Jump to content

Nathalie MP

Membre Adhérent
  • Posts

    1106
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Everything posted by Nathalie MP

  1. Ne pas négliger les pures postures d'opposition des opposants. Petit rappel sur Philippot, grande partisan du tout-Etat : Florian Philippot : traumatisé par les privatisations Balladur, il retrouve le sourire grâce à MLP ! (22 sept 2016) https://leblogdenathaliemp.com/2016/09/22/florian-philippot-traumatise-par-les-privatisations-balladur-il-retrouve-le-sourire-grace-a-mlp/ ----------- La relecture de cet article, qui a donc 5 ans maintenant, n'est pas sans intérêt sur un autre point : comment MLP a-t-elle pu voir son score, son "socle" apparemment inébranlable de 24 à 27 % pratiquement inchangé depuis les européennes de 2014 se réduire en un mois (à 16 % d'après le sondage Harris Interactive cité plus haut) ? Comme je l'écrivais à l'époque, le FN hébergeait une dualité profonde entre une ligne souverainiste-étatiste portée par Philippot et MLP et une ligne plus souverainiste-identitaire portée par Marion Maréchal Le Pen. En 2017, pas de challenger dans les starting-blocks donc la dualité n'a pas atteint la surface du débat présidentiel, mais aujourd'hui, se profile Zemmour, personnalité médiatique très connue, proche idéologiquement de Marion Maréchal (voir convention des droites de 2019), très à l'aise avec les médias et entièrement centré sur la question de l'identité - et la dualité éclate au grand jour.* La nullité de MLP, son débat raté de 2017 que personne au RN n'évoquait à l'époque fait maintenant partie des arguments des pro-Zemmour. Les déçus de Marine, et plus généralement de toutes les formations politiques de droite, ont l'impression d'avoir enfin trouvé leur homme providentiel. Et c'est bien d'homme providentiel qu'il s'agit. Car finalement, malgré la réalité de la dualité idéologique du RN, les potentiels électeurs de Zemmour sont assez peu regardants sur le programme. Il leur suffit de savoir que Z va sauver la France des grandes invasions barbares. C'est ainsi que sur les réseaux sociaux, on voit se multiplier des déclarations du style "comme Lisnard n'y va pas, c'est décidé, je soutiens Zemmour" ! On nage une fois de plus en pleine confusion (encore qu'en 2016, ledit Lisnard s'est fait remarquer par 11 verbalisations anti-Burkini bien médiatisées et parfaitement inutiles). Personne ne me fera croire qu'un candidat qui dit vouloir imposer ou interdire des prénoms, et qui passe une bonne partie de son temps à vouloir réhabiliter Pétain tout en se disant gaulliste est porteur d'un projet libéral sérieux... Ce qui me fait penser que dans les choix des électeurs de droite et d'extrême-droite, la composante libérale en économie n'est pas importante, elle n'est là que comme le cache-sexe acceptable d'une demande pour une politique fondamentalement souverainiste et illibérale. D’aucuns ont lu, et j’ai moi-même voulu lire dans la victoire de Fillon à la primaire de droite un tournant favorable aux idées libérales au-delà de l’économie, mais peut-être fallait-il y voir surtout un rejet marqué du progressisme de gauche associé à une adhésion aux valeurs conservatrices du candidat. Mon avis sur un programme libéral à mettre en oeuvre, c'est : Commençons par retrouver de la prospérité en réduisant le boulet étatique, soyons sérieux sur la sécurité (première demande des Fr lors des élections municipales), démonopolisons l'Education. Quant à l'immigration, ramenons-la à une question d'offre et de demande (marché du travail, études, recherche) plutôt que des quotas qui n'ont aucun sens. Ce serait déjà énorme. (j'ai abordé les deux premiers points, économie et sécurité dans l'article : https://leblogdenathaliemp.com/2020/01/20/la-france-devrait-etre-un-paradis-et-pourtant/) Qu'on ne prenne pas ces quelques réflexions pour des idées définitives mais pour des éléments du débat. * Mais MLP se défend, voir son projet de modifier la Constitution pour créer une sorte de statut des étrangers et préférence nationale. https://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2022/article/2021/09/28/election-presidentielle-2022-marine-le-pen-devoile-les-contours-de-son-referendum-sur-la-maitrise-de-l-immigration_6096323_6059010.html
  2. Si c'était vrai ! Je pense moins spécifiquement à facebook ou twitter ou autres réseaux qu'à la possibilité de voir les lectures et les lecteurs augmenter.
