux-avant-vraiment-2/ C'est d'ailleurs fascinant de voir les réponses, souvent à base de déni, ou bien "oui, mais c'est temporaire car le changement climatique etc etc"
  12. Flashy

    L'état des classes moyennes occidentales

    Moi, quand je change de boulot, j'oblige ma copine à démissionner pour qu'elle me suive. C'est moi l'homme, merde quoi. T'imagines, si tu devais tenir compte du travail et de la vie de ton conjoint ou de tes enfants? Faut être logique : ce serait trop compliqué ! Moi, j'en connais plein, des bobos. Des vrais. Si je te les décrivais, tu me dirais que je caricature. Ce qui est drôle, c'est que la plupart sont des parisiens d'adoption.
  13. Flashy

    L'état des classes moyennes occidentales

    Non, c'est de la merde. Comme Bastille. Certains pourraient même étendre ça à tout Paris. Si t'es comme moi, et que t'aimes pas les gens, le bruit et la saleté, forcément, c'est compliqué.
  14. Flashy

    L'état des classes moyennes occidentales

    Y a plus qu'à vivre à Châtelet.
  15. Flashy

    Le grand débat

    C'est clair, il y a e et il y a eu des indices évidents que le diagnostic est connu. Mais il y a peu de réaction derrière : des mesures en droit du travail, plutôt forte, oui, il y a eu. Mais le reste? Boarf... Pire, ça multiplie les mesures liberticides, coûteuses, inutiles. Rien de neuf, mais je trouve ça encore plus incompréhensible venant de gens qui savent que ce n'est pas le sujet, ni la priorité, ni utile. Dépenser son crédit politique pour une diminution de la vitesse à 80 km/h et une augmentation d'une taxe carburant, c'est un truc de dingue. C'est un peu le flou de mon côté. J'aimerais bien m'incruster, au moins à une réunion, pour faire chier les gauchistes.
×