Aller au contenu

F. mas

Membre Actif
  • Compteur de contenus

    10 263
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    14

F. mas a gagné pour la dernière fois le 14 juin

F. mas a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

657 Populaire

2 abonnés

À propos de F. mas

  • Rang
    Cheshire Cat
  • Date de naissance 12/03/1979

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste
  • Ma référence
    Anthony de Jasay.

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Cordicopolis
  • Interests
    Political Philosophy, Music, BBC comedies.

Visiteurs récents du profil

7 527 visualisations du profil
  1. F. mas

    Traductions pour Contrepoints, Wikiberal et autres

    Ca serait super !
  2. F. mas

    La fin du moment libertarien aux US?

    Je parie que The Million Dollar Man était aussi bien pensant.
  3. F. mas

    Mes lectures du moment

    Ceci dit, ce n'est pas totalement faux. Mais cela n'invalide pas son apport à la théorie libérale (et à la science politique en générale). Il y en a d'autres (en fait, c'est un clivage interne au sein du libéralisme : aristo contre absolutiste, Tocqueville, Montesquieu, Jouvenel v. Voltaire and co + en gros les physiocrates). Que les passions et les intérêts jouent pour empêcher et limiter le pouvoir, quelque que soit la forme du régime, c'est bien.
  4. F. mas

    Mes lectures du moment

    Ah mais JF Spitz n'a jamais été libéral. C'est un auteur intéressant, introducteur du 'républicanisme' en France (il n'est pas le seul), cette tradition philosophico-historique 'découverte' dans les années 60 qu'on oppose en général au libéralisme politique.
  5. F. mas

    Conservateurs et libertariens: un cousinage malaisé

    Je ne l'ai pas lu, mais je connais bien l'oeuvre de Dan Mahoney, qui est un très bon connaisseur de Tocqueville, Aron et Soljenitsyne. Ca doit être pas mal, et je le lirais moi-même si j'avais le temps (je le prendrais peut être à un moment ou à un autre).
  6. Sinon, il y a quand même le second traité du gouvernement civil de John Locke. L'institution d'un gouvernement civil vise quand même à punir les citoyens qui violent les droits naturels que l'état de nature se révèle incapable de protéger. Bref, à instituer la justice civile.
  7. F. mas

    Nécrologie...

    Hé oui. Avant que le jeu video devienne mainstream.
  8. F. mas

    La fin du moment libertarien aux US?

    Comme je le dis souvent, le libertarianisme existe d'abord comme une sensibilité à la droite du parti républicain, avant d'essayer de s'autonomiser, avec plus ou moins de succès. D'ailleurs, je me suis fait cette réflexion à propos de Ron Paul, que certains accusent aujourd'hui d'avoir lié le libertarianisme avec la droite de la droite : je me demande si au contraire, ce n'est pas le premier candidat issu de la old right à avoir étendu la popularité du libertarianisme au-delà de son microcosme loony habituel. Forcément, la rencontre des deux mondes, fringe et mainstream, n'a pu faire que des étincelles (enfin surtout avec le dégonflement de la baudruche 'libertarian moment'). Enfin ce n'est qu'une réflexion en l'air.
  9. F. mas

    Nécrologie...

    L'époque où j'étais abonné à Joystick !
  10. F. mas

    Présentation de LePierrot

    Bienvenue, bon courage.
  11. F. mas

    Traductions pour Contrepoints, Wikiberal et autres

    Hoho un article rigolo sur la relance de la compétition spatiale par la compétition https://fee.org/articles/competition-is-launching-a-new-golden-age-of-space-travel/
  12. F. mas

    Conservateurs et libertariens: un cousinage malaisé

    Si la critique du populisme et de l'étatisation d'une partie du conservatisme américain peut assez facilement être réemployée aujourd'hui en contexte européen (le national populisme est aussi au coeur de la stratégie 'buisson'), il me semble que les contours de l'ancien conservatisme hostile à l'étatisme évoqué tout le long du texte est moins facile à trouver, sauf aux USA (et peut-être sur les ruines de l'Empire austro-hongrois, au sein des franges réactionnaires à la Erik von Kuehnelt-Leddihn).
  13. F. mas

    Conservateurs et libertariens: un cousinage malaisé

    La droite française ne lit certainement pas Robert Nisbet. La plupart des 'conservateurs' français, enfin ceux qui cherchent à réinvestir cette étiquette qu'ils pensent à la mode, sont tout le contraire de ce que défendait le sociologue : autoritaire, centralisateur, décisionniste et anti-libéraux. La tradition capétienne n'est pas celle des corps intermédiaires et du fédéralisme, et le lip service que certains affichent sur ces sujets jure avec leur parisianisme étroit.
  14. F. mas

    Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

    10 minutes ? En plus ? Gratuitement ? Mais quelle chance qu'ils ne le facturent pas !
  15. F. mas

    Mes lectures du moment

    La bibliothèque rose c'est encore plus clair.
×