  3. Ce jour, enfin, 1 000 mentions "j'aime" sur la page FB de mon blog ! (en 6 ans et demi à raison d'un article tous les 3 jours sauf 10 jours à Noël et 5 semaines en été, c'est pas jojo, mais bref.) Amis libéraux, aidez-moi à faire grimper ce chiffre à 2 000 en partageant et partageant et partageant encore mes articles. J'ai besoin de vous ! https://leblogdenathaliemp.com/
  4. Ah ah ! Suffisait de demander : Salaire des profs : HIDALGO pique sa crise de Quoi qu’il en Coûte (15 sept. 2021) https://leblogdenathaliemp.com/2021/09/15/salaire-des-profs-hidalgo-pique-sa-crise-de-quoi-quil-en-coute/
  5. Ah, mais pour eux, Macron, c'est la droite ultra libérale au pouvoir...
  6. Pas uniquement sur cet article. C'est déjà arrivé plein de fois. De plus, une rédaction a parfaitement le droit de sélectionner ses publications. En fait, c'est même son job principal. ----------------------- Le problème des libéraux qui écrivent dans un contexte de pouvoir socialiste / social-démocrate, c'est qu'ils attirent tous les opposants à la gauche sans que ces derniers soient forcément très libéraux. J'ai aussi ce problème. Il me semble très important pour CP, pour Liborg, de bien montrer la ligne de crête suivie, de bien mettre en avant la lecture libérale des choses. Faire seulement de l'anti-Macron / Mélenchon / Hidalgo / Ecolo, ce n'est que la moitié du chemin parcouru. Non pas que ce soit simple. Dans la mesure où, comme je le disais, le pouvoir est étatique de gauche, le commentaire de l'actualité se fait forcément en opposition à cette politique et pourrait laisser sous-entendre à des oreilles pas très nuancées ou inattentives que cela vaut adoubement de quiconque se dit anti-Macron / Mélenchon / Hidalgo / Ecolo. D'où l'importance de rappeler de temps en temps que CP est un journal libéral, pas un journal de droite.
  7. A propos d'optimisme et de pessimisme, l'obscur article de Jacky56 sur l'extension du pass sanitaire. Pass sanitaire : Macron parle mais c’est Billy Wilder qui a raison (14 juillet 2021) https://leblogdenathaliemp.com/2021/07/14/pass-sanitaire-macron-parle-mais-cest-billy-wilder-qui-a-raison/
  8. Tu plaisantes, j'espère. Moi c'est Josiane59, c'est quand même d'un tout autre genre ; ne mélangeons pas tout.
  9. Pour la France, il faudrait faire une enquête, mais globalement, le noyautage semble super actif. Dans un de mes articles sur la Chine à propos de la dissidente Cai Xia (ex-éminente professeur de sciences politiques à la Central Party School du PCC) j'écrivais la chose suivante : "Il se trouve que dans un entretien accordé à CNN peu après son bannissement du PCC (NdNMP : mi 2020), Cai Xia appelait les gouvernements occidentaux à se montrer extrêmement vigilants vis-à-vis des membres du PCC infiltrés en Occident dans les grandes entreprises et dans les organisations internationales afin d’imposer peu à peu au monde le mode de gouvernance autoritaire à la chinoise. Or on apprenait justement ce week-end (NdNMP : déc 2020) via une fuite majeure issue d’un serveur basé à Shanghaï que près de deux millions d’entre eux sont effectivement en poste dans de très grandes firmes anglaises, australiennes ou américaines, sans compter nombre de consulats étrangers et d’institutions publiques."
  10. J'ajoute que j'ai beaucoup de mal avec l'idée que la variation d'un système aussi complexe et instable que le climat répondrait à l'influence d'un unique facteur. Mais d'un autre côté, je ne suis pas spécialiste.
