Jump to content

Flashy

Utilisateur
  • Content Count

    7014
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    42

About Flashy

  • Rank
    Moine-copiste

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste

Contact Methods

  • Website URL
    https://journalduncurieux.com/

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France

Recent Profile Visitors

2418 profile views
  1. Je ne sais pas ce qu'il en est pour l'est, mais à Paris/en Île-de-France, c'est une antenne fictive en l'état.
  2. Oui, des réunions entre libéraux. Et, de ce que j'en comprends, il n'y a pas vraiment d'antennes locales du PL. Faut les créer.
  3. ça avance doucement. Il y a un truc organisé entre gens de la région marseillaise (beurk). Et un truc est prévu ce soir pour Paris.
  4. C'est fort vrai ce que tu dis là, l'ami.
  5. J'ai un travail, et une copine. J'ai autre chose à branler que m'émouvoir pour tout et n'importe quoi, surtout sur un de mes loisirs. Mais là, j'avais envie de participer à un mouvement permettant de faire rentrer dans le crâne de dirigeants d'entreprise que s'aligner sur la Chine, c'est endommager son image (les entreprises engagées, c'est une monstruosité, 'fin bref). En soi, réaction pas surprenante. Mais s'ils pensaient protéger leur image ainsi, je pense qu'ils ont reçu une bonne (et saine) leçon. Plus surprenant, d'après les rumeurs qui bruissent (à vérifier) : Ils ont fermé leur service d'assistance téléphonique. Et ils ont désactivé les modalités de vérification d'identité pour supprimer son compte. Aux USA, faut envoyer une photo d'identité. Même là, ça ne suffit pas.
  6. Je ne regarde pas la NBA, je ne mange pas de Nutella. Je "boycotte" ce que je consomme. Ayant un mode de vie monastique (beaucoup de bière, et j'ai remplacé la prière par la lecture et les RPG), il ne me reste plus beaucoup de leviers de non-consommation.
  7. Ils veulent protéger leur image, y a pas de soucis. Mais ils feront leur business sans moi.
  8. Vous avez vu le bordel avec Blizzard, et la punition infligée à un joueur pro pour avoir soutenu le mouvement des hongkongais? Sérieux, si les boîtes américaines se mettent à vouloir laver plus blanc que blanc pour éviter de vexer tel ou tel gouvernement, on n'est pas sortis des ronces. Je me suis permis d'interpeller leur service client, pour connaître les modalités de suppression des comptes Blizzard.
  9. Je ne comprends pas trop ce que tu veux. Si elle n'est pas à ton goût, tu lui mets un stop. Tu ne vas quand même pas coucher sans conviction, et regretter ! Ou l'induire en erreur sur le futur de votre relation ! Il s'agirait de VIOLS RECIPROQUES ! Et c'est très grave. Bref. Le sexe, c'est bien, mais à un moment, bon, hein, y a plus important. Par exemple, Cyberpunk 2077 va sortir dans six mois et 9 jours.
  10. @Nigel Parle-lui de Jéhova et de ton refus des transfusions sanguines. Statistiquement, il y a 99% de chances qu'elle te referme la porte au nez.
  11. Je veux bien monter une table de JdR avec des libéraux. On tuera des communistes avec des gros flingues, et on fera péter des préfectures pour le nom et pour le compte de multinationales dirigeant le monde.
  12. Ce que vise @Rocou, ce sont les CDD en droit privé. Il n'est pas à jour, d'ailleurs (ce qui n'est pas une critique), puisque l'inaptitude médicalement constatée du salarié, et son impossibilité de reclassement, est aussi une hypothèse de rupture anticipée du CDD. Ton ami n'est pas en CDD de droit privé. En outre, le problème n'est pas le contrat de travail (s'il en a) de ton ami. C'est le contrat initial, qui ressemble fort à une clause de dédit-formation. Une clause de dédit-formation, qui existe aussi en droit privé, entre personnes de droit privé, est parfaitement licite (en droit privé) dès lors que : - elle n'a pas pour effet de priver le salarié de la possibilité de démissionner ; - l'indemnité de dédit est proportionnée aux frais de formation engagés, et n'inclut pas les salaires perçus pendant la formation. Cette interdiction de remboursement des salaires ne s'étend pas, me semble-t-il, aux frais pris en charge par l'employeur, qu'il faudra rembourser, donc, en cas de violation (repas, hébergement, transports...). - elle doit être conclue avant le début de la formation, en précisant exactement ce à quoi le salarié s'engage (nature, durée et coût réel de la formation, montant et modalités de remboursement, durée pendant laquelle le salarié s'engage à rester dans l'entreprise). Dès lors qu'elle est licite, le salarié s'engage à demeurer au sein de l'entreprise pendant une période donnée (ça peut aller jusqu'à cinq ans). Dans le droit privé, tu n'as pas le droit de conclure une telle clause avec un salarié en contrat de professionnalisation (L.6325-15 du Code du travail). Par contre, l'interdiction ne semble pas concerner le contrat d'apprentissage (où, toutefois, la question des "frais engagés" va se poser, n'étant retenus que ceux excédant les obligations légales et conventionnelles de l'employeur. En effet, si tu regardes les articles 6221-1 et s. du Code du travail, le versement d'un salaire minimum est légalement obligatoire, tout comme le fait que soit assuré une formation complète). Attention Tout cela concerne les entreprises et employeurs du privé. Pas forcément ton ami. Il ne relève pas forcément du droit privé, il n'était peut-être pas apprenti, et cela dépendra des frais engagés, de la rédaction de la clause, etc. J'insiste sur le fait que ce mal-être n'a pas lieu d'être pour une clause de dédit-formation. Je l'invite à ne pas se borner à une question purement juridique. Ce ne serait pas lui rendre service. D'autant plus qu'un contentieux long, à l'issue incertaine, ne fera que retarder sa "libération", risque de grever lourdement ses finances, et de le fatiguer mentalement.
  13. S'il est en dépression, oui, qu'il aille voir un psy. Ce n'est pas sale, ce n'est pas un manque de volonté ou de la faiblesse. Cela arrive à 1/3 des gens au cours de leur vie, et ceux qui y sont prédisposés voient ce genre de problèmes se manifester lors de leur entrée dans la vie adulte (entre 18 et 25 ans). Être accompagné pour surmonter ce mal-être me paraît prioritaire, en l'état, plutôt que de miroiter une "solution" juridique qui, à mon avis, n'existe pas.
×
×
  • Create New...