  11. C'est aussi mon avis. Personne ne nie, je crois, qu'on a enregistré un réchauffement climatique de 1,1 °C depuis le milieu du XIXè siècle jusqu'à nos jours (chiffre aimablement fourni par la dépêche AFP qui relayait récemment quelques morceaux choisis très alarmistes d'un bout de brouillon du futur 6è rapport du GIEC). Quelle est la part anthropique ? Je ne sais. En revanche, force est de constater que ce réchauffement toujours présenté au pire pour les 20 ou 30 ans à venir est l'occasion du revival d'un agenda autoritaire. II n’est nullement question de laisser l’homme s’adapter aux évolutions de son environnement comme il l’a toujours fait, c’est-à-dire par la science et le progrès techniques, fruits de son esprit curieux, de son inventivité et de son désir d’améliorer sa condition sur terre, à travers notamment les deux étapes déterminantes que furent la découverte du feu puis, des siècles plus tard, l’invention de la machine à vapeur. Pas du tout. Il est uniquement question de décroissance et de retour à une existence pratiquement vivrière et locale. Pas plus de 30 m2 de logement par personne, pas plus d’un kilo de vêtements par an, interdiction des vols hors Europe non justifiés, etc. Le rôle des libéraux, me semble-t-il, c'est de suivre les évolutions de la science climatique au plus près et avec l'esprit critique nécessaire pour écarter les instrumentalisations politiques du RCA et de souligner combien l'homme n'a pas besoin d'être enchaîné pour s'adapter à son environnement, bien au contraire.
  12. Pour les 100 ans du PCC : CHINE : le communisme à l’ère de la sublime PENSÉE de Xi Jinping (3 juillet 2021) https://leblogdenathaliemp.com/2021/07/03/chine-le-communisme-a-lere-de-la-sublime-pensee-de-xi-jinping/
  13. Le Chili a lancé hier les travaux de l'Assemblée constituante élue pour rédiger une nouvelle Constitution. Ils devraient durer 9 à 12 mois et donner lieu en 2022 à un référendum pour l'approuver ou la rejeter. Autant la perspective de rédiger une Constitution est enthousiasmante au plan général, autant celle-ci me parait assez mal partie au vu de tous les groupes d'intérêt (identitaires, écolos, féministes...) qui se précipitent déjà pour faire triompher leur sens (unique) de l'inclusivité. A suivre, à mon avis. https://www.lemonde.fr/international/article/2021/07/04/le-chili-lance-le-processus-de-redaction-de-sa-nouvelle-constitution_6086952_3210.html
  14. Totalement d'accord avec ça. Le vaccin, c'est un produit médical, point, avec sa balance bénéfice risque, comme tous les produits médicaux. Il ne porte pas en lui la moindre coercition. La coercition intervient au niveau de l'obligation vaccinale, au niveau du pass sanitaire, au niveau de l'instrumentalisation politique de la maladie et de ses traitements. Cette coercition, elle est terrifiante en tant que telle et je la rejette totalement, et j'ajouterais qu'elle l'est également dans la mesure où elle concourt à disqualifier le produit médical à ARNm (qui semble pourtant prometteur dans de nombreux domaines médicaux : cancer, alternatives aux antibiotiques, d'après ce que j'ai vu) aux yeux de ceux qui font ce lien dont tu parles. Qui consiste à mon avis à jeter bébé avec l'eau du bain. On débat tous de bonne foi, je n'ai aucun doute là-dessus, mais j'avoue que je n'arrive pas à comprendre la logique de cette position.
  15. 7 projets rejetés (sur 221) pour l'Opéra de Sydney (1956) : https://www.archdaily.com/911580/7-rejected-proposals-for-sydney-opera-house?fbclid=IwAR1RT2QFyTDP2NAsqo1MLUgA4tvaF3_po7RstKP0fMQbHYWznyYo1k4ZjR4 En l'absence d'information sur les intérieurs et les extérieurs rapprochés, j'ai tendance à préférer le projet choisi pour l'impression d'envol et de légèreté qu'il donne. (Mais c'est peut-être un réflexe guidé par l'habitude d'avoir souvent vu l'Opéra de Sydney et jamais les autres projets qui semblent donc plus étranges à mes yeux.)
  16. Ca, c'est le pilier 1. J'ai effectivement lu ça dans cet article de Challenges qui évacue le problème d'après une simulation qui montrerait que ce serait kif-kif avant après (du coup pourquoi changer ?) Mais de toute façon, tout ceci est encore vague et je ne suis pas du tout sûre que tous les tenants et aboutissants seront bien pris en compte et évalués correctement. (Ca me rappelle l'histoire de la scolarité obligatoire à partir de 3 ans au lieu de 6 : le gouv avait oublié que cela obligeait les communes à financer les écoles maternelles privées sous contrat...)
  17. Un article qui rebondit depuis plus de deux ans : les tribulations d’un McDo marseillais bien réduit en cendres par un syndicalisme jusqu’au-boutiste, occupé illégalement par les salariés et maintenant racheté par la mairie de Marseille qui n’a ni argent ni projet véritable pour ce lieu : McDo marseillais : la FOLLE saga continue de plus belle ! (5 juin 2021) https://leblogdenathaliemp.com/2021/06/05/mcdo-marseillais-la-folle-saga-continue-de-plus-belle/
  18. C'est vrai que les compte-rendus de presse sont plutôt embrouillés. Du reste, le communiqué du G7 reste assez vague (voir extrait ci-dessous). Il y est plutôt question d'accords de principe. En fait, sauf erreur de ma part, dans les travaux fiscaux de l'OCDE (qui servent de base), il y a deux "piliers" : 1 - La répartition des profits des grandes entreprises multinationales afin que ce ne soit pas seulement les pays qui abritent leurs sièges qui perçoivent l'impôt, mais tous les pays où ces groupes réalisent du CA. Ce serait donc la version internationale de la taxe GAFA française de BLM, mais pas sur la base d'une taxe à 3 % sur le CA comme c'est fait en France actuellement mais sur la base d'une part (20 %) des profits qui excèdent 10 % de rentabilité - Encore une usine à gaz en perspective.... 2 - Un IS minimum de 15 % applicable dans tous les pays qui permettrait à la France par exemple de se faire payer par une entreprise française qui paie un IS de 5 % dans un autre pays la différence entre 15 et 5. C'est en tout cas ce que Bruno a expliqué. On n'y est pas encore. Apparemment, la présence de "at least" avant 15 % a été très difficile à obtenir dans le communiqué, mais BLM s'est battu pour ça et il compte bien faire monter ce taux autant qu'il le peut. Moi ce qui me révulse, c'est l'hypocrisie crasse des promoteurs du projet, la France et ses taux de dépenses et de PO hallucinants, Biden et sa relance démente qui l'oblige à monter son taux d'IS de 21 à 28 % et à chercher à écarter la concurrence fiscale ... Toutes proportions gardées, ça me rappelle l'affaire des travailleurs détachés : ce sont toujours les pays les plus étatiquement idéologisés et/ou incapables de gérer leurs comptes publics qui hurlent à la concurrence et l'injustice sociale dès que d'autres réussissent mieux qu'eux économiquement tout en générant des excédents budgétaires avec moins de dépenses et d'impôts.
  19. Et on le pense d'autant moins que BLM a clairement dit (tweet ci-dessous) que la France allait se battre pour que ce taux, qui n'est qu'un minimum, soit "le plus élevé possible". Aucune ambiguïté. Mais de toute façon, même sans cette précision, on pouvait s'en douter. BLM, c'est le preux chevalier de la taxe GAFA française depuis un bon moment maintenant car - attention Bruno dans le texte : "Si vous voulez aller chercher de l’argent, Caroline Roux, moi je vais vous dire où il est l’argent : l’argent, il est chez les géants du numérique." (Les 4 vérités, déc 2018).
  20. Autrement dit, pour le dire dans les termes de Bruno Le Maire, les comptes de la France sont tenus et la stratégie économico-financière du gouvernement est un véritable succès !
  21. "Dans la douleur" ? Il y a de quoi tomber à la renverse. Encore un de ces articles écrits par des journalistes qui sont convaincus que la France est dirigée par des super ultras libéraux depuis des années (et qui en cherchent confirmation auprès de Sapin, un expert en sincérité des comptes publics !) Ils n'ont pas dû voir passer ce graphique : (Les parties décroissantes de la courbe ne signifient pas que les dépenses ont baissé mais qu'elles ont cru moins vite que le PIB. En euros constants, elles n'ont jamais baissé. Au mieux elles ont stagné)
  22. Le sujet est non seulement compliqué mais également très très sensible. Il y a trois / quatre ans, j'avais posté dans je ne sais plus trop quel fil un article que j'avais fait sur la constitution de l'Etat d'Israël. La discussion s'est envenimée en quelques commentaires car l'article fut jugé par certains scandaleusement pro-israélien. Je l'admets : je soutiens l'existence de l'Etat d'Israël dans le conflit qui l’oppose aux Palestiniens, et plus généralement au reste du monde moyen-oriental. Mais je reposte l'article en question car je crois qu'en ce qui concerne les dates, les belligérants, les frontières, les traités etc... il est assez factuel. Israël, un État créé pour échapper à l’oppression https://leblogdenathaliemp.com/2015/10/14/israel-un-etat-cree-pour-echapper-a-loppression/
×
×
  • Create